Lugan nous dit d’espérer, le temps des décoloniaux s’achève… on va bientôt retrouver l’ordre !

A ne pas manquer Histoire Publié le 27 avril 2021 - par - 12 commentaires

Bernard Lugan règle ses comptes avec les décoloniaux

Auteur de « Pour répondre aux décoloniaux, aux islamo-gauchistes et aux terroristes de la repentance » (éditions Afrique Réelle), Bernard Lugan revient sur l’idéologie qui a conduit aux scandales de l’Unef, à l’injonction de se mettre à genou et à la haine de soi.

L’Université est-elle le berceau de la repentance ? Sinon le berceau elle est est le vecteur et l’accoucheur…

Quels que soient les diplômes que vous pouvez avoir, si vous n’êtes pas de gauche à l’université, vous ne risquez pas de faire carrière…

Les nouveaux recrutés, à partir des années 70-80, défendaient l’idée, par exemple, que les ethnies n’existaient pas avant la colonisation… C’est ainsi qu’ils affirment que l’Afrique a un problème ethnique et que ce problème ethnique aurait été créé par la colonisation…

Un deuxième courant, qui va de pair, affirme que la colonisation n’a fait que des malheurs… Donc, pendant 30 ans, ce courant a imposé une fausse histoire de l’Afrique, basée sur l’auto-flagellation, la repentance et les étudiants africains qui ont suivi ces cours sont à présent des décoloniaux, ils ont suivi des études d’histoire, de géographie, de philosophie. 

Résultat : l’université française, les sciences humaines, ont créé ce courant décolonial. La situation n’est pas récupérable, d’autant qu’avec cette semi-autonomie qui existe, les recrutements, vont être de plus en plus locaux. Donc les petits copains vont recruter les petits copains…

La seule solution c’est celle utilisée par les rois de France. Quand une institution était pourrie, ils ne cherchaient pas à la récupérer, ils la laissaient mourir et ils en créaient une à côté. Il faut laisser se créer à côté des universités des instituts supérieurs privés parallèles, peut-être d’Etat et laisser crever les universités, comme aux Etats-Unis. Il va donc y avoir l’université pour les nuls et les bonnes universités où iront les bons. L’élite partira ailleurs...

L’UNEF, l’enfant de cette repentance ? Ça a toujours été un mouvement gauchiste. Toutes les élites qui étaient autour de François Mitterrand sortaient tous de l’UNEF. Cette vieille génération ne sait plus où elle en est. Ils ont lutté contre l’identitaire au nom de l’universalisme et à présent ils sont attaqués par ceux qu’ils ont formés . Ils voient s’effondrer l’idéologie d’universalisme, l’idéologie des droits de l’homme, de la laïcité, 

Quelles sont les références idéologiques de ces décoloniaux ?  Ils en sont à penser que tout ce que l’on a dit et pensé des civilisations non européennes  a été créé par les Blancs pour inférioriser les non Blancs et maintenir leur domination.  Il faut donc attaquer les fondements de la civilisation occidentale par ses références historiques, philosophiques… Aujourd’hui on  est passés de la réappropriation à l’enfermement. Autrement, dit seuls les Zoulous pourront faire l’histoire des Zoulous…Ça va aboutir à une réaction atomique, ils vont s’entre-dévorer. Actuellement les Noirs et les Nord-Africains sont unis contre les Blancs, mais très vite ils se boufferont le nez, les Nord-Africains sont des Blancs… et le passé va resurgir puisque les Nord africains ont vendu les Noirs au cours de la traite arabo-musulmane.... alors il y aura la bombe atomique et moi je l’attends en me frisant les moustaches….Ça va arriver, ça commence à arriver…

Rgardez ce qui s’est passé avec des féministes gauchistes comme Fourest qui sont à présent en guerre avec ceux qu’elles ont soutenus… on en arrive à l’auto-exclusion au sein de ce mouvement… Il faut tracer au bord de l’oued et regarder passer les cadavres.

Il faut laisser faire ce mouvement, on arrive dans une histoire grotesque où tout est utilisé pour détruire le patriarcat blanc. Patriarcat blanc qui utilise l’écriture, c’est pour cela qu’ils essaient de la détruire avec l’écriture inclusive. Il faut laisser passer cette révolution et après on aura une contre-révolution, un ordre viendra à nouveau, mais ce ne sera pas leurs ordres, certainement pas !

 

Print Friendly, PDF & Email
12 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Daudet
Daudet
il y a 11 jours

Quand les chacals dévorent les hyènes! Pour ce qui est de la repentance, ils peuvent tous aller voir ailleurs si j’y suis! La colonisation leur a apporté des écoles, des dispensaires, des routes, des hôpitaux, etc. L’Algérie y compris. Quant à l’esclavage, qu’ils balayent d’abord devant leur porte! Et puis ras le bol de leurs récriminations perpétuelles, tout ça appartient au passé. C’est comme si nous enquiquinions les Britanniques avec la guerre de cent ans et Jeanne d’Arc et j’en passe et des meilleures! Cela prouve tout simplement qu’ils se complaisent dans les pleurs et les gémissements perpétuels, la victimisation permanente!

jojo
jojo
il y a 11 jours

tant mieux si c’est envisageable, car je ne suis et ne me sent en rien « responsable » du passé de la France et de son histoire……..même si j’en suis très intéressé,car sans passé, pas d’avenir……dommage que l’on doit en passer par le présent…….

Paul ter Gheist
Paul ter Gheist
il y a 11 jours

Je viens de remarquer mais c’est ma conviction déjà , que les civilisations viennent toutes des steppes au préalable. La Chine, l’Inde, L’Iran, L’Assyrie, depuis l’Asie centrale. Les Mayas, Azteques, Incas depuis l’Amérique du Nord. Egyptiens depuis le Sahara d’Afrique du Nord, et nous, et bien nous sommes Indo-Européens pas vrai, donc, on vient d’Asie centrale et tous sont devenus sédentaires, et les vagues suivantes, Huns, Mongols, ont suivi trop tard, ils se sont heurtés à de civilisés bien établis en Europe, Iran, Chine etc et se sont assimiliés ou ont été refoulés. Ceux qui ont réussi ont bénéficié de civilisations tardives, sur le déclin ainsi les Byzantins, les Perses, envahis par les Turcs qui venaient comme d’habitude des déserts d’Asie centrale, des déserts plutôt peuplés semble-t-il. Et les Turcs se sont installés et ont refondé une civilisation sur place.
Et les Noirs dans tout cela ? Et bien c’est idem, ils viennent des steppes et déserts d’Afrique du Sud mais la forêt n’a pas été propice pour développer de grandes civilisations, idem pour les peuples d’Océanie et ils n’ont pas été au contact de sédentaires comme par exemple les peuples germaniques introduits dans l’empire romain. C’est une théorie perso, par politiquement correcte et non adamique, mais elle se tient quand on lit un atlas historique.

GAVIVA
GAVIVA
il y a 11 jours

Mr Lugan, merci pour ce moment 😉
Effectivement, l’article de Mia Lossen dans Riposte Laïque au sujet de BLM qui commence à enfin loucher du bon côté en réclamant du pognon à l’arabie saoudite conforte l’idée que ça commence!
Et ça va pas se passer comme ça, les arabes vont pas mettre un genou à terre en crachant du pognon, oh non. Il n’y a qu’à attendre, et moi je me régale!

Alexcendre62
Alexcendre62
il y a 11 jours

Désolé de dire ça mais beaucoup de non blancs n’ont pas la reconnaissance du ventre , oui moi aussi je confirme sans la colonisation ils n’auraient pas découvert le millième de ce que la colonisation leur a apporté ,le premier exemple est sur la mortalité infantile et le reste suit mais c’est plus confortable de ne pas le reconnaitre on peut baver a tort et a travers .

Conan
Conan
il y a 11 jours

Quel bonheur d’entendre notre très distingué africaniste à la moustache frémissante….
S’il est bien normal que Lugan trouve excusables les pratiques anthropophages de nos ancètres du néandertale et de ceux de cromagnon, rappelons tout de même qu’à la fin du 19ème siècle, des esclaves noirs, devenus inutiles, étaient vendus en Afrique, sur les marchés, comme viande de boucherie !!!!…. « La viande qui parle » était très recherchée …
C’est bien l’arrivée des blancs qui mit fin à ces pratiques ! La décennie 1890, c’était tout juste hier !
En une seule phrase, Bernard Lugan résume bien ce qui est à l’origine de l’ire des affidés du mouvement décolonial :

« CE N’EST PAS LA COLONISATION QUI A PROVOQUE LA CATASTROPHE AFRICAINE, MAIS LA DECOLONISATION »

(p 197 de son dernier livre « Pour répondre aux décoloniaux aux Islamo-gauchistes et aux Terroristes de la Repentance »)

PASCAL ALEVEK
PASCAL ALEVEK
il y a 11 jours

Les 4 pays les plus pauvres d’ Afrique n’ont jamais été colonisés ce qui prouve que la colonisation n’était pas une mauvaise chose, je pense même que c’était une très bonne chose.

ALEXIS
ALEXIS
il y a 11 jours

Merci de bien vouloir lire totalement mon commentaire avant d’en tirer vos conclusions.

Oui c’est ça, nous sommes dans le temps où des gens comme Caroline Fourest défendant sa cause de brouteuse de gazon, toison devenue d’ailleurs assez rare en ces temps de désherbage pubien à la mode, Mme je détiens seule la vérité dans son acharnement à vouloir devenir incontournable des débats majeurs, subie où va subir l’implacable réalité inhérente à tout individu se sentant par sa pensée, supérieur à ses congénères.

Je reviens maintenant à l’herbe verte tondue régulièrement du printemps à l’automne, j’invite a revoir le savoureux film de Josiane Balasko magistralement interprété par elle même, la charmante Victoria Abril et Alain Chabat. Œuvre satyrique aux répliques dignes du maitre de la rhétorique Michel AUDIARD. « Gazon maudit »

Je cite également le film de Gabriel Aghion « Pédale douce » dans lequel excellent des acteurs comme Patrick TIMIST où Richard BERRY, pardon pour ceux que je ne cite pas.

Des œuvres cinématographiques sans prétentions, mais cependant très divertissantes et surtout reflétant avec dérision une réalité dont il n’est nul besoin qu’elle soit l’objet d’une masturbation intellectuelle n’aboutissant presque jamais à l’orgasme.

Comme le dit Mr LUGAN, laissons faire ces intellos individualistes dont le seul dessein est de briller soit même, il ne font que passer et seront aussi inexistants après leurs disparition que pendant leur existence terrestre.

J’en termine maintenant, sans m’étaler sur ma vie personnelle.

Mon enfant, ma fille chérie est différente de tout ce qui anime aujourd’hui cette dictature de l’apparence et de l’intelligence et du savoir à tout prix.

Pour autant je ne fait pas chier la terre entière en m’apitoyant sur la chair de ma chair et je remercie humblement les anonymes qui aident au quotidien ceux qui comme mon enfant sont bienheureux de ne pas soupçonner la connerie des pédantes, reléguant au rang d’incultes les pauvres bougres qu’elles juges incapables de discernement.

PASCAL ALEVEK
PASCAL ALEVEK
il y a 11 jours

En cherchant à être universel, à montrer l’exemple au monde, à devenir une référence de l’humanisme, de la fraternité, du multiculturalisme, on est tombé dans le piège de vouloir être parfait, le monopole du cœur, grossière erreur de rechercher son mea-culpa, sa repentance coloniale pour accéder à la reconnaissance mondiale de l’indigène socialo-communiste. Par orgueil, par laxisme, par intérêt politique et financier, on a dénaturé notre identité nationale et nos valeurs républicaines pour plaire au monde, pour plaire au nouvel ordre mondial.

Hagdik
Hagdik
il y a 10 jours

OK Monsieur Lugan, OK …
Sauf que nous n’avons plus le temps d’attendre !

Travis
Travis
il y a 10 jours

« …continuez de détruire ce que moi, contre-révolutionnaire, je n’ai pas réussi à détruire depuis deux siècles ! »

Eulà ! Molo sur le porto et le vieux rhum, Père Fourasse, parce que là tu commences à taper dans les boîtes…

Bon t’es rigolog cinq minutes,Nanard, mais à part ta connaissance du continent africain, qu’on te laisse bien volontiers, tu n’apportes rien au débat sur l’invasion de notre pays .

Alors assied-toi au bord de l’oued si tu veux, mais ne gâche pas le prochain safari de ceux qui ont envie de d’amuser un peu avant d’être remplacés…

Lire Aussi