Atrocités de la « Religion de paix » dans la presse internationale

Photo : un Egyptien tué parce que chrétien! Des djihadistes exécutent un Copte et diffusent une vidéo menaçant les chrétiens du pays.

« Bombathlon » du ramadan

Toutes les religions ont-elles le même problème avec la violence ?

Découvrons le « score » pendant le mois le plus sacré de l’islam.

Sélection de quelques articles sur les méfaits de la religion de  paix

Les articles collectés par le site.thereligionofpeace.com  (la religion de la paix) relatifs aux malheurs causés par l’islam sont en anglais.

Chypre occupée par la Turquie  déclarée « pays musulman »…

« La République turque de Chypre du Nord est un pays musulman, et une fermeture des cours de Coran dans le pays est hors de question »,  a déclaré le 18 avril le Premier ministre Ersan Saner . 

 

Jérusalem : des jeunes jettent du café chaud sur le visage d’un homme juif et publient une vidéo…

La police israélienne a arrêté lundi trois adolescents arabes résidant à Jérusalem dans le cadre d’une attaque contre un juif orthodoxe dans la vieille ville de Jérusalem.

Les arrestations ont suivi la diffusion d’une vidéo sur les réseaux sociaux, montrant l’un d’entre eux lançant une tasse de café chaud au visage de l’homme juif alors qu’il traversait la porte de Damas.

Un imam filme ses propres agressions sexuelles contre des enfants à l’école coranique…

Un imam et son complice arrêtés à Rawalpindi (Pakistan) pour avoir abusé de mineurs. L’imam et son complice ont agressé sexuellement quatre filles et un garçon âgés de 6 à 12 ans pendant trois ans. Les scènes étaient filmées par le complice.

 

Un homme gay torturé dans une prison turque …

Le Français Fabien Azoulay lance un appel au secours. Il est incarcéré depuis bientôt quatre ans pour « importation de produit stupéfiant ».

La famille et les avocats de cet homosexuel de confession juive qui croupit dans une prison turque ont demandé l’aide du public pour le rapatrier en France à la suite d’abus horribles et tortueux subis par des codétenus. Selon un rapport de France 24, Fabien Azoulay, 43 ans, ressortissant français d’origine juive, a été condamné à 20 ans de prison après avoir acheté un produit narcotique en ligne, ne sachant pas qu’il avait été interdit en Turquie quelques mois auparavant. Son procès a duré moins de 15 minutes et il a depuis subi d’horribles agressions derrière les barreaux, des coups et des viols,  y compris une attaque à l’eau bouillante qui l’a laissé avec des brûlures au deuxième degré sur une grande partie de son corps. Il subit des intimidations, ses codétenus le somment de se convertir à l’islam et de faire cinq prières par jour.

 

Davantage d’islam à la télévision suédoise  après la demande des musulmans

La télévision suédoise investira davantage dans l’islam dans les émissions pour ses jeunes téléspectateurs pendant le mois de jeûne musulman du Ramadan.

Nora Salem, politicienne social-démocrate a exigé que la télévision suédoise adapte ses programmes au mois de jeûne du Ramadan. «Un Suédois sur dix est musulman», a-t-elle écrit.

Il y aura donc plus d’islam pour les enfants à la télévision. Johanna Gårdare, responsable de programme pour SVT Barn, le promet en réponse à Nora Salem. L’émission « Lilla Aktuellt » a fait un reportage sur la façon dont une famille musulmane célèbre le mois de jeûne musulman. En outre, le « Bolibompa Club » accordera une attention particulière à la fête de l’Aïd.

«Nous pouvons certainement faire plus pour que plus d’enfants se sentent vus et inclus».

 

Egypte : un chrétien de 62 ans  exécuté par Daesh…

L’Égyptien Christian Nabil El-Habashy tué par les djihadistes (photo communiquée par sa fille, Marina Nabil El-Habashy).

La fille du défunt, Marina Nabil, a écrit sur Facebook : «Tu vas me manquer, mon père. Tu nous as rendus fiers pendant ta vie avec tes vertus et dans ton martyre avec la force de ta foi ».

Cet homme a construit la seule église de sa région.

L’Église copte orthodoxe égyptienne pleure la mort d’un chrétien égyptien tué par Daesh à Bir El-Abd, dans le nord du Sinaï, une ville qui a été témoin de plusieurs attaques terroristes meurtrières et de raids de l’armée sur des foyers terroristes.

Le groupe terroriste a publié une vidéo de 13 minutes dans laquelle ils ont exécuté l’homme de 62 ans par balle. Il avait été retenu captif par des milices terroristes pendant cinq mois.

S’exprimant lors de la vidéo, l’un des terroristes a appelé à une croisade contre les chrétiens, mettant en garde le peuple chrétien en Égypte notamment d’un sort similaire en cas de coopération avec l’armée.

Dans la vidéo qui a été partagée sur Telegram, Nabil El-Habashy, 62 ans, peut être vu alors qu’il est abattu à bout portant, alors que des militants dont le visage était couvert menaçaient la population chrétienne du pays de nouvelles attaques, affirmant qu’il s’agissait de « représailles pour soutenir l’armée égyptienne contre eux. « 

«Quant à vous chrétiens d’Egypte, c’est le prix que vous payez pour soutenir l’armée égyptienne», dit le militant qui exécute l’homme dans la vidéo.

L’orateur pendant la vidéo a ensuite tiré sur El-Habashy à l’arrière de la tête.

https://www.albawaba.com/node/isis-egypt-chritisian-coptic-1423067

https://english.ahram.org.eg/News/409474.aspx

Les islamistes du Mozambique ont enlevé des centaines de filles pour l’esclavage sexuel

Des jeunes filles en fuite racontent les enlèvements massifs perpétrés par les islamistes au Mozambique.

Les insurgés du Mozambique ont enlevé des centaines de femmes et de jeunes filles,forçant beaucoup d’entre elles à avoir des relations sexuelles avec des combattants et peut-être à en exploiter d’autres ailleurs en Afrique, selon des entretiens avec des personnes qui ont échappé aux extrémistes.

La plupart des femmes enlevées ont moins de 18 ans, les plus jeunes ayant environ 12 ans. Elles sont détenues dans une série de camps et de bases situés sur le territoire contrôlé par les insurgés dans le nord-est du Mozambique.

Beaucoup sont choisies par les jeunes combattants comme « épouses » et contraintes à des relations sexuelles. Les conditions de vie sont extrêmement dures, avec des soins médicaux limités, de longues marches sous surveillance, un approvisionnement en nourriture peu fiable et un risque constant d’attaques par les forces gouvernementales ou les mercenaires.

Les entretiens, menés l’année dernière avec 23 femmes par des chercheurs de l’Observatório do Meio Rural (Observatoire de l’environnement rural), un groupe de réflexion basé au Mozambique, offrent un aperçu sans précédent de l’intérieur d’un groupe opaque et peu connu.

« C’est la première fois que nous entendons des personnes qui ont été à l’intérieur », a déclaré Joe Hanlon, spécialiste du Mozambique à la London School of Economics.

João Feijó, auteur d’un rapport basé sur les entretiens, a déclaré qu’il pensait que plus de 1 000 filles et jeunes femmes avaient été enlevées.

« Ce genre de chiffres constituerait un problème logistique majeur pour les insurgés, et je pense que certaines filles ont été victimes de trafic. Nous avons des informations selon lesquelles des femmes ont été sélectionnées pour étudier l’anglais dans la Tanzanie voisine, ce qui ressemble à un euphémisme pour dire qu’elles ont été victimes de trafic« , a déclaré Feijó.

« Ce rapport raconte l’histoire de celles qui se sont enfuies mais ne raconte pas l’histoire de celles qui sont toujours là ou qui ont été victimes de la traite. Leurs voix sont silencieuses. »

Les entretiens révèlent que seules les « filles jeunes et séduisantes » sont ciblées par les insurgés. Celles qui sont sélectionnées sont appelées « nouilles », un aliment rare considéré comme désirable, contrairement au « sorgho », un aliment de base, ont expliqué les femmes aux chercheurs.

 

« Les adolescentes sont les victimes les plus prisées ; les filles plus  âgées sont épargnés », a déclaré l’une des personnes interrogées.

L’année dernière, lors d’une attaque contre Mocímboa da Praia, une petite ville côtière toujours aux mains des insurgés, plus de 300 femmes et filles ont été forcées de monter dans des camions sous la menace d’une arme ou d’abandonner leur maison.

 

Une personne interrogée a déclaré que certaines personnes avaient perdu trois ou quatre enfants lors de l’attaque, car les insurgés allaient « de maison en maison, capturaient les filles et les emmenaient ».

 

Selon les personnes interrogées, les femmes captives sont contraintes d’assister à des séances d' »éducation » comprenant des cours de Coran et des conférences idéologiques.

« On leur donne de la nourriture, des vêtements et on fait des efforts pour les intégrer en tant qu' »épouses ». Mais ce n’est pas un choix. Elles se trouvent dans un scénario de grande violence et ont besoin de nourriture et de sécurité », a déclaré Feijó.

Un petit nombre de femmes semblent avoir participé activement aux attaques militaires, portant des armes et choisissant ceux qui seront enlevés.

Les récents succès des insurgés au Mozambique – dont l’organisation est connue à la fois sous le nom d’al-Shabaab et d’Ansar al-Sunna – ont fait craindre au monde entier l’apparition d’une nouvelle enclave islamiste extrémiste en Afrique australe.

Les factions affiliées à Daesh et à Al-Qaïda se sont renforcées sur le continent ces dernières années, l’une des rares régions du monde où les deux groupes se sont développés.

Les personnes interrogées ont déclaré que la plupart des chefs des extrémistes au Mozambique étaient des hommes locaux, mais qu’il y avait quelques étrangers venant d’ailleurs sur la côte est de l’Afrique, notamment de Tanzanie. Il a également été fait état de ressortissants sud-africains, de Somaliens et d’autres personnes présumées originaires de pays arabes d’Afrique ou du Moyen-Orient.

Ils ont également décrit l’entraînement des adolescents enlevés à l’utilisation de machettes et d’armes à feu.

L’une d’elle se souvient avoir vu un garçon de 14 ans partir pour sa première mission.

« Nous l’avons vu, tout heureux, raconter aux combattants comment il avait tué des gens. Il les avait tués d’un coup de feu, puis il les avait décapités », a-t-elle déclaré.

Les personnes interrogées ont déclaré que le drapeau de Daesh flottait dans les bases des insurgés et que Daesh avait revendiqué la dernière attaque du groupe contre le port de Palma.

Les islamistes du Mozambique ont enlevé des centaines de filles pour l’esclavage sexuel

 

 

 

 313 total views,  2 views today

image_pdf

11 Commentaires

  1. Merci pour cet article. Néanmoins j’aimerais préciser que ce malheureux chrétien n’a pas été « exécuté » par Daesh, mais « assassiné ». Une exécution nécessite une décision de justice prise par un pouvoir légitime. Ici, il s’agit d’un assassinat sordide commis par des barbares. Les mots ont une importance !

  2. Il y a une pétition pour exiger le rapatriement de Fabien Azoulay.
    Mais ceux qui exigent le retour des femmes et enfants djihadistes, ne s’intéressent pas à ce Français juif homosexuel.
    Apparemment il est tombé dans un piège, puisqu’il a acheté une drogue encore en vente alors qu’elle était interdite depuis peu

  3. c’est ce qui attend au tournant les Français en France
    et déjà quelques passages à l’acte et de mises en pratique
    de leur savoir faire en égorgement, en décapitation, en éventration …
    et dont leurs cobayes sont les Kouffars de Français de France !

  4. Cette secte barbare criminelle n’a tout simplement rien à dire pour sa défense, mais on nous l’impose chez nous car ses émirs sont si généreux lors des campagnes électorales !

  5. l’iSSlam une religion de la mort ultra-violente, du sadisme et de la Haine

  6. Le comble, c’est que les Coptes sont bien plus proches des Egyptiens d’origine que les musulmans qui l’ont colonisé. L’islam repose sur la violence car c’est le seul moyen à leur portée pour imposer leur religion et leur idéologie car tout ce qui appartient au domaine de l’intelligence ne leur est pas accessible, trop arriérés, trop incultes, trop conditionnés, ils sont incroyablement butés et stupides, tout le contraire de l’ouverture d’esprit ce qui en fait des sous-développés dangereux.

    • C’est exact, et c’est même en grande partie grâce à la langue et l’écriture Coptes que Champollion a pu reconstituer la langue égyptienne antique!

  7. Le Mozambicain de quatorze ans, heureux d’avoir tué au fusil et décapité ses victimes a de l’avenir, en tant que mineur isolé. SOS méditerranée va nous le débarquer en France, sous le regard attendri des détraqués du casque venus accueillir les chances pour la France. Plus tard Dupont Moretti, et sa justice indépendante, vont le relaxer en vertu du principe de la bouffée délirante. C’est à se demander si l’insécurité et l’immigration ne sont pas liées? Hein Dupont?

  8. il est certain que ce meurtrre barbare contre un chrétien ne fera pas la une des médias français bien pensants – on tremble en pensant à l’état collabo qui permet à ces massacreurs d’entrer à tout va dans notre pays

  9. quand on lit ce qui se passe en Afrique sur la sauvagerie des Africains entre eux, et quand on voit que des ONG de merde nous en ramènent par bateaux entiers, avec en plus une haine féroce contre la France, il y a de quoi se poser des questions….. repentez vous encore et encore, mais pensez qu’avec la tête coupée, on ne réfléchit plus……

    • Bien dit l’ami! Une religion d’amour, tu parles! Comme disait Brassens : « Parle-moi d’amour et je te fous mon poing dans la gueule! Voilà ce qu’il faut leur répondre à ces hypocrites!

Les commentaires sont fermés.