Le gouverneur de Floride avoue : le confinement était une énorme erreur !

A ne pas manquer International Publié le 19 avril 2021 - par - 13 commentaires

Ron De Santis, gouverneur de Floride, est républicain, proche du mouvement tea party

Ron De Santis, gouverneur de Floride, a reconnu dans une interview accordée à Epoch Times que le confinement qu’il avait ordonné en avril 2020 avait été une erreur. Cela n’a pas fonctionné.

Et cela alors que le confinement avait été moins strict que dans nombre d’Etats, puisque nombre d’activités comme la marche, le vélo, le golf, la plage… avaient été autorisés, constituant une activité essentielle. Idem pour l’économie, qui n’avait pas été mise à l’arrêt. Néanmoins, avec le recul, De Santis affirme que les Etats qui ont confiné ont fait une énorme erreur.

Et ce n’était qu’un confinement de 30 jours, une rigolade pour nous, Français qui avons subi les horreurs de Macron ! Ensuite De Santis a réouvert progressivement, secteur par secteur, essuyant à chaque étape une pluie de critiques… Ses adversaires annonçant à chaque fois des catastrophes. Il a tenu bon et, fin septembre, la Floride avait retrouvé une vie normale.

Peu après paraissait la fameuse déclaration de Great Barrington, signée par des épidémiologistes qui critiquaient le confinement. Déclaration signée depuis par 13985 scientifiques…

En tant qu’épidémiologistes des maladies infectieuses et scientifiques spécialisés en santé publique, nous sommes inquiets des impacts physiques et mentaux causés par les politiques actuelles contre le COVID-19 et nous recommandons une approche alternative que nous appelons Protection focalisée (Focused Protection).

Que nous soyons de gauche ou de droite, et quel que soit notre pays d’origine, nous avons consacré nos carrières à la protection des populations. Les politiques actuelles de confinement produisent des effets désastreux sur la santé publique à court, moyen et long terme. Parmi les conséquences, on peut citer, entre autres, une baisse des taux de vaccination chez les enfants, une aggravation des cas de maladies cardio-vasculaires, une baisse des examens pour de possibles cancers ou encore une détérioration de la santé mentale en général. Cela va engendrer de grands excès de mortalité dans les années à venir, notamment dans la classe ouvrière et parmi les plus jeunes. Maintenir les écoliers en dehors de l’école est une grande injustice.

Conserver ces mesures en attendant qu’un vaccin soit disponible causera des dégâts irréparables. Les couches sociales les moins favorisées seront les plus touchées.

Lire la suite ici :

https://gbdeclaration.org/la-declaration-de-great-barrington/

.

Les résultats de la Floride, qui vit depuis septembre sans aucun confinement, se contentant de mettre en quarantaine les contaminés sont bien meilleurs que ceux des Etats qui ont confiné à mort… et, cerise sur le gâteau, l’économie de la Floride est florissante ! La Floride est classée 27ème de tous les Etats pour le nombre de mortalité par habitant alors que cet Etat est le sixième en terme de population plus âgée que dans la moyenne des Etats.

De Santis a beaucoup insisté sur les dégâts collatéraux du confinement, suicides, dépressions, traitements médicaux reportés….

« Je préfère être battu par mes adversaires plutôt que de voir les enfants exclus de l’école » . Et de Santis de sillonner le pays, accueilli par une population reconnaissante qui le remercie de ne pas avoir conduit son Etat à la catastrophe. Et il a été chaudement félicité par les propriétaires d’entreprises pour ne pas les avoir fermés. Il reçoit des louanges de tout l’Etat et même du monde entier. Dans son bureau on peut voir un portrait de Lincoln, des copies de la Constitution… Pourquoi le portrait de Lincoln, lui demande-t-on ? Parce qu’il est le meilleur exemple d’un leader qui a dû prendre des décisions difficiles en temps de crise.

Quand on lui demande pourquoi les autres gouverneurs se sont entêtés dans leur politique de confinement, il a répondu qu’ils ne voulaient pas reconnaître qu’ils avaient eu tort… et que, par ailleurs, les grands gagnants étaient les géants des medias et de la technologie car les gens sont restés chez eux et ont consommé leurs produits…

De Santis a ajouté que la campagne de peur avait fonctionné, que 4 Américains sur 10 ont retardé ou évité de recevoir un traitement médical urgent ou de routine… ce qui a forcément créé nombre de décès supplémentaires pendant cette période.

Mais, surtout, il a dénoncé l’objectif politique de cette « pandémie » en période électorale, pandémie dont la responsabilité a été jetée sur Trump :

«Ils ont vu cela comme une opportunité de nuire à Trump. De toute évidence, ils détestaient Trump plus que tout, »

.

Evidement, il a critiqué la censure effectuée par les réseaux sociaux… et il a été lui-même victime de cette censure, YouTube faisant disparaître une video où De Santis échangeait avec des scientifiques de Harvard, Stanford, Oxford…

.

De Santis est très pessimiste pour l’avenir des Etats qui ont été confinés, verrouillés. Il pense qu’ils ne retrouveront jamais leur liberté car les dirigeants ont tellement investi pour leur faire peur qu’ils sont devenus très craintifs, ont peur de tout et sont donc prêts à obéir aveuglément.

Seuls 8 Etats n’ont jamais confiné, et 6 Etats, dont la Floride, qui avaient confiné, ont tout ré-ouvert…

L’immense majorité des Etats a donc joué sur la peur, avec la peur, et continue…

Source, articles en anglais parus sur thepochtime, que j’ai résumés ci-dessus : https://www.theepochtimes.com/mkt_morningbrief/desantis-lockdowns-were-a-huge-mistake_3777926.html

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
13 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Mia Vossen
Mia Vossen
il y a 19 jours

MERCI pour cet article instructif!

Sugarhawk
Sugarhawk
il y a 19 jours

Au moins, il reconnait ses erreurs ! Ce n’est pas une fiotte comme Macron !

Adalbert le Grand
Adalbert le Grand
il y a 19 jours

Personnellement, je pense et dis depuis le 10 mars que le confinement est une énorme connerie. Le 10 mars 2020.

J’avais annoncé la cata économique et sociale qui s’ensuivrait, le tout pour une grippette. Car oui, cette maladie, pour 98% des malades est juste une grippette. Je l’ai eue, des amis l’on eu, aucun n’est mort, tous n’ont connu que les symptômes d’une petite grippe pendant une dizaine de jours. Seule différence, pour certains une fatigue qui elle se prolonge sur des mois. Mais bon, il y a pire, comparé à un cancer ou un diabète c’est pas grand-chose.

Même sur LCI, la chaîne soumise, ils ont commencé à s’interroger et remarquer qu’il y a eu moins de morts âgés de moins de 65 ans, que les années précédentes.

Si ça c’est une terrifiante épidémie… que dira-t-on s’il y a une nouvelle peste bubonique? Ou une hécatombe d’enfants en bas âge (0-4 ans) comme dans les années 1900-1903 (+ de 200000 décès chaque année) ? Ou un hiver meurtrier comme celui de 1949 (170000 décès sur les mois de janvier et février pour une population 41 millions) ?

La crise du covid, ce n’est pas une crise sanitaire : c’est la crise provoquée par les mesures, la réaction à l’épidémie. Par le confinement (l’emprisonnement) et les fermetures.

pikachu
pikachu
il y a 19 jours

L’article dit même, sur un ton plus léger, que Ron De Santis a une vraie difficulté pour payer ses repas au restaurant. Ses administrés lui sont tellement reconnaissants qu’ils déclinent tout paiement de sa part. Lors de l’interview, le reporter put le constater lorsque le tenancier d’une baraque à frites refusa de se faire payer une portion de frites que le Gouverneur lui avait commandée.

Nous sommes ici très loin de l’accueil réservé à Macron par la population de Puy-En-Velay quand il dût fuir, se sentant menacé par une foule hostile.

Anecdote insignifiante donc, mais, en définitive, pas si insignifiante que cela.

Argo
Argo
il y a 19 jours

Ils auraient fermé les frontières dès l’annonce de ce virus, ne pas ramener les ressortissants français qui travaillaient en Chine et qui ont ramené le virus, isolé les premiers malades, distribué des masques et du gel tout de suite, rien ne serait arrivé. Macron et son équipe de bras cassés sont les seuls responsables!

Vent d'Est, Vent d'Ouest
Vent d'Est, Vent d'Ouest
il y a 19 jours
Reply to  Argo

@ Argo
Vous oubliez les CPE, Chances Pour l’Europe, venues par bateaux entiers nous enrichir par les frontières restées ouvertes et qui, par endroits me semble-t-il, le sont toujours.

Argo
Argo
il y a 19 jours

Appauvrir l’Europe, en nous ramenant leurs miasmes et leur « art de vivre » islamo compatible !

Vent d'Est, Vent d'Ouest
Vent d'Est, Vent d'Ouest
il y a 19 jours
Reply to  Argo

@ Argo
Bien évidemment, mon commentaire était au second degré 😉

Argo
Argo
il y a 19 jours

J’avais bien saisi ! Mort de rire!

Vent d'Est, Vent d'Ouest
Vent d'Est, Vent d'Ouest
il y a 19 jours

Viêt-Nam :
Totaux – Vietnam 2021
Nombre total de cas
2 785
+4
Guérisons
2 475
Décès
35
Source : impossible de copier le lien avec mon smartphone alors que d’habitude je ne rencontre pas de soucis ; il s’agit d’un lien en anglais. Recherche : taper « covid19 ViêtNam 2021 »

Mountain
Mountain
il y a 19 jours

Ben voilà un type intelligent et qui a bien géré contrairement à chez nous ou ils ont tout foiré.

Dorylée
Dorylée
il y a 18 jours

Véran l’a reconnu publiquement à la télé en avril 2020 :  » Les cas diminuent avec le printemps parce qu’au printemps, on ouvre les fenêtres, on vit dehors. C’est le confinement qui provoque la contagion.  » Curieusement, les journalopes télévisuelles ne s’en souviennent pas et Véran a continué à nous cloîtrer !

zipo
zipo
il y a 16 jours

Bref nos élus ont massacré notre épidémie pour un confinement qui ne sert strictement a rien !Mais dans quel but puisque ces vaccins ne protégent pas car un virus mute en permanence il suffit de soigner c’est plus éfficace et sans risques de thrombose!
Ils doivent avoir des action chez Big-Pharma !Aprés l’évasion fiscale ,les subprimes,Madoff ,voila le hold-up du siècle international SVP !A méditer nos élus ne travaillent pas pour nous!

Lire Aussi