Macron veut « donner un gros ballon d’oxygène » à l’Afrique

Officiellement il s’agit d’aider l’Afrique à  surmonter la crise économique provoquée par le Covid !

Détesté en France et n’accordant aucun intérêt aux difficultés économiques des Français, Macron annonce un énième soutien financier à l’Afrique.

La dette publique française ? Aucune importance.

L’Élysée veut « donner un gros ballon d’oxygène » aux pays d’Afrique pour surmonter la crise économique provoquée par le Covid.

Jeune Afrique

Le 18 mai prochain, un sommet de chefs d’État portant sur le financement des économies africaines sera organisé à Paris. Objectif affiché de l’Élysée : « donner un gros ballon d’oxygène » aux pays du continent pour surmonter la crise économique provoquée par la pandémie de Covid-19. Plusieurs chefs d’État africains sont attendus.

Une conférence de haut niveau

Bien qu’elle chamboule l’agenda des visites d’Emmanuel Macron en Afrique (Angola, Rwanda, Afrique du Sud…), la crise sanitaire mondiale inhérente à l’épidémie Covid 19 ne devrait pas avoir d’impact sur la tenue, le 18 mai, à Paris, de la conférence internationale sur les nouvelles sources de financement des économies africaines. Il s’agit, à travers ce rendez-vous, de trouver un palliatif au ré-endettement du continent dans le contexte de pandémie mondiale.

Quels dirigeants y assisteront, et quelles seront les questions abordées ?

La ville de Paris abritera, le 18 mai 2021, un Sommet sur le financement des économies d’Afrique subsaharienne auquel le président français Emmanuel Macron a invité ses homologues Félix Tshisekedi (RDC), Cyril Ramaphosa (Afrique du Sud) , João Lourenço (Angola), Uhuru Kenyatta (Kenya), Alpha Condé (Guinée), Denis Sassou Nguesso (Congo), Alassane Ouattara (Côte d’ivoire), Macky Sall (Sénégal), Muhammadu Buhari (Nigéria) et Paul Kagame (Rwanda).

Cette rencontre vise à apporter un soulagement aux pays touchés économiquement par les effets de la pandémie de Covid-19 et à réfléchir sur de nouvelles sources de financement. En effet, après avoir fortement baissé dans les années 1990, la dette des pays africains s’est envolée entre 2005 et 2019, passant de 100 à 309 milliards USD, selon des experts.

Ainsi, les réflexions porteront sur le traitement de la dette pour de nouvelles stratégies qui pourraient être soutenues par des réformes courageuses allant notamment dans le sens de renforcer le secteur privé africain et promouvoir de nouveaux investissements.

 

Les pays de la Zone Franc sont invités par le président français Emmanuel Macron à participer à un Sommet consacré au financement de leur développement.

Le sommet de Paris, auquel participeront les officiels des pays de la Zone Franc, sera l’occasion d’aborder de nombreux enjeux d’avenir, comme les financements nécessaires au développement de l’Afrique, la soutenabilité des dettes publiques, le rôle respectif des prêts et des dons, ou encore le rôle de l’assistance technique.

En rappel, depuis le début de la pandémie, la France, à travers son Agence de développement (AFD) appuie les 15 pays de l’Uemoa, de la Cemac et des Comores, via l’Initiative Covid-19.

Jeune Afrique

 

La pauvreté en France ? Aucune importance.

Souvenez-vous en novembre 2018 : la pauvreté dénoncée par les Gilets Jaunes était sans intérêt.

Le mouvement a été noyauté, maté et oublié.

Des millions de Français affirment être pauvres et souffrir de la précarité économique.

Heureusement, le gouvernement a tenu à rappeler les véritables priorités économiques : s’assurer que l’Afrique connaisse la prospérité.

Il faut aussi s’assurer de « changer le récit » sur l’Afrique et la placer au « centre du monde».

Ce sera le travail de l’indispensable Rama Yade, casée (Unesco, Sciences Po, Consultante pour la Banque mondiale à Washington etc …) et recasée.

Rama Yade, ex-secrétaire d’État de  Sarkozy.

Rama Yade devient directrice Afrique de l’Atlantic Council

L’ancienne secrétaire d’État française a été nommée nouvelle directrice Afrique de l’Atlantic Council. Le think tank américain mise sur Rama Yade pour « accroître sa visibilité et mieux développer le partenariat transatlantique».

 

Rama Yade fait son grand retour à… Washington, où elle a été nommée, le 29 mars, directrice Afrique de l’influent think tank américain Atlantic Council.

 

Rama Yade se dit « fière d’avoir l’opportunité d’agir au niveau mondial dans une période décisive pour le continent africain et ses partenaires américains et européens ». Le think tank, qui se targue d’avoir reçu en 2020 plus d’une douzaine de chefs d’État et de ministres du continent, mise quant à lui sur l’aura médiatique de l’ex-égérie de la Sarkozie « pour accroître sa visibilité et mieux développer le partenariat transatlantique ».

 

« Étroite collaboration avec les Africains »

 

L’ex-ministre s’était tournée vers l’entrepreneuriat et l’enseignement, intervenant à Sciences-Po Paris et à l’Université polytechnique Mohammed VI au Maroc, où elle assure un programme intitulé « l’Afrique au centre du monde».

En 2011, démissionnant de son poste d’ambassadrice de France à l’Unesco six mois seulement après sa nomination, Rama Yade, sans doute excédée par la pression médiatique, avait affirmé avoir « besoin de renouer avec une liberté totale ».

Peut-être l’a-t-elle trouvée, elle qui, après son passage en politique, a aussi été consultante à la Banque mondiale. Quoi qu’il en soit, elle dit avoir « hâte de travailler en étroite collaboration avec les décideurs américains, mais également avec les Africains, non seulement pour changer le récit donné du continent africain, mais aussi les règles pour une plus grande prospérité ».

 253 total views,  1 views today

image_pdf

33 Commentaires

  1. Et avec ça on se plaint que la recherche médicale manque de financement !!! on râle parce que la GB a plus de vaccins que nous …Tout ça serait risible si ce n’était pas si grave !! Qu’attend-on pour destituer macron ? Que fait-on de notre Constitution continuellement violée ? Où sont les vrais Français ?

  2. mais quel négrophile ce macron gallophobe qui africanise la France
    à un point de non retour tel que les Français sont de moins en moins
    Français en France mais de plus en plus Africains en France

  3. Au lieu de leur donner un ballon d’oxygène, Macron, donne -leur un ballon de rouge, ça les rendra aimables et ça fera vivre nos viticulteurs!

  4. Et l’autre projet qui consistait à renflouer le sable des plages de Côte d’Ivoire, pendant que des milliers de Français , en plein hiver, vivaient avec 1,50 m d’eau dans leur vieille maison délabrée et jamais remise aux normes

  5. Et son rêve fou de la ceinture verte ?
    pauvre type givré qui hait ses compatriotes et ne jure que par la peau noire,
    gnagna aime le chocolat

  6. Il faut arrêter ce fou furieux qui dépouille les Français et détruit la France !

    Il est minuit vingt, docteur Schweizer…

  7. Et lors de la prochaine perquisition dans un hôtel particulier haussmannien appartenant au fils d’un potentat africain, on découvrira une douzaine de Bugatti Veyron, Rolls, Bentley, Ferrari, etc payées avec l’aide française à l’A(pas de)frique.

  8. Les Français sont bornés. Ça fait combien de temps qu’il vous le dit ? Il doit faire des trucs désagréables. Entre autres, il doit se prépare un pied à terre en Afrique au cas où on le foutrait à la porte de la France. Mais c’est pas tout. Il doit aussi mettre en place le grand reset de son ami Klaus Schwab et aussi l’Agenda 2030 de ses amis de l’ONU. Agenda 2030 = développement durable… Oui mais, est-ce que vous avez lu ce que signifie pour le premier monde, ce développement durable pour le tiers monde ? « Transfer de richesses nord àsud… Demandez-vous ce que cela signifie pour nous ! Allez lire le programme ! 

  9. la France est déjà surendettée à un point de non-retour
    et les générations futures de Français devront payer encore
    et payer toujours pour le parasitisme comme pour l’islamisme
    de la France par et pour tous ces millions et millions d’Africains
    comme pour tous ces millions de Maghrébins et ces millions d’Arabes …

  10. sur la photo là avec Macron qui sert les mains des Africains
    c’est bien à Paris Non ?.. et sur les Champs-Elysées enfin ça en a tout l’air
    c’est vrai quoi c’est Panamafrica maintenant Paris-sur-Bamako-Yaoundé-Ouagadougou

  11. Le Rwanda, tiens tiens, il n’a pas un contentieux avec la France ? Et il me semble que la langue officielle est devenue l’anglais depuis quelques années. Mais c’est vrai que Mister Macron parle facilement en anglais!

  12. Les roitelets Africains vont pouvoir changer leurs flottes de limousines plaquées or.

  13. Et Jean Louis Borloo, où en t-il de son électrification de l’Afrique.
    Au dernières nouvelles, il ne restait plus qu’a installer un va et vient entre Alger et Le Cap, et il est parti chez Leroy Merlin acheter le câble et les 2 interrupteurs.

  14. MACRON continue d’aider l’Afrique alors que nos retraites n’ont été réévaluées que de quelques centimes depuis 8 ans !!!

  15. Monsieur joue les bons princes avec l’Afrique alors que cet argent est indispensable à notre pays et aux français les plus pauvres. Nous devons arrêter d’alimenter une population qui en plus se retourne contre nous.

    • Bien dit! On dirait même que c’est de la provocation! L’Afrique, ras le bol, avec leurs guerres tribales, leurs coups d’état permanents, leurs élections truquées, leurs révolutions de palais, en plus on accueille leurs chômeurs, et on envoie du fric à tire larigot sur ce continent, bien sûr en aggravant la dette! Attention, Macron, la vache à lait France va bientôt crever, mais avant elle te donnera un bon coup de corne dans le gras du bide!

  16. En dégageant macron nous donnera un grand , très grand bol d’oxygène à nous français !

  17. Extrait du livre de Philippe DE VILLIERS qui en dit long sur l’inquiétante et dangereuse tendance du président à n’admettre que sa seule vérité.

    Dans son livre, il relate une scène d’un dîner à l’Elysée en compagnie du couple présidentiel, le 4 mars 2019. «Le Point» publie cet extrait dans son édition de jeudi. Ce soir-là, Philippe de Villiers exprime son désaccord avec «la boulimie de réformes», estimant que «La France a besoin de respirer». Il croit sentir que Brigitte Macron est «plutôt sur sa ligne» et estime que cela met Emmanuel Macron «hors de lui». «Emmanuel Macron est ulcéré. Le coq a le dessous. Il se braque, il perd ses nerfs (…) D’un bond, il se lève, il va quitter la table..Il a déjà repoussé sa chaise en arrière d’un coup de genou, écrit-il. Il croise mon regard effaré. Alors c’était donc cela, le droit de tout se dire? La PMA et la GPA sont des sujets tabous!(…) Voilà un président qui ne supporte pas d’être contredit par son épouse qui lui tient tête. (..) Il va s’en aller? (…) Il sent le pas de côté. Doucement, la chaussure tourne, il revient. Son intuition le ramène à la table. Brigitte lui adresse un sourire enjôleur : -Emmanuel…de grâce».

  18. Donner de l’oxygène à l’Afrique alors que la France est en état de mort clinique, quel abruti!

  19. La France est en passe de devenir un pays du tiers monde et cet abruti va dilapider de l’argent qu’il n’a pas et que les français devront financer. Il faut vraiment le virer !

  20. ceux qui n’ont encore pas compris vont trouver « ça » bien…..quand aux autres, de toutes façons ,ils ne bougeront pas…..vive la raie publique, vive la France…confinie…
    mais qu’il s’en aille vivre en Afrique puisqu’il l’aime tant ,personne ne le regrettera,et s’il gène un jour les afrcains, surtout ne nous le renvoyez pas, coupez lui la tête…..

    • De toute façon, le dictateur est le président des africains pas des Français.(du nord au sud)
      Les français il leur fait tirer dessus, les africains il les reçoit à l’élysée.

  21. cher Machinchose tu es bourré de tot ce matin : «  »toutes les femmes ont le ballon jusqu a 15 fois par an ……. » »

    même les rats ne savent pas faire……faudrait demander aux Rattes de Noirmoutiers

    • Les rattes : c’est la saison, hum avec de l’agneau et de l’ail, le tout rôti au four

  22. Préparez -vous a subir une augmentation des impôts , et oui, quoi vous ne pensez pas que foutriquet le baltringue va nous laisser tranquille ,tout le pognon qu’il a donné (bien que ce soit avec nos impôts et autres prêts accordés par la BCE) il faudra bien que la dictature d’état rembourse et remplisse ses caisses , la saigné commencera dès que le gouvernement aura décidé de nous mettre à genoux !

    • Et puis, grâce au covid, les Français font des économies: plus de déplacements, plus de voyages, ni de cinéma, de théâtre, de concert, de restaurant…Il va falloir ponctionner tout ça, les amendes ne sont pas suffisantes.

  23. donner un ballon d’,oxygene a un continent dont toutes les femmes ont le ballon jusqu a 15 fois par an …….gaspillage cocasse

    faudrait commencer par les stérilisr en masse et cesser définitivement de donner a leurs « Praisidents » les sous pour qu ils s achetent de l ‘immobilier de luxe dans les beaux quartierq des capitales européennes

    comme disait le type au pull rouge, il y a 50 ans, « l » afrique noire est mal partie » et , n’ est surtout arrivée nulle part, continuant depuis un demi siècle a stagnerdans le néant

    l essentiel pour ces nuisibles étant de qualifier leurs shitholes de « républiques démocratiques et populaires…….. »

    • Bonjour
      Vous m’avez chipé ma réponse.
      Effectivement, en Afrique ou en France on croise des montgolfières alors jupicon il peut déposer son oxygène en France.
      Il ne doit pas aller souvent dans le 93 freluquet, il en aurait vu des ballons ….

  24. « La ville de Paris abritera, le 18 mai 2021, un Sommet sur le financement des économies d’Afrique subsaharienne »
    On s’invite le 18 mai ?
    Pour leur parler remigration et décolonisation de l’Europe ?

  25. 4 pays de l’OCI sur 10, c’est pas du financement de l’islamisme, ça ?
    Et même les autres. Vous avez dit indépendants ?
    Les colonies, c’est fini.

  26. Alors là pour gaspiller du pognons avec l’Afrique, là le dictateur est très fort. Affaiblir la France encore plus, faire venir des cafards toujours plus, là oui, il est fort. Le peuple de France , il n’en a rien à foutre. Quand a la rama yade qu’elle y retourne et quelle y reste en Afrique.

  27. il y aura bientôt autant de pauvres en France que dans certains pays africains. Il serait sage et sain de consacrer l’argent des français à aider les français dans le besoin. Mais ce n’est pas codé dans le logiciel du président anti france

  28. Et encore des milliards qui vont aller dans les poches de quelques uns ! depuis que l’Afrique engloutit tout ce fric rien n’a changé et on serre la ceinture chez nous et cerise sur le gâteau ils nous arrivent par pleins bateaux ! Quant a la rama yade c’est l’exemple même des tocards dont on entend plus parler et dont on se croit débarrassés mais qui sont bien casés au chaud dans les méandres de la politico finance de ce qu’il appellent leur  » démocratie  » . Sûr que pour eux il ne faut surtout rien changer !

Les commentaires sont fermés.