Chananya Weissman, écrivain et réalisateur israélien : 31 raisons pour lesquelles je ne prendrai pas le vaccin

covid 19 Publié le 9 avril 2021 - par - 17 commentaires

Cette liste est un bon condensé des principaux arguments pour ne pas vous faire vacciner...

  1. Ce n’est pas un vaccin. Un vaccin, par définition, confère une immunité à une maladie. Cela ne confère aucune immunité à quoi que ce soit. Dans le meilleur des cas, cela réduit simplement le risque de contracter un cas grave de virus si l’on l’attrape. C’est donc un traitement médical, pas un vaccin. Je ne souhaite pas suivre de traitement médical pour une maladie que je n’ai pas.

  2. Les compagnies pharmaceutiques, les politiciens, l’establishment médical et les médias ont uni leurs forces pour désigner universellement cela comme un vaccin alors qu’il n’en est pas un, dans le but de manipuler les gens pour qu’ils se sentent plus en sécurité face à un traitement médical. Parce qu’ils sont trompeurs, je ne leur fais pas confiance et je ne veux rien avoir à voir avec leur traitement médical.

  3. Les bénéfices présumés de ce traitement médical sont minimes et ne dureraient en aucun cas longtemps. L’établissement le reconnaît et parle déjà de vaccins supplémentaires et d’un nombre toujours croissant de nouveaux «vaccins» qui seraient régulièrement nécessaires. Je refuse de me transformer en patient chronique qui reçoit régulièrement des injections de nouveaux produits pharmaceutiques simplement pour réduire mes chances de contracter un cas grave de virus que ces injections n’empêchent même pas.

  4. Je peux réduire mes chances de contracter un cas grave de virus en renforçant naturellement mon système immunitaire. Dans le cas où j’attrape un virus, il existe des vitamines et des médicaments bien établis qui ont eu de merveilleux résultats pour conjurer la maladie, sans les risques et les inconnues de ce traitement médical.

  5. L’établissement insiste sur le fait que ce traitement médical est sans danger. Ils ne peuvent pas le savoir car les effets à long terme sont entièrement inconnus et ne le seront pas avant de nombreuses années. Ils peuvent spéculer que c’est sûr, mais il est fallacieux pour eux de faire une telle affirmation qui ne peut pas être connue. Parce qu’ils sont malhonnêtes, je ne leur fais pas confiance et je ne veux pas de partie de leur traitement.

  6. Les sociétés pharmaceutiques n’ont aucune responsabilité en cas de problème et ne peuvent être poursuivies. Idem pour les politiciens qui poussent ce traitement. Je ne m’injecterai pas un nouveau dispositif médical expérimental lorsque les personnes derrière celui-ci n’accepteront aucune responsabilité en cas de problème. Je ne risquerai pas ma santé et ma vie quand ils refuseront de risquer quoi que ce soit.

  7. Le Premier ministre israélien a ouvertement admis que le peuple israélien est le laboratoire du monde pour ce traitement expérimental. Je ne suis pas intéressé à être un cobaye ou à donner mon corps à la science.

  8. Israël a accepté de partager les données médicales de ses citoyens avec une société pharmaceutique étrangère dans le cadre de son accord pour recevoir ce traitement. Je n’ai jamais consenti à ce que mes données médicales personnelles soient partagées avec une telle entité, et cela ne m’a même pas été demandé. Je ne contribuerai pas à cette entreprise louche.

  9. Les dirigeants et les membres du conseil d’administration de Pfizer ont déclaré qu’ils n’avaient pas suivi leur propre traitement, malgré toute la fanfare et les assurances. Ils affirment qu’ils jugeraient injuste de «couper la ligne». C’est une excuse absurde, et il faut une quantité incroyable de chutzpah pour même dire une telle chose. Une telle «ligne» est le fruit de leur propre imagination; s’ils se faisaient quelques injections, personne ne crierait au scandale. De plus, les milliardaires possédant des jets privés et des îles privées ne sont pas connus pour faire la queue jusqu’à ce que des centaines de millions de paysans du monde entier reçoivent en premier tout ce que ces milliardaires veulent pour eux-mêmes.

  10. Les médias de l’establishment ont accepté cette excuse absurde sans question ni inquiétude. De plus, ils félicitent les dirigeants de Pfizer pour leur soi-disant sacrifice de ne pas suivre leur propre traitement expérimental jusqu’à ce que nous soyons les premiers. Puisqu’ils nous considèrent comme des imbéciles, je ne leur fais pas confiance et je ne veux pas de leur nouveau traitement. Ils peuvent avoir ma place en ligne. Je vais aller tout au fond de la ligne.

  11. Trois faits à rassembler:

  • Bill Gates vante ces vaccins comme essentiels à la survie de la race humaine.

  • Bill Gates pense que le monde compte trop de monde et doit être «dépeuplé».

  • Bill Gates, peut – être l’homme le plus riche du monde, a également pas été injecté. Pas de précipitation.

        Euh non. Je transmettrai tous les traitements médicaux qu’il souhaite que je prenne.

  1. L’établissement a été entièrement à sens unique en célébrant ce traitement. Les politiciens et les médias exhortent les gens à le considérer comme un devoir à la fois moral et civique. Les avantages du traitement sont grandement exagérés, les risques sont ignorés et les inconnues sont écartées. Parce qu’ils sont trompeurs et manipulateurs, je ne jouerai pas mon bien-être personnel sur leur intégrité.

  2. Il y a une intense campagne de propagande pour que les gens suivent ce traitement. Les politiciens et les célébrités prennent des selfies d’eux-mêmes en se faisant injecter (peut-être dans certains cas en faisant semblant de se faire injecter), les médias en font la chose la plus cool, la plus intelligente, la plus heureuse et la plus amusante à faire. C’est la campagne de marketing la plus répandue de l’histoire. Ce n’est pas du tout approprié pour un traitement médical, encore moins un tout nouveau, et cela me fait reculer.

  3. Les masses suivent en remorque, publiant des photos d’eux-mêmes se faisant injecter une drogue, alimentant la pression massive des pairs pour faire de même. Il y a quelque chose de très alarmant et de malade à ce sujet, et je ne veux pas en faire partie. Je n’ai jamais pris de drogue simplement parce que «tout le monde le fait» et c’est cool. Je ne vais certainement pas commencer maintenant.

  4. Ceux qui s’inquiètent de ce traitement médical sont victimes d’intimidation, de calomnie, de moquerie, de censure, d’ostracisme, de menace et de licenciement. Cela comprend les professionnels de la santé qui ont des inquiétudes fondées sur la science au sujet de la drogue et les soignants qui ont vu des personnes sous leur responsabilité souffrir d’horribles réactions et mourir peu de temps après leur injection. Quand l’establishment purge les bonnes personnes qui risquent tout simplement pour soulever des inquiétudes au sujet d’un nouveau traitement médical – même si elles ne s’y opposent pas carrément – je ferai confiance à ces braves gens à chaque fois. Je ne peux penser à un seul cas similaire dans l’histoire où la vérité et la moralité se sont avérées être du côté de l’establishment.

  5. C’est la plus grande expérience médicale de l’histoire de la race humaine.

  6. Elle n’est délibérément pas présentée comme la plus grande expérience médicale de l’histoire de la race humaine, et le fait qu’il s’agisse d’une expérience médicale est gravement minimisé.

  7. S’ils étaient francs avec les masses, très peu accepteraient de participer à une telle expérience. Manipuler les masses pour participer à une expérience médicale sous de faux prétextes viole les fondements de l’éthique médicale et du droit démocratique. Je ne permettrai pas aux personnes non éthiques qui se livrent à de telles conduites de m’injecter quoi que ce soit.

  8. L’établissement médical n’informe les gens sur rien de tout cela. Ils sont devenus des agents de commercialisation d’un médicament expérimental, au service de grandes entreprises et de politiciens qui ont passé des accords avec eux. C’est un conflit direct avec leur mandat de se préoccuper exclusivement du bien-être des personnes dont ils ont la charge. Depuis que l’establishment médical est devenu corrompu et n’est plus qu’un outil d’entreprise et politique, je ne fais pas confiance au médicament expérimental qu’ils veulent tellement m’injecter.

  9. Nous subissons des pressions de diverses manières pour nous faire injecter, ce qui viole l’éthique médicale et les fondements d’une société démocratique. La meilleure façon de m’empêcher de faire quelque chose est de me forcer à le faire.

  10. Le gouvernement a scellé son protocole relatif au virus et aux traitements depuis TRENTE ANS. Ce sont des informations que le public a le droit de connaître et que le gouvernement a la responsabilité de partager. Que couvrent-ils? S’attendent-ils vraiment à ce que je croie que tout est casher dans tout cela, et qu’ils se préoccupent avant tout de ma santé? La dernière fois qu’ils ont fait cela, c’était avec l’affaire des enfants yéménites. Si vous ne le connaissez pas, recherchez-le. Maintenant, ils tirent le même shtick. Ils ne m’ont pas dupé la première fois, et ils ne me trompent certainement pas maintenant.

  11. Le gouvernement peut partager nos données médicales personnelles avec des sociétés étrangères, mais ils ne partageront pas leur propre protocole à ce sujet avec nous? Je suis dehors.

  12. L’établissement a recruté des médecins, des rabbins, les médias et les masses pour haranguer les gens qui ne veulent pas se faire injecter un nouveau médicament. On nous appelle les pires noms. On nous dit que nous croyons aux conspirations folles, que nous sommes contre la science, que nous sommes égoïstes, que nous sommes des meurtriers, que nous ne nous soucions pas des personnes âgées, que c’est de notre faute si le gouvernement continue d’imposer des restrictions draconiennes sur le public. Tout cela parce que nous ne voulons pas nous faire injecter un traitement expérimental, pas de questions posées. On nous dit même que nous avons une obligation religieuse de faire cela, et que nous sommes de graves pécheurs si nous ne le faisons pas. Ils disent que si nous n’acceptons pas de nous faire injecter, nous devrions être forcés de rester à l’intérieur de nos maisons pour toujours et être exclus de la vie publique.

    C’est horrible, dégoûtant, une perversion du bon sens, de la moralité et de la Torah. Cela me fait reculer et ne fait que renforcer ma méfiance à l’égard de ces personnes et mon opposition à la prise de leur médicament expérimental. Comment osent-ils?

  13. Je connais de nombreuses personnes qui se sont fait injecter, mais aucune d’entre elles n’a étudié la science en profondeur, n’a soigneusement pesé les avantages potentiels par rapport aux risques, a comparé cette option à d’autres alternatives, a été vraiment informée et a décidé que ce traitement médical était la meilleure option pour eux. . Au contraire, ils ont été injectés à cause du battage médiatique, de la propagande, de la pression, de la peur, de la confiance aveugle en ce que «  la majorité des experts  » aurait cru (en supposant qu’ils ont tous étudié tout en profondeur et étaient complètement objectifs, ce qui est hautement douteux), une confiance aveugle dans ce que certains rabbins influents les ont exhortés (idem ce qui précède), ou une peur hystérique que la seule option soit de se faire injecter ou de tomber gravement malade à cause du virus. Quand je vois une hystérie de masse et un comportement de type sectaire autour d’un traitement médical, je serai extrêmement méfiant et je l’éviterai.

  14. Les compagnies pharmaceutiques ont une longue et glorieuse histoire de carnage de masse avec des médicaments miracles qu’elles lancent sur des populations sans méfiance, même après que de graves problèmes aient déjà été connus. Au lieu d’appuyer sur le bouton pause et d’arrêter la commercialisation de ces médicaments jusqu’à ce que ces problèmes puissent être correctement étudiés, les sociétés pharmaceutiques ont fait tout ce qui était en leur pouvoir pour supprimer les informations et continuer à pousser leurs produits. Lorsque les entreprises et les gens ont démontré un manque de préoccupation pour la vie humaine, je ne leur ferai pas confiance lorsqu’ils font du battage publicitaire pour un nouveau médicament miracle. Ce n’est pas notre premier rodéo.

  15. En effet, les histoires d’horreur arrivent déjà à une vitesse vertigineuse, mais les politiciens ne sont pas le moins du monde concernés, l’establishment médical les écarte comme étant sans rapport ou négligeables, les médias l’ignorent, les compagnies pharmaceutiques avancent à toute vitesse. , et ceux qui brandissent un drapeau rouge continuent d’être intimidés, censurés et punis. Il est clair que ma vie et mon bien-être ne sont pas leur principale préoccupation. Je ne serai pas leur prochain cobaye dans leur laboratoire. Je ne risquerai pas d’être la prochaine «coïncidence».

  16. Bien que de nombreuses personnes soient décédées peu de temps après l’injection – y compris des jeunes en parfaite santé – nous ne sommes pas autorisés à laisser entendre que l’injection y est pour quelque chose. D’une manière ou d’une autre, c’est anti-science et cela fera mourir plus de gens. Je crois que nier tout lien possible, abuser des gens qui spéculent qu’il pourrait y avoir un lien et ne pas démontrer la moindre curiosité pour même explorer s’il pourrait y avoir un lien est ce qui est anti-science et pourrait très bien faire mourir plus de gens. Ces mêmes personnes croient que je suis obligé de me faire injecter également. Pas de merci.

  17. Je suis repoussé par le culte religieux et culte d’un produit pharmaceutique et je ne participerai pas à ce rituel.

  18. Mon fournisseur de soins de santé ne cesse de me harceler pour me faire injecter, mais ils ne m’ont fourni aucune information sur ce traitement ou sur les alternatives possibles. Tout ce que je sais, j’ai appris des autres en dehors de l’établissement. Le consentement éclairé est devenu un consentement conforme. Je refuse.

  19. Je vois tous les mensonges, la corruption, la propagande, la manipulation, la censure, l’intimidation, la violation de l’éthique médicale, le manque d’intégrité dans le processus scientifique, la suppression des réactions indésirables gênantes, le rejet des préoccupations légitimes, l’hystérie, le comportement sectaire, l’ignorance, fermé – esprit, peur, tyrannie médicale et politique, dissimulation des protocoles, manque de véritable souci de la vie humaine, manque de respect des libertés et droits fondamentaux de l’homme, perversion de la Torah et du bon sens, diabolisation des bonnes personnes, la plus grande expérience médicale de tout le temps étant mené par des gens avides, indignes de confiance, impies, le manque de responsabilité pour ceux qui exigent que je risque tout … Je vois tout cela et j’ai décidé qu’ils pouvaient tous avoir ma place dans la file. Je mettrai ma confiance en Dieu. J’utiliserai l’esprit avec lequel Il m’a béni et je ferai confiance à mes instincts naturels.Ce qui conduit à la dernière raison qui résume pourquoi je ne me ferai pas «vacciner».

  20. Tout ça pue.

Print Friendly, PDF & Email
17 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Pascal JUNG-LEDOUX
Pascal JUNG-LEDOUX
il y a 5 mois

Je n’ai lu que les premiers chapitres.
Je garde les suivants pour ce soir.
J’ai bloqué la page dans les « favoris ».
A la lecture, c’est exactement ce que
je pense de ce « vaccin » élaboré on ne
sait comment et en si peu de temps.
macron nous ment depuis 2017.
Trahison envers le peuple français.
Et son mépris envers les français.
Né le 27 décembre 1960, mon signe
zodiacal chinois est le rat.
Même si je suis athée et indifférent à
l’astrologie, je ne serai pas une bête
de laboratoire.

Argo
Argo
il y a 5 mois

Chacun fait ce qu’il veut de son corps, mais moi je ne veux pas risquer la thrombose, la roulette russe, même vaccinale, merci très peu pour moi!

Pascal JUNG-LEDOUX
Pascal JUNG-LEDOUX
il y a 5 mois
Reply to  Argo

Finalement, on est d’accord.

Argo
Argo
il y a 5 mois

La vacuna es peligrosa, madre de Dios!

jojo
jojo
il y a 5 mois

c’est clair, net et précis……
j’ai attrapé le covid, ou une grippe, je ne sais pas puisque j’ai refusé un test…5 jours de très grosse fatigue, et on part pour le rétablissement……la dernière « grippe », que j’ai eu,il y a 10 ans,1semaine à 40° et plus ,puis 2 mois et demi pour émerger…….
c’est pourquoi , je reste dans ma ligne , je ne me ferais pas vacciner !!!!

Sugarhawk
Sugarhawk
il y a 5 mois

Un homme doué de … raison !

pikachu
pikachu
il y a 5 mois

Le texte en V.O. est disponible ici :
http://www.chananyaweissman.com/article.php?id=263

hello
hello
il y a 5 mois

entièrement d’accord avec cet excellent article

pikachu
pikachu
il y a 5 mois

Chananya Weissman est aussi …
rabbin orthodoxe !

Il a un blog dans le journal « The Times of Israel ».
( https://blogs.timesofisrael.com/author/chananya-weissman/ )

Malou30
Malou30
il y a 5 mois
Reply to  pikachu

pikachu ! Rabbin orthodoxe où pas je suis d’accord avec lui !
ce ne sont pas des vaccins qu’ils vendent mais du poison pour éliminer les 3/4 de la population mondiale !

Paul ter Gheist
Paul ter Gheist
il y a 5 mois

Je serai un peu rassuré quand je verrai un Noir se faire vacciner. Ils ou elles sont là pour vacciner et on le montre bien, comme d’habitude, mais même dans le fameux 9-3 les vaccinés sont encore et toujours des Blancs. Or, les Noirs sont partout dans les films, micro-trottoirs, publicités, et là, au « vaccinodrome » non. Par ailleurs on sait qu’en Afrique du Sud les Noirs ont un peu peur de se faire vacciner car les médicaux sont…des Blancs et ils rappellent que ces Blancs étaient soupçonnés d’injecter des substances pour réduire la population noire à l’époque de l’appartheid…cqfd.

Boronlub
Boronlub
il y a 5 mois

Tout à fait d’accord.
Bill Gates et consorts veulent réduire la population mondiale, mais laquelle ? La population européenne déclinante est ciblée en priorité, alors qu’il va y avoir bientôt 2 milliards de blacks en Afrique, plus que les Chinois ou les Indiens. Les Chinois et les Indiens sont des peuples civilisés, et capables de s’autocontrôler, les africains pas sûr, depuis des siècles, mais ils ne sont pas si cons au point de ne pas se méfier des Bill Gates et autres pourris.
Ce que je ne comprends pas c’est la politique israélienne ….

Marcher sur des Oeufs
Marcher sur des Oeufs
il y a 5 mois

Merci pour cet article que vous avez dû traduire sans doute en plus.

À retenir le plus facile ; la phrase bouclier :

-« C’est donc un traitement médical, pas un vaccin. Je ne souhaite pas suivre de traitement médical pour une maladie que je n’ai pas. »-

marzia perez
marzia perez
il y a 5 mois

tres juste

Marcher sur des Oeufs
Marcher sur des Oeufs
il y a 5 mois

– » L’établissement le reconnaît et parle déjà de vaccins supplémentaires et d’un nombre toujours croissant de nouveaux «vaccins» qui seraient régulièrement nécessaires. « –

DITES ! Mais çà, ça ressemble fort à la petite pilule, une drogue, le SOMA que les gens doivent prendre quotidiennement dans l’ordre mondial du meilleur des mond d’Aldlous Huxlley

Les hommes ne sont pas libres, car « tout l’ordre social serait bouleversé si les hommes se mettaient à faire les choses de leur propre initiative » (p. 161). Le conditionnement et le soma empêchent la liberté. Le soma est une drogue consommée au quotidien qui permet de bien se sentir. Comme le dit l’un des slogans, « un gramme à temps vous rend content » (p. 109).

« La plupart des faits historiques sont désagréables » (p. 42), ce qui justifie la « campagne contre le passé », la « fermeture des musées » et la « destruction des monuments historiques ». Comme dans Nous autres et 1984, il existe un lieu qui se rapporte à l’histoire, la Réserve à Sauvages.

Frejusien
frejusien
il y a 5 mois

Cette mixture injectée sous le doux nom de vaccin, est tout sauf casher.
Il faudrait d’abord que le labo le prouve.
Pour nous, on dirait que ce n’est pas très catholique
Que se cache-t-il sous le nom rassurant de vaccin ?? seul le diable le sait

Nadia Lamm
Nadia Lamm
il y a 5 mois

A imprimer et à garder précieusement en tête pour continuer de résister au totalitarisme montant du nouvel ordre mondial.

Lire Aussi