Même des chercheurs de l’Inserm et du CNRS le disent : le covid a eu un impact relativement faible sur la mortalité en France !

Tout ça pour ça ? 

Cet enfermement, ces faillites, ces suicides, ces gosses qui vont grandir sans savoir sourire parce qu’ils auront été nourris par des nourrices masquées… pour presque rien, pour une mortalité comme les autres ! 

Ce n’est pas nouveau, me direz-vous, et nous avons déjà publié sur RR nombre d’articles et de témoignages allant dans ce sens.

C’est vrai, mais ça va mieux en le disant. Et à l’heure où le passeport vaccinal semble en voie de nous être imposé, il faut, plus que jamais, avoir des billes pour dire non, pour rester droit dans ses bottes…

Alors, aujourd’hui un entretien du professeur Toubiana, épidémiologiste, chercheur à l’Inserm, interviewé par André Bercoff. 

Il rend compte du rapport  de l’Institut de Recherche pour la valorisation  des données de santé, qui travaille avec l’Inserm, le CNRS… et qui, d’emblée nous dit que, dans une épidémie, ce qui compte, c’est le nombre de morts. Or, en 2020, la surmortalité est très faible…

 262 total views,  3 views today

image_pdf

7 Commentaires

  1. Moi je trouve votre comportement totalement irresponsable c est incroyable ce manque de capacités à évoluer même quand tout vous donne tort. Bien sur qu il y a eu plus de morts que les autres années (apparement vous avez du mal avec les chiffres car toutes causes confondues c est quasi un delta de plus de 60000 morts en plus). Vous voyez du complotisme partout et vous êtes très minoritaires sachez le car même le RN est pour un durcissement des mesures sanitaires comme la grande majorité des français (ce matin Marine a déclaré qu elle souhaitait également la fermeture des écoles) mais vous êtes butés et ce n est pas un signe s intelligence au contraire donc écoutez moi bien : l hydroxoxhloroquine ça ne marche pas pas plus que l ivermectine d ailleurs et le protocole sanitaire est quasi le même de partout dans le monde ! Le Brésil et les USA de Trump ont appliqué vos méthodes soi disants miraculeuses ; on connaît le résultat. Depuis que Biden est au pouvoir et a durcis les règles sanitaires les chiffres baissent de jour en jour ! Vous êtes âgée Mme Tasin si vous chopez le virus vous allez vite comprendre que non ce n est pas une blague ni un complot Arès l origine du virus c est encore une autre histoire et un autre débat mais ça ne change en rien la réalité dramatique qu est la nôtre et oui face à une telle situation des mesures contraignantes s imposent, Philippot fait tout son cinéma uniquement par calcul électoral rien d autres d ailleurs c est rigolo maintenant il ne parle plus de la chloroquine, ça y est il a enfin compris donc maintenant il essaye avec l ivermectine. Tout cela est pathétique et croyez moi à la fin de tout ça beaucoup auront perdu toute crédibilité dont vous …

    • Pour le cas où des personnes non prévenues liraient vos affirmations discutables, je précise quelques uns des nombreux litiges. La raison de l’interdiction de l’hydroxychloroquine invoquée par Mme Busin à l’époque ministre de la santé est qu’il s’agit d’un produit vénéneux. C’est évidemment un énorme mensonge. Cette hydroxychloroquine a été mise sur le marché américain (USA) en 1949, on a eu le temps de l’expérimenter. Dans ma famille, un homme et les siens ont passé vingt ans sous les tropiques en prenant tous les jours un cachet de Plaquénil (nom commercial de l’HCQ), même l’été où ils venaient en France pendant quelques semaines. Ils sont tous encore vivants, le plus âgé va bientôt avoir 85 ans et sa femme suit de peu. Donc aucun poison. La vraie raison de cette interdiction est la concurrence au remdésivir commercialisé par Gilead. Un traitement avec HCQ + antibiotique revient entre dix et vingt euros et est efficace, un traitement remdésivir coûte plus de deux mille euros pour une efficacité presque nulle avec en plus d’énormes risques : certains malades ont eu leurs reins détruits complètement, il faut dialyses puis greffe pour que les malades survivent (et tout ça rapporte à l’industrie pharmaceutique). Or l’UE a acheté des quantités énormes de remdésivir, la meilleure explication plausible est la corruption. Si l’HCQ était inefficace, il n’y aurait pas eu de raison de l’interdire, les médecins ne l’auraient pas utilisée.
      Autres faits inquiétants : la persécution des professeurs de médecine ayant le courage de dénoncer publiquement ce qui se passe. Et cela date d’il y a longtemps, la liste est longue. Et aussi la suppression des crédits de recherche à ceux qui causent du tort à big pharma. Tout se tient.

    • Il me semble que vous vous énervez un peu vite. Je ne vais pas contester vos arguments mais essayer de poser quelques questions:

      • pensez-vous que donner comme conseil de rester à la maison en prenant du doliprane est efficace pour diminuer la mortalité ?
      • pour ce qui concerne les états unis le Texas a suspendu toutes les mesures de distanciation et tout est ouvert et l’épidémie décroit, pourquoi ?
      • ne pensez-vous pas que le fait de bloquer les plus vieux dans les EHPAD a provoqué des morts par absence de soins pour d’autres pathologies que le coronavirus mais qui sont comptées comme dues au coronavirus alors que ces gens ne seraient pas morts s’ils avaient été soignés et c’est en grande partie la cause de la surmortalité(c’est pour répondre à M. Jean-Paul Saint-Marc)?
      • le virus va muter et muter et muter… et le vaccin ne sera pas efficace à 100% (comme pour la grippe) et il faudra s’en injecter et s’en injecter jusqu’à quand ?

      Bref rassurez-vous il y a bien d’autres dangers qui nous menacent.

  2. Très faible !!!
    Passer de 613456 en 2019 à 668883 en 2020, soit 55426 de plus, soit 9% d’augmentation !
    Le vieillissement des boomers sur les 10 années précédentes induit une augmentation moyenne de 7000 décès/an. Donc malgré d’autres décès en réduction, de la grippe en particulier, c’est au minimum 48000 décès en excès.
    Le taux de mortalité est passé de 9,1/1000 à 9,9/1000 entre 2019 et 2020.
    La réalité est entre les deux extrêmes…
    Chercheurs ou pas, chacun peut avoir un avis éclairé…

    Par contre, les décisions… ou comportements imbéciles sont aussi notoires les uns comme les autres.

    • il faut prendre en compte la démographie, à savoir le nombre des baby boomers nés après la guerre… on a déjà écrit sur le sujet ; sans parler de tous ces faux morts Covid déclarés ainsi pour recevoir des primes, pour simplifier ou pour truander

      • Oui, j’en TIENS COMPTE, une augmentation ANNUELLE moyenne de 7000 morts/an, donc le solde est au moins de 48000 morts en excès.
        Quand au faux morts du C19, leur réalité est gommée dans le total, là on a les morts TOUTES causes confondues…

      • Et que dire des prochains morts induits par le report des opérations, les refus de dépistage d’autres pathologies aussi ou bien plus graves. Là je pense que les chiffres vont exploser! Et bien sûr, on évitera d’en parler!

Les commentaires sont fermés.