La grave maladie neurologique dont souffre ma mère est peut-être due à un vaccin…alors surtout pas de Vaccin ARN !

Merci à Emile qui nous  a envoyé une belle lettre témoignage, la voici ci-dessous :

Christine Tasin

.

Alors vous comprenez dans quel état d’esprit je suis actuellement face à la campagne de vaccination… On ignore si c’est un vaccin qui a causé la maladie orpheline dont elle souffre – et elle est peut-être la seule au monde à en souffrir. Cette maladie est provoquée par une mutation particulière de l’ADN qui cause des dommages irréparables et des souffrances terribles.  Et voilà que, bien que nous ignorions la ou les causes de son état, on nous dit que, peut-être, un autre vaccin sur lequel on n’a pas de recul serait nécessaire pour la protéger contre la Covid…

Dans le passé, moult fois les médecins ont interrogé ma mère pour savoir quels vaccins elle avait faits, si elle habitait près d’un site nucléaire… en tout cas, rien pour le moment ne permet de connaître l’origine de la mutation de l’ADN… 

Les « vaccins » qu’on cherche à nous imposer touchent justement à l’ADN… Ainsi, je ne peux qu’imaginer tous les problèmes qui vont en découler! Car pour l’instant, on n’en est qu’au début…

L’état de ma mère me fait craindre pour les gens qui se feront vacciner : je n’ai aucun doute que certains vont regretter leurs choix… surtout si ils finissent par avoir le type d’handicap et de douleurs que ma mère, et qu’ils aient eut l’idée d’avoir des enfants APRES s’être fait vacciner… (Les enfants pourraient finir par payer le prix de l’ignorance de leurs parents…)

Je sais ce que des mutations de l’ADN peuvent provoquer. Ces vaccins sont dangereux, et j’ai vraiment du mal à comprendre pourquoi ceux qui – hier – critiquaient les expériences génétiques, applaudissent – aujourd’hui – une telle expérience à échelle planétaire.
On sert de cobaye. Dans mon entourage, j’ai vu des gens le comprendre, être contre ces vaccins… et se faire pourtant vacciner à la première occasion. (Mes parents et moi, on refuse : on ferait plus confiance à l’un des vaccins russes qu’à une thérapie génique dont on ne sait rien.)

Il ne faut pas toucher à l’ADN. Ma mère en est l’exemple même : si elle n’était pas aussi forte mentalement, ça fait longtemps qu’elle serait morte soit de sa maladie, soit d’un suicide du fait de ses douleurs.

Je pense que les gens pensent tous la même chose : même si ils savent que ceux au pouvoir ne leur veulent pas forcément du bien, ils doivent se dire que si la situation était aussi grave que ce que les « complotistes » disent, alors les peuples se soulèveraient.
Or, si tout le monde attend que son voisin se soulève à sa place, jamais il n’y aura de véritable unité nationale et de reprise en main.
Plus c’est gros, plus ça passe… Le peuple Français pourrait servir de modèle!

 

Mais là… on va jusqu’à toucher à l’ADN. Jusqu’à toucher à ce qui fait de nous des être humains… C’est inquiétant, mais il y a pourtant une chose qui reste plus inquiétant que ça : que les gens acceptent ainsi de servir de cobayes, et qu’ils n’aient pas le courage de se battre pour l’avenir de leurs enfants (au contraire : ils livrent leurs enfants à des pervers mégalomanes!).
Nos ancêtres doivent se retourner dans leurs tombes; eux qui se sont justement battus et sacrifiés pour NOTRE avenir…

Concernant le coronavirus lui-même, il y a eu beaucoup de mensonges.

En Novembre 2019, j’avais déjà entendu parler – via des journaux étrangers – d’une « mystérieuse pneumonie » qui commençait à circuler en Chine, puis au Japon.
Déjà, la pandémie, je l’avais alors senti venir gros comme une patate, car plusieurs articles commençaient alors à chercher à inquiéter les lecteurs…
Puis une « mystérieuse pneumonie » – encore! –  commençait à circuler en Italie… en 2019 encore (je ne sais plus si c’était fin Novembre ou début Décembre).
Or, suite à cette « mystérieuse pneumonie », un coronavirus commence alors à circuler, en Décembre 2019 pour le premier cas (soi-disant!), en Chine.
On se foutait de nous : la « mystérieuse pneumonie » était en fait le coronavirus, et en Décembre 2019, le virus circulait déjà au Japon et en Italie, en plus de la Chine.

Quand on suit ça depuis le tout début… on comprend déjà qu’on nous ment, et que rien ne sera fait pour arrêter la progression du virus.

Tout ce qui se passe actuellement est inquiétant.
Il faut continuer à informer les gens sur les thérapies géniques. Sur la modification de l’ADN, et les risques que les vaccinés encourent donc !
Le virus est dangereux pour certains; certes… mais les vaccins à ARN? Ce sont des monstres qui créent des monstres!

Vous faîtes un travail formidable.
C’est toujours un plaisir de vous lire, de voir que des gens cherchent à faire bouger les choses.

Je suis jeune mais l’école française n’a pas réussi à me laver le cerveau. Elle a pourtant essayé…
Des jeunes qui savent réfléchir par eux-mêmes… des jeunes qui savent se remettre en question, et qui acceptent d’avoir tort, ça existe encore. Malgré l’Education Nationale…
Tous les jeunes ne sont pas le reflet de la Greta…

Alors continuez d’écrire, parce que les jeunes ont besoin de gens comme vous.

 345 total views,  1 views today

image_pdf

19 Commentaires

  1. « En même temps », à Wuhan, le covid, c’est fini, les gens se baladent dans les rues, sans muselières , sans « gestes barrières » et vont contempler les cerisiers en fleurs.

    • Rien n’est moins sûr ; les Chinois sont de sacrés manipulateurs, ils sont capables de manipuler les chiffres. Dans les pays communistes des cérémonies avec des « volontaires » désignés d’office ont lieu. Une mise en scène n’est pas à exclure! Chez eux tout est truqué! Ils ne nous ont même pas avertis qu’il y avait une épidémie en cours chez eux. Tout comme la Corée du Nord, zéro mort! Zéro cas! Du moins jusqu’à une époque récente!

  2. Victimes du vaccin contre la grippe, mon épouse et moi-même, heureusement nos symptômes ont disparu, c’était il y a cinq ans, avons depuis toujours décliné les offres de madame Sécu. J’ai fait des recherches sur Internet. Une femme y expliquait que son conjoint était décédé d’une étrange maladie s’apparentant à celle de Guillain-Barré suite à sa vaccination. Il est décédé dans d’horribles conditions. Alors le vaccin anticovid, méfiance! Qui peut nous affirmer que nous ne ferons pas partie du lot des allergiques? C’est bien joli d’aller pérorer sur les plateaux de télé en affirmant que ce que tant de cas sur 10000 ou 100 000, mais quand tu fais partie des fameux cas, c’est trop tard! Alors moi, les Véran, Castex, et autres, qui se font vacciner en grandes pompes, peut-être avant d’être inhumés avec les mêmes pompes, ça ne me convainc pas! Bon, petite blagounette, je sais elle n’est pas fameuse, mais bon c’est pour détendre l’atmosphère : Spoutnik, le seul vaccin qui vous mettra sur orbite! Bon courage à tous, Kenavo!

  3. Sans la télévision et le matraquage permanent des médias, cette épidémie n’existerait pas.

    • Tout comme le sida, le covid a été fabriqué en laboratoire pour éradiquer le plus de personnes. C’est tellement criminel que les gens n’arrivent pas à y croire et pourtant, l’affaire du Covid en est bien la preuve. Tout est orienté pour faire du fric et encore et encore plus de fric sur le dos des pauvres gens qui leur font confiance. Un peu d’éthique messieurs les donneurs de leçons. .En tous cas ce n’est certainement pas ce genre de nouvelles qui va nous décider à nous faire vacciner.

    • Vous avez raison : le covid serait passé inaperçu du grand public dans les années 70 avec le nombre de lits hospitaliers importants ,125000 environ de plus que maintenant et des médecins généralistes libre de prescrire. Seuls quelques virologues l’auraient archivé étudié et publié dans des revues médicales inconnues du grand public.

  4. Ce qui est étonnant c’est la réaction des écologistes. Ils sont farouchement contre les OGM, organismes génétiquement modifiés, pour l’agriculture, mais ils acceptent voire réclament qu’on leur injecte un vaccin OGM avec un ARN modifié qui va s’implanter dans leurs cellules pour produire une protéine censée servir de cible à leur système immunitaire.

  5. Merci pour le témoignage qui apporte une lueur d’espoir sur la lucidité de la jeunesse.
    Dans mon entourage social il y a des personnes lucides mais, hélas ! aussi des gens qui se laissent entraîner par la propagande vaccinale. J’ai bien tenté, en vain, de les mettre en garde. Que voulez-vous, on n’amène ni ne force un âne à boire s’il n’a pas soif.
    Courage à votre maman.

  6. Depuis un an je me bats pour faire comprendre aux gens à quel point ce « vaccin » est dangereux, sans aucun écho ! Il n’y a que quand les gens sont touchés de près qu’ils comprennent. Hélas, lorsque cela arrive, il est déjà trop tard ! Il faut surtout protéger nos futures générations et leur expliquer que, soit ils n’auront pas d’enfants, soit ils auront des enfants mutants. Il faut continuer à alerter les jeunes qu’ils sont entrain d’hypothéquer leur avenir !

    • Pareil, j’ai expliqué à une amie en long en large et en travers avec preuve à l’appuis, de tous les articles de RR qui en parlent, et les témoignages de tous les professeurs et des spécialistes de l’ADN qui disent qu’il ne faut pas se faire vacciner et pourquoi. Je croyais l’avoir convaincu, d’autant quelle souffre d’une forme d’asthme chronique très sévère. Et bien elle a suivi les conseils de son connard de toubib et elle c’est faite vacciner vendredi.
      Comme quoi expliquer au con et au veau, ça ne les instruit pas, et c’est même une perte de temps.

      • Bien d’accord avec vous, essayer de convaincre des cons est perdre son temps. Quand on lit un article comme je viens de lire, ça fait froid dans le dos et apparemment nous. sommes à la veille d’un grand génocide et dire qu’ils ont mis en place l’obligation du passeport vaccinal? Ils peuvent se le foutre au cul !

      • Oui vous avez raison et de plus le medecin en question lui même est un con , comment peut_il accepter de marcher dans une combine qui l’élimine lui même de la possibilité de soigner avec les éléments dont il dispose et surtout ses compétences qui devraient lui permettre de faire la part des choses .
        Je connais une personne de 33 ans qui a été testé positif et qui a des symptomes qui s’apparenteraient à ceux du virus, et bien, toute sa prise en charge; arrêt maladie et remboursement, s’est passée sans jamais l’intervention d’un medecin mais directement en relation avec la sécurité sociale ! Comment une incongruité pareille peut-elle exister dans notre système qui oblige par ailleurs de passer par un medecin traitant pour tout remboursement. C’est l’exemple même d’une gestion bureaucratique de la santé ! Et donc la possibilité pour des politiques de zapper les médecins qui font autorité en matière de soins .
        Savez-vous ce que la sécu a préconisé pour ses symptomes ? Restez chez vous pendant 17 jours ainsi que votre famille proche et prenez du doliprane !!!
        On sait jamais , il pourrait être soigné par l’hydrochloroquine de Raoult et il ne faut surtout pas faire la démonstration de son efficacité, mais par contre on peut se servir de la population pour servir de cobayes à un vaccin génétiquement modifié !!! Là il n’y aurait aucun risque !!!

  7. surtout ne pas lâcher!!!
    les gens sont tellement paniqués qu’ils ne réfléchissent plus……ils ne voient plus que le mot vaccin……je viens d’avoir le covid, c’est pas marrant ,mais c’est une bonne grippe….et croyais moi, je n’ai fait aucun test,suivi aucun protocole, et je n’ai pas la moindre pensée à me faire vacciner, bien au contraire………il vaut mieux perdre 3 semaines( le temps d’une grippe) que de se faire injecter leur saloperie qui va vous impacter toute votre vie……..

    • Bonjour,

      Merci de préciser le lien qui vous pose un problème.

      (Le modérateur).

  8. « les médecins ont interrogé ma mère pour savoir quels vaccins elle avait faits, si elle habitait près d’un site nucléaire… »

    Et en plus ils nous prennent pour des cons.

Les commentaires sont fermés.