Un tribunal italien a suspendu, sans salaire, 2 infirmières et 8 assistants sociaux qui refusent de se faire vacciner !

Résistants de tous les pays, unissons-nous !

Un tribunal italien vient de suspendre deux infirmières et huit assistants sociaux qui refusent de se faire vacciner et ils seront privés de leur salaire ! Cette information devrait faire le tour d’Europe. Et le tribunal de s’appuyer sur l’exemple israélien pour confirmer sa sentence… Il fallait s’attendre à ce que l’exemple désastreux du gouvernement israélien fasse tache d’huile chez nous. C’est chose faite ici en Italie. Cette dictature sanitaire implacable, désastreuse et consternante avance à grands pas au mépris de toutes nos lois et libertés fondamentales. Nous devons impérativement continuer à le faire savoir.

Personnellement, je ne crois plus qu’à la légitime violence pour sortir de cette folie. Quelle différence entre nos tribunaux et ceux de l’Allemagne nazie ? Ils ont choisi le camp des bourreaux et de l’infamie.

La sentence qui change tout. Ceux qui  refusent le vaccin sont suspendus !

Deux infirmières et huit travailleurs sociaux et sanitaires ont été suspendus de leur travail parce qu’ils refusaient de se faire vacciner. Et la sentence du juge donne raison au RSA :

Les agents de santé du RSA ne sont pas autorisés à refuser le vaccin, sous peine de suspension de leur salaire.

 Telle est la sentence prononcée par le juge de Belluno.

 

L’affaire

Deux infirmières et huit agents sociaux et de santé no vax , employés de deux maisons de retraite de la région (Servizi Sociali Assistenziale Srl et Sedico Servizi), ont refusé, en février dernier, de recevoir la première dose du vaccin Pfizer. La réaction de la direction du RSA, après leur refus manifeste de se vacciner, a été, dans un premier temps, de mettre les dix salariés en vacances forcées puis de les soumettre à la visite du médecin du travail. «Inaptes au service» est la définition donnée aux agents de santé. La conséquence a été de permettre à la direction des maisons de retraite de retirer les dix ouvriers du lieu et de ne plus leur verser leur salaire pour «impossibilité de réaliser le travail prévu»

L’appel

Les opérateurs no vax, qui espéraient être réintégrés sur le lieu de travail, sont allés immédiatement  en appel. Leur défense a invoqué la liberté de choix établie à l’article 32 de la Constitution qui stipule que nul ne peut être obligé de suivre un traitement médical spécifique si ce n’est les dispositions de la loi. La réponse de l’avocat Innocenzo Megali, qui, avec Silvia Masiero, a légalement assisté le RSA a été: « Personne ne remet en question la liberté de choix de vaccination mais dans ce cas l’obligation de l’employeur consiste à sécuriser ses employés et les tiers, c’est-à-dire les pensionnaires à la retraite. « .

 

Le tribunal a jugé « inexistantes » les raisons invoquées par les  opérateurs non-vax et pour cette raison les a suspendus, non licenciés. Cela signifie que si la pandémie cesse ou s’ils décident de se faire vacciner, ils seront immédiatement réintégrés sur le lieu de travail. Le juge a statué: « L’efficacité du vaccin dans la prévention de l’évolution négative de la pathologie causée par le virus est largement connue comme en témoigne la baisse drastique des décès parmi les catégories qui ont pu profiter du vaccin, comme les soins de santé du personnel, invités du RSA et citoyens d’Israël où le vaccin a été administré à des millions d’individus « . Raison pour laquelle la présence dans la maison de retraite des 10 opérateurs no vax était considérée comme dangereuse. 

 

Source originale :https://www.ilgiornale.it/news/cronache/giusto-sospendere-lavoro-chi-non-si-vaccina-sentenza-giudice-1933095.html

Traduit pour Résistance républicaine par Gigobleu.

 

 209 total views,  1 views today

image_pdf

15 Commentaires

  1. tous ces gouvernements corrompus et mafieux veulent placer leurs piqûres qui tuent alors que des traitements efficaces et moins couteux existent !!!
    ces ASSASSINS devront être punis

  2. Moi, je me pose la question de me faire vacciner ou non, mais depuis ce jour, je constate que les autorités UE font de la géopolitique avec le spoutnik, pourtant efficace, donc ils jouent la santé des populations. Par ailleurs, j’ai bien peur que d’ici deux ou trois mois, on va constater l’inefficacité des vaccins, déjà avec le « variant anglais » venu d’un pays qui vaccine « à mort » sic. Mieux, je sens bien qu’il n’est pas question de soigner mais de vacciner, médicaments pratiquement intredits. Cela fait beaucoup….

  3. Et ces juges pourris que font ils du Code de Nuremberg ?
    ces 10 personnes devraient changer d’avocat et en trouver un qui fasse son métier convenablement en expliquant à ces criminels ce qu’est ce Code !

  4. Il y a une loi qui a été voté par l’Europe le 28 janvier 2021,qui stipule que le vaccin ne sera pas obligatoire et que si on est pas vacciné on ne pourra pas nous empêcher de rentrer où que ce soit.
    C’est la loi 7.3.1
    Et 7.3.2

    • ce n’est pas une loi juste une délibération, un conseil… c’est la commission européenne qui décide

  5. Cela se fera en France, et il faut continuer de dénoncer cette situation qui perdure grâce au gouvernement et à certains médias qui propage leur mensonge..
    Perso je ne voit pas une sortie de crise qu’au travers de la rue car la justice est aux mains du pouvoir.

  6. Mieux vaut être licencié et rester en bonne santé et vivant que d’accepter un vaccin qui tôt ou tard, soit vous fera mourir ou alors vous en paierez les conséquences. Le vaccin est expérimental l’assurance ne paiera pas même vous restez handicapé, Vous êtes sensé connaître les effets secondaires et savoir qu’il et expérimental.

    • Pourtant, il me semble avoir lu ceci :

      Toute obligation de vaccination est désormais illégale par défaut. Le Conseil de l’Europe, auquel appartiennent tous les États européens à l’exception du Belarus, du Kosovo et du Vatican et qui est le parrain de la Cour européenne des droits de l’homme, a décidé le 27.01.2021 dans sa résolution 2361/2021, entre autres, que personne ne peut être vacciné contre sa volonté, sous la pression.
      Et alors ! Ils ne respectent même pas ce qu’ils déclarent ! Aux fous !!!!!

      • pas d’obligation d’appliquer les « conseils  » du conseil de l’Europe

  7. Juridiquement ils n’ont pas le droit l’Europe a voté interdiction d’obliger par des pressions a se faire vacciner!chacun a le droit de refuser de se faire vacciner ,en plus rien n’est indiqué sur les souches qui ont été mises dans ce vaccin dans chaque vaccin 258 produits cancèrigènes et le pure l’oxyde d’aluminium qui dépasse 20 fois la norme fixèe par l’OMS ,mais personne ni aucun organisme ne controle les vaccins ,a moins qu’il y aie des morts et des effets secondaires!Conclusion si vous voulez rester en bonne santé faites vous soigner mais pas vacciner!

  8. Bientôt en France. L’UE c’est de la dictature, le fascisme dans toute sont horreur. Si on ne pense comme eux ils sanctionnent.

  9. Cela s’appelle du chantage! Le chômage ou la piqûre, c’est à dire la précarité, ou peut-être la thrombose et la mort au bout! Même pas un choix cornélien, mais un choix stalinien! Un médecin a déclaré que les morts qui ont eu lieu suite au vaccin venaient du fait que les défunts avaient peut-être un système immunitaire puissant et que c’est cela qui aurait induit des effets secondaires graves? Comment savoir si notre système immunitaire entre dans ces catégories? Comment alors on peut mettre froidement la vie d’une personne en jeu, alors que celle-ci refuse la vaccination? Je trouve cela abominable, digne d’un état totalitaire! Que ceux qui ne sont pas de mon avis me jette la première dose! Camarades résistants, je vous adresse mes plus cordiales salutations!

Les commentaires sont fermés.