Ha ha ha, l’arroseur arrosé : la Licra accusée d’islamophobie par un syndicat islamo-gauchiste !

Voici un grand classique de l’humour français (1895) en version intersectionnelle : L’arroseur antiraciste arrosé par les racisés islamo-gauchistes.

En effet, la Licra, association antiraciste subventionnée bien connue pour ses innombrables procès, se voit accusée d’islamophobie par un syndicat encore plus à gauche que l’officine de Mario Stasi, successeur de l’inénarrable Alain Jakubowicz.

Car, forcément, dans la tête des jeunes décérébrés militant en écriture inclusive à Solidaires étudiant-e-s Sciences Po Lyon, islamophobie = racisme anti-musulman.

Du coup, entre Solidaires et la Licra, le torchon de la gauche antiraciste brûle ! (Et nous, on mange des cahouètes sur le canapé en comptant les points)

IEP de Lyon : un syndicat accuse la LICRA d’ «ambiguïtés» sur «son rapport à l’islamophobie»

Le syndicat Solidaires étudiant-e-s, dont sont issus la majorité des représentants des élèves de Sciences Po Lyon, réclame même dans un communiqué l’exclusion de la LICRA d’une semaine contre le racisme organisée par l’établissement.

C’est un nouveau round qui se joue, à Lyon cette fois, dans le bras de fer qui oppose les associations et les syndicats étudiants autour du concept controversé d’islamophobie. Quelques semaines après que deux enseignants de l’IEP de Grenoble ont été accusés par des collages publics d’islamophobie, déclenchant une vaste polémique impliquant notamment l’UNEF, c’est au tour de la LICRA d’être directement visée par un autre syndicat étudiant.

Ce lundi matin 22 mars en effet, le syndicat Solidaires étudiant-e-s a publié un communiqué sur sa page Facebook demandant l’exclusion de la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra) de la «semaine nationale d’éducation et d’actions contre le racisme et l’antisémitisme» (SACRA) organisée du 21 au 28 mars dans l’établissement…

Dans son communiqué, publié en commun avec le Collectif Pamplemousse, un «collectif féministe intersectionnel basé à Sciences Po Lyon», le syndicat Solidaires étudiant-e-s affirme s’interroger sur «la présence de la Licra au sein de cette programmation, et plus globalement de son partenariat avec Sciences Po Lyon» au motif qu’il existerait d’après les auteurs du communiqué «de nombreuses ambiguïtés» de la part de la Licra «notamment vis-à-vis de son rapport à l’islamophobie, ainsi qu’à la laïcité»…

La fracture entre certains syndicats d’étudiants, dont l’UNEF et Solidaires étudiant-e-s, et la Licra, n’a cessé de se creuser à mesure notamment que la Ligue a condamné certaines pratiques de ces syndicats, notamment l’organisation de «réunions non-mixtes» réservées aux personnes «racisées».

De son côté, Solidaires étudiant-e-s reprend à son compte l’accusation formulée par les sociologues Abdellali Hajjat et Marwan Mohammed, qui estimaient dans un livre paru aux éditions La Découverte en 2016 que des associations comme la Licra participent d’un «déni de l’islamophobie».

La Licra a réagi vivement sur son compte Twitter à ce communiqué, reprochant à Solidaires étudiant-e-s de vouloir «interdire le pluralisme» à Sciences Po Lyon.

À cette heure, la direction de l’IEP n’a pas réagi à la demande du syndicat (dont sont issus 7 des 9 représentants étudiants élus au conseil d’administration de l’établissement), ni fait savoir si elle entendait modifier le programme de son événement.

https://www.lefigaro.fr/flash-actu/iep-de-lyon-un-syndicat-accuse-la-licra-d-ambiguites-sur-son-rapport-a-l-islamophobie-20210322

Ci-dessous : l’une des versions des frères Lumière de L’arroseur arrosé, à l’époque où les élèves de Sciences Po (fondée en 1872) ne se prenaient pas encore pour les lumières de l’indigénisme racisé intersectionnel antiraciste…

 467 total views,  1 views today

image_pdf

11 Commentaires

  1. c’est très bien !!! qu’ils se bouffent entre eux ces dégénérés ….
    Plus CONS que ces abrutis, tu meurs …..
    Vive la FRANCE libérés!!!!

  2. mélenchiotte, les insoumis et le syndicat de « fils de la rue Saint Denis » dixit « SUD » nous coûtent combien en subventions et salaires par an???

  3. Complément : la vidéo, sur Odysee, de Boris Le Lay, qui nous parle des racisés, indigénistes, décoloniaux, islamistes …ET NOUS !

  4. vous remarquerez que juste après islamophobie , ils parlent du rapport à la laïcité de la LICRA.
    Traduisons : pour l’extrême gauche actuelle , être laïc c’est être anti-islam ?
    Clemenceau doit se retourner dans sa tombe.

    • Ca serait plutôt  » sciences-pasd’pot  » ou même  » sciences pol-pot  » !!! au choix, selon ! :-)))

  5. Punaise, merci François pour cette – très très – bonne information !!

    Et je sens que nous n’en sommes qu’au début de la guéguerre entre toutes ces officines et autres syndicats de merde !!!

Les commentaires sont fermés.