Gauchisme, nullité et vulgarité : le bide des Césars 2021

Il paraît que la cérémonie des Césars a fait un bide.

Je dis « il paraît » car je ne l’ai pas vue, ayant même oublié son existence. Il faut dire que cela fait longtemps que je ne regarde plus cet insupportable spectacle de théâtreux de gauche (pléonasme) s’autocongratulant sur leur carrière et leurs films chiants généralement subventionnés avec nos impôts. Ce qui ne les empêche pas, d’ailleurs, de cracher sur les Français réputés xénophobes et racistes, pas assez métissés et « racisés ».

Il paraît, donc, que cette cérémonie des Césars 2021, étaient particulièrement gratinée : très pipi-caca, on a parlé « merde, couilles, bite, trou noir » et asséné l’incontournable discours antiraciste pro-Adama Traoré. Avec en plus la vision d’une Corinne Masiero en sang et à poil, des Tampax aux oreilles.

Résultat : seulement 9% des téléspectateurs avaient répondu présent. 

 

César 2021 : au secours, n’en jetez plus !

CHRONIQUE. Une soirée plombée par les slogans politiques, des grossièretés… la cérémonie a donné une image nombriliste et dégradante du cinéma français.

Du jamais-vu en quarante-six ans de César ! Par chance, on nous avait prévenus : le cru 2021, après le psychodrame Polanski l’an dernier, annonçait des lendemains qui chantent et l’avènement de la fête qui va de pair. On s’attendait au pire et on l’a eu.

Portée par une Marina Foïs très pipi-caca, la soirée a coché toutes les cases du meeting politique et du cabaret pétomane.

Pas la fête du cinéma, non, mais la fête de la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, pressée de faire quelque chose, comme si elle ne faisait rien pour la profession qui bénéficie de toutes les aides possibles.

Place aux nantis de la culture dans ce bal des hypocrites où chacun y allait de son couplet entre deux merde, couilles, bite, trou noir…

Les auteurs des sketchs, Blanche Gardin et Laurent Laffite, s’y noyaient dedans. Un océan de vulgarité porté par la maîtresse de cérémonie, obsédée de savoir si « la taille, ça compte ? », rappelant « N’oublions pas que, sans la lumière, la coloscopie ne serait qu’un trou noir » ou n’hésitant pas à déclarer : « J’appelle Xavier Dupont de Ligonnès. » On en redemandait !

Entre deux césars tendus du poing, on a eu droit aussi à quelques rappels sur la sécurité globale, l’islamo-gauchisme et la culture non essentielle.

Entre show-biz et communautarisme, Jean-Pascal Zadi, encore plus énervé que dans son film Tout simplement noir, cita Frantz Fanon et Adama Traoré. L’insoumise Corinne Masiero, en costume Peau d’Âne et avec des tampons hygiéniques aux oreilles, se mit à poil par solidarité avec le métier. Vincent Dedienne blagua sur Hitler, Jeanne Balibar, habillée en Chanel, rappela qu’il ne fallait pas oublier les actrices de 40 ans, Nathalie Baye devait répondre si elle était bien « une mère de… », Isabelle Huppert, très chic et au-dessus de la mêlée, sommait le gouvernement de rouvrir les salles de cinéma et Chiara Mastroianni donnait la parole à la CGT Spectacle.

« Adieu les cons » : un titre de circonstance…

Et le cinéma, dans tout ce concours nombriliste et démagogue ? On avait l’impression qu’il jouait les utilités. Chacun parlait beaucoup de soi et personne ne pouvait dire que la diversité et la parité n’existent pas dans cette grande famille. Par chance, Catherine Ringer, Benjamin Biolay et Alain Souchon redonnaient un peu de chaleur humaine, de légèreté à cette soirée. Réunie sur scène, la troupe du Splendid, qui a fait plier de rire la France entière, voyait d’un seul coup son passé insouciant resurgir dans un présent chaotique où l’on ne joue plus la comédie. Sobre, Louis Garrel se fendit d’un bel hommage au grand scénariste Jean-Claude Carrière, grand amateur de la bouillabaisse d’asperges sauvages, et dont le génie de scénariste brilla à travers le monde.

Des images de César et Rosalie, Vincent, François, Paul et les autres ou Un éléphant ça trompe énormément nous rappelaient que le cinéma français, au temps de Jean-Loup Dabadie et de Michel Piccoli, savait rire et émouvoir avec talent et élégance.

Bon, ça, c’était avant les César 2021.

Finalement, Adieu les cons, un titre de circonstance, donnait d’un seul coup raison à Michel Audiard (« Les cons, ça ose et c’est même à ça qu’on les reconnaît. ») et à Albert Dupontel, grand vainqueur de cette soirée calamiteuse qu’il a eu le nez d’éviter.

https://www.lepoint.fr/culture/cesar-2021-au-secours-n-en-jetez-plus-13-03-2021-2417584_3.php

 365 total views,  1 views today

image_pdf

47 Commentaires

  1. Elle aurait du garder la chapka très moche qu’elle porte tous temps dans son rôle de commandant de gendarmerie . Une daube indigeste et vulgaire au possible . Il parait que cela marche en France ? donc il est possible que le cauchemar dure quatre ans de plus ?
    Comment cela quel est le lien?

  2. Une simplette qui fait rire jaune la galerie ! Quelle pauvre tache !

  3. Le bide de Corinne Masiero, c’est la rançon sanglante de l’ égarement d’ une nation.
    Toute cette viande saignante et même pas hallal, végans et muzz ont dû être indignés…

  4. La crasse et la vulgarité mise en évidence par les gauchiasses lors de cette cérémonie des Césars devrait alerter les français sur le danger que représente ces décérébrés qui s’immiscent dans tous les rouages du pouvoir !

  5. Pipi, caca et boudin halal…

    Que c’est affligeant de subir cette décadence et cette abyssique dégénérescence…

  6. Heureusement qu’un monstre pareil ne sévit que dans des émissions que je ne regarde pas, en fait je regarde de moins en moins la télé

    T’aperçois ça dans un couloir de métro tu t’enfuis en courant, panique assurée

    Laide même sans la peinture qui heureusement la cache un peu.

  7. Admettez tout de même chers amis, que la prestation de Mme Maseiro révèle une information capitale: Elle n’est pas épilée et personnellement je dis tant mieux.

  8. Bonjour, après avoir vu les selfies de macron avec élite colorée , plus rien ne peut nous étonner surtout du côté des disciples du spectacle peuplé par sa grande majorité par des illuminés gauchos.je je regarde plus aucun spectacle de ce type…..

  9. La nullissime Masiero aura sa petite récompense d’avoir cirer les pompes aux mondialistes immigrationistes qui prônent , pour leurs intérêts , la diversité , le métissage , etc … et autres saloperies, on lui proposera peut-être une autre série TV à la con du genre  » capitaine Marlo  » , ! mais tant qu’à faire de la merde , autant que çà rapporte .. un peu ! Quand on voit à quoi en sont réduits ces soi-disants comédiens- acteurs pour gagner leur vie , çà ferait presque pitié si c’était pas pour servir la cause des destructeurs de la culture française , mais çà , ils sont pas près de le comprendre ! Mais savoir vendre de la merde …, c’est le seul talent de la gauchiasserie spectacle !

  10. Qui peut reconnaître la France dans ce fond de poubelle, certainement pas moi
    Il y a eu l’époque des grands acteurs d’avant les années 70, jusqu’en 80 ça allait encore même si ce n’était plus vraiment ça, et puis cela n’a pas cessé de se dégrader
    Et voilà la finale, des déchets qui se prennent pour des acteurs
    Mettons le couvercle et n’en parlons plus

  11. Eh bien voilà encore un évènement de plus de détruit par les islamo-gauchistes.

  12. Depuis plusieurs années, c’est devenu un concentré de cochonneries humaines, le pire de ce que l’on peut produire en France, la décadence absolue qui ne mérite que du mépris. Honte à tous ceux qui participent à cette horrible manifestation de la bassesse humaine.

  13. Cette cérémonie de la honte :là nous sommes au fond des l’abîmes mais le reste est moins spectaculaire mais aussi bas a racler la merde des profondeurs , ils peuvent critiquer la droite patriotique mais nous nos enfants restent droits et dignes , et pour les reproches ou les accuser de je ne sais quoi ? il faut leurs fabriquer des motifs d’accusations de toutes pièces comme pour G I ! Ici la France n’a rien gagné mes a tout perdu sauf la honte et le mépris du monde entier .

    • Elle est tombée de l’arbre de la laideur en tapant toutes les branches !

  14. Le commentaire devrait être succicnt face à ce genre de comportement irréfléchi :
    Ce genre de personne est incapable de s’exprimer en langue française avec toutes ses subtilités et sa richesse ! Alors comme elle est nulle elle s’exprime avec sa nudité ou (son cul – pour être trivial -). Comme l’esprit ou l’âme appelez ça comme vous voulez, ont du mal à s’exprimer, elles donne le relai à leur corps pour attirer l’attention. Ce constat est un constat d’échec de la pensée qui se trouve piégée dans l’incapacité du raisonnement et de l’argumentation : en somme ces gens sont dans l’incapacité de s’exprimer, elles sont à plaindre et provoquent la pitié.

  15. Avouons tout de même que contrairement à ce que prétend cette population du spectacle, la plupart des terriens peuvent survivre un temps très long en étant privés de la vision d’une cérémonie de ce genre, ce qui ne semble pas être le cas lorsque ces mêmes habitants de la terre sont privés de boire où manger.
    Cette pandémie s’il on lui prêtait un certain avantage, serait de faire reposer les pieds de ces artistes sur la terre ferme.

  16. heureusement je n’aie pas regardé cette émission qui encore une fois montre la décadence de notre civilisation!

  17. attention – facebook censure les photos des cesars et vous bloque 1 mois……..

  18. je ne regarde plus cette lélé de nuls et de gauchos de mouise. on s’en tape de tous ces intermittents qui se plaignent tout le temps et qui bénéficient de plus de 6 mois de chômage par an. pas heureux qu’ils bossent ailleurs qu’Is se remuent le fion. Ha c’est dur de bosser en usine.

  19. Il faut s’attendre que d’année en année, les récriminations des minorités s’affirment de plus en plus fort. Le héros du film et co-réalisateur et scénariste : « Tout simplement noir » récompensé « meilleur espoir masculin » y est donc allé de sa petite complainte victimaire, en parfaite cohérence avec son premier opus cinématographique. Compte tenu de la montée en puissance de l’idéologie victimaire des minorités qui de plus en plus s’affirme en menaces, accusations contre la culture dominante et actions violentes que la presse dissimule ou justifie, l’escalade pourrait s’étendre bien au-delà, comme l’indique cet article et enquête au sein des écoles préparatoires américaines
    https://www.fdesouche.com/2021/03/12/etats-unis-dans-les-ecoles-pour-elites-des-parents-terrorises-sorganisent-face-a-la-domination-dune-ideologie-antiraciste-devenu-folle/?fbclid=IwAR3-2liXtvPOG0hy2sF2rU6-6JvCnb3VGYdXvhCXYg88oGotjrWfM9W8mm0

    Dans le film « tout simplement noir », les Africains et Antillais semblent en parfaite phase avec la révolution culturelle décrite dans l’article précité : A bas la culture occidentale rebaptisée « blanche ». Les lois de Newton sont rebaptisées : lois fondamentales de la physique pour « décentrer la science de la blancheur » !

  20. C’est à celui où celle qui fera dans le plus trash, si ils s’imaginent que ca plaît ils se mettent le doigt dans l’oeil jusqu’au coude,et ce n’est pas en voyant ça que ça me donnera envie d’aller cinema ,je n’ai pas regardé et dieu merci quand on voit les extraits ca me suffit .tous les grands acteurs et actrices qui faisaient la fierté de notre cinéma doivent se retourner dans leur tombes.il en reste quelques uns heureusement mais quand on voit la relève pour la plupart c’est affligeant de vulgarité.

  21. Quand je pense que cette clique trouve Patrick SEBASTIEN et J M BIGARD vulgaires et grossiers!!!!!!!!!!!

  22. Sorte de fantômes hantant la mémoire collective, masques horribles dansant en cette fin de cycle décadente …
    Sûr que dans une société en bonne santé, ces « artistes » n’auraient pas été là où ils sont. Ils ont raison d’en profiter.
    (Mais moi , je ne les regarde pas non plus; la TV n’existe plus sur ma ligne du temps ..)

    • Quand je pense que l’on appelle ça des artistes… Pipi caca boudin, voilà mon résumé de cette soirée dont je n’ai eu connaissance que par l’article ci-dessus! Vont-ils bientôt se rouler dans la fiente pour attirer les regards? Cette cérémonie devient un hymne à la vulgarité et à la scatologie. Quelle décadence!

  23. Même un “ancien” comme Jugnot politise son discours :

    Gerard Jugnot sur les #Cesar2021 : « Ce n’est pas ça qui va donner envie aux gens de retourner au cinéma (…) Je ne pense pas que quand il y aura MLP la culture sera mieux traitée »
    https://www.fdesouche.com/2021/03/13/gerard-jugnot-sur-les-cesar2021-ce-nest-pas-ca-qui-va-donner-envie-aux-gens-de-retourner-au-cinema/

    Faudrait que ces gens-là choisissent une bonne fois pour toute, l’assistanat (j’ai failli écrire “artistanat” mais c’est pareil) ou la politique.
    En fait, ils font l’inverse de ce qui devrait être : au lieu de laisser la politique au vestiaire, ils y laissent leur talent. Encore faut-il qu’ils en aient, ça c’est pas gagné.

    • Jugnot et toutes ces nullités ambulantes n’ont surtout pas intérêt a ce que les choses changent , cette bande de couillasses s’est constitué des fortunes difficilement imaginables par un cerveau humain et tout ça la plupart du temps avec des navets mais payé rubis sur l’ongle et avant la sortie de cette merde ! Avec nos sous !

      • Idem pour les journaleux corrompus qui tiennent les merdias , quand on voit qu’un trouduc palpe 45000 euros mensuels pour présenter le journal ( traduction ; te dire ce que tu dois voter et penser ) tu veux pas que ça change non !

  24. Je ne regrette pas ne jamais avoir eu de télé à la maison et d’être traité d’autruche pour échapper à toutes les conneries de dégénérescence qui s’y passent.
    La vie est trop courte et d’une autre valeur pour perdre son temps à consacrer à la destruction de notre conscience.

  25. Quand nous voyons les sales gueules et le niveau intellectuel de ces sous-merdes parasitaires, nous regrettons l’époque des bardot, de neuve,etc… En plus, voir cette truie dégénérée à poil, nous a donné envie de vomir.

  26. Bravo !!!! a cette « pôvre » fille qui n’a pas hésité a montrer son pauvre corp ,décomplexant ainsi des milliers de femmes plus regardables qu’elle…………… je suppose que maintenant elle va être pour le burkini a la piscine et a la plage !!!

  27. J’aimerais voir les déclarations d’impôts de ces malheureux habillés en haute couture. Je ne serais pas surpris qu’ils gagnent plus que les meilleurs chirurgiens pour faire des films plus nuls les uns que les autres.

    • une fois qu’ils ont fini de tourner , et empoché plein d’argent ( pas tous , hein , faut pas déconner …) ils se mettent au chômage et perçoivent des indemnités à hauteur de ce qu’il ont touché pour leur prestation artistique…
      ça beau ça…plus belle la vie….

  28. Quad la capitaine Marleau devient la deuxième classe Marlou ! La vulgarité dans toute sa nudité!

    • pourquoi deuxième classe ?
      Elle n’est rien , elle est à plaindre ,elle est devenue un robot et ne pense plus par elle même.
      Un vrai être humain (homme,femme) est pudique ! C’est inné ! Un enfant de 6 ou 7 ans ne va plus vouloir se montrer nu sous la douche ,sauf à ses très proches , il ferme la porte des toilettes et crée si on l’ouvre par mégarde.
      Donc cette pauvre femme a perdu les réflexes humains .

      • Ce n’était que pour montrer sa dégringolade dans l’échelle de la hiérarchie artistique et histoire de dire qu’elle ne mérite plus d’incarner un capitaine de gendarmerie, rôle déjà très discutable, tellement elle joue mal! Le prochain épisode ce sera : Capitaine Marleau, une enquête à poil! Ou deuxième classe Marleau chez les nudistes!

  29. La télévision chez nous???Blanche avec un couvercle et une chasse d’eau…Nous faisons le « programme » nous même…Notre présentateur préféré???Jacob DELAFON!!!

  30. C’est la France d’aujourd’hui. Enfin,, si je peux toujours employer le mot de « France ». C’est la France qui vole aujourd’hui au-dessous des égouts et des caniveaux.
    C’est la France où, pour faire carrière, surtout dans ce milieu, mais dans d’autres également, il est incontournable de montrer une vulgarité sans limite, une trahison sans limite, un immigrationisme sans limite, et un dénigrement ainsi qu’une volonté de détruire notre pays sans limite.
    Et celui ou celle qui ne se plie pas à tout cela ne peut plus faire carrière du tout.
    Je suis persuadé qu’un certain nombre de personnes dans la salle devait trouver cela insupportable et déplorable. Mais il faut sauver les apparences, et ces mêmes personnes se sont très probablement forcés à rire et à applaudir devant toutes ces bassesses et vulgarités désormais incontournables dans notre pays.
    Cela fait boule de neige, et aucun grain de sable n’ose rompre cette mécanique sordide de peur d’être broyé par les autres qui, bien que ne partageant probablement pas se qui se passe, se croiront obligés de le broyer pour continuer leur carrière.
    C’est le principe même d’une dictature. Qu’elles soient politiques ou artistiques ou autres, le schéma est le même. Le sommet provoque la peur et chaque étape doit obéir de peur qu’en cas de refus l’étape juste au-dessus le broie ou le liquide. On ne peut meilleure démonstration aujourd’hui avec l’énorme scandale du virus chinois.
    Seul un régime politique d’une très grande autorité peut remettre les choses en ordre. Ce qui n’arrivera désormais plus durant de nombreuses générations et si tant est que notre civilisation y résiste.
    Et au risque de me répéter, ne jamais, jamais oublier que tout ceci n’arrive que par la bonne volonté de notre gentil peuple français qui remet au pouvoir tous les cinq ans et ce depuis 50 ans des traîtres à notre pays pensant obtenir leurs petits avantages lancés en pâture lors des promesses électorales à chaque quinquennat.

  31. Il y a longtemps que je ne regarde plus cette comédie qui n’a plus rien à voir avec une remise des César d’autrefois. Plus c’est mauvais plus ils se con gratulent, pour de l’autosatisfaction sur un mauvais cinoch. On tolère l’intolérable, c’est du n’importe quoi et ça m’écœure. Même ça c’est mort.

  32. Au même titre que je ne regarde plus la télévision depuis 1999 .ca me degoute de regarder tout ces sous hommes Ils representent le pire de notre societe

    • Ils bafouent tout, massacre tout , une honte.
      Avez – vous entendu , hier , à Sud Radio , comment UE MACRON , tapent encore très fort .
      Toutes les régions, qui fabriquent des pièces pour nos voitures essence, diesel , seront fermées, des milliers de personnes au chômage, QUE DES VOITURES ÉLECTRIQUES POUR LES RICHES.
      COMME, QUE DES CLINIQUES PRIVÉES POUR LES RICHES , plus d’hôpitaux.
      C’est scandaleux que personne ne bouge.
      Merci Christine TASIN, que j’ai eu le plaisir de rencontrer, avec Pierre CASSEN, des personnes merveilleuses , de sincérité , aux réunions de riposte laîque , vers Purpan , à Toulouse 31000 .

Les commentaires sont fermés.