Ce matin je sors de chez moi, y’avait un terroriste sur le toit…

(Sur l’air du petit oiseau de toutes les couleurs de G Bécaud)

Ce matin je sors de chez moi,
Y avait un muslim sur le toit.
Il était avec un fusil,
Dans l’espoir de tuer un dhimmi.
Un p’tit muslim d’une bande de voleurs
Un p’tit muslim d’une bande de voleurs.
Et voilà qu’il me met en joue,
Il tire mais il rate son coup.
Je m’suis jeté dans l’escalier,
Pour l’attraper dans le grenier.
Le petit muslim d’une bande de dealers
Le petit muslim d’une bande de dealers.
Lui il m’attendait bien planque’
Déjà prêt à re’ epauler.
Alors je l’ai pris par le cou,
Et je lui ai mis un bon coup.
Au p’tit muslim s’prenant pour un sniper
Au p’tit muslim s’prenant pour un sniper.
Puis il s’est sauvé en hurlant,
En me traitant de mécréant.
Il est r’venu une heure après,
Accompagné de policiers.
Le p’tit muslim s’prenant pour un vengeur
Le p’tit muslim s’prenant pour un vengeur.
Les flics m’ont chope’ par le col,
Je dev’nais de plus en plus fol.
Ils m’ont dit vous êtes très méchant,
Ce gosse n’a même pas 18 ans.
Ce p’tit muslim s’prenant pour un tueur,
Ce p’tit muslim s’prenant pour un tueur.
Depuis je croupis en prison,
Avec 3 autres compagnons.
Je me suis tout de suite enquis,
De quel était donc leur délit.
Avaient-ils donc botte’ avec ardeur,
D’un p’tit muslim le vilain postérieur.
Ils m’ont répondu simplement,
Nous on est des sympathisants.
D’Generation Identitaire
Notre crime c’est d’en être fiers.
Nous on préfère préserver notre honneur
Nous on préfère préserver notre honneur.

5 Commentaires

  1. DRÔLE DE MIC-MAC

    L’accent qui se promène,
    Aujourd’hui n’est plus le même.
    Et la carabistouille
    a remplacé la ratatouille!

    Au marchand on a volé
    Toutes ses oranges
    Faut pas le raconter
    Parce que ça dérange.

    Léon n’a plus d’accordéon
    Et Jules est au violon
    Pour s’être défendu
    Dans une bagarre de rue.

    Quand le poète est mort,
    Y avait personne dehors,
    Sur les marchés de Provence
    C’est plus la même France.

    La place Blanche était vide
    Pour cause d’épidémie,
    Y avait même plus de guide,
    Tout l’monde était parti.

  2. N’est-ce pas lui qui chantait « les marchés de Provence » et son « accent qui se promène »??
    Notre Toulonnais a la chance d’être parti et de ne pas voir l’accent du terroir sur le marché…

  3. Cet oiseau là appartient à une espèce invasive. Le mettre en chanson pour le mettre en cage, bravo Lagardère il fallait le faire.

  4. il n’est pas de toutes les couleurs celui la il est basané ce pauvre taré

Les commentaires sont fermés.