Retard dans la vaccination : le gouvernement accuse… le personnel soignant

Les masques inutiles puis indispensables, des vaccins soi-disant non obligatoires (mais mise en place d’un « pass vaccinal »), 66 millions de procureurs et maintenant, la faute du personnel soignant dans une campagne de vaccination s’enlisant par manque… de vaccins.

Décidément, ce gouvernement n’en rate pas une !

Vaccination : Pointer les soignants du doigt, une stratégie risquée pour l’exécutif ?

EPIDEMIE L’exécutif multiplie depuis plusieurs jours les piques envers les soignants. A ses risques et périls

Depuis quelques jours, les tacles du gouvernement envers les soignants se multiplient. Ce jeudi soir, le Premier ministre Jean Castex les a directement désignés comme étant en partie responsable de la lenteur de la vaccination en France. « Seul un soignant sur trois est aujourd’hui vacciné. Ce n’est pas normal », a-t-il attaqué…

Tacles appuyés, peu appréciés

Nouvelle étape cette semaine donc, avec des critiques concernant cette fois l’ensemble des soignants, médecins en tête…

Selon [Jérôme Marty, président du syndicat Union française pour une médecine libre], les nombreuses allusions à des soignants obnubilés par le confinement passaient déjà mal dans le monde médical. Mais les choses ont empiré avec les piques sur la vaccination.

Il témoigne : « Dès ce lundi, des premières critiques se sont fait entendre sur un soi-disant rythme trop lent de la vaccination des médecins… Alors que ces derniers avaient eu deux jours pour la faire ! [le jeudi et vendredi de la semaine précédente]. Il y a une colère des médecins à la suite de propos inadmissibles de la part du gouvernement »…

Jérôme Marty enrage : « Les mêmes personnes qui nous ont envoyés au front lors de la première vague sans masques et avec des surblouses en sacs-poubelle nous font désormais la leçon sur comment on doit se protéger et protéger nos patients. »

Et les explications gouvernementales sont aussi une partie de la colère des soignants : « Nous rendre responsable de la lenteur de la vaccination, alors que tout le monde sait les pénuries de doses, cela passe très mal. L’État se défausse sur nous, mais qu’il fasse son rôle et nous fournissent des doses de vaccins. Nous, on vaccinera », n’en démord pas le docteur.

Une stratégie risquée

Cette stratégie de communication n’est-elle pas risquée lorsqu’on sait la popularité des soignants acquis avec la crise sanitaire ? [97 % d’opinions positives contre 64 % de défiance pour le gouvernement]. L’exécutif s’engage-t-il dans une guerre de popularité qu’il est certain de perdre ?

[…] « Leur parole est très écoutée, et ils sont une figure d’autorité. De plus, en étant au cœur de la vaccination, ils sont au contact direct de la population. »

Pour Jérôme Marty, malgré la volonté du gouvernement de séparer politique et sanitaire, l’élection de 2022 sera clairement « placée sous le signe du sanitaire. On n’oubliera pas ce qu’ils ont fait de l’hôpital public, ni leurs piques. Les soignants n’oublieront pas les surblouses de sac en plastique. Et la population n’oubliera pas non plus. » A jouer avec les soignants, on finit parfois par se piquer.

https://www.20minutes.fr/sante/2992051-20210305-vaccination-pointer-soignants-doigt-strategie-risquee-executif

 80 total views,  2 views today

image_pdf

21 Commentaires

  1. Castex me fait penser à un mélange de monsieur Homais (le pharmacien dans madame Bovary) et d’un personnage de Pagnol !

  2. est-ce que les soignants vont enfin prendre conscience que le bouffon (castex) à choupinet et son toutou véran se moquent d’eux ?
    Il faut refuser cette piqûre de la MORT; laissons la priorité aux politiques et leurs protégés, aux journaleux/gochistes, aux islamistes et envahisseurs et tous les volontaires/collabos !!!

  3. Ce gouvernement se victimise à tout propos, comment s’étonner alors que la racaille et les adeptes d’une certaine religion d’amour, de tolérance et de paix pratiquent la victimisation ?

  4. Comme ça, il espère que les soignants se feront « vacciner » ! Je soutiens les soignants qui refusent le « vaccin » et les autres aussi !

  5. Cépamafot, célafotalotre, cépamoa.. Stratégie bien rodée de ces putains de politicards qui sont experts en défaussage et se dédouanent de leur incompétence sur les pauvres couillons qui essaient malgré tout de faire rouler le carrosse. Les français sont de plus en plus illettrés? C’est la faute des enseignants! Il y a de plus en plus de voyous? C’est encore la faute à l’éducation nationale qui ne fait pourtant qu’appliquer les directives de cette bande de cons. Aujourd’hui ça ne vaccine pas assez vite? C’est la faute du personnel de santé. Quand la France est paralysée par la neige à cause du manque de sel pour traiter les routes c’est de la faute à Météo France. Ils sont parfaits nos politicards, si le monde n’était fait que de gens comme eux tout serait idéal et si c’est le bordel permanent c’est , bien sûr, de la faute des ces ivrognes illettrés de gaulois réfractaires. Quelle bande de pourritures infâmes tous ces politicards!! Je les exècre!

    • Pourquoi croyez vous, qu’ils aiment les illettrés et apprécient l’épandage?

  6. Il n’y a pas assez de recul pour vacciner en toute confiance la population, que se passera-t-il si on s’aperçoit dans 3 mois qu’il y a des problèmes avec l’ARN par exemple ? La responsabilité de ceux qui ont vacciné sera alors engagée car ils n’auront pas appliqué le principe de prudence « Primum non nocere », en premier ne pas nuire.

    • Franchement si les gens ne sont pas au courant de l’arnaque monstrueuse du Covid et des vaccins faits à la va vite à base de foetus avortés, de virus du sida, de la malaria et d’autres joyeusetés et qu’après ça ils se font malgré tout vacciner…. ce sera de la pure inconscience. Tant pis pour eux.

  7. Après avoir lâché les FDO ce gouvernement constitué de traîtres est en bonne voie pour lâcher également les soignants.
    Ça nous promet un avenir radieux.

  8. et comme il faut un responsable aupetit marquis, il vient cracher sur la secession de l’ autriche, du Dannemark, qui ont décidé de se joindre a Israel, pour faire bande a part

    «  » » » » » » »Vaccin: Paris critique le projet d’alliance entre l’Autriche, le Danemark et IsraëlAFP04 mars 2021, 09:27
    https://www.i24news.tv/static/media/clock.121fba87.svg  2 min
    https://cdn.i24news.tv/uploads/b7/b1/bd/24/e5/d8/20/1d/47/f7/93/95/69/49/21/d2/b7b1bd24e5d8201d47f79395694921d2.jpg?width=1000
    AFP Photo/JENS SCHLUETERIllustration – Un flacon contenant le vaccin AstraZeneca contre le Covid-19 à l’hôpital universitaire de Halle/Saale, dans l’est de l’Allemagne, le 12 février 2021.
    o
    z
    y
    x
    s
    https://www.i24news.tv/static/media/comments.9987e86a.svg
    https://www.i24news.tv/static/media/bookmark.67bd1b0e.svg
    Le Quai d’Orsay assure que le processus d’autorisation de mise sur le marché européen va être accéléré
    La France a critiqué le projet d’alliance du Danemark et de l’Autriche avec Israël en matière de vaccins anti-Covid, estimant que le « cadre européen » reste le plus approprié pour garantir la « solidarité » au sein de l’UE.   
    « Notre conviction reste de façon très claire que la solution la plus efficace pour répondre aux besoins de vaccination doit continuer de reposer sur le cadre européen », a relevé mercredi soir la porte-parole du ministère français des Affaires étrangères.
    « C’est en effet lui qui garantit notre efficacité collective et la solidarité entre États membres, plus que jamais indispensable », a-t-elle ajouté.

    Play Video
    Le chancelier autrichien Sebastian Kurz et la Première ministre danoise Mette Frederiksen doivent rencontrer jeudi en Israël le Premier ministre Benyamin Netanyahou afin de lancer un partenariat pour les vaccins de deuxième génération, portant à la fois sur la production et la recherche.
    M. Kurz juge que l’Agence européenne des médicaments (EMA) est « trop lente » à approuver les vaccins et qu’il n’est plus possible de « dépendre uniquement de l’UE » pour les vaccins de deuxième génération destinés à faire face aux multiples mutations du virus.
    Le Quai d’Orsay assure à ce sujet que le processus d’autorisation de mise sur le marché européen va être accéléré avec la mise en place d’une « procédure d’urgence » pour les vaccins adaptés aux variants.

    Play Video

    «  » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » »

    sans doute que l’ éclatante réussite du vaccin au pays de Pasteur a du décider vien d’ autres a abandonner la banière française
    possible que d’ içi une petite huitaine d’ années on aura trouvé que toute cette comédie ne fut qu un immense blaque pour « faire peur »

    amusant de voirque la première renaclade vient enEurope, de la part de deux européens, qui , accordent a « ce petit pays de merde » comme disait l’ ambassadeur de France a Londres……..

    Macron en est vert de rage !!

    lui, ses deux potes sont les deux racailles enlacées amoureusement

  9. Tous des incapables. Pour dramatiser et paniquer la population, en février 2020 ces menteurs-manipulateurs ont d’abord choisi des modélisations à la Oxford avec le plus de morts. Par contre en plus d’une année ces incompétents n’ont même pas été capables d’augmenter la capacité d’accueil des hôpitaux et de leurs soins intensifs. Par contre ils ont inventé confinement et couvre-feu malsains et mortifères. Maintenant ils ont montés et même construits de coûteuses structures inutilisées pour faire des tests PCR en masse et injecter des vaccins inventés et fabriqués à la hâte.

    Rappelez-vous qu’un test PCR sans symptômes de maladie ne signifie pas que vous allez rendre malade vos proches. Ce test PCR n’est pas un test de diagnostique de maladie. Son inventeur l’a bien précisé!

  10. Ce gouvernement d’assassins peut aller se faire foutre et se l’injecter leur poison , pour moi , niet .

  11. Les premiers effets indésirables sont insignifiants mais lorsque, plus tard, apparaitront les graves conséquences du vaccin, ils accuseront encore le personnel soignant…. d’avoir vacciné.

  12. Je suis pharmacien d’officine, on nous a relancé avec pas mal de messages toute la semaine (j’ai eu la formation pour vacciner, je dois être dans le fichier de la sécu) pour nous demander d’aller vacciner -bénévolement- ce dimanche (des clous !) : ils ont des quantités de grosses doses à finir (les fameuses 6 doses par flacon qu’ils ont sur les bras).

      • Si seulement on découvrait un vaccin contre l’incompétence, ça rendrait fichtrement service! On vaccinerait d’office notre personnel politique. Chercheurs, à vos éprouvettes!

    • Ah oui? Et il vous faut aussi fournir seringue et aiguille tant qu’on y est non?
      Ils appellent aussi les infirmiers retraités mais la plupart refuse par solidarité, c’est trop facile de mettre à mal l’hôpital et de réclamer de la main d’œuvre gratuite derrière. Surtout les retraités qui s’en prennent plein la tête aussi.

    • Il faudrait que tous comme vous anonymes ou pas ai le courage de réagir !!! « bénévoles » pour aller inoculer un vaccin auquel vous ne croyez sans doute même pas et c’est vous sur le terrain dans votre commune que l’on montrera du doigt en tant que complice !!

  13. N’importe comment, tout ce dont ils sont foutus, c’est accuser les voisins, tout en chantant sur toutes les chaînes « REGARDEZ COMME ON EST BEAUX »
    Pour la Propagande, ça, les gouvernementeurs s’y connaissent… voilà qui nous fait reculer de soixante dix ans, dans un pays voisin ….

  14. Eh mengele tu sais ou tu peux te le mettre ton vaccin de mort.

Les commentaires sont fermés.