Professeur Têtenlair : pourquoi le ciel est-il bleu ? Ah ah, j’te titille, hein ?

INTRODUCTION

Tu te demandes (ben…tiens !) souvent d’où vient la couleur du ciel, du soleil. Le soleil joue-t-il un rôle majeur dans la couleur du ciel.

La couleur du ciel vient en effet directement du Soleil. De ce fait, le ciel est bleu uniquement durant la journée, mais il peut toutefois devenir orange ou rouge au moment du coucher de soleil, puis noir pendant la nuit…

Mais alors, si le Soleil est jaune, alors pourquoi le ciel est-il de couleur bleue ? Ce phénomène est facilement explicable  avec les couleurs primaires.

QU’EST-CE QUE LA LUMIERE ?

La lumière qui nous vient du Soleil est blanche, et non pas jaune (le soleil vu hors de la Terre par les astronautes est de couleur blanche). La lumière du Soleil est constituée d’un mélange de toutes les couleurs de l’arc-en-ciel.

Chaque couleur de la lumière du Soleil voyage avec des caractéristiques physiques qui lui sont propres, et appelées longueur d’onde. Chaque couleur a donc sa propre longueur d’onde. La lumière voyage en ligne droite jusqu’à ce qu’elle rencontre un obstacle qui la renvoie dans une autre direction.

Donc, en réalité, le soleil envoie de la lumière blanche. Même si nous le voyons jaune, sa vraie couleur est le blanc. Le blanc comme le noir ne sont à proprement parler pas des couleurs : le noir étant l’absence de couleur et le blanc la superposition (somme) des différentes couleurs du spectre (qui sont les couleurs de l’arc en ciel).

Pour comprendre la couleur blanche du Soleil (et non jaune), il faut décomposer la lumière blanche. Les trois couleurs primaires sont le rouge, le vert et le bleu. En mélangeant ces couleurs par deux, nous obtenons alors les couleurs secondaires. Et en cumulant les trois on obtient la couleur blanche. La couleur blanche du soleil est donc l’accumulation des trois couleurs fondamentales (= primaires). Si l’on retire le bleu, on obtient alors le résultat du mélange entre le vert et le rouge, soit la couleur jaune…

C’est pas beau, tout ça, ma cousine préférée ? Allez, on continue…

ENTREE DES RAYONS SOLAIRES DANS L’ATMOSPHERE TERRESTRE

Quand les rayons solaires entrent dans l’atmosphère, ils rencontrent les atomes, les molécules d’air, les gouttes d’eau et la poussière dont est constitué l’atmosphère. Les molécules d’air ont la bonne dimension pour diffuser les plus courtes longueurs d’ondes de la lumière, soit les violet, bleu et vert en l’occurrence. Les longueurs d’ondes plus longues, telles que les rouges, ne sont à peu près pas diffusées par ces molécules d’air.

Cette diffusion des différentes longueurs d’onde porte le nom de « diffusion de Rayleigh » (1842-1919, physicien anglais, Prix Nobel de Physique en 1904).

Considérons un rayon de lumière blanche en provenance du Soleil. En entrant dans l’atmosphère (voir ses différentes couches en fin d’article), il a de fortes chances de heurter une molécule. Si c’est le cas, le rayon sera diffusé, c’est-à-dire éparpillé dans l’atmosphère.

De ce fait, en regardant le ciel, tu verras beaucoup de rayons bleus (les plus soumis à la diffusion de Rayleigh) diffusés par les molécules de l’air, alors que peu de rayons rouges (les moins soumis à la diffusion de Rayleigh) auront été diffusés.

Tu piges, mon neveu ?

Dans le petit film ci-dessous on t’explique ce phénomène de ciel bleu. Et dans la foulée, tu sauras aussi pourquoi le Soleil est jaune. Pas beau, ça ? Ca dure 9’58 ».

 

Les différentes couches de l’atmosphère

*

Bon, ben, notre (modeste) article est maintenant terminé. Pour les développés du bulbe, voici, ci-dessous, quelques détails supplémentaires. Mais t’es pas obligé de les lire…

Bye, bye !

Professeur Têtenlaire

 

 35 total views,  2 views today

image_pdf

4 Commentaires

    • Magnifique poème que je viens de découvrir et lire avec beaucoup de plaisir. Comme beaucoup d’écrivains, je n’en connais principalement que les noms et prénoms. De là à avoir lu leurs œuvres….
      Dans les commentaires au-dessous du poème il est précisé qu’il n’y a aucune virgule, ce que je n’avais pas remarqué, et ce que je trouve effectivement très curieux.
      Mais si je ne l’avais pas remarqué, c’est que probablement leur existence ne s’impose pas…
      Merci Claude.

    • Message « personnel (!) » pour Claude.

      Claude, sous l’impulsion de Christine, je t’adresse le message suivant.

      Dans l’hypothèse où tu ne trouverais pas toujours le temps de t’occuper de ta rubrique des « Monuments Historiques » Christine te propose que je te seconde de temps en temps. Eventuellement donc, si cette formule te convient.

      Enfin, si tes disponibilités faisaient que tu n’as plus le temps de t’occuper de cette rubrique sauf à titre très exceptionnel, et que tu chercherais quelqu’un pour la prendre en charge, et dans cette unique hypothèse, avec l’accord de Christine je serais « candidat ».

      Dans ce dernier cas et sur ton éventuelle demande expresse uniquement, Christine est prévenue qu’il ne sera pas question pour moi d’écrire un article par semaine (ayant déjà ma rubrique sur l’Astronomie à laquelle je dois me tenir) mais d’en écrire de temps en temps en essayant de respecter une régularité minimum.

      Que penses-tu de ces simples suggestions qui ne sont que des éventualités bien évidemment ? Tu peux me répondre par un post dans ce forum, ou, si tu préfères, par une de mes adresses e-mail qui est totalement publique à savoir : contact@ciel-et-univers.com

      Amitiés patriotiques
      Cachou

Les commentaires sont fermés.