A Nantes, à Clermont-Ferrand aussi… partout les Patriotes ont donné de la voix ! [MAJ]

La photo ci-dessus a été prise à Clermont-Ferrand où l’infatigable militant de Résistance républicaine, Gérard, anime chaque samedi la manifestation des Patriotes pour le Puy-de-Dôme. Tous ne veulent pas être pris en photo, alors vous n’avez qu’une partie de la troupe qui a scandé « liberté » en dénonçant la dictature Covid hier après-midi. Une belle assemblée, des gens déterminés, bien de chez nous…

.

A Nantes, la manifestation des Patriotes a accueilli Pierre Cassen que le hasard avait mené à une centaine de kilomètres de là. Il a été bien accueilli et a fait un bon petit discours que voici ci-dessous ainsi que l’introduction.

 

Il a raconté ici ses péripéties...

Tout cela fait du bien. Certes, on ne comprend pas qu’il n’y ait pas des millions de manifestants dans toute la France tous les samedis, mais cela a le mérite d’exister… et c’est forcément l’ébauche de quelque chose de plus grand, avec la possibilité pour les nôtres de rencontrer d’autres Résistants et de prendre langue avec… 

9 Commentaires

  1. Cela démontre bien que les français ne sont pas capables de s’unir derrière une bannière unique comme celle de la dictature sanitaire qui est pourtant fondamentale pour la liberté des peuples ? Je ne parle pas bien sûr des musulmans qui sont toujours opportunistes et qui cherchent toujours à faire de la récupération pour leur idéologie.

    • nous sommes tous là derrière nos murs a vociférer ,moi le premier ! nous n’étions pas sur ces manifestations Chacun avec ses excuses !Moi j’ai 79 ans ,perdu dans un patelin en montagne, nous manquons de chefs qui nous regroupent mais tout cela va finir par s’organiser les preuves ont été faites par le passé et quand la résistance sera prête et que nous saurons nous regrouper nous saurons le faire ,A 18 ans je me suis engagé en algérie risquant d’éteindre l’avenir devant moi ! a 79 Je n’ai plus grand chose a craindre pour mon future………………….. mais pour celui de nos descendant, et mourir pour mourir je ne veux pas le faire en lâche.
      REVIVE LA FRANCE d’antan !!

  2. La solidarité nationale n’aura d’efficacité que si tous les commerces, bars et restaurants, bref tout ce qui accueille du public et la population se décident, les uns à ouvrir, les autres à sortir tous ensemble. Là, le message passera !

  3. « Certes, on ne comprend pas qu’il n’y ait pas des millions de manifestants dans toute la France tous les samedis… » : il faut réorienter un peu la stratégie, si je puis me persmettre ; si possible, faire du statique dans une rue piétonne fréquentée et distribuer des tracts, présenter des affiches. Les passants finiront par s’arrêter ou prendre conscience du problème actuel. Sans ça, j’ai peur, que la majorité continue de marcher droit dans la rue sans broncher. Il faut du visuel pour éveiller les consciences . Voilà. Bonne journée les amis !

    • vous êtes un rêveur vous sans vouloir vous offenser … ce n’est pas des «  » »tracts » » » qu’il faut distribuer ! pour cela il y aura toujours hélas des « fifrelingues » illettrés ! mais des munitions ! et là seuls le VRAIS Patriotes tendront la main …

    • Certains prennent le tract et le poubellisent plus loin, d’autres font semblant de ne pas te voir, d’autres rebroussent chemin ou vont sur le trottoir d’en face. On se croirait revenu au « bon » temps de l’URSS, où tout le monde avait peur de tout le monde. Par contre, j’ai refusé un jour un tract du PS pendant les élections en leur disant pourquoi je n’en voulais pas! Ils ont voulu se montrer désagréables, alors je leur ai dit ce que je pensais de leur parti! Réflexion faite, j’aurais dû prendre leur papier pour le mettre dans le fond de ma boîte à ordures:

  4. Dommage que les français (qquns) sont courageux mais téméraires…trop peu pour influencer un gouvernement de pieds nickelés et des flics relégués à être des « pervenches »

    • 13 % seulement et qui plus est avec des pancartes , laissons s’exprimer la poudre !

Les commentaires sont fermés.