Macron achète 2 youtubeurs pour faire la pub de la dictature sanitaire : leur video ressemble à un hymne à la liberté

Voilà Mcfly et Carlito. Libres, plein d’insolence ou achetés par Macron ?

Il a essayé de les appâter avec un pot de confiture, la promesse que, si leur video censée faire la pub pour les gestes barrière et tout le saint-frusquin, touchait 10 millions de personnes, ils auraient le droit de venir tourner à l’Elysée !

Bon elle a fait 10 millions de vues… Ils vont aller tourner leurs prochains délires à l’Elysée…

Pourtant, on peut lire leur video de propagande comme un bras fait à Macron, avec un hymne au masque, au refus du couvre-feu, des gestes barrière…Mais peut-être que Macron s’en fout. Ce qui compte pour lui c’est que les jeunes parlent de Macron et l’associent aux jeunes, aux Mcfly et Carlito, ces gauchos qui ont déjà eu l’occasion de dire, bien qu’ils se disent apolitiques, leur haine pour Marine, leur amour de l’écologie… Bref, des petits macronistes. Evidemment. Macron pouvait-il faire ce cadeau à des patriotes ? Parce que, franchement, donner envie de mettre le masque et de respecter les gestes barrière à des jeunes qui voient les 2 compères s’éclater en faisant le contraire… 

Bref, une video pas mauvaise du tout qui fait bien rire !

Un  bras fait à Macron ? Un camouflet terrible pour le locataire de l’Elysée ? Même pas. Un petit coup de pub, un petit coup de djeune. On avait déjà vu à l’Elysée un dégénéré qui, lors de la fête de la musique, portait un tee-shirt d’une vulgarité certaine. Macron, il aime la vulgarité, il aime faire un doigt aux Français bien comme il faut.  

On pourrait aussi prendre la video pour une  oeuvre humoristique faite pour  Macron, qui, dans ce cas, pourrait se rengorger « il sait parler aux djeunes, lui ! ». La com, toujours la com… Les élections c’est dans un an, et la seule chose qui compte, ce n’et pas l’épidémie, c’est que l’on parle de lui dans tous les milieux, même et surtout dans ceux dont il semble éloigné.

Le récit de l’histoire depuis le début par Mcfly et Carlito

 112 total views,  2 views today

image_pdf

15 Commentaires

  1. La communication, petite définition : c’est l’art d’enrober de la m… avec un bel emballage, comme une papillote par exemple ; extérieurement, c’est beau, mais quand on ouvre c’est toujours de la merde! Voilà ce qu’est la communication!

  2. Voila deux sous-cons savamment choisis qui vont devenir des VEDETTES INTERNATIONALES grâce au bon vouloir des sa Seigneurie µcron !
    Et le peuple des mougeons va applaudir au géniie de l’esprit grançais.
    Mon Dieu, où ai-je mis ma 12,7 ?

  3. Je n’écrirai pas ce que je pense de Macron: vous ne pouvez publier que ce qui n’entraine pas pour vous un procès; mais vous vous doutez à peu près ce que je veux dire.
    A t’on vu une telle haine des siens ? Si je dis : dans toute l’histoire de l’humanité, c’est à peine exagéré !

  4. Cet idiot fa
    Il tout pour se faire remarquer des jeunes. Mais c est pas ca qu ils veulent. Trouver du boulot et vivre.

  5. L’ultime principe de la pub ! Dire du bien dire du mal, c’est toujours « en parler » !

  6. Bof oui bon,c’est pas ça qui va faire avancer le schmilblic, puisque depuis un an que ces gestes existent on nous dit que l’épidémie continue, tout est fermé, cinemas,théâtres,restaus,bars,etc donc tout ça ne sert à rien sinon à nous e…..der.

  7. Effectivement, je ne peux m’empêcher de faire le parallèle avec les « chances » colorées de la fête de la musique à l’Elysée.
    Pour moi, c’est une redite du mépris souverain de macron envers les Français. Et une nouvelle manipulation pour tenter de récupérer la situation à son avantage. Un brocanteur de génie !
    Attendons la suite : « tant va la cruche à l’eau … »

  8. C’est vrai que finalement, c’est assez drôle. Sur leur fiche Wikipedia, j’aurais aimé plus de « rebellitude » parce que s’engager, en 2017, « contre Marine Le Pen, pour la tolérance et l’écologie », ça fait un peu « plate » comme disent les Québecois.

    • Que Macron s’implique là dedans et dans les protections » des étudiantes pauvres, il faut avoir envie de rire très fort pour trouver cela drôle: c’est à pleurer, jamais un président n’est descendu si bas, pas même Hollande, c’est dire.

Les commentaires sont fermés.