Retour de la manifestation de Génération Identitaire : c’était bien !

Les Résistants Publié le 22 février 2021 - par - 6 commentaires

Print Friendly, PDF & Email
6 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Dudulle
Dudulle
il y a 11 jours

Bonjour Pierre. Merci pour le topo

Mona
Mona
il y a 11 jours

Et nous aussi seront tjs avec toi Pierrot !

PASCAL LEVEQUE
PASCAL LEVEQUE
il y a 11 jours

Je ne les connais pas depuis longtemps mais ils m’ont fait bonne impression, ils sont sans doute plus exigeants que moi et moins souple sur l’identité française mais en même temps c’est peut-être la solution, demander plus pour avoir moins, pour que ce moins devienne un minimum ?

bm77
bm77
il y a 10 jours

C’était bien en effet et surtout je me suis senti bien au milieu de ces jeunes Français . Cela change de la banlieue où les proportions sont complètement inversées. Avant j’étais plutôt satisfait de rentrer après un séjour en province ou à l’étranger ,maintenant j’ai n’ai plus l’impression de rentrer chez moi mais chez eux. Eux qui nous imposent par le nombre qu’il représentent, certainement pas ce qui justifierait le terme de multiculturalisme très usité pa la doxa , mais plutôt tout ce que l’on peut accepter lorsque l’on va dans leurs pays pour quelque temps mais que l’on ne pourrait supporter chez soi!! Où est l’apport culturel de la présence immigrée??
Dites moi une seule chose valable par l’apport de tous ces gens issus de l’immigration et qui nous sauterait aux yeux??
Je me prend à rêver de l’ambiance et de la convivialité qui règnerait dans nos quartier, même si tout n’aurait pas été rose, entre nous, Français ,mais nous partageons suffisamment de valeurs , si les proportions étaient inversées , c’est à dire le nombre de Français aussi important que celui de cette majorité immigrée présente dans les beaucoup de villes de banlieue , aujourd’hui !
Moi je vous le dit , j’ai le mal du pays dans mon propre pays dans l’endroit où j’habite, car je ne suis plus chez moi mais chez eux qui ne sont pas du tout assimilés, pour le plus grand nombre, mais entretiennent leur habitudes et leurs coutumes comme des étendards qui sont autant de bras d’honneurs à la France . Comment fait-on pour retrouver la France??? On déménage me direz vous !Mais jusqu’à quand va-t-on se retrouver étranger dans son propre pays obligés de déguerpir chassés par le nombre croissant ? Nous sommes comme des rats qui tournent dans tous les sens pour échapper au tsunami migratoire et ses conséquences, piégés dans ce laboratoire du mondialisme qu’est devenu ce pays de dingues!
Je ne peux me résoudre à être un mois par an en France lorsque je vais en vacance et onze mois dans une pays étranger!

JOHANN FEIGE
JOHANN FEIGE
il y a 10 jours

Je vois, une fois encore, qu’il existe encore de vrais Résistants pour oeuvrer pour le Redressement National et libérer, décoloniser, nettoyer, dératiser la France. Il reste un peu plus d’un an avant la Présidentielle et il faut, d’urgence, créer un vrai Front de Résistance et alternative à celle qui, maintenant, mérite de s’appeler « Myriam » et non plus Marine Le Pen!
Pour se donner un « Bras Armé » et faire une campagne dans toute son ampleur; il est nécessaire de se doter d’une milice, inspiré du DPS mais à plus grande échelle. On ne doit pas
dépendre des collabos corrompus des Forces de l’Ordre qui obéissent aux ordres! On n’est jamais mieux servis que par soi-même! Milice qui sera le noyau de la future Armée de
Libération Nationale pour procéder à l’Epuration II, pour traquer et punir tous les traitres.
Face au « petit Néron de la Gauche-Caviar » qui nous dirige et ses suppôts, nous devons
être prêts à tout, y compris marcher sur l’Elysée et écraser la Garde Républicaine et leurs
complices! Ma vie gâchée à cause des collabos corrompus et de leurs « troupes supplétives ». J’oublie pas, je pardonne pas! Je suis prêt à tuer pour nettoyer la France!

ARGO
ARGO
il y a 7 jours

Je me suis déjà fait traiter de facho ; c’était en 1988 : c’est pas nouveau. Tout ça parce que je disais que la France était trop laxiste sur le droit d’asile et le regroupement familial lors d’une réunion dans le cadre du boulot. Jamais je n’ai vu autant de visages haineux! Et ce sont eux qui m’avaient posé la question. C’est vrai que je m’étais adressé à des socialo-communistes acharnés! Ils croyaient encore à l’avènement d’une nouvelle société! Ah, les cons! Quand je leur ai parlé du passé de leurs dirigeants de l’époque, j’ai cru qu’ils me passeraient par la fenêtre! Heureusement, on était au rez-de-chaussée.

Lire Aussi