Prof Têtenlair : tout tourne autour de tout, en plus de l’expansion permanente de l’Univers – 1/2

Histoire Torticolis-têteenlair Publié le 17 février 2021 - par - 6 commentaires

Pour ne pas te faire tourner la tête et ne pas aussi tourner autour du pot, et pour ne pas trop encombrer ton bulbe qui tourne déjà pas mal, Professeur Têtenlair a divisé cette rubrique en deux parties qui tournent bien ensemble pour t’expliquer (bien modestement) tous ces phénomènes.

PARTIE 1 sur 2

Les planètes tournent sur elle mêmes.

C’est une évidence. Toutes les planètes tournent autour d’elles-mêmes. La Terre tourne sur elle-même à la vitesse de 1674,364 km/h à l’équateur, ce qui fait qu’au niveau de la France, la vitesse de rotation est d’environ 1100 km. Car, tu l’as bien compris, en fonction de la latitude du point terrestre, sa vitesse sera évidemment différente. De plus, la Terre tourne autour du Soleil à 100 000 km/h.

Si l’on ne considère que la rotation de la Terre sur elle-même, à l’équateur un individu tourne (se déplace) à la vitesse de 464 m/s. Pour la France, un individu à Lille se déplace à la vitesse de 295 m/s, Paris 307 m/s, Strasbourg 308 m/s, Nantes 316 m/s, Lyon 325 m/s, Bordeaux 331 m/s, Marseille 338 m/s.

Pourquoi on ne se rend pas compte que nous nous déplaçons à une telle vitesse uniquement sur la terre (car nous nous déplaçons en additionnant d’autre vitesse voir ci-dessous). Tout simplement parce que ces vitesses sont constantes et permanentes. Nous n’avons pas de référenciel qui nous permette de les isoler.

Les planètes tournent autour du Soleil

C’est dans la définition même de l’Union Astronomique Internationale (IAU) d’une planète. Les planètes tournent autour du Soleil en décrivant des ellipses.

 

Les ellipses sont régies par les 3 Lois de Kepler :

  • Première loi : chaque planète décrit, dans le sens direct, une ellipse dont le Soleil occupe l’un des foyers. L’ellipticité des orbites des planètes est très faible. La différence entre le cercle et l’orbite de la Terre est infime.

  • Deuxième loi : la loi des aires : les aires décrites par le mobile dans des temps égaux sont égales. Ainsi, lorsque l’astre s’éloigne du Soleil, sa vitesse diminue. La signification de cette loi est claire : les planètes ne tournent pas avec une vitesse uniforme ; elles vont plus vite quand elles sont près du Soleil et plus lentement quand elles en sont loin. Cela est particulièrement observable pour les comètes dont les orbites sont, contrairement à celles des planètes, très excentriques (très allongées).

  • Troisième loi : bon, ici, y’a un tout petit peu de maths, mais c’est pas bien méchant. Pour toutes les orbites planétaires le rapport du carré des périodes de révolution (p) au cube du demi-grand-axe de l’orbite (a) est constant

On peut exprimer a en Unités Astronomiques (en abrégé UA, 1 UA = 150 000 000 km) p en années terrestres K est une constante Pour la Terre. a = 1 UA p = 1 an donc K = 1

La troisième loi de KEPLER s’applique aussi, avec la même valeur de K, aux astéroïdes et aux comètes du système solaire. Là, y’a un peu plus de maths, alors, on s’abstient !

Ainsi, la troisième loi de KEPLER permet, connaissant la valeur de K et la période de révolution d’un astre, de calculer sa distance.

L’écliptique

Sur la sphère céleste les étoiles sont fixes mais certains astres s’y déplacent : les planètes, la Lune et surtout le Soleil. Le Soleil décrit un grand cercle sur la sphère céleste en un an : c’est un mouvement apparent dû à la révolution annuelle de la Terre autour du Soleil. On peut parler ainsi de l’orbite apparente du Soleil car, au point de vue cinématique, c’est-à-dire lorsque l’on ne considère pas les forces en jeu (la dynamique), on peut considérer que c’est le Soleil qui tourne autour de la Terre !

Comme la Terre ne tourne pas autour du Soleil dans le plan de l’équateur (l’axe de la Terre est incliné), le grand cercle décrit par le Soleil sur la sphère céleste coupe l’équateur céleste en deux points opposés. Vu de la Terre, le Soleil parcourt ce grand cercle en un an. A l’un des points d’intersection ci-dessus il passe au-dessus de l’équateur et à l’autre il passe dessous. Le premier est appelé nœud ascendant et le deuxième est appelé noeud descendant. Le grand cercle décrit par le Soleil définit le plan orbital de la Terre : c’est l’écliptique.

Bon, je crois que tu en as assez  pour méditer ce soir. Ainsi, je suis sûr que tu ne tourneras pas en rond devant ta cheminée crépitante.

Mercredi prochain, deuxième et dernière partie sur ce thème.

Bye, bye !

Professeur Têtenlair

 

Print Friendly, PDF & Email
6 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Antiislam
Administrateur
Antiislam
il y a 16 jours

Bonjour,

Merci pour cet article !

Armand Lanlignel
Administrateur
Armand Lanlignel
il y a 16 jours

Tout cela rappelle de vieux souvenirs ! Ce Kepler (1571 – 1630), quel génie ! Il a réussi à trouver certaines lois fondamentales avant que la pomme providentielle tombe sur la tête de Newton (1642 – 1727) et que l’on connaisse la loi de l’attraction universelle (1687). En réalité, Newton n’est pas parti de rien, des réflexions diverses l’avaient mis sur la voie, voir par exemple
http://www.aim.ufr-physique.univ-paris7.fr/CHARNOZ/homepage/GRAVITATION/grav5.html

A remarquer que la lunette astronomique, utilisée par Kepler, a été mise au point vers 1609, en particulier par Galilée (1564 – 1642). Mais c’était trop tard pour le malheureux Bruno (Giordano), martyrisé et brûlé vif en février 1600 à Rome. Sa philosophie hérétique enseignait le système héliocentrique de Copernic (la Terre n’est pas au centre de l’univers), l’hypothèse atomique (niée par l’Eglise et les papes parce qu’ils voulaient une dilution infinie dans un milieu continu de façon à être en relation avec le Christ au moment de la consécration de l’hostie et son changement miraculeux en corps du Christ) et la pluralité des mondes: les étoiles ne sont plus de simples lumignons accrochés à la voûte céleste et allumés tous les soirs par des anges mais des astres analogues au soleil, ce qui semait la zizanie ! En effet, s’il y a d’autres Terres habitables dans l’univers et peuplées d’hommes, le sacrifice de Jésus chez nous est-il suffisant pour la rémission des péchés de tous ou bien Jésus doit-il refaire son sacrifice sur chaque planète ??

Last edited il y a 16 jours by Armand Lanlignel
Oncle John
Oncle John
il y a 16 jours

@ Armand Lanlignel. Décidément, l’Eglise porte une lourde responsabilité en matière de diffusion de l’ignorance. Comme disait je ne sais plus qui: « Aux théologiens, il leur sera beaucoup pardonné car ils se sont beaucoup trompés ». Concernant l’exposé du Professeur Têteenlair, je suis toujours émerveillé mais cette fois -ci je me sens largué …

Cachou
Éditeur
Cachou
il y a 14 jours

@ Armand Lanlignel
@ Oncle John
Encore une fois, merci à toi ami patriote Armand Lanlignel de toutes les précisions que tu apportes par tes commentaires. Il n’est plus à démontrer que tu es un astronome amateur (professionnel ?) averti, et les « compléments d’articles » que tu apportes au texte de ton humble serviteur sont toujours bien appropriées et les bienvenus.

En ce qui concerne tes précisions sur Kepler, Newton, Galilée. Que dire de plus ? Rien ! Par contre, je te remercie de m’avoir fait connaître Bruno Giordano dont je n’avais pas entendu parler. Je me suis donc précipité sur Internet pour le connaître. C’est étonnant qu’il ne soit pas cité plus souvent car beaucoup de ses théories étaient dans le vrai comme, par exemple, l’univers infini, qui n’a ni centre ni circonférence, lequel univers est peuplé d’une quantité innombrable d’astres et de mondes. Tu m’as appris son existence et je t’en remercie.

Après tu abordes le côté mystique du personnage (il était frère dominicain) et, malgré la sympathique inquisition, il a fait fort. En plus de ses connaissances, il était de toute évidence d’un courage hors du commun. Pour faire simple, comme tu le sais puisque c’est toi qui m’en as fait découvrir l’existence, il disait tout l’inverse de ce que disait l’église. Pas étonnant qu’il ait servi de combustible.

Alors cette question de la violence de cette église sourde, aveugle, et meurtrière telle qu’elle était à l’époque avec l’inquisition, a fait réagir mon ami Oncle John et je n’en suis pas surpris ! Lui et moi nous partageons la même foi protestante.

C’est évidemment là un débat complètement différent, ho mais combien passionnant. Comment une église qui se base sur des textes d’amour, de paix, de tolérance, de compréhension, et d’amour de l’autre, ai pu être la plus ignoble, la plus violente, la plus odieuse, la plus haineuse et engendrer le plus de souffrance de toutes les communautés qu’elles soient religieuses ou non. Et cela durant plus de quatre siècles s’il vous plaît. Il y a vraiment des choses que je ne comprendrai jamais dans ce bas monde.

Enfin pour terminer (hélas) je te cite : « En effet, s’il y a d’autres Terres habitables dans l’univers et peuplées d’hommes, le sacrifice de Jésus chez nous est-il suffisant pour la rémission des péchés de tous ou bien Jésus doit-il refaire son sacrifice sur chaque planète ?? ». Je me suis tordu de rire. Il est vrai que si l’on découvre une autre civilisation, le message Christ s’adressera-t-il à elle ? Je crois que si le cas se présentait nous n’en aurons jamais la réponse car seul le Christ la connaîtra. Que de questions passionnantes sur lesquels j’aimerais débattre pendant des journées entières.

Parce que c’est vous deux Armand Lanlignel et Oncle John, je vous donne le sujet des deux mercredis suivants :
– le 24 février ce sera la deuxième partie de « Tout tourne autour de tout, en plus de l’expansion permanente de l’Univers »
– le 3 mars ce sera : « Pourquoi le ciel est-il bleu ? ».

Mais surtout, ne le répétez à personne, cela est un secret.

Armand Lanlignel
Administrateur
Armand Lanlignel
il y a 14 jours
Reply to  Cachou

Merci pour ce commentaire. Les bases du christianisme ont été fixées en 325 à Nicée puis complétées à Constantinople. Depuis cette date, aucun pape n’a eu l’intelligence de décréter que l’enseignement de Jésus dans les Evangiles est prioritaire sur tout le reste (comme les versets abrogeants en islam). Pourtant, ce serait reconnaître sa divinité et sa supériorité. Ces abrutis de papes n’ont même pas été capables de mettre l’ancien testament en annexe historique (en particulier pour comprendre les allusions de Matthieu) au lieu d’en faire un texte exprimant officiellement la parole de Dieu. Alors qu’il y a tant d’horreurs dans cet ancien testament … et les juifs qui en sont toujours là. Mais j’ai connu un prêtre qui m’a confié (suite à mes objections) qu’après lecture de l’Evangile, il ne présentait pas la bible aux « fidèles » en disant « voici la parole de Dieu ! », à cause de l’A.T..
Je ne suis pas astronome, seulement un amateur intéressé dans ma jeunesse. J’étais enseignant en énergétique appliquée aux machines (turbine à gaz, turbines à vapeur, moteurs à pistons, machines frigorifiques, combustions industrielles …). C’est un domaine où on ne peut pas raconter n’importe quoi, certains étudiants aux parcours très divers ayant déjà une certaine expérience technique pratique. Tout cela aussi m’a passionné. Et maintenant, cela fait déjà plus de vingt ans que je suis payé à ne rien faire, c’est scandaleux !!
Remarque: Les buchers de l’inquisition étaient généralement bien faits pour que le supplicié soit, au début, entouré de grandes flammes distantes qui ne l’atteignent pas tout en l’asphyxiant (il est mort avant d’être brûlé). Ce n’est pas le cas lorsque Daesh met ses victimes dans une cage de fer, les arrose avec un liquide combustible et les brûle. Par exemple ces jeunes femmes yésidies brûlées sur une place de Mossoul parce qu’elles refusaient de servir d’esclaves sexuelles aux djihadistes.

Cachou
Éditeur
Cachou
il y a 11 jours

Merci de toutes ces précisions. Tu m’as encore appris des choses.

Lire Aussi