La France de Macron l’arabophile soutient les terroristes palestiniens contre Israël

International Publié le 13 février 2021 - par - 17 commentaires

Et une lâcheté de plus. Et un scandale de plus…

La Cour Pénale Internationale, saisie par les terroristes et leurs amis prétend mettre son nez dans les territoires dits palestiniens et se mêler de la façon dont Israël se protège et protège les siens.

La CPI, dirigée par la très « objective », n’est-ce-pas, Fatou Bensouda, née dans une famille musulmane polygame, elle-même musulmane pratiquante ne ratant pas une occasion de dire du. bien de l’islam.. Cerise sur le gâteau, elle est accusée d’antisémitisme par Netanyahu,  elle a donc ouvert une enquête sur de prétendus crimes de guerre qui auraient été commis dans les territoires dits palestiniens. 

Elle était sur la liste de Trump des  personnalités interdites aux USA, après qu’elle eut ouvert également une enquête sur des « crimes de guerre des USA en Afghanistan ».. Elle a évidemment de demander à Biden de lever les sanctions prises contre elle.

Comment a-t-elle pu, avec toutes ses tares, être élue à la tête de la CPI et imposer SES vues au tribunal ? Comment des pays dignes de ce nom, comme la France, peuvent-ils soutenir les positions et réquisitions d’une telle bonne femme ? L’islamo-gauchisme est parvenu au pouvoir partout dans le monde…et ceux qui devraient, qui pourraient s’y opposer, comme Macron, si empressé à taper sur Trump ou Poutine, se couche.

 

La Cour pénale internationale a décidé, vendredi, qu’elle pourrait agir dans les territoires palestiniens. Cela ouvre potentiellement la voie à une enquête pour crimes de guerre.

https://www.leparisien.fr/international/israel-la-cour-penale-internationale-se-dit-competente-dans-les-territoires-palestiniens-05-02-2021-8423506.php

De nombreux pays,  européens (et même le Canada de Trudeau, même les USA de l’arabophile Biden)  se lèvent pour s’y opposer, au simple motif qu’il n’y a pas de pays appelé Palestine. De nombreux pays… sauf la France qui se tait. Qui ne dit mot consent.

L’Australie, l’Allemagne, la République tchèque, la Hongrie, l’Autriche, le Brésil, l’Ouganda et le Canada s’opposent à l’enquête de la CPI contre Israël. Silence de la France…

L ’Allemagne et la Hongrie ont exprimé leur opposition à la décision de la Cour pénale internationale selon laquelle elle peut enquêter sur Israël pour des crimes de guerre présumés.

Le ministre allemand des Affaires étrangères Heiko Maas a déclaré: «Notre vision juridique de la compétence de la CPI concernant les crimes présumés commis dans les territoires palestiniens reste inchangée. Le tribunal n’a pas compétence, en raison de l’absence de l’élément d’État palestinien requis par le droit international. »

Maas a ajouté que l’Allemagne soutenait la CPI en général, ainsi que la création d’un État palestinien.
La déclaration du ministre allemand des Affaires étrangères est intervenue le lendemain de son entretien avec le ministre des Affaires étrangères Gabi Ashkenazi.

Vendredi, la Chambre préliminaire de la CPI a statué qu’elle était compétente pour enquêter sur les crimes de guerre à Gaza, en Cisjordanie et à Jérusalem-Est qui auraient été commis depuis le 13 juin 2014. Cela pourrait inclure d’éventuelles poursuites contre le Premier ministre Benjamin Netanyahu , les ministres de la Défense et d’autres hauts fonctionnaires, ainsi que des soldats et des commandants. L’enquête comprend l’opération Bordure protectrice et l’activité de règlement.

Le procureur général Avichai Mandelblit a réitéré la position d’Israël sur la décision lors d’une conférence mardi, disant: «L’État de Palestine n’existe pas selon le droit international. Huit pays importants ont rejoint notre position … Selon les accords d’Oslo, il n’y a pas d’État de Palestine, il n’a pas de frontières … et il n’a pas la compétence de juger les Israéliens. C’est une décision malheureuse et erronée. »

Mandelblit a ajouté qu’il ne voyait aucun danger immédiat pour les Israéliens.
«Ce tribunal a été créé pour enquêter sur les atrocités», a déclaré le procureur général lors d’un événement parrainé par le dépliant religieux de droite B’Sheva. «Il y a des atrocités dans ce monde. Israël ne commet pas d’atrocités; nous avons des lois de la guerre, nous avons une magistrature glorieuse de renommée mondiale.

L’Australie, l’Allemagne, la République tchèque, la Hongrie, l’Autriche, le Brésil, l’Ouganda et le Canada ont exprimé leur opposition à une enquête de la CPI sur Israël avant la décision, et Jérusalem espère également obtenir leur soutien public après.
Ashkenazi a continué à appeler les alliés d’Israël mardi pour renforcer son dossier contre une enquête de la CPI, s’entretenant avec ses homologues au Canada, en Hongrie et à Chypre.

Le ministre hongrois des Affaires étrangères Péter Szijjártó a écrit sur Facebook que «la Hongrie n’est pas d’accord avec cette décision. Au cours de la procédure judiciaire, nous avons déjà signalé que, selon notre position, la Palestine n’a pas de juridiction pénale sur les citoyens israéliens.

«Nous avons toujours soutenu le droit d’Israël à se défendre et nous pensons que la paix dans la région ne peut être obtenue que par des négociations basées sur le respect mutuel», a ajouté Szijjártó. «La décision de la CPI ne nous rapproche pas de cela.»
Le ministre chypriote des Affaires étrangères, Nikos Christodoulides, a exclu la CPI de sa déclaration sur l’appel avec Ashkenazi, affirmant qu’ils avaient eu un «échange de vues opportun et utile» et «discuté de la coopération bilatérale, y compris sur le COVID-19, et des derniers développements dans notre région».

Ashkenazi s’est entretenu avec le ministre canadien des Affaires étrangères, Marc Garneau, mardi après-midi, à la suite de la déclaration de Garneau soutenant la position d’Israël.

La nuit précédente, Garneau a déclaré: «La création d’un État palestinien ne peut être réalisée que par des négociations directes entre les parties. Tant que ces négociations n’auront pas abouti, la position de longue date du Canada demeure qu’il ne reconnaît pas un État palestinien et, par conséquent, ne reconnaît pas son adhésion à la «CPI».

Plus tôt cette semaine, Ashkenazi s’est entretenu avec le secrétaire d’État américain Antony Blinken pour la deuxième fois, le remerciant pour son soutien public après que la Cour pénale internationale a décidé qu’elle pouvait enquêter sur Israël pour des crimes de guerre présumés, une décision qualifiée de «scandaleuse» par Ashkenazi.

«J’ai souligné au secrétaire d’État que la décision de la cour est erronée en son essence et qu’elle met en danger la rare opportunité de promouvoir la paix dans notre région», a tweeté Ashkenazi après l’appel.

Samedi soir, le porte-parole du département d’État américain Ned Price a déclaré: «Nous ne pensons pas que les Palestiniens soient considérés comme un État souverain … Nous sommes très préoccupés par les tentatives de la CPI d’exercer sa juridiction sur le personnel israélien. Les États-Unis ont toujours été d’avis que la compétence de la cour devrait être réservée aux pays qui y consentent ou qui sont renvoyés par le Conseil de sécurité des Nations Unies.

La ministre australienne des Affaires étrangères, Marise Payne, a exprimé ses «profondes inquiétudes» concernant la décision de la CPI et a appelé la Cour à ne pas s’impliquer dans le conflit israélo-palestinien.

«L’Australie ne reconnaît pas un« État de Palestine », notant que les questions relatives au territoire et aux frontières ne peuvent être résolues que par des négociations directes entre Israël et les Palestiniens», a déclaré Payne samedi. «Nous avons clairement indiqué dans nos observations soumises à la Chambre préliminaire que l’Australie ne reconnaît donc pas le droit de tout prétendu« État de Palestine » d’adhérer au Statut de Rome. La [CPI] ne devrait pas exercer sa compétence en la matière. »

© Moshé Anielewicz – Europe Israël News

https://www.europe-israel.org/2021/02/laustralie-lallemagne-la-republique-tcheque-la-hongrie-lautriche-le-bresil-louganda-et-le-canada-sopposent-a-lenquete-de-la-cpi-contre-israel-silence-de-la-france/

Print Friendly, PDF & Email
17 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Christian Jour
Christian Jour
il y a 20 jours

Le monde est fou et c’est a croire qu’il veut être islamisé. Ce cancer se répand de plus en plus vite et les muzzs n’en reviennent pas de voir autant de gouvernements aussi cons, aussi vendus et surtout aussi lâche. Jamais la conquête de l’islam, n’a été autant accepté. On est mal barré.

durandurand
durandurand
il y a 20 jours

Comme dit le proverbe : qui ne dit mot consent !

Gisèle
Gisèle
il y a 20 jours

Ça continue ! C’est la suite logique de la position prise par La France. L’omerta sur le sujet et vis à vis du conflit Israélo Palestinien qu’on laisse se reproduire aussi en France dans certains territoires entre les deux communautés, quand les juifs sont obligés de quitter le quartier voir le pays.

Bermudienne
Bermudienne
il y a 20 jours

A bon entendeur salut, de la part de Naftali Bennett dangereux « nationaliste » : « S’il y a une liste de « suspects », mettez-moi en haut de la liste. »
https://m.facebook.com/story.php?
story_fbid=2793315804256437&id=432156656851241&m_entstream_source=video_home&player_suborigin=entry_point&player_format=permalink

bouillot marie ange
bouillot marie ange
il y a 20 jours

MICRON est un couard et un traitre . Il a peur que les cités de muzz et blacks s’embrasent mais si on déploie nos légionnaires et nos paras, ils n’en feront qu’une bouillie de ces parasites. c’est ce qu’il va se produire si l’ordre n’est pas revenu d’ici peu. aux ordres de ces arabes …. on n’en veut pas. notre pays qui s’appelle la France n’est pas le bled.

L'zObs
L'zObs
il y a 20 jours

d’une manière ou d’une autre et tôt ou tard
c’est la guerre civile ethno-religieuse
qui se pointe à l’horizon et à la vitesse grand V
en France et Macron aura beau baisser son froc
en faisant son lèche-babouches
et son lèche-Q de bédouins-chameliers
rien n’y fera !.. c’est et ce sera la guerre !

PASCAL LEVEQUE
PASCAL LEVEQUE
il y a 20 jours

Quand est-ce qu’on va arrêter de lécher le cul aux musulmans de surcroit aux palestiniens qui sont responsables de l’islamisation du Liban et du terrorisme dans le monde, il faut arrêter d’être con et de persister dans cette voie qui nous mène droit dans le mur.

Victoire de Tourtour
Victoire de Tourtour
il y a 20 jours
Reply to  PASCAL LEVEQUE

Les « Palestiniens « n’existent pas, pas plus que « l’Etat de Palestine ».

Sugarhawk
Sugarhawk
il y a 20 jours

Chacun sait que Macron n’est qu’un jouet au niveau européen, alors à l’international !… Macron prend ses ordres de l’état profond et ferme sa gueule. Ce qui d’un point de vue constitutionnel en France, montre que Macron commet un acte de haute trahison, attendu que son rôle premier consiste à garantir l’indépendance du territoire !

Victoire de Tourtour
Victoire de Tourtour
il y a 20 jours
Reply to  Sugarhawk

Macron est encore pire que Pierre Laval !

Marcher sur des Oeufs
Marcher sur des Oeufs
il y a 20 jours

Macron soutiendra-t-il aussi « la cause des malheureux jihadistes, daeschites » retenus dans des camps en Syrie alors que la Syrie s’inquiète pour elle-même et sohiaterait se défaire de cette « population migrante » aux droits multiples quelle ne peut plus satisfaire ???

Faut-il rapatrier les djihadistes? En Syrie, les camps sont «de véritables villes de l’État islamique» || 13.02.2021

Marcher sur des Oeufs
Marcher sur des Oeufs
il y a 20 jours

En complément de mon commentaire précédent :

Pendant que les occidentaux, l’ONU et surtout les états membres de l’UE, se perdaient en atermoiement sur le sort de « ces migrants très spéciaux, mais migrants malgré tout et donc avec les super droits que « les blancs, les colonialistes » leur ont concoctés ; cette population « d’ayants droits malheureux » a trouvé le temps et le moral pour se régénérer et donc de procréer. À tous les coups ils gagnent quoiqu’ils fassent. C’est une espèce, en voie de prolifération à protéger selon les recommandations les exigences de l’ONU et de l’UE.

L'zObs
L'zObs
il y a 20 jours

les Arabes-Palestiniens s’en tamponnent comme de l’an 40

leur territoire occupé et colonisé à Eux et pour Eux c’est la France

jojo
jojo
il y a 20 jours

macron a fait allegeance au prince saoudien…….tout est dit

Chevallier Jacques
Chevallier Jacques
il y a 20 jours

c’est la Mafia, la haute finance mafiosi qui dirige
Et quand telle position politique n’est pas conforme à leurs intérêts, ça devient incompréhensible du point de vue international, parce qu’il y a la corruption, les corrompus qui font allégeance à la Haute Mafia qui décide en dernier ressort. CAPITO ?

Frejusien
frejusien
il y a 19 jours

Voilà où mène la discrimination dite positive, ceux qui devraient rester au pouvoir pour que le système continue à fonctionner de manière raisonnable cèdent la place à des musulmans pour les favoriser, même s’ils sont loin d’avoir les compétences requises, et on voit l’entrisme de l’islam à l’oeuvre

antidote
antidote
il y a 19 jours

Notre Petit Président non par la taille mais pour ce qu’il représente en tant que chef d’état dans ce monde impitoyable où seuls les vrais décideurs font avancer l’occident fasse aux barbares ne nous fait pas honneur et ne nous représente pas en tant qu’homme d’état valeureux .Il ne sait que se coucher devant des Boubaker sans connaître la propre histoire de son pays !

Lire Aussi