Silence gêné des medias sur les condamnations du comité d’entreprise d’EDF-GDF !

Journalisme Les dégénérés Publié le 8 février 2021 - par - 24 commentaires

Seize prévenus, onze personnes physiques et cinq personnes morales, dont la CGT et la société du journal L’Humanité, ont été condamnés d’avoir participé à un détournement de fonds de la CCAS, le plus grand comité d’entreprise de France doté d’un budget annuel de 400 millions d’euros, pour financer des prestations au profit notamment du parti communiste et de la CGT.

Jean Lavielle, ex président du Comité d’entreprise EDF, a écopé d’une lourde condamnation : 18 mois d’emprisonnement avec sursis et 4 000 euros d’amende, il était le principal inculpé et présidait le Comité d’entreprise EDF, la CCAS, ou Caisse centrale d’activités sociales.

Son ancien directeur général, Jean-Paul Blandino, en prend pour 8 mois de prison avec sursis.

Le sénateur communiste Brigitte Gonthier-Maurin écope de 10 mois de prison avec sursis pour emploi fictif grassement rémunéré par le CE alors qu’elle travaillait pour la fédération du parti communiste des Hauts-de-Seine.

Jacques Lefèvre, ex-président de l’IFOREP, 12 mois d’emprisonnement avec sursis.

Jean-Paul Escoffier, ex-président de l’IFOREP, 12 mois d’emprisonnement avec sursis.

Pascal Lazarre, ex-vice-président de la CCAS, 8 mois d’emprisonnement avec sursis.

La CGT a été condamnée à 20 000 euros d’amende, La fédération des Mines et de l’énergie CGT, 20 000 euros d’amende.

L’Iforep, qui a détourné plus d’un million d’Euros avec l’Humanité, condamnée à 75 000 euros d’amende.

L’Humanité, condamnée à 75 000 euros d’amende aussi.

.

Au total, huit personnes et quatre organisations ont été condamnées.

En juin, l’audience avait duré trois semaines, « trois semaines de silences gênés des médias ».« Trois semaines de silences gênés dans les grands médias audiovisuels et les principaux quotidiens » fait remarquer Jean Nouailhac dans le Point en précisant que « les quotidiens parisiens sont dépendants de la CGT pour être imprimés par le Syndicat du livre CGT » comme pour passer sous silence les connivences et liens idéologiques forts qui lient les uns aux autres.

Le comité d’entreprise EDF, ou CCAS, détient plus d’un milliard d’Euros d’actifs et un budget de 500 millions d’Euros par an sans aucune raison sur vos factures EDF. Et cette grosse machine à sous, caisse noire du Parti communiste, est entre les mains de la CGT, camarade !

Et tous ces voyous de nous donner des leçons de morales et « d’humanité » en plaisant la cause des islamistes ! A vomir.

Egalement, tandis que les journaleux étalaient leur jouissance à évoquer l’affaire Bygmalion contre des hommes de droite, ils ont observé un silence de mort sur les condamnations fermes et lourdes des voyous en cols blancs de la CGT, du Parti communiste, du journal l’humanité,

Silence de la presse et de la télé française, banque de vendus !

Print Friendly, PDF & Email
24 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Joël
Joël
il y a 5 mois

Lourde condamnation : 4 000 € d’amende. Je me roule par terre, là. Ça doit représenter à peine le quart de son salaire mensuel.

Pour mémoire : la CCAS déjà épinglée (sans suites, comme il se doit) en 2011 par la cour des comptes :
https://www.ifrap.org/agriculture-et-energie/la-cour-des-comptes-denonce-la-gestion-du-ce-dedf

Jacques
Jacques
il y a 5 mois
Reply to  Joël

On sera au moins deux !

Folavoine
Folavoine
il y a 5 mois
Reply to  Jacques

Bonjour Joël,
Je ne me roule pas pas par terre (j’ai un corset ) je grince des dents et je rugis vraiment je rugis de rage.
J’ai passé 55 minutes, cet été, à démontrer à une employée d’ E.D.F. qu’il y avait une grosse erreur dans leur facture : 249€ supplémentaires.
Je lui ai demandé pourquoi ma facture se composait de 3/5 d’énergie utilisée et 2/5 de taxes. Dont 1/5 de taxes sur les taxes.
Réponse : pour aider les familles qui ne peuvent payer leurs factures….
Demande : est-ce que je peux déduire ce don de mes impôts ?
Rire et bafouillage de l’employée.
Je viens d’avoir la révélation d’où provenaient les augmentations si rapides d’ EDF.
Saloperies de syndicats.
Mon mari, ancien artisan, dit toujours : » où les syndicats passent les entreprises trépassent, mais pas les syndicats.  »
Dire qu’ ils ont été créés pour aider les travailleurs. Au début, bien au début, ils ont bien fait leur boulot. Ensuite ils ont bu avec le patron, mangé avec le patron, engraissé, oublié l’ouvrier qui trime et qui n’a pas les moyens de se syndiquer.

zipo
zipo
il y a 5 mois
Reply to  Folavoine

Cela fait un moment quelques générations que cela dure et va encore perdurer!

François des Groux
Administrateur
François des Groux
il y a 5 mois

Mon père, responsable d’un bureau d’étude dans l’armement, me disait souvent qu’il était impossible de bien travailler avec des gens de la Cgt. Un vrai poison !
Il se rappelle d’un gars (intouchable parce que délégué syndical) qui, lorsqu’il commençait sa journée au bureau, ouvrait d’abord… l’Humanité.

Moi, j’ai plutôt fréquenté Sud… ben, c’était pareil. J’étais interloqué par les nombreuses possibilités, quand on s’engage syndicalement, de… ne pas travailler (réunions syndicales, formation, dispenses pour ceci ou cela etc.)

Ces gens ont un pouvoir disproportionné par rapport à leur représentation dans la société française (dockers, imprimerie-édition, fonction publique…)

1 salarié sur 10 seulement est syndiqué en France : le plus bas d’Occident ! Et pourtant, la Cgt peut bloquer une partie de l’économie (ou les touristes dans les aéroports et gares au début des vacances d’été…)

Joël
Joël
il y a 5 mois

Mon fils a travaillé quelque temps comme intérimaire chez Peugeot. A la perspective d’une embauche, le 1er entretien qu’il a eu n’était pas avec le DRH mais avec le délégué syndical.
Le message a été très clair : pas d’adhésion = pas de CDI.
Il est parti voir ailleurs.
Ça prouve quand même que ces ordures tiennent tout le monde par les c….s et par le racket, patrons compris.

UN GAULOIS
UN GAULOIS
il y a 5 mois
Reply to  Cachou

« Mon autre fille travail à ENEDIS, comme ingénieur-cadre : exactement pareil que l’exemple de Carrefour ci-dessus cité. »

Un des mes fils dans une grosse société du CAC40 idem : pas de vague

UN GAULOIS
UN GAULOIS
il y a 5 mois

Le rendement est bon pour tous ses pourris. 75000€ pour 1 million de détourné, je veux bien en faire un fonds de commerce.
Un juge qui aurait bien fait son travail aurait dû condamner toutes ces gens et instances à rembourser les sommes indûment perçues augmentées des intérêts de retard avec une date limite de paiement assorties d’une astreinte par jour de retard. Sans oublier, la contrainte par corps( çà n’existe plus, mais à recréer) pour tous les décideurs.
Pas de pitié pour tous ses fumiers.

jamin
jamin
il y a 5 mois

Tous avec sursis
C’est à dire RIEN !

Christian Jour
Christian Jour
il y a 5 mois

Prison avec sursis, pfff, il n’y a aucune raison pour que ça s’arrête.

JC.P.
JC.P.
il y a 5 mois

Faudrait peut-être préciser que cette affaire remonte a 2014 la justice est passée en 2016. Ce sui nenleve rien au fond de l’affaire.
Il faut aussi rajouter les détournements de fonds de l’ancien patron d’EDF, Henri Proglio au profit de son epouse, la saltimbanque Rachida Khalil.
Les fonds en question auraient ete remboursés lorsque cette 2ème affaire avait éclaté

bouillot marie ange
bouillot marie ange
il y a 5 mois

avec le fric qu’ils se sont empochés; ce n’est pas cher condamné car ce sont les clients d’EDF qui ont payé pour ces enfoirés. honteux. je leur aurais mis de la prison ferme, pas du sursis. et 4000 euros avec ce qu’ils ont détourné. c’est une pipi de chat.

Sugarhawk
Sugarhawk
il y a 5 mois

C’est marrant ! Pour Monsieur et Madame tout le monde : pas de sursis, c’est case prison direct ! Mais les magouilleurs syndicalistes et politiques…

Filouthai
Filouthai
il y a 5 mois

Il n’y a plus de journalistes en France. Cette profession a disparu.
il y a juste des propagandistes qui relaient le discours du pouvoir en place !

Frejusien
frejusien
il y a 5 mois

Vous trouvez que c’est cher payé ??
ils détournent un million d’euros et ils reçoivent une petite amende de 75 000€, donc ils ne sont pas tenus de rembourser leur vol ??

Frejusien
frejusien
il y a 5 mois

Cela fait six ans qu’EDF se trompe dans mes factures au moins une fois par an. (et toujours en leur faveur) Je leur ai enlevé le prélèvement automatique car ils piquaient carrément dans mon compte, et il fallait faire réclamation pour obtenir le remboursement.

Bien que j’eusse préféré rester fidèle à l’ancienne entreprise, je ne regrette pas d’avoir franchi le pas pour aller voir ailleurs, et bien entendu, la facture de résiliation a été particulièrement gonflée, ne correspondant en rien à ma consommation,
le problème n’est toujours pas réglé, coups de fil avec musique en attente, mails sans réponse, etc…

Juste
Juste
il y a 5 mois

ho quelle surprise ! on vous le dit depuis des lustres et ils ont enfin réagi… en les grondant un peu et en leur faisant cadeau d’une condamnation qui les fait rire !!! on est vraiment des pingouins !

jojo
jojo
il y a 5 mois

il serait quand même temps de se rendre compte des corruptions syndicales au sein des entreprises………..principe que j’avais découvert en 1968………….ce
n’est donc pas d’hier……..
il y a donc énormément de boulot pour virer tout ce beau monde,car ce n’est qu’une partie de la toile………………………..

Dorylée
Dorylée
il y a 5 mois

« …L’Iforep, qui a détourné plus d’un million d’Euros avec l’Humanité, condamnée à 75 000 euros d’amende… » Bénéfice = plus de 925 000€. L’amende est dissuasive, n’est-ce pas ? Les membres du CCAS sont élus par les salariés. Si la majorité est coco, le CCAS est coco. Cette équipe là s’est fait prendre, leurs remplaçants seront plus prudents…

Theo31
Theo31
il y a 5 mois

Bande d’en…..

la moutarde me monte au nez et LARM me fait gerber
la moutarde me monte au nez et LARM me fait gerber
il y a 5 mois

La communication dans l’entrepriseLES FAITS
L’ingénieur Martin a marché sur la queue d’un chat, le chat l’a mordu
COMPTE-RENDU DU RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES AU CHEF DE SECTION
L’ingénieur Martin a marché sur la queue d’un chat, le chat l’a mordu. Conclusion: L’ingénieur Martin souffre à la cheville et ne peut plus marcher
RAPPORT DU CHEF DE SECTION AU CHEF DE DEPARTEMENT
Cet imbécile d’ingénieur Martin a marché sur la queue d’un petit chat. Le chat l’a mordu et il a eu raison. L’ingénieur souffre à la cheville, c’est bien fait pour ses pieds. Il ne peut plus marcher. C’est une bonne occasion pour le foutre à la porte.
RAPPORT DU CHEF DE DEPARTEMENT AU CHEF DE DIVISION
D’après le Chef de Section, nous avons un con d’ingénieur qui souffre des pieds après avoir marché sur la queue d’un brave chat qui l’avait mordu. D’après le Chef de Section, c’est le chat qui a raison. Nous partageons l’avis du Chef de Section car, même si on est mordu par un chat, ce n’est pas une raison pour marcher sur la queue des autres. Nous envisageons de mettre cet ingénieur à la porte.
RAPPORT DU CHEF DE DIVISION AU DIRECTEUR DES ETUDES
D’après le Chef de Département, le Chef de Section est devenu fou parce qu’un de ses ingénieurs ne pouvais plus marcher à la suite d’une altercation qu’il a eu avec un chat. Le Chef de Section indique que c’est le chat qui a raison puisque c’est l’ingénieur qui a bravé le chat en lui mordant la queue. Le Chef de Département veut mettre l’ingénieur à la porte. A la réflexion, cette décision pourrait déboucher sur un conflit syndical ou un procès ce qui serait folie dans le contexte actuel. La meilleure solution consisterait à voter un blâme à l’ingénieur Martin et de mettre le Chef de Section à la porte.
RAPPORT DU DIRECTEUR DES ETUDES AU P.D.G.
Notre Chef de Département est devenu fou parce que son Chef de Section à écrasé la queue d’un ingénieur qui avait mordu son chat. Le Chef de Section prétend que c’est le chat qui a raison. De toute évidence, ce Chef de section est un vrai con, et le chef de Division envisage de le mettre à la porte. Toutefois, l’expérience a prouvé que les cons n’ont jamais entravé la bonne marche de notre entreprise. C’est pourquoi nous pensons qu’il est préférable de nous séparer du Chef de Département.
RAPPORT DU P.D.G. AU CONSEIL D’ADMINISTRATION
Le Directeur des Etudes me signale qu’un chat est à l’origine de troubles graves au sein de l’entreprise. Nous risquons un crash syndical. Les Chefs de Section de plus en plus cons. Ils se mordent la queue en marchant et veulent avoir raison des Chefs de Département devenus fous !
Le Chef de Division a écrasé un Ingénieur nommé Martin et le Directeur des Etudes traumatisé prétend que seuls les cons sont capables de maintenir la bonne marche de l’entreprise. Nous envisageons de le mettre en retraite anticipée.

kovac
kovac
il y a 5 mois

Cela ne m’étonne pas souvenez vous de Mr Blondel qui critiquait les patrons mais lui ne payé pas les heures supplémentaires de ses chauffeurs les syndicats ils défendent que leurs interets ils sont plus pourris que les politiques et quand vous travaillez dans des PME et que vous etes licencié ou que votre entreprise et rachetée ou seulement pour les retraites vous vous rendez compte que ses gens sont des collabos des patrons et des gouvernements qu’il existe des réglementations suivant vos coventions collectives signés et non défendus par les syndicats mais tous cela n’existe pas dans le public moindre écart de réforme de travail ou pour les retraites et ils sont tous en gréve .

Lire Aussi