Coronavirus: un médicament mis au point à l’hôpital de Tel Aviv guérit 96% des patients

Le précieux remède a été testé avec grand succès sur trente patients dans un état grave

Pour la première fois, un médicament fabriqué à l’hôpital Ichilov de Tel Aviv en Israël a permis de guérir plus de 96% des patients atteints du coronavirus.

Le médicament EXO-CD24 a d’abord été testé sur plusieurs personnes dans la première phase clinique.

Il a été développé dans le laboratoire du professeur Nadir Arber, au centre médical de Tel Aviv et il est destiné aux personnes souffrant de formes moyennes à graves du Covid-19, évitant une détérioration critique de leur santé.

A ce jour, le précieux remède a été testé avec grand succès sur trente patients hospitalisés dans un état grave. Chez 29 d’entre eux, l’état de santé s’est amélioré en deux à trois jours, et la plupart ont pu rentrer chez eux quelques jours après.

« Le médicament anti-inflammatoire est basé sur des exosomes qui sont libérés de la membrane cellulaire et utilisés pour la communication intercellulaire. Nous enrichissons les exosomes avec la protéine 24CD qui joue un rôle important dans la régulation du système immunitaire », explique le Dr Shiran Shapira, directeur du laboratoire du Pr Arber, qui dirige la recherche sur la protéine CD24 depuis plus de 20 ans.

« Le médicament administré par inhalation fonctionne de manière efficace et n’entraîne aucun effet secondaire. Il peut aussi être produit rapidement et à bas coût, ce qui permettrait une production mondiale en peu de temps, » a déclaré le professeur Arber.

Le nombre quotidien de nouveaux cas peine à baisser malgré le confinement général en vigueur depuis un mois qui doit prendre fin dimanche matin. Israël a franchi la barre des 5.000 décès liés au Covid-19 jeudi soir.

En parallèle, la campagne de vaccination fonctionne de manière spectaculaire, plus de 3.3 millions de personnes ayant reçu la première dose et 1.9 million les deux doses.

 118 total views,  1 views today

image_pdf

15 Commentaires

  1. Une vraie cata; si c’était vrai
    Alors qu’il y a déjà de multiples solutions, aussi simples qu’efficaces, que les pouvoirs publics font tout pour rejeter et décrédibiliser en y parvenant à peu près grâce aux merdias

    Si cela marchait, il leur faudrait donc aussi tout faire pour diaboliser ce médoc.

    Depuis plus d’un an des pays comme la France avec un parano au pouvoir ont patiemment construit des dictatures pour faire du fric sur des vaccins diaboliques et détruire des vies et la Vie en général (et le Véreux s’y emploie à merveille).

    Tout ce travail laborieux et patient sur plus d’un an ne va pas être ainsi mis à néant.   

  2. Encore un trouble fète comme le professeur Raoult qui jette un pavé dans la mare!Un médicament pas cher et qui soigne est sans intérèt pour notre haut conseil auto proclamé !M’enfin Big-Pharma ne va pas apprécier avec tous les pots de vin qu’il a versé pour vendre ses vaccins inéficaces a partir de 65 ans et comme le virus n’est dangereux qu’a partir de 65 ans!BON moi j’y perds mon latin!Toutes les décisions prises par notre haut conseil n’ont ni queue ni tète ,c’est prouvé confiner ne sert a rien et le vaccin Russe efficace a +de90°n’est pas fabriqué par Big-Pharma ,donc les élus européens qui mangent dans le ratelier de Big-Pharma n’en voudront pas!C’est l’arnaque du siècle!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  3. Un médicament qui soigne et qui ne coûte pas grand chose n’a aucun intérêt pour l’industrie pharmaceutique, surtout un médicament qui soigne le COVID, un virus un peu plus méchant que la grippe mais dont l’intérêt principal est de pouvoir justifier l’installation d’une dictature mondiale tant qu’il sera présent, donc un virus qu’il ne faut SURTOUT PAS pouvoir soigner !
    Un vaccin est plus intéressant : il ne soigne rien du tout, il donne juste l’espoir de moins risquer d’attraper la maladie (l’espoir fait vivre…) et doit être renouvelé tous les ans (comme le vaccin de la grippe).

    • Ben oui en vaccinant l’on met en route un virus élaboré dans un labo et ensuite l’épidémie démarre et l’on vaccine et ainsi de suite comme la grippe saisonnière !mais comme le vaccin a muté ,ben inéficace!ET REBELOTE C’est sans fin mais a qui profite le crime?

  4. A Marseille, ils ont aussi découvert que de l’eau ionisée, en spray nasal, était préventif contre le virus. Qu’on ne dise plus qu’il n’y a qu’une unique solution qui est le vaccin. On peut traiter ce virus efficacement.

  5. C’est une bonne nouvelle, je diffuse, les juifs sont décidément très forts d’autant plus que notre pays a dégringolé. Les juifs et nous avons le même ennemi, c’est l’islam auquel il faut botter le cul et réduire à peau de chagrin.

  6. ce médicament sera à l’étude par le conseil « scientifique »dès 2023 et selon la détermination du même conseil sur le marché en 2030………………………..

Les commentaires sont fermés.