Trump ou Zineb prix Nobel de la Paix ? Bouhafs et les islamo-indigénistes en font déjà une jaunisse !

.

En lice pour le prix Nobel de la Paix : le mouvement afro-américain Black Live Matter, celui qui rêve de voir tous les Blancs agenouillés à ses bottes et dont les manifestants, aux États-Unis, ont brûlé, pillé, tué. Ainsi, en mai-juin 2020,  dans le sillage des émeutiers « racisés » et de leurs alliés gauchistes, on comptait pas moins d’une trentaine de morts, des immeubles incendiés, des commerces pillés ou des commissariats attaqués.

Tout ça pour la défense d’un délinquant drogué et violent, George Floyd (condamné de multiples fois pour vol, drogue, braquage…)

« Le mouvement contre les inégalités raciales «Black Lives Matter», qui a été ravivé l’an dernier par la mort de l’Américain noir George Floyd, a été proposé pour le prix Nobel de la paix par un parlementaire norvégien «  (Le Figaro)

Dans une moindre mesure, la France possède aussi un mini-BLM avec son martyr « racisé » (Adama Traoré, lui aussi défavorablement connu des services de police), son égérie à choucroute capillaire et ses copains islamo-racailles anti-France : le comité « La Vérité pour Adama », la cheftaine Assa Traoré et son pote « journaliste » chouineur-victimaire Taha Bouhafs.

Ce dernier, spécialiste des cacas nerveux antiracistes et anti-police, nous fait actuellement une jaunisse : serait également proposée au prix Nobel de la Paix, son ennemie de toujours, la belle et rebelle Zineb el Rhazoui ! Et, même, Donald Trump !

Taha Bouhafs et les islamo-indigénistes « racisés » en vomiraient leur petit-déjeuner halal…

 

Source : Twitter

.

Le crime de Zineb El Rhazoui (tout comme celui de Mila ou de Christine Tasin) aux yeux de ces « antiracistes » de pacotille alliés aux islamo-racailles « déséquilibrées » : défendre la laïcité, la liberté et les femmes.

Zineb El Rhazoui proposée pour le prix Nobel de la paix 2021

Zineb El Rhazoui, ancienne journaliste de Charlie Hebdo franco-marocaine, figure sur la liste des nommés au Prix Nobel de la Paix 2021 révélée par l’agence Reuters dimanche 31 janvier. Placée sous protection policière depuis les attentats de janvier 2015 et régulièrement menacée de mort, elle est «l’une des femmes les plus protégées de France».

Écrivaine, lauréate du prix Simone Veil en 2019 et militante pour les droits de l’homme, Zineb El Rhazoui mène, depuis plusieurs années, un combat acharné pour la liberté d’expression et contre l’islamisme.

Visée par des faits de cyber-harcèlement en 2019, elle avait porté plainte contre Idriss Sihamedi, ancien président de Baraka City. Il était notamment à l’origine de la création du mot-dièse #BalanceZinebElRhazoui repris par des milliers d’internautes mais avait été relaxé le 15 janvier dernier

Un an avant la remise du Prix Nobel de la paix qui intervient en octobre, les candidats sont soumis aux institutions chargées de choisir le ou les lauréats. Seules certaines personnes, comme des parlementaires nationaux, professeurs émérites d’histoire ou de relations internationales ou d’anciens Prix Nobel de la Paix sont habilités à proposer des noms. Si les nominations sont normalement tenues de rester secrète pendant 50 ans, les initiateurs des candidatures peuvent choisir de révéler leurs choix au public.

Ainsi, cette année, on sait que la militante écologiste Greta Thunberg, l’opposant russe Alexeï Navalny, le fondateur de WikiLeaks Julian Assange ou encore l’ex-président américain Donald Trump ont été proposés.

En octobre prochain, un comité de 5 personnes élu par le Parlement norvégien devra désigner à l’unanimité le ou les gagnants du prix.

https://www.lefigaro.fr/actualite-france/zineb-el-rhazoui-proposee-pour-le-prix-nobel-de-la-paix-2021-20210201?utm_medium=Social&utm_source=Twitter#Echobox=1612206425

.

Et au lieu de s’en réjouir, certains médias de gauche islamophiles préfèrent déverser leur fiel en rappelant certains propos de Zineb.

Les mêmes qui applaudissaient BLM et ses émeutes sanglantes ou la nomination de Saint-Barack Obama prix Nobel de la Paix 2009… celui qui proposait la notion de « guerre juste »,  ne fermant pas Guantanamo et continuant, pendant les 8 ans de son mandat, les guerres impérialistes de Bush & C°.

Proposée pour le Nobel de la Paix, Zineb El Rhazoui rattrapée par ses propos sur la police

Source : l’Obs

 

 251 total views,  1 views today

image_pdf

11 Commentaires

  1. Si je prenais au sérieux le prix Nobel de la paix, je n’hésiterais pas une seconde entre Zineb et Trump, je choisirais ce dernier, c’est une autre envergure et en outre lui est anti-mondialiste, pas Zineb qui n’est en France que parce qu’elle s’y sent mieux qu’au Maghreb. Je dirais même que Zineb est à sa manière une incarnation du mondialisme face à l’incarnation de l’anti-mondialisme qu’est Donald.
    Jamais Donald ne sera nommé par le comité Nobel de la paix, ne rêvons pas, et je doute même que Zineb soit jugée assez consensuelle pour ce dernier.

  2. Tout a fait et dans les zones sensibles il ne faut pas qu’ils y aillent sans des armes automatiques des « Famas » arme courte excellente en zone urbaine ,(je l’aie utilisée) par exemple nous en avons plein les tiroirs!

  3. La pedophilie et l’inceste étant à L’ordre de jour … pourquoi ne pas proposer la pourriture de Daniel Cohn Bendit le militant pedo-macronien pour le Nobel de la paix ? Je crois qu’il le mérite plus que notre Zineb El Rhasoui qui défend l’identité Française !!!

  4. Mr Trump je n’y compte pas une seconde.
    Ils sont capable de voter pour ste greta !
    Personne n’a songé à proposé Piteux 1er notre fier Amiènois ? Grave insulte ; il faut s’attendre à une bouderie de sa part : confinement plus long, couvre-feu plus tôt, plus de chocolat (non pitié pas ça !) ?
    Il faut envoyer une bécasse voyageuse (Bachelot ?) à Oslo susurrer son nom.

    • Je ne serais pas surpris que la dinde du Poitou prenne cette initiative en faveur de la greta …
      Tout à fait d’accord sur le choix de Zineb et Trump
      Oui, devant une situation insurrectionnelle initiée et alimentée par des fanatiques barbares, ou dans le cas d’auto-défense, la violence d’Etat est légitime ! Zineb a raison.
      Trump est le seul président US à achever son mandat sans nouvelle guerre, en initiant une politique de rapatriement des « boys » et en réussissant un coup de maître extraordinaire pour la paix au moyen-orient.

  5. Zineb est tout à fait méritante pour le prix Nobel de la paix même si elle a parlé de tirer à balles réelles sur la racaille. Trump par ses actions dans le monde mérite également amplement le prix Nobel de la paix, voilà une très bonne sélection qui me ravit de joie.

    • tirer a balles réelles dans les quartiers récidivistes, ramènerait plus surement la paix dans ces mêmes quartier et dans toute la france que de lécher le cul de toutes ces racailles qui n’ont plus peur de rien vu que seuls les français de souche et de cœur sont réprimés par la police !

Les commentaires sont fermés.