Et encore un commissaire et des magistrats en flagrant délit de repas clandestin ! Bravo !

Moi j’adore ! Je trouve ça génial… les désobéissants sont de plus en plus nombreux, les restaurants clandestins aussi.

Ici, c’est à Nîmes, un commissaire et un vice-procureur ! Eclat de rire, applaudissements !

C’est Gérald Darmanin qui a révélé cette histoire croustillante, dans la matinale de France Inter, en annonçant avoir demandé la suspension immédiate du commissaire de police en question. “Les Français doivent respecter le couvre-feu, et il y a un devoir d’exemplarité de tous. Lorsque je m’aperçois que des fonctionnaires du ministère de l’Intérieur ne respectent pas ces règles, notamment en allant dans des restaurants clandestins, je le dis. Ça a été le cas, d’après ce que je comprends, ce week-end, d’un commissaire de police dans le sud de la France. Si jamais c’est vérifié, j’ai demandé au directeur de la police nationale de le suspendre et de le retirer de son poste de commandement.”

Mais l’affaire se corse encore un peu plus : d’après nos informations, le commissaire en question ne déjeunait pas seul dans ce restaurant de Carpentras, resté ouvert en toute illégalité. Il était accompagné du vice-procureur de Carpentras, également membre du Conseil Supérieur de la Magistrature. Le commissaire a confirmé sa présence et celle du magistrat à la DDSP (Direction Départementale de la Sécurité Publique).

Il s’agissait du premier poste de commissaire de cet ancien officier (notamment à la brigade de recherche et d’intervention de Strasbourg), nommé patron de la circonscription de Carpentras en 2019. Il a donc été contrôlé ce week-end par ses propres hommes.

Le parquet de Nîmes a été saisi de l’affaire, et la procédure de suspension est en cours, toujours selon nos informations.

https://www.franceinter.fr/justice/un-commissaire-de-police-et-un-vice-procureur-pris-en-flagrant-delit-dans-un-restaurant-clandestin?utm_medium=Social&utm_source=Twitter

.

Là c’est à Paris, des magistrats pris eux aussi en flagrant délit.

https://francais.rt.com/france/83378-covid-19-magistrats-verbalises-apres-avoir-mange-dans-un-restaurant-clandestin

Eclat de rire. Applaudissements…

.

Je comprends bien que d’aucuns, parmi nos lecteurs, soient fous furieux, au motif que ceux qui sont chargés de faire respecter les pseudos lois liberticides ne les respectent pas, mais une fois de plus je prendrai la défense des “délinquants” pour 2 raisons.

La première est que l’on a trop tendance, en ce pays, à préférer que tout le monde soit réduit à quia par “esprit d’égalité” plutôt que de se réjouir que d’aucuns aient trouvé le moyen de faire la nique à un pouvoir dictatorial, injuste, médiocre et crétin. Ce n’est pas la même chose que si la caste avait ouvertement des dérogations, comme Macron qui te dit de ne pas être plus de 6 à table à Noël et s’auto-autorise à inviter 20 personnes à l’Elysée en décembre ! Là on ne sait pas si le vice-procureur,  le commissaire et les magistrats parisiens mettent de l’entrain à réprimer les anti-masque ou bien s’ils mettent des bâtons dans les roues au système. 

La seconde est que plus il y aura de dissidents, plus le système vacillera, plus il sera difficile d’imposer confinement sur confinement et fermeture sur fermeture des cafés et restos. En tout cas cela se multiplie et cela montre qu’ils sont nombreux parmi nos élites à se fiche du covid comme de l’an 40… ça montre bien que malgré le matraquage destiné  au bas peuple infesté par BFM il y a bien des yeux ouverts en France. Complices du système, résistants, juste profiteurs ? En tout cas des gens qui en ont plus que ras-le-bol, comme nous, de nous faire hara-kiri !

 

Par ailleurs, une chose est sûre, c’est que ces imbéciles patentés mettent à pied un commissaire en ces temps où la racaille prospère, où la délinquance explose… parce qu’il aurait mangé dans un restaurant, quel crime ! 

 

 601 total views,  1 views today

image_pdf

22 Commentaires

  1. Allez vous enfin comprendre que vous devez exécuter nos edits?
    Conclusion: vous vouliez les pieds nickelés, vous avez les pieds niqués.

  2. Je les soutiendrais si ces salopards ne se faisaient pas une joie de massacrer les gens ordinaires qui font comme eux. Ce commissaire et ce vice-procureur, comme tous leurs semblables, ne manquent pas une occasion de venir pérorer devant les caméras de télé pour fustiger cette grand-mère bourguignonne de plus de 80 ans, coincée par le confinement à Penmarch qui avait commis l’horrible crime d’aller prendre l’air toute seule au bout de la jetée sans autorisation dérogatoire de sortie. QU’ILS EN PRENNENT PLEIN LA GUEULE ! C’est bien fait ! Mais vive les restaurateurs résistants.

  3. Mais enfin, où est l’intrigue ? les lois liberticides c’est pour le petit peuple uniquement, pas pour le zélus ni les fonctionnaires… allons allons, il n’y a là rien de nouveau !

  4. Il fera sauter facilement sa suspension en Justice administrative car c’est à l’évidence une sanction disproportionnée à la faute commise, déjà punie par une amende je suppose.

  5. je pense qu’ils font tout simplement comme d’habitude, càd qu’ils ne respectent pas les lois qui sont faites pour les simples mortels.

    On le voit par exemple pour les limitations de vitesse, ils arrêteront un automobiliste qui dépasse la limite autorisée de 10 km/h, mais ils se permettront de rouler à 140 quand ça les arrange, un exemple parmi tant d’autres.
    D’ailleurs beaucoup s’engagent dans la police uniquement pour avoir des droits supplémentaires sur le citoyen et ils en abusent quand ça leur chante,

    • qu’il y ait de mauvaises graines dans la police comme partout oui qu’on dise que beaucoup s’engageraient pour avoir des droits supplémentaires, non, les malheureux en bavent trop, exposés à tout et notamment aux insultes sans avoir le droit de répondre… c’est devenu un métier de merde

      • Ce que vous dites est valable uniquement dans les banlieues islamisées, sinon, pour les 95% restant, je reste sur ma position et je pense que beaucoup sont de cet avis.

        D’ailleurs, ceux qui ont eu de multiples expériences négatives avec ces milices à racket , doivent se réjouirent quand ces Gaspard de l’auberge, tombent sur des os exotiques où là, ils font ,un peu moins, les fiers à bras

  6. Moi je trouve ça excellent

    Pour 2 cas connus et publiés il doit y en avoir en fait un nombre plus considérable.
    Que ça se généralise serait extraordinaire.

    Espérons seulement qu’une partie de ces chefs pandores et magistrats en tire quelques conséquences et sache fermer les yeux ou se montrer compréhensif si ce n’est solidaire avec le vulgum pecus qu’ils fréquenteront peut être, en ces lieux de perdition   

  7. Je crois que Frédéric Dard disait de son anti héro, qu’il était entré dans la police pour disposer d’un maximum de moyens pour faire chier un maximum de gens.

    La police avec nous est un slogan fort sympathique, mais ne repose pas sur une réalité évidente.

    La police a été créée par le Roi, pour le protéger!
    Elle n’est nationale que de nom!
    La Gendarmerie est aussi fort connue pour courir sus aux déserteurs, bof!

    Les FDO devraient être issues du Peuple et contrôlées par le Peuple.

    Quand «ils» se comportent comme on le voit trop souvent (G.J.), qui invente les gauchos anti-flics?
    Les flics pas sortables.

    On ne peut être optimiste tous les jours!

    Gérard

  8. Chère Christine, vous semblez confondre désobéissance, rébellion et passe droit. Ils ne transgressent rien, à leurs yeux ce qui s’applique pour la plèbe qui bouffe pardon qui mange à midi n’a rien à avoir avec eux qui se restaurent durant la pause méridienne. Ils ne vivent pas sur la même planète que nous.

    • Gaviva vous n’en savez rien et moi non plus puisque nous ne les connaissons pas et que s’ils ont fourni des explications elles n’ont pas été rendues publiques (ce qui me permet de penser que mon interprétation n’est pas si loin de la réalité. Puisque nous ne savons pas, rêvons, espérons… ne voyons pas tout en noir pas principe

  9. Je crois qu’il ne faut pas voir ces gens comme des décideurs ce qui aurait été encore plus grave, ce sont plutôt des exécutants qui n’obéissent pas aux ordres qu’ils considèrent comme insensés, leur comportement montre en plus qu’ils sont loin de craindre une quelconque épidémie, c’est donc plutôt une bonne nouvelle pour les anti-gouvernements.

  10. Ces policiers et magistrats, corrompus et indéboulonables, ne se rebellent pas, ils usent de leurs privilèges.
    Point Godwin, pendant la guerre ils avaient leurs petits restau, gêraient le marché noir, allaient dans les bordels de luxe avec les SS et les gestapistes, qui étaient soit truands soit flics.
    Oui, même le flic de base avec ses 2000€ de salaire (plus que bien des boulots honnêtes) est un privilégié. Il peut continuer de sortir, faire la bringue, manger au restau.
    N’a pas le couvre feu, vu que c’est lui qui créé des bouchons pour pouvoir verbaliser.

    La police ne sera jamais “avec nous”, les flics défendront jusqu’à la mort ( celle des citoyen réfractaires s’entend) ce gouvernement.qui les paie grassement.
    Peut-être qu’ils se suicideront un peu plus, feront plus de dépression, mais la masse ne bougera pas.
    Voir cet article.
    http://www.autochtonisme.com/2021/01/quelle-sera-l-attitude-des-forces-de-l-ordre-en-cas-de-guerre-civile.html

    Que je trouve très optimiste, rapport à l’expérience de Milgram, 65 à 80% des gens normaux seront près à torturer un autre humain si on leur ordonne.
    Les flics certes ne sont pas sélectionnés pour leur obéissance, mais une part non-négligeable s’engage pour pouvoir se livrer à toutes sortes de violences et d’abus de pouvoir sans être inquiété.
    Ceux qui finissent dans les CRS, la BAC, BRAVM, etc, c’est pour cogner et humilier les gens, et si on leur dit qu’ils peuvent mutiler du travailleur blanc sans être inquiété, encore mieux.
    Y a aussi pas mal de gauchistes et d’allogènes, ce qui rend l’infiltration par des éléments “de droite” presque impossible, voir Jallamion.

    Ayant été du mauvais côté du bâton, je sais que si des bleus se pointent à ma porte se sera pour m’arrêter voir me tuer.
    Et je serai prêt à déconseiller aux gens qui tiennent à leur vie d’alller manifester, la répression en Iran aura l’air soft en comparaison de ce que le gouvernement et les FDO préparent.

    • Vous êtes pessimiste et négatif, je suis optimiste et positive parce que; malgré tout, la vie est belle et l’homme une magnifique machine.

      • Certes, je suis tellement réaliste que je pourrai conduire n’importe quel optimiste à la dépression.
        L’aveuglement est aussi peu constructif que le désespoir.
        Voir pire, le désespéré qui n’a plus rien à perdre finira par agir.
        On voit depuis au moins 5 ans ce que fait la police et autres “forces de sécurité”.
        Rester l’arme au pied devant le Bataclan pendant 4 heures pendant que les terroristes s’amusaient au couteau, parce que tels étaient les ordres.
        Les révoltes populaires écrasées dans le sang. Des flics déguisés en agitateurs de gauche pour justifier la répression.
        Le harcèlement quotidien avec le rhume chinois.
        Organiser des bouchons pendant le couvre-feu pour pouvoir verbaliser.
        https://actu.fr/societe/couvre-feu-400-kilometres-de-bouchons-ce-dimanche-soir-en-ile-de-france_39107923.html
        La police ne sera jamais de notre côté et je ne suis pas le seul à penser pareil.
        “La police avec nous” a autant de sens que “la racaille avec nous”, les FDO avec 300000 hommes c’est le premier gang de France.
        Le seul syndicat de police ouvertement patriote et anti-confinement c’est france police, tout à fait minoritaire.
        J’étais un temps comme tout les “bons” français, pro-état, contrôle des armes etc.
        J’en viens à penser que le seul espoir de survie d’un peuple, se sont des citoyens armés et entrainés, pas des brutes qui s’engagent pour la gamelle et, comme écrit plus bas “disposer d’un maximum de moyens pour faire chier un maximum de gens”.

  11. Oui il faut désobéir aux mesures liberticides qui sont anticonstitutionnelles ,qui sont des mesures de soumissions qui réduisent nos libertés ,qui nuisent à notre santé avec les masques sur le museau ,qui ont l’effet contraire puisque nous respirons notre CO2 et réinhalons ce gaz et les bactéries que nous expulsons à chaque respiration et qui ne franchissent pas la barrières du masque , bactéries qui deviennent de plus en plus dangereuses à chaque expiration et réinhalation , donc tous les gouvernements nous mettent sciemment en danger de mort .
    Désobéissons à ces sinistres assassins qui nous dirigent nous sommes plus nombreux que ces sinistres charlots qui nous dirigent !

  12. La pratique du “Faites ce que je dis, pas ce que je fais”…
    C’est extrêmement courant… chez cette équipe, qui dit au Peuple, ce qu’il faut faire, mais en faisant pour eux, tout le contraire… autrement dit, ils pratiquent le “faites ce que je dis, pas ce que je fais”… eux ont toujours tous les droits en pratiquant la soumission pour le Peuple… au final, ils prouvent ce qu’ils sont en réalité…!!! quoi??? devinez!!!

  13. Il y a beaucoup moins de risques de cramer des bagnoles que de manger dans un resto, pas vrai moussa. on est gouverné par des baltringues et des crétins. pauvre France.

  14. Oh oui, encourageons la dissidence dans les rangs de ceux qui devraient donner l’exemple.
    Cette dissidence-là est la preuve que cette pandémie est une mise en scène concoctée par des “dirigeants” qui méprisent le peuple donc nous tous.

  15. ca j’adore car des gens respectables censés représenter la loi fraudent. alors là, chapeau, à mourir de rire.

Les commentaires sont fermés.