Pour les féministes, mieux vaut tuer son mari que son voleur

Après l’affaire Jacqueline Sauvage, relaxée après avoir tué son mari, prétendument violent, d’une balle dans le dos, nous avons une affaire similaire avec Valérie Bacot, qui a tué son ancien beau-père, devenu son mari et le père de ses quatre enfants, d’une balle dans la nuque. Najat Vallaud-Belkacem, et nombre de féministes, réclament sa libération, semblant expliquer que cette femme était en situation de légitime défense. Par contre, ces mêmes personnes refusent la légitime défense à des Français, victimes de cambriolages à répétition, qui s’arment…

 136 total views,  1 views today

image_pdf

1 Commentaire

  1. Bonjour Pierre vous avez tout dit , dans ce pays ne surtout pas être une personne normale qui travaille honnêtement et protège ses biens et sa famille , par contre dealers et autres cas sociaux irrécupérables peuvent tout se permettre .

Les commentaires sont fermés.