Zoubir Bouzidi, le pince-fesse de l’amour…

Le pince-fesse de l’amour…

 

Zobir, c’est un poulet défoncé aux épices.

A l’érection des flics, il est la chaude pisse…

Son paraître pour exister,

est bien pire qu’inexister…

Il finira c’est sûr, dealer de cannabis…

PACO. Le poulet aux herbes...

21/01/2021.

https://tvmag.lefigaro.fr/programme-tv/zoubir-bouzidi-les-princes-et-les-princesses-de-l-amour-il-faudrait-que-je-verse-12-000-euros-pour-demissionner-de-la-police_d5382f20-5bf5-11eb-83ac-c553830a1372/

Amicalement pour Jules Ferry

 100 total views,  1 views today

image_pdf

7 Commentaires

  1. Un grand abruti gouvernemental a eu l’idée de génie d’aller recruter des policiers parmi la racaille pour  » faire entrer la Police dans les quartiers  » . Ça a juste permis de faire entrer les zones de non droit dans la police (et dans la gendarmerie évidemment). Et une racaille habillée en policier, ça reste une racaille et ça se comporte en racaille. Il n’a pas encore vendu sa carte professionnelle ni son arme mais il a encore le temps….

  2. Oui, j’ai vu ça, incroyable, la nouvelle police qui fait la fête en plein confinement et qui s’exhibe sur les plateaux de téléréalité, le lascar à première vu est d’origine musulmane et turque, encore un hasard ?

  3. ca prouve bien que ces tarés peuvent infiltrer toutes les administrations dans ce pays quelle m…e

  4. Oh quel beau cadeau, Paco ! Merci, seul un Paco pouvait nous mitonner aux petits oignons cette « belle » histoire sur les « bienfaits » de la diversité dans la police.

    Je me jette toujours sur tes articles, comme sur les caricatures ou les BD dans un journal. Quel talent de réussir, sans prise de tête, tout en légèreté et en nous faisant sourire,  à amener mine de rien le lecteur, sujet après sujet, à porter un regard différent sur les choses sérieuses. Bravo !

    • Merci à toi, d’apprécier la « subtilité » de mon engagement. En effet, j’utilise souvent les dessous de la vérité, là ou se nichent toujours les belles odeurs du mensonge… Et toujours, en effet, j’éprouve un jouissif plaisir à forcer le trait. Et je suis même capable d’inventer un « vieux dicton Grec ! » Seuls ne chient pas les Dieux de l’Olympe. T’as qu’a voir…
      Et j’en ai encore sous le pied ! 😁

Les commentaires sont fermés.