Linkyky, Linkaka !

Billets d'humour et d'humeur Europe Publié le 21 janvier 2021 - par - 15 commentaires

Les agents E.D.F., face au « projet Hercule »,

sont allés dans la rue, en grondant groupuscule…

Car pour eux Linky, c’est kaka !

Et ils promettent grand fracas…

Ça risque de barder pour quelques matricules !

PACO. maKron, ça commence à bouillir !

20/01/2021.

 

 

Print Friendly, PDF & Email
15 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
palimola
palimola
il y a 1 mois

Le gars qui parle du compteur linky a tout résumé , c’est posé la plupart du temps par des brêles qui ont vu leur premier câble électrique il y a deux jours et après ça crame , nous avons perdu deux commerces dans le coin pour cette raison ….

Frejusien
frejusien
il y a 1 mois

Ces cocos et CGT ont bien voté pour l’Europe , non ?

Henri
Henri
il y a 1 mois
Reply to  frejusien

Et qui ont appelé à voter pour leur propre bourreau Macron sachant qu’il annoncait bien des réformes remettant en cause des statuts.

Frejusien
frejusien
il y a 1 mois
Reply to  Henri

oui, des idiots qui suivent le mouvement puis qui s’étonnent de ce qui arrive

Frejusien
frejusien
il y a 1 mois

C’est Bruxelles qui veut démanteler nos services publics au nom de la concurrence libre et non faussée,
bien qu’elle soit totalement faussée par l’imposition de prix de vente bas à la concurrence, pour favoriser la migration de la clientèle,
tout est faussé, tout est pourri au royaume des commissaires

Et alors !
Et alors !
il y a 1 mois

Qu’ils se cachent les cocos ; ils n’ont pas honte de se montrer !
Les compteurs espions on en a pas besoin surtout que nos compteurs actuels fonctionnent très bien et qu’ils nous rendent les services attendus .

Jules Ferry
Jules Ferry
il y a 1 mois

Excellent comme d’hab !
Bientôt un article sur Zoubir ? J’ai hâte !

Jules Ferry
Jules Ferry
il y a 1 mois
Reply to  Paco

Ha ! Ha ! C’est tout à fait ça !

Michèle
Michèle
il y a 1 mois

Salut Paco,
Tu connais mes positions, il est inutile de s’attaquer, en pensant gagner, à tous les systèmes divers et variés pour tout foutre en l’air. Mais, si de les harceler peut servir à déstabiliser le système,alors, c’est bon.
Il faut revenir à une France souveraine (avec les cocos, c’est mal parti!)
Il faut reconstruire ce qui a été détruit, ce sera seulement en partie possible, mais, si un gouvernement a la volonté et le soutien populaire, on peut beaucoup.
Il faut revenir à:
EDF, SNCF, PTT, Instruction Publique, Ministère de la Guerre, etc.
Quand aux ministres de la ville, de l’écologie, de l’égalité H/F, exit!
Frexit!
Retour au franc, …
Bon j’arrête, si on fait ça, … pour le reste, on verra.

Bonne soirée et salutations patriotiques à toutes et à tous,
Amitiés à Paco,
Michèle et Gérard

DURADUPIF
DURADUPIF
il y a 1 mois

Ouiais 200 de la céget peu crédible comme d’habitude. On attend sur le projet dit  » Hercule » TOUTES les organisations syndicales dont la seule crédible est la CGT-FORCE OUVRIERE et non pas sur le Linky qui est installé en France et dont les abonnés clients à ENEDIS n’en n’ont que faire.

PARA-D'AVANT
PARA-D'AVANT
il y a 1 mois

Est-ce que la C.G.T commencerait à ouvrir les yeux ?? Ils viennent pleurer main tenant, mais si on en est là c’est grandement grâce à eux. C.G.T = « COCOS GAUCHIASSE ».
Ils oublient de dire que leurs commités d’entreprises sont alimentés par une petite partie de l’argent de nos factures E.D.F. Hé oui les « bons samaritains » Cégétistes à dénoncer des injustices, autant tout déballer. Vous êtes dans la « merde » aujourd’hui, moi je ne vous plaint pas !! Un client EDF qui a barricader son compteur pour ne pas avoir le Linky.

Dorylée
Dorylée
il y a 1 mois

Quand Hercule avance, c’est Électricité De FRANCE qui recule et ce sont les usagers qu’on encule. La même chose se prépare pour Gaz De FRANCE pardon Engie.
Vous avez aimé le projet Hercule ?
Vous adorerez le projet Clamadieu !!! Encore plus discret qu’Hercule… 
Le président de l’énergéticien français défend une stratégie qu’il a profondément redéfinie depuis le départ d’Isabelle Kocher. Avec la scission d’une partie importante de l’activité de services, un salarié d’Engie sur deux va sortir du périmètre du groupe. « Ce n’est ni un démantèlement, ni un virage à 180 degrés, assure Jean-Pierre Clamadieu. Engie va se remettre en mouvement et repartir à l’attaque sur des priorités bien identifiées. »
Les Français ont le choix entre la chambre à GAZ ou la chaise ÉLECTRIQUE.

Lire Aussi