L’immigration clandestine a redoublé en Europe en 2020 malgré le Covid : silence des médias

A ne pas manquer Immigration Publié le 17 janvier 2021 - par - 10 commentaires

Camp de migrants installé place de la République à Paris, 23 novembre 2020, à l’instigation notamment de l’association Utopia 56.

Les chiffres sur le nombre de migrants arrivés clandestinement en europe en 2020 sont désormais connus.

Ils montrent qu’en dépit de la pandémie du coronavirus, en dépit des confinements et autres couvre feux imposés aux populations européennes, en dépit de la crise économique qui commence à faire des ravages, les clandestins arrivent toujours massivement et en toute liberté en europe.

Intox.

Les médias de grand chemin rivalisent de paraphrases et autres formules euphémisantes pour éviter de présenter le deux poids deux mesures imposé aux populations européennes : d’un côté des mesures strictes de restriction des déplacements des européens, de l’autre, un aller simple de nombreux extra-européens pour l’europe.

Traitement dans les médias : les chiffres sont systématiquement minimisés.

C’est en mode « vibreur » que l’actualité de l’immigration clandestine est couverte par les médias de grand chemin.

Que cela concerne les franchissements illégaux des frontières européennes ou la pression aux frontières intérieures de la France, les migrants sont présentés comme des victimes des pays où ils viennent d’arriver clandestinement. Cette discrétion et cet exercice de contrition sont peut-être le début de l’explication du peu de réactions dans l’opinion publique et des décideurs politiques à ce sujet.

LES CHIFFRES COMMUNIQUÉS PAR LES MÉDIAS SONT LES PLUS BAS

Pour présenter le nombre d’entrées illégales en Europe en 2020, de nombreux médias reprennent à leur compte les chiffres communiqués par l’agence européenne des garde côtes et garde-frontières Frontex.

La baisse de ce nombre en 2020 par rapport à 2019 est présentée de manière obsessionnelle.

 

Ouest-FranceRFI et d’autres titres soulignent que l’on assiste à une « baisse des arrivées de migrants illégaux dans l’Union européenne en 2020, selon Frontex ».

 

Aucun titre ne relève que le décompte réalisé par le Haut-commissariat aux réfugiés des Nations Unies du nombre de « réfugiés » et de migrants arrivés clandestinement par la mer et la terre en Europe fait apparaitre 92 256 arrivées clandestines en Italie, en Espagne et en Grèce, un chiffre bien supérieur à celui communiqué par Frontex, 78 278 (sans tenir compte des 26 928 entrées illégales par les Balkans recensées).

 

Nombre d’arrivées selon le UN HCR

  Italie Espagne Grèce Total
2019 12 221 32 513 74 613 119 347
2020 34 862 41 861 15 533 92 256

Source : UN HCR Refugees situation

 

Nombre d’arrivées selon FRONTEX

  Italie Espagne Grèce Total Balkans
2020 35 628 16 969 19 681 78 278 26 928

Source : Communiqué de presse Frontex, 8 janvier 2021

 

Le Haut-commissariat aux réfugiés des Nations Unies apporte des précisions au sujet de la nationalité des migrants. Ceux qui arrivent en Italie sont surtout des Tunisiens et des Bangladais. Ceux qui arrivent en Espagne viennent essentiellement d’Algérie et du Maroc.

 

Alors que Ouest-France ne cite que la nationalité des clandestins empruntant la route des Balkans, où les Syriens sont majoritaires, l’information sur l’origine des clandestins arrivant en Espagne et en Italie est absente de l’article et ne permet pas de constater que ces derniers viennent de pays qui ne sont pas en guerre.

 

Une autre information manque dans les articles qui présentent les chiffres de Frontex sans réserve : l’immigration clandestine qui arrive par la mer et la terre en Europe ne représente qu’une partie émergée de l’iceberg.

 

En effet, les extra-Européens arrivés légalement en Europe sont nombreux à ne pas repartir à l’issue d’un séjour pour lequel ils ont eu un titre en bonne et due forme.

Une précision utile soulignée notamment par Patrick Stefanini, un ancien haut fonctionnaire qui a eu en charge l’immigration au sein de ministères, dans un récent essai chroniqué notamment par le site Polémia.

Mais au final, le lecteur de Ouest France et du site de RFI aura été rassuré par l’information de la « baisse » en 2020 du nombre d’arrivée de clandestins en Europe.

N’est-ce pas ce qui compte ?

Très forte hausse des arrivées clandestines en Italie minimisée, les Canaries :

Suite de l’article sur la revue de presse ici

 

Article original paru sur ojim

Print Friendly, PDF & Email
10 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Gisèle
Gisèle
il y a 2 mois

Depuis le début de cette pandémie les autorités de l’état ne savent faire qu’une chose : tout fermer à l’intérieur et laisser l’extérieur pénétrer en masse sur le territoire. Que ce soit par les aéroports, la route, le train, les entrées légales ou illégales. Effectivement le virus n’a pas de passeport, parce que personne n’a envie de mettre en place les contrôles des voyageurs qui eux en possèdent un de passeport. La France est une vraie passoire de circulation du virus.

bouillot marie anges
bouillot marie anges
il y a 2 mois

ces collabos gauchos de journaleux ont une idéologie de merde

Dominique
Dominique
il y a 2 mois

A cause de fonctionnaires qui ne font pas leur travail et d’élus qui n’appliquent pas les lois ni le bon sens et méprisent le peuple, le peuple devra prendre les armes.

tintin
tintin
il y a 2 mois

La chasse aux juifs a été un des pires crimes contre l’humanité , la chasse aux migrants en vue d’une remigration obligatoire et forcée sauveras l’humanité.

lolotte de modigliani
lolotte de modigliani
il y a 2 mois

Et certains se réjouissent des deux apprentis régularisés grâce à la grève de la faim du patron pour l’un et pour l’autre une pétition en ligne !
Vraiment on marche sur la tête ! Pauvre France !
Pour me remettre de ces émotions je vais écouter
DOUCE FRANCE !

Pierre Gouverneur
Pierre Gouverneur
il y a 2 mois

Aucun être lucide ne peut se réjouir de l’immigration illégale massive continue composée de nombre de personnes qui veulent l’exploiter, avec le désir de le conquérir, en imposant une culture qui n’est pas sienne ..

Juste
Juste
il y a 2 mois

C’est évidemment une volonté patente de la part des collabos corrompus au sein de l’UE et notre misérable nation, mais que voulez vous, les émirs sont si généreux ! et puis allons nous garder encore longtemps les râleurs que nous sommes et qui refusent si obstinément de se conduire comme des moutons ? Non ! il est temps de les remplacer, dont acte !

Christophe L
Christophe L
il y a 2 mois

Dans ce monde où l’inversion accusatoire est monnaie courante plutôt dirais-je la règle d’or, il est normal que la France pour ne pas la nommer soit à l’avant-garde de cette pensée inversée qui manipule l’esprit libre par la perversion du mensonge.. bref un état souverain se doit de protéger son peuple autochtone avec des frontières bien gardées contre une invasion étrangère par exemple.
 Aujourd’hui nous voyons donc un président « élu » qui organise participe à l’invasion de son propre territoire, une colonisation à marche forcée avec apparemment personne en face pour l’arrêter..

bm77
bm77
il y a 2 mois

Quand je vois l’homme sandwich du grand remplacement sur la photo qui illustre l’article avec sa banderole et ses idées toutes faites, et les clichés qu’il véhicule , c’est vraiment pathétique de connerie!
Les migrants seront effectivement des richesses pour ceux des grosses sociétés du BTP entre autres qui les embaucheront avec des salaires dérisoires et ne paieront pas leurs charges ou pour les bobos des centre villes qui s’en serviront comme domestiques !
De plus j’aperçois sur son gilet où il a rajouté: » la peur est mauvaise conseillère », et là on constate tout le mépris de ce vilain personnage qui pense que la peur des gens serait irrationnelle, un peu comme le « sentiment d’insécurité » cher à nos gauchos de service , Hors la plupart des gens qui refusent toute arrivée supplémentaire d’immigrés de ces contrées ont eu le temps depuis des décennies de s’essayer à la fameuse richesse qui émane de toutes ces chances pour la France et leur peur est la conséquence d’ une confrontation de la réalité au contact de ces populations, doublée d’une réflexion sur l’avenir et on ne va plus les convaincre avec ce genre de slogans qui tiennent plus du vœux pieux que d’un lucidité quelconque sur la situation du pays!

ARGO
ARGO
il y a 2 mois

Nous on est confinés, ou soumis à un couvre-feu. C’est plus facile d’entrer en France que de se rendre dans le Tarn et en Lozère. En tant que Français je suis obligé de m’enfermer chez moi dès 18 heures, d’avoir une attestation si je dépasse, présenter une CNI! Bientôt on nous exigera un certificat de vaccinations on nous demande de nous tester, et des gens débarquent, sans papiers, peut-être porteur du virus, et tout le monde s’en fiche! C’est effrayant!

Lire Aussi