A bas l’ignoble « racisme systémique » des danseuses classiques !

Les dégénérés Racisme Publié le 11 janvier 2021 - par - 14 commentaires

Pas une semaine sans injonction à la diversité ou reportage dénonçant le « racisme systémique » des sociétés occidentales ! La chasse aux Blancs semble être déclarée !

Avant-hier, c’était Delphine Ernotte qui en faisait le combat de sa mandature (elle veut une télévision à l’image des « 25% de Français se percevant comme non-blancs »).

https://resistancerepublicaine.com/2020/11/20/delphine-ernotte-aime-les-statistiques-ethniques-si-elles-avantagent-la-diversite-1-2/

Hier, c’était Ibrahim Maalouf dénonçant un orchestre de Vienne trop blanc. Ou bien encore la présidente de Radio France, Sybile Veil, voulant « faire de la diversité un critère de recrutement » (Valeurs Actuelles). On apprenait également la prochaine sortie d’un nouveau James Bond avec un OO7… femme et noire.

https://resistancerepublicaine.com/2021/01/02/le-facho-ibrahim-mazouf-veut-plus-de-diversite-ethnique-dans-lorchestre-philharmonique-quil-aille-vivre-a-beyrouth/

Aujourd’hui, c’est le quotidien des adolescents, « L’Actu », qui s’intéresse au « racisme systémique » dans le milieu de la danse classique. Le journaliste Franck Rousseau s’entretient avec l’actrice danseuse noire Kylie Jefferson, confrontée très tôt aux sales petites pestes blanches qui se moquaient d’elle. Houuuuuu !

Car, en effet – peut-être par peur d’un lynchage par un corps de ballet du KKK – dans les conservatoires occidentaux, c’est terrible, on ne  rencontre que très rarement des danseuses noires.  Et sans doute aussi très peu de petits rats d’opéra en voile et abaya, de papoues en tutu ou de talibans sur repetto.

Prochain reportage : l’ignoble racisme systémique dans le milieu de la gavotte de Bretagne, des pêcheurs à la mouche de Haute-Vienne et, bien, sûr, à la fête du cochon de Hayange.

Par Par Frank Rousseau, notre correspondant à Hollywood
 

Comment avez-vous décroché le rôle de cette danseuse hyper-douée, héroïne de la série Tiny Pretty Things (L’ACTU no 6399)?

Kylie Jefferson : Quand j’ai entendu parler d’un casting pour une série sur la danse, j’ai tout de suite téléphoné à plein de studios de danse à Los Angeles, car il me fallait de l’espace pour filmer ma démo. Un seul était disponible et c’était la veille de la date limite pour déposer ma candidature! J’y suis allée, puis j’ai passé la nuit à télécharger ma démo.

Quelle surprise quand la production m’a annoncé que j’avais été sélectionnée parmi des milliers de candidates des quatre coins du monde!


Qu’est-ce qui a été le plus difficile pendant le tournage?

Danser, je l’ai fait toute ma vie. Mais je n’avais jamais joué la comédie! Quand vous dansez dans une salle, vous êtes face à un public qui exprime des émotions. Pour Tiny Pretty Things, j’étais devant des objectifs. Il m’a fallu apprendre à suivre le « ballet » de ces caméras.


En quoi cette série est-elle novatrice et différente?

La production ne veut pas tomber dans les clichés. Elle souhaite montrer qu’avant d’être sur scène, maquillées et costumées, les danseuses bossent intensément, jusqu’au sang parfois, quand elles se blessent. Il lui fallait de vrais danseurs et non des acteurs doublés par des danseurs.


La série traite également du racisme dans ce milieu…

Quand j’ai lu le scénario, je me suis tout de suite reconnue dans le parcours chaotique de Neveah. J’ai fait mes classes au conservatoire de Boston. Autour de moi, il y avait surtout des filles blanches et elles se plaignaient auprès des profs quand j’étais sélectionnée pour un ballet. J’ai aussi connu les rires quand j’arrivais en tutu sur scène, voire les insultes. Plus je montais dans la hiérarchie, plus j’en prenais plein la figure! Pour devenir une danseuse ou un danseur noir dans un ballet, il faut avoir un moral d’acier et le cuir résistant.

https://lactu.playbacpresse.fr/article/kylie-jefferson

.

Pourtant, je me rappelle une série des années 80 que j’appréciais : Fame. Il y avait quantité de danseurs noirs (dont Irène Cara) et blancs mais, à l’époque, en France, on ne nous pompait pas l’air toutes les semaines avec un « racisme systémique » imaginaire.

 

Print Friendly, PDF & Email
14 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Hollender
Hollender
il y a 16 jours

Ils arrivent de pays à mouche où leurs dirigeants sont des dictateurs qui pillent les richesses naturelles de leurs pays sans se préoccuper d’instruire, de développer de construire des infrastructures etc.
Et une fois en Europe, ils veulent TOUT, VITE ET GRATUIT comme si ces largesses leur étaient dûes sans jamais avoir contribué à quoi que ce soit. Je ne parle pas ici des français de la Réunion, Mayotte, Martinique Guadeloupe Guyane mais bien des Afghans, Syriens, et autres Soudanais et en général musulmans qui ne rêvent que de violer nos filles et nous islamises
En prime, ils nous insultent, nous agressent, nous méprisent
Pendant ce temps, les français aveugles, sourds et repus ignorent tous les signaux.

Dominique
Dominique
il y a 16 jours

Mentant aux peuples tout comme la gauche américaine, l’UE a même fait des recommandations pour instaurer une discrimination positive, soit l’engagement prioritaire de non-blancs dans les médias en particulier télévisés, ce qui est une intolérable forme de racisme anti-blanc, lequel contribue à ce que les autochtones deviennent racistes et ne tolèrent plus.
Plus lors de sa formation plus on est soumis à des stress mieux on apprend à gérer le stress et meilleur on est dans son domaine. Cette noire fait la victime.

vatinel-bernard
vatinel-bernard
il y a 16 jours

Si c’est la meilleure pourquoi pas !!! mais pas pour jouer blanche neige ou le petit chaperon rouge !!! ne soyons pas ridicules; qu’on arrête de nous gonfler !! ou y a t il l’équivalence dans leurs pays d’origine .???????????????? il n’y a que le « bon blanc  » pour se plier a ces conneries !

Frejusien
frejusien
il y a 16 jours

en effet, c’est parfaitement ridicule ! les limites de la grosse connerie sont dépassées
ils devraient se peindre en blanc et comme ça l’affaire serait réglée.
Pourquoi vouloir à tout prix nous singer et prendre nos places ?

Ils feraient mieux de respecter leurs origines et essayer de rester eux-mêmes, retourner sur leur continent et tenter d’en faire quelque chose

katastrov
katastrov
il y a 16 jours
Reply to  frejusien

Vouloir nous singer ? Attention ! Il y a des expressions interdites aux Blancs.

Dorylée
Dorylée
il y a 16 jours

C’est juste que la danse classique est un art occidental (un seul danseur connu en Afrique Joel KIOKO) et que le balai classique de l’opéra de Paris ne danse pas le shaku shaku. Vous noterez également qu’il n’y a aucun noir chez les chasseurs de phoques Inuits pas plus que chez les éleveurs de rennes Lapons, peuplades sans doute racistes elles aussi…

Travis
Travis
il y a 16 jours

Si les racisés continuent à nous gaver avec leurs campagnes de promotion du métissage obligatoire, ils vont être très déçus et surpris du résultat: Un rejet épidermique et irréversible de tous ces figurants !

Frejusien
frejusien
il y a 16 jours
Reply to  Travis

oui, le rejet va faire que la situation ne peut qu’empirer.
Je ne remarquais pas la couleur des intervenants, mais depuis qu’il y a cette obligation gauchiasse, ça me tape sur les nerfs et je pense au Sarkome qui était en embuscade

Frejusien
frejusien
il y a 16 jours

Personne ne les oblige à s’affubler de notre culture. S’ils le font, ça doit relever d’un choix personnel, qui découlera d’un désir réel d’entrer dans une autre culture, et de la volonté de s’y soumettre par amour de ce qu’elle représente.
Marre de toutes ces obligations théoriques imposées par la gauche !

zipo
zipo
il y a 16 jours
Reply to  frejusien

Nos portes sont grandes ouvertes tous ceux qui se sentent mal chez nous sont libres de repartir en courant dans un pays islamique pour retrouver le bonheur!!!
Je les y encourage vivement car il seront reçu a bras ouvert chez eux !
Enfin c’est pas si sur!!!

zipo
zipo
il y a 16 jours

Mais que viennent’ils chercher chez nous alors qu’ils sont libres dans leur pays ,c’est les valeurs des anciens colons qu’ils leur manquent?Ils sont maso et disent tous qu’ils ont souffert pour en arriver jusque la .Mais travailler dur c’est la devise du peuple européen depuis des milliers d’années.C’est pas en faisant golo’golo dans la case que l’on crée des richesses!Travailler les rend dépressifs !pas tous il y a des exception et ça passe de suite a la téloche!

ARGO
ARGO
il y a 14 jours

Au train où vont les choses, je réclame l’honneur de tenir le rôle de Bokassa, Amin Dada, ou d’un autre tyran africain si l’on tourne un film sur eux, bien que je sois blanc, et ceci au nom de la diversité.

Marcher sur des oeufs
Marcher sur des Oeufs
il y a 9 jours

« Privilège blanc » ou jalousie noire ?Jean Messiha15 janv. 2021

Lagardère
Lagardère
il y a 7 jours

Comme j’aime plaisanter
J’aimerais bien savoir
Est il autorisé
De faire de l’humour noir ?

Lire Aussi