Trump aime trop l’Amérique pour laisser la Maison-Blanche à Biden

 147 total views,  1 views today

image_pdf

6 Commentaires

  1. Trump provoquerait-il la guerre civile? Je ne le crois pas. Mais puisque tout le mode veut Biden eh bien que Biden soit. Toutefois, le 20 janvier passé, Trump pourrait marteler un tas de trucs embêtants, systématiquement, l’un après l’autre. Rien que l’affaire Epstein suffirait déjà, relisez mon article   https://ripostelaique.com/le-mossad-est-il-partout.html C’est tellement gros et il y a d’autres thèmes tout aussi gros qu’il n’a pas utilisés – Pourquoi? Pour garder des munitions pour après le 20 janvier ? Les choses « intéressantes » vont-elles commencer après le 20 janvier ?

  2. Trump n’a PAS concédé… Lin Wood explique que «de nombreux traîtres» seront arrêtés sous peu… liste finale des traîtres confirmés acquise hier soir lors du vote au Congrès. Thursday, January 07, 2021 by: Mike Adams
    https://www.naturalnews.com/2021-01-07-trump-did-not-concede-lin-wood-traitors-to-be-arrested.html
    (…) Trump n’a pas du tout concédé. Il n’a pas félicité Joe Biden et il n’a pas dit qu’il quitterait la Maison Blanche.

    Quand il dit «la fin du plus grand premier mandat», cela est parfaitement logique, puisque le second mandat de Trump commencerait le 20 janvier. Son premier mandat se termine donc.

    Plus important encore, Trump n’a pas précisé ce que signifie la «transition ordonnée». Il n’a pas dit qu’il y aurait une transition vers l’installation de Biden en tant que président. Il pourrait faire référence à la transition de l’Amérique loin de la tyrannie de l’État profond et au retour du pouvoir au peuple.

    En fait, la déclaration de Trump semble être conçue pour désarmer ceux qui appellent à sa destitution immédiate en vertu du 25e amendement afin que Trump puisse continuer à travailler la solution militaire qui chercherait des arrestations massives des traîtres qui ont tenté de réussir leur coup d’État criminel contre l’Amérique.

    «De nombreux traîtres seront arrêtés et emprisonnés au cours des prochains jours», a écrit l’avocat Lin Wood dans un tweet de Parler qu’il a publié tôt le matin, après que le Congrès ait achevé son dernier acte de trahison de l’Amérique.

    Il a également retweeté une autre déclaration de l’utilisateur de Parler @StormIsUponUs qui a expliqué: «Dormez bien ce soir, patriotes. Le processus constitutionnel a duré jusqu’à la fin, et Trump n’est pas intervenu une seule fois. Vous allez adorer la fin de ce film.  »

    La proclamation de Trump de se disperser est une étape juridique nécessaire avant d’invoquer la loi sur l’insurrection
    Hier, Trump a publié une vidéo contenant une «proclamation de dispersion». C’était la vidéo dans laquelle il disait à tout le monde de «rentrer chez lui en paix».

    Cette déclaration, il s’avère, est une étape nécessaire pour invoquer la milice ou les forces armées américaines pour défendre la république.

    10 USC Section 254 est appelée «Proclamation de dispersion» et explique:

    Chaque fois que le président jugera nécessaire d’utiliser la milice ou les forces armées en vertu du présent chapitre, il ordonnera immédiatement par proclamation aux insurgés de se disperser et de se retirer paisiblement dans leurs demeures dans un délai limité.

    C’est exactement ce que Trump a fait hier.
    (…)
    Suite de l’article ici https://www.naturalnews.com/2021-01-07-trump-did-not-concede-lin-wood-traitors-to-be-arrested.html

  3. On espère malgré tout un revirement de situation au dernier moment, c’est sans doute pour ça que Trump se la joue à l’apaisement, il lui faut encore 13 jours pour trouver une solution et chaque jour va compter dans la bataille pour convaincre son peuple que c’est lui qui l’aime et le protège.

  4. derniere carte décisive maitresse sera l’emploi de l’Armée + tribbunaux et l’épuration suivra – Superman Trump a 13 jours pour sauvé les USA

Les commentaires sont fermés.