Mike Pence venait de trahir Trump… et le peuple est intervenu !

Sénatoriales de Géorgie 

En Géorgie, les carottes sont cuites et les deux sièges de sénateurs à pourvoir sont tombés dans l’escarcelle de Biden, qui avait impérativement besoin de ces deux victoires pour rafler le Sénat, afin de mener sa politique sans entraves.

Le décompte s’est arrêté avec 98% du dépouillement effectué.

Le Républicain David Perdue totalise 49,8% des voix contre 50,2% à son adversaire.

La seconde candidate républicaine, Kelly Loeffer, est battue, avec 49,4% des voix contre 50,6%.

Par conséquent, les camps Républicain et les Démocrate se retrouvent à égalité avec 50 sièges chacun. Mais le vice-Président des Etats-Unis étant également président du Sénat, c’est ce dernier qui fait pencher la balance dans le camp présidentiel.

Suivant l’issue que donnera le Congrès ce mercredi 6 janvier, à la longue bataille judiciaire en cours pour la Maison Blanche, le Sénat sera soit républicain avec Mike Pence, soit démocrate avec Kamal Harris.

Y a-t-il eu fraude aujourd’hui en Géorgie ? Trump le dit, dénonçant l’apparition soudaine de quelques milliers de bulletins sortis de nulle-part, à la dernière minute.

Quant à Tommy Robinson, il s’étonne dans un tweet que les candidats Démocrates aient gagné 170 000 voix pour l’un et 200 000 voix pour l’autre, en l’espace de 35 minutes !!

Du déjà vu, malheureusement.

Dans certains comtés, les Démocrates ont les mains libres pour tripatouiller les résultats. A croire que les Républicains le font exprès et misent sur Biden.

Q INFOS – Débriefing rapide du 5 janvier 2021 sur la Situation au USA.

C’est donc un coup dur pour les Républicains, surtout si Biden finit par l’emporter.

Car ils ne pourront plus s’opposer à la folle politique de gauche de la marionnette de Pékin, qui n’a plus toute sa tête.

Mais je ne pleurerai pas sur le sort de ces Républicains pourris, qui ont trahi leur Président, en refusant d’instruire les plaintes de Trump, malgré les preuves irréfutables.

Sur les 6 Etats litigieux, 5 sont à majorité républicaine. Or, aucun gouverneur, aucun juge, n’a levé le petit doigt pour défendre la vérité et la justice, face à une machination diabolique, mise en place pour voler l’élection du peuple.

Ces juges et élus républicains se sont comportés en fossoyeurs de la démocratie, en trahissant non seulement Trump, mais surtout le peuple.

En se rendant complices de la fraude à l’échelle industrielle, ils ont scellé leur mort politique. Jamais plus ils ne reviendront au pouvoir.

Ils sont indignes de gouverner ou se siéger dans un tribunal.

Marche pour sauver l’Amérique “Stop the steal”

Les supporters de Trump viennent de tous les Etats-Unis  pour soutenir leur champion. Une foule gigantesque.

Un tel spectacle et une telle ferveur des patriotes, prouvent à eux seuls que Trump ne peut pas avoir perdu l’élection, sans une fraude massive.

https://francais.rt.com/international/82448-stop-the-steal-partisans-donald-trump-washington-congres-certifier-joe-biden

Trump galvanise ses troupes, revenant sur les fraudes, sur la victoire volée, remerciant tous ces patriotes venus de loin.

“Vous êtes le vrai peuple qui a construit cette nation. Les démocrates veulent la détruire”.

“J’ai gagné l’élection avec 75 millions de voix, soit 12 de plus qu’en 2016.”

“Avec ce qui s’est passé en Géorgie hier ( perte des deux sièges républicains au Sénat ), le vote du Congrès devient encore plus important pour barrer les Démocrates.”

Congrès

Avec plus de 140 représentants et 12 sénateurs Républicains qui contestent les listes officielles de 7 Etats litigieux, c’est une journée décisive qui s’annonce.

A 19h, heure française, Mike Pence ouvre la séance, avec Nancy Pélosi à ses côtés.

Les Etats sont présentés par ordre alphabétique.

En tête, l’Alabama, suivi de l’Alaska. Pas d’objection, les grands électeurs sont attribués à Trump.

Suit l’Arizona. Un sénateur fait objection par écrit, avec une signature d’un représentant et une signature d’un sénateur.

Les deux chambres se séparent pour débattre.

Et là, nous assistons à un festival d’hypocrisie.

Les intervenants Démocrates, mais aussi Républicains refusant de soutenir Trump, rivalisent de mensonges et de mauvaise foi, comme on l’a vu pendant deux mois.

Pas de fraude, pas de preuves, les Cours suprêmes des Etats ont tranché. Election la plus sûre de l’Histoire…

Il faut respecter le peuple. Ce n’est pas au Congrès de choisir le Président, mais au peuple.

Le chef des républicains au Sénat, Mitch McConnell, se révèle pire que Nancy Pélosi. Un monument de soumission aux tricheurs et aux fraudeurs. Un traitre dans toute sa splendeur.

On peut suivre cela sur le site Ze Américan dream en vidéo commentée en français.

https://francais.rt.com/international/82448-stop-the-steal-partisans-donald-trump-washington-congres-certifier-joe-biden

Mais c’est à ce moment qu’on apprend que les partisans de Trump, remontés à bloc, franchissent les barrières de protection et envahissent le Capitole.

Mike Pence est évacué avec les élus présents vers le sous-sol.  Peu après les manifestants arrivent à la Chambre des représentants.

Du jamais vu dans l’Histoire depuis la naissance des Etats-Unis !

De son côté, Trump incendie Mike Pence, qui s’est dérobé et a annoncé par écrit qu’il ne s’opposerait pas aux listes officielles des Etats litigieux.

Mike Pence, présenté comme le plus fidèle soutien de Trump, s’est donc dérobé à la dernière minute.

A cette heure, les débats n’ont pas repris.

A raison de 2h par Etat litigieux, les débats peuvent donc s’éterniser.

On en reste là pour ce soir.

Ma conviction ?

Après le lâchage de Mike Pence, il n’y a rien à attendre de ce Congrès.

C’est le peuple qui a maintenant les cartes en mains.

La pression est terrible. Certains manifestants sont armés et la colère monte.

Voilà où mène la corruption des élus, voilà où mènent le mensonge et la fraude à l’échelle industrielle.

Le peuple américain sait qu’on lui a volé la victoire. Il sait que Trump dit vrai. Il n’acceptera pas ce hold-up électoral.

Mais pourtant, c’est Trump que les Démocrates et les traitres Républicains accusent de tuer la démocratie en tentant un coup d’Etat !

Si Biden passe, l’Amérique va sombrer dans le chaos.

https://ripostelaique.com/mike-pence-venait-de-trahir-trump-et-le-peuple-est-intervenu.html

 252 total views,  1 views today

image_pdf

13 Commentaires

  1. Je ne supporte pas la trahison d’un ami. Mike pence Je crois que je le flingue, je lui roule dessus dès que l’occasion se présente.

  2. je suis tellement dégouté que je n’ai plus envie d’en savoir plus, sur cette monstrueuse magouille,
    et quand on allume la télé on entend tous les crétins de gauche se réjouirent, journaputes décérébrés.

    Le proverbe qui parle de trahison n’a jamais résonné aussi justement ni aussi fort :
    ON N’EST JAMAIS MIEUX TRAHI QUE PAR SES AMIS

  3. Biden va avoir du mal à diriger le pays. cela est sûr et certain. les States sont divisés en deux.

  4. Les juges refusant de reconnaître la fraude ont peut-être été menacés d’assassinat. Le premier a dénoncer la fraude sera abattu comme exemple.
    Cela rappelle l’assassinat de Kennedy.

    • Bonjour @Armand Lanlignel ;

      – » Les juges refusant de reconnaître la fraude « – ; surtout ils refusent de remettre en question les élections un droit constitutionnel auquel il ne faut pas toucher.

      En effet, ils se réfugient tous derrière le « bouclier de la Constitution ». et ils optent pour le respect des règles fixées par la Constitutions sans se soucier de si, précisément, ces règles ont été violées par ailleurs. C’est un fait, il y a eu élections ; point ; on se barre, on se marre (et les autres pleurent).

      C’est exactement ce qu’a fait Pence, il s’est caché derrière la Constitution au dernier moment (je soupçonne que ça ne lui ai pas venu à la dernière minute, ou alors, il y a quelque chose par derrière qui s’est fait plus pressant). Et tant pis si des millions d’Américains crient et démontrent qu’ils ont été floués ; vive la Constitution, c’est tellement commode !

  5. Au fait, quel est le programme du roi bidet? Mis à part détruire tout ce qui a été construit?

    • Pour commencer : « masquer tous les Américians pendant les 100 premiers jours de son mandat ! » C’est ce qu’il aurait dit ; puis la suite….

  6. Je ne vois pas ce qui pourrait sauver la situation. C’est fini. Le Mal a récupéré une place stratégique. Le vieux croûlant va régner quelques mois, puis va démissionner pour faire place à l’autre pantin des BLM. Les « progressistes » vont se pâmer devant ça et la porte sera encore plus ouverte à toutes les dérives inimaginables.

    • exact, tous ces républicains qui lâchent Trump sont soudoyés pour cela

    • Bonsoir ,oui qu’ont ils promis les tripatouilleurs de démocrate à mike pence ? un poste de secrétaire d’état ou autres ? ce connard de pence s’est grillé et tiré une balle dans le pied , aucun honneur et aucune parole , c’est un bouffon sur pattes .

Les commentaires sont fermés.