La République laïque recule chaque jour davantage devant l’islam à l’école…

Pour une fois ce ne sera pas coutume, un article de Libé (au lieu de BFM qui a lancé le sujet sur la toile en premier), que l’on ne dise pas que nous sommes sectaires…

Le religieux à l’école, entre contestations des élèves
et autocensure des profs

Le titre ci-dessus est très modéré et ne résume en rien l’aggravation de la situation en peu de temps, en 2 ans !

Une enquête de l’Ifop baptisée «Observatoire des enseignants» met en lumière la hausse des contestations des enseignements pour motif religieux.

Contestations de la laïcité, autocensure, séparatisme religieux : quelques semaines après l’assassinat de Samuel Paty, professeur d’histoire-géographie à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), et six ans après l’attentat de Charlie Hebdo, l’Ifop publie ce mercredi une enquête pour l’hebdomadaire satirique et la Fondation Jean-Jaurès sur l’expérience et le ressenti des enseignants des premier et second degrés sur ces sujets (1).

De laquelle il ressort notamment que quatre enseignants sur dix se sont déjà autocensurés sur des questions de religion afin d’éviter de possibles incidents avec des élèves. Ils sont même 49% dans le secondaire (collèges et lycées) public, un chiffre en hausse de 13 points par rapport à une enquête Ifop-Cnal (Comité national d’action laïque) de 2018. Le phénomène est plus marqué chez les jeunes enseignants, puisqu’il touche 68% des moins de 30 ans*.


* : jeunes profs bien formatés à éviter de froisser la vraie religion, pas la catho bien sûr !

.

Un peu plus de la moitié des profs (53%) ont déjà vu, au cours de leur carrière, leurs enseignements contestés au nom de la religion. Les cours de sport arrivent en tête : les enseignants signalant des contestations pour motif religieux disent à 49% que cela a eu lieu lors de séances d’éducation physique, un chiffre en hausse de 14 points par rapport à 2018.

Piscine buissonnière
L’enquête ne précise pas les motifs des contestations, mais l’Ifop suggère de regarder du côté des séances de natation : 45% des enseignants affirment que des jeunes filles n’y ont pas pris part. Sous-entendu pour motif religieux, même si la chose est difficile à étayer et que des adolescentes pratiquent aussi la piscine buissonnière pour cause de menstruations ou de complexes.
Toujours à accepter tous les arguments !

Si les contestations ont baissé en histoire-géographie (34%, -4 points par rapport à 2018), elles ont augmenté dans les cours abordant la laïcité (32%, +12 points), dans l’enseignement moral et civique (29%, +10 points) et en sciences (29%, +6 points). Dans une note analysant l’étude de l’Ifop, Iannis Roder, prof d’histoire-géo et directeur de l’Observatoire de l’éducation de la Fondation Jean-Jaurès, note «qu’il s’agit ici d’enseignements qui peuvent heurter de front des visions absolutistes de la religion, c’est-à-dire non négociables car faisant partie intégrante des pratiques ou de la vision du monde, qu’il s’agisse de la visibilité partielle du corps à la piscine, de la laïcité et des valeurs républicaines ou encore des questions liées au darwinisme ou à la création du monde».

HG, laïcité, morale civique sont souvent assurées par les prof d’HG ! Contestations pouvant être attribuées à l’une ou à l’autre…

Les profs face au séparatisme religieux des élèves :
la sulfureuse enquête de l’Ifop

Un sondage Ifop commandé par la Fondation Jean-Jaurès et « Charlie Hebdo » souligne l’importance des pressions religieuses et séparatistes à l’école. On ne peut que regretter les biais méthodologiques qui en limitent la portée.
La mise en cause de la méthode, difficile de contester la réalité politique du sujet !

…/….

Les résultats de cette enquête, publiés dans « Charlie Hebdo » ce mercredi 6 janvier, sont édifiants et devraient « plaire » à l’hebdomadaire devenu le chantre de la lutte contre l’emprise islamiste et « l’esprit munichois » qui animerait une partie de la gauche*. Qu’en pensera, par ailleurs, Jean-Michel Blanquer, lui qui se targue d’avoir fait reculer la culture de l’omerta qui prévalait, selon lui, au sein de l’Education nationale ? C’est beaucoup plus difficile à dire.

* : l’OBS droit dans ses bottes, au moins lui ne se laisse pas impressionner par cette réalité qui éclate à la figure de bien des gauches, assurément depuis Céline Pina et de nouveaux inquiets de la situation…

La manière dont les profs disent avoir vécu l’hommage au professeur décapité n’a en effet strictement rien à voir avec le récit fait des mêmes événements par les services de la rue de Grenelle*. Ceux-ci ont parlé de 400 con… La suite aux abonnés !
* : l’art de contester le sondage et son analyse en disant, oui mais il n’y a pas que nous !

 128 total views,  1 views today

image_pdf

17 Commentaires

  1. Chez Jean Michel Blanquer
    Je me suis introduit
    Le discours qu’il veut faire
    Je le lui ai ravi
    Le voici :
    Je voudrais attirer
    Un peu votre indulgence
    Sur les fils d’immigrés
    Ils sont dans la souffrance
    S’ils ne sont pas toujours
    De parfaits lycéens
    C’est que nuit comme jour
    Ils turbinent à plein
    Surveiller les jeunes filles
    Celles de leur cité
    Qu’elles portent leur mantille
    Ne parlent pas aux Français
    Allumer de grands feux
    Alerter les pompiers
    Se préparer au mieux
    A bien les caillasser
    Prévenir les copains
    Quand arrive la police,
    Leurs amis, leurs voisins
    Enfin tous leurs complices
    Il y a aussi la poudre
    Ça peut rapporter gros
    Il faut bien se résoudre
    À avoir un boulot
    Certains à peine 15 dans
    Débordant d’optimisme
    Se lancent brillamment
    Dans le proxénétisme
    Les plus doués pourront
    Par professionnalisme
    Avoir même des patrons
    Dans le grand banditisme
    Une autre voie possible
    C’est se faire a
    En plein milieu des cibles
    Avec du TNT
    Vous voyez chers collègues
    Enseignantes,enseignants
    Comme loin ils relèguent
    Votre grand dévouement

  2. l’islam c’est l’obscurantisme qui s’installe à l’école avec l’apprentissage de la langue arabe, langue des plus obscurantistes qui existent actuellement sur la planète.
    L’islam est le dogme qui empêche toute évolution de l’humain. Il a été conçu par des arriérés pour bloquer l’intelligence humaine,
    en cela , il est extrêmement dangereux partout où il s’installe;
    Nous devons absolument l’éjecter de notre pays, de nos institutions et surtout de l’école, sinon, c’est la mort de notre civilisation

    • Notre civilisation est déjà agonisante attaquée de toute parts ,mais les Muzz sont déjà venus et ils ont été chassés!l’histoire est un éternel recommencement mais tous les programmes de notre éducation ont été chamboulés par la gauche pour éradiquer tout ce qui dérange les Muzz!ceux la n’ont fait que lécher les babouches !

    • L’arabe est une langue riche et éclairée malheureusement au service d’une religion de paix dévoyée par des salafistes.

  3. C’est la dégringolade programmée de l’EN.
    La gauche a détruit l’école, nous n’aurons désormais que des cancres, aussi bien comme élèves que comme profs,
    la chute est enclenchée et va s’accélérer avec le copain des benalla et belattar à l’Elysée

  4. cet islam est un véritable fléau. c’est pire que la peste. renvoyons les dans leur bled avant qu’il ne soit trop tard

  5. c’est comme ce directeur et qui est à la fois recteur d’un lycée islamique
    appelé « Averroès » à Lille et qui n’est autre que l’imam salafiste
    et président des frères musulmans de l’UOIF Amar Lasfar
    lycée et école coraniques ainsi que mosquées de Lille-sud et de Villeneuve-d’Ascq
    qui ont pu être construites grâce à l’appui et à l’aide de M. Aubry la maire de Lille
    et qui (Amar Lasfar) pour brouiller et embrouiller son monde envoie des élèves
    du Lycée Averroès déposer des gerbes commémoratives de fleurs en l’honneur
    du général de Gaulle à Lille …
    ce monsieur Lasfar qui emploie la Taqîya comme toujours
    pour tromper, leurrer et duper tout son monde en général et comme d’hab
    et en particulier les dhimmis-islamophiles du type Aubry !

    • Aubry c’est la pire ,elle a envoyé les enfant de l’école se mettre a quatre pattes dans les mosquées ,(holland lui se rendait au chevet de la racaille affaire Léonarda et Théo!)elle est marquée au fer rouge et d’ailleurs son parti les socialopes est en train de crever!Enfin les Français ont compris quand on nomme ministre de l’enseignement une musulmane qui a modifié tout l’enseignement de l’histoire a l’avantage des Musulmans et cracher sur la France c’est que l’on est un collabo au service des envahisseurs!

  6. j’ai une copine qui bosse dans une cuisine centrale pour les écoles ,,,,si vous saviez le nombre des chances pour la france qui bouffent du saint-doux ,,,,vous seriez impressionner

  7. Il faudrait déjà virer sans ménagement toutes ces fégnasses du rectorat qui ne servent à rien et sont sur-payés !
    Ce ne sont que des pro-islamerdiques qui donnent plus de crédits à des parents muzz qui viennent semer le bordel dans les écoles avec leur croyance de merde, plutôt que de défendre comme il se doit les enseignants qui ne font que leur travail !
    Quant aux enseignants, ils devraient arrêter d’enseigner dans tout ces quartiers muzz et laisser ces parasites dans leur merde !

  8. « La République laïque recule… »Certes non, puisqu’en approuvant l’enseignement de l’arabe à l’école, elle participe directement à l’islamisation de celle-ci et de la société en général par la même occasion.
    Ce qui n’a pas l’heur de chagriner les enseignants non plus, d’ailleurs.
    Il fût un temps où l’on voyait des grèves pour bien moins que ça.

  9. L’islam, dont l’idéologie est profondément contraire à l’identité et à la culture française, s’impose en France, par tous les moyens, de par, notamment, la faiblesse de nos dirigeants depuis près de 5O ans, et, notamment, leur folle permissisivité migratoire, … et, d’autant plus gravement, dans l’Ecole de nos enfants par l’instauration de la peur, (arme favorite de l’Islam) jusqu’au meurtre de nos enseignants, propice à l’obscurantisme. L’islam, incontestablement conquérant depuis son créateur Mahomet, se comporte comme un envahisseur destructeur de la France qui lui en offre, à notre époque, lâchement, la possibilité de son ambition mortifère. Honte à nos dirigeants qui, concrètement, laissent se propager leur projet de nous soumettre, qui s’oppose fondamentalement à nos principes directeurs humanistes de liberté et d’égalité. Seul, celui de la fraternité française, actuellement endormie ou enfouie, urgemment réveillée et renaissante, peut et doit réunir les Français de coeur et d’esprit, de toute origine, pour nous libérer de ce fléau destructeur qu’est l’islam fondamentalement totalitaire rétrograde et conquérant, qui contrairement, aux lumières apportées par la colonisation française passée, n’apporte que l’obscurité aux peuples conquis, depuis treize siècles permettant leur soumission au point de ne s’en rendre même pas compte, à part es exceptions résistantes lucides, châtiées bestialement ou condamnées à s’enfuir. Le temps de la Résistance effective est venu avec la renaissance de l’esprit et du courage nos modèles, tels, Ste Geneviève, Charles Martel, Jeanne d’Arc, De Gaulle … Regroupons nos forces bien malmenées, en tout point, depuis des dizaines d’années, pour redresser et libérer notre cher pays. Quittons déjà le Mali pour mieux nous libérer de nos ennemis qui infestent la Métropole, toujours davantage.

  10. -Faut pas être étonner. Pour les traître de gauche tous les moyens sont bon, pour détruire l’éducation dans notre pays, tout ça pour faire plaisir aux envahisseurs musulmans. Leur but, islamiser notre pays le plus vite possible, pour bien sur le détruire de l’intérieur.

  11. Peut être faudrait constater que la nouvelle génération de profs du secondaire, d’une part n’ont toujours le niveau requis pour enseigner et défendre certains principes républicains comme la laïcité et d’autre part, recherchent dans l’enseignement une carrière plan-plan, bien à l’abri dans leurs syndicats, un salaire qui tombe, plein de vacances et d’arrêts maladie pour un oui ou un non (ou grève). Je pense même qu’ils n’ont plus vraiment de convictions de gauche, alors la laïcité ? on s’en fiche un peu au nom de la tranquillité.

    • Carrière plan-plan… Je ne suis vraiment pas de votre avis. Quand on voit le bordel qui règne dans beaucoup de classes, l’accoutrement des filles même encore presque bébés, l’arrogance des petits merdeux, les parents qui réclament sans arrêt, qui menacent et parfois qui agressent les enseignants, je me demande qui envierait leur boulot…

Les commentaires sont fermés.