Interdit de rire : « Il n’y a pas de censure dans les émissions d’information de France Télévisions »

Delphine Ernotte l’assure : à France Télévisions, « on défend la liberté d’expression et d’opinion » (chut, on ne rit pas !)

.

Dimanche, le discret patron de Cnews, a lancé un pavé dans la mare médiatique, faisant s’étrangler ses confrères des chaînes publiques :

« Nous invitons tout le monde quand, sur d’autres médias, des éditorialistes, des écrivains ou des scientifiques sont interdits de passage. Sur France 2 et France Inter, par exemple, ou dans quelques quotidiens et hebdos.

Des médias qui censurent, qui se comportent comme des juges, qui condamnent et absolvent selon que vous êtes ou non dans leur camp » (JDD)

Évidemment, révulsée face à cet honteuse et grave calomnie, la gauche médiatique (ou les médias gauchistes) dans un étourdissant bal des faux-culs, s’est dépêchée, sans rire, de contredire Serge Nedjar.

D’abord, pour celle qui souhaite une télévision sans mâles blancs de plus de 50 ans et « racisée » (à hauteur des 25% de Français « non-blancs » dixit Delphine Ernotte) :

« France Télévisions est un service public où précisément on défend la liberté d’expression et d’opinion… »

Quant au directeur de l’information de FT, Robert Guimier, il est formel :

« Il n’y a pas de censure dans les émissions d’information de France Télévisions. Il y a d’abord de l’indépendance et beaucoup de conscience professionnelle »

D’ailleurs, de la part de nos grands démocrates de gauche amateurs de liberté d’expression et d’opinion, on sent pointer la menace d’un procès envers Serge Nedjar :

« Le mot “censure” est très grave et je ne peux pas le laisser passer au nom des 2 600 journalistes de France Télévisions, rigoureux, compétents, intransigeants et indépendants. »

Plus vicieux, deux dirigeants de Radio France rappellent que « CNews fait l’objet de mises en garde régulières du CSA et que l’un de ses animateurs [Éric Zemmour, NDLR] a été condamné pour incitation à la haine… ». Oui, sauf que le CSA (qui a reconduit la gauchiste Ernotte dans ses fonctions) et la Justice « Mur des cons » ne sont pas vraiment connus pour leur neutralité idéologique et leur tolérance à un discours autre que celui de la gauche.

En conclusion de l’article du Point, il est évident que les médias en France – et les chaînes publiques en particulier – ne censurent rien ni personne !

A condition d’être de gauche, immigrationniste, islamophile, antisioniste, antiraciste, pro-vaccin et anti-Raoult (qui, au passage, a disparu totalement du paysage médiatique).

 

« Il n’y a pas de censure dans les émissions d’information de France Télévisions »

Plusieurs dirigeants répondent aux propos polémiques du patron de CNews, Serge Nedjar, qui accuse notamment France 2 et France Inter de « censure »

[…] Une accusation si grave que nous avons demandé à la présidente de France Télévisions Delphine Ernotte et au directeur de l’information Laurent Guimier d’y répondre lors d’une conférence de presse de présentation des nouveaux programmes du groupe public ce mardi.

« France Télévisions est un service public où précisément on défend la liberté d’expression et d’opinion. Certains médias pensent peut-être que la meilleure défense, c’est l’attaque », estime Delphine Ernotte.

Laurent Guimier poursuit : « Je ne critique jamais les confrères et porte rarement un avis sur les lignes éditoriales des concurrents, même quand c’est dans la limite de la légalité. J’accepte d’être critiqué. On ne peut pas plaire à tout le monde (comme disait Marc-Olivier Fogiel) et c’est un beau gage d’indépendance d’être critiqué de toutes parts. Mais il y a des limites dans le débat et les discussions entre médias et confrères. Le mot “censure” est très grave et je ne peux pas le laisser passer au nom des 2 600 journalistes de France Télévisions, rigoureux, compétents, intransigeants et indépendants. » Pour le directeur de l’information du groupe public, « quand on accuse de censure il faut donner des preuves ».

« Il n’y a pas de censure dans les émissions d’information de France Télévisions. Il y a d’abord de l’indépendance et beaucoup de conscience professionnelle », insiste-t-il.

« Accuser de censure un confrère n’est pas digne du débat démocratique »

La réplique de France Inter

[Vincent Giret est directeur de l’information du groupe public – NDA]

[Catherine Nayl, directrice de l’information – message retweeté par la directrice de la station, Laurence Bloch – NDA]

Désormais, les dirigeants de l’audiovisuel ne souhaitent plus rebondir sur les propos du directeur général de CNews. « Ce serait remettre une pièce dans la machine et ne ferait pas avancer le débat », explique l’un d’eux.

https://www.lepoint.fr/medias/il-n-y-a-pas-de-censure-dans-les-emissions-d-information-de-france-televisions-06-01-2021-2408428_260.php

.

Paradoxalement, les lecteurs du Point ne partagent pas les points de vue de l’oligarchie médiatique présentés dans l’article… Se rappellent-ils que 74% des journalistes avaient voté à gauche lors de l’élection présidentielle de 2012 (et 87 à 100% dans les écoles de journalisme) ?

Mais, finalement, c’est peut-être vrai : pas besoin de censure sur des chaînes publiques où tout le monde affiche les mêmes idées et souscrit à la même idéologie… 

 138 total views,  3 views today

image_pdf

27 Commentaires

  1. l’ADN du mensonge est tellement implanté profondément dans cette télévision publique, qu’ils seraient presque sincères lorsqu’ils s’indignent que les autres parlent de leur censure.

    Des mensonges à longueur de journée, même quand ils ne parlent pas de politique, toutes leurs émissions sont entachées de fausseté.
    Chaque fois qu’ils vous décrivent quelque chose, il faut aller voir sur place et c’est exactement le contraire,

  2. Comme le disait ma grand-mère »Chaque fois que la gauche a pris le pouvoir il a fallu deux générations pour s’en remettre!Sauf qu’avec Mitterand il en faudra quatre (2mandats!)!
    donc 19980+80=2060 .donc si je crois ma grand-mère(Paix a son ame),Je serai décédé et ne verrai pas la fin du tunnel!La gauche c’est quoi !eh bien la parasitose qui prend le pouvoir ,dépenser ils savent mais transpirer et créer les richesses ils n’ont jamais su le faire!Ce sont les « béni oui-oui de la pensée unique! »,le nivellement par le bas comme pour notre éducation nationale!Et l’on accueille mais l’on fait payer les autres!c’est la djimitude ça lèche les babouches aux envahisseurs .Ils ont laissé comme fait l’islam derrière lui ,un champ de ruines!pendant le mandat de Mitterand combien de fonctionnaires en plus en avez vous fait la liste?c’est impressionnant!

  3. Puisque la liberté d’expression est totale et pas censurée du tout, j’attends que France 2 invite Gérard FAURE dans une émission publique le soir à 21h00 relatif à l’usage de la cocaïne chez nos élites…Pour voir…

  4. J’ai l’impression que pour le CSA , il est plus important que la diversité soit représentée à travers les races et les particularismes qu’à travers les idées et les opinions.
    Pour ce qui est de la liberté d’opinion c’est chasse gardée par la gauche
    . Et les seuls qui osent exprimer une pensée différente sont empêchés ou contestés y compris par des journalistes qui devraient être punis par le CSA de vouloir bâillonner cette liberté d’expression y compris, un comble , pour leurs propres collègues! Une liberté d’expression pour laquelle, un certain jour de janvier 2015 , nous étions tous charlie!
    C’est l’entre-soi ,comme dit un commentaire, l’ entre soi de la gauche caviar qui a permis de taire Mazarine et aujourd’hui les faits de pédophilie à l’intérieur de ce petit monde !
    Ils se sont attribués tout ce qui construit intellectuellement et idéologiquement, une personne , l’Education Nationale et les médias publiques .
    Et maintenant ils peuvent dérouler pour instaurer leur dictature qui ne dit pas son nom, puisqu’en aval, ils ont les associations liberticides qui fonctionnent en duo avec les juges du mur des cons.

  5. Je ne regarde plus les infos de la TV, ni les programmes TV, d’ailleurs. Sauf peut-être la 55.

  6. L’ idéal, est de couper la télévision et d’ écouter Radio Courtoisie sur votre PC: radiocourtoisie.com !! De plus, sur RC il n’ y a pas de pub !! Chez nous, la TV, c’ est uniquement Zemmour et Nauleau sur Paris Première et CNEW’S pour Eric Zemmour et cela nous suffit amplement, quand vient une pub, nous coupons le son pour être tranquille et cela nous convient !! Quand aux programmes de télé actuels, on comprend pourquoi 75 % des français sont abrutis et incultes ce qui va de pair !!!!!!!

    • Moi aussi je suis à peu prêt les mêmes programmes que vous. En tout cas je zappe la non information ou la désinformation des chaines publiques et celle en continue.
      Le virus de la covid ne m’a pas encore atteint, je ne voudrais pas attraper celui de la co….rie ambiante !
      C’est quoi une journaliste de TV aujourd’hui? Quel est son rôle ?? Il faudrait se poser la question!
      Avec les outils d’information à notre disposition aujourd’hui, Je peux facilement me passer des services d’un journaleux aux ordres qui me tendrait par la main. Je sais aller à l’essentiel sans les filtres idéologiques dont sont vecteurs ces journalistes qui sont complètement interchangeables tellement ils expriment le même discours.
      A force on a appris à faire sans ces gens qui se croyaient indispensables !!

  7. « Il n’y a pas de censure dans les émissions d’information de France Télévisions »
    Ben évidemment puisqu’il n’y a pas d’informations ou alors sur des sujets qui n’intéressent personne.

  8. Ah ah ah ! Bien bonne ! ou alors c’est quelqu’un qui, comme moi, ne peut pas regarder plus de deux minutes ce torrent de propagande et donc ne sait plus ce qui y est commis !

  9. je n’en peut plus de l’utilisation du mot « démocratie » mis à toutes les sauces gauchiste….
    en fait, ce mot cache toute la M…. que représentent ces idéologies destructrices……nuisibles,perverses et décadentes…..
    quand je vois ce que l’on raconte,que j’écoute ce que je vois.et que je dit ce que j’écoute,
    je me dit qu’il va être bientôt temps de s’exiler dans un pays ou règne une douce dictature
    là bas au moins les choses seront claires……à vivre dans un asile, autant le choisir……

  10. Ces chaines d’intox permanente, on les nomme : LES MERDIAS. Il n’y a pas de fumée sans feu. Tous des pourris. Donc, on ne regarde pas, on n’écoute pas et tout va mieux. On ne peut pas baigner dans le mensonge, la vie c’est une invitation à l’accomplissement, pas à la déchéance.

  11. France 2 y a bien longtemps que je ne regarde plus que fort boyard et affaire conclue ou quand il y a un film bien ,le reste non merci le journal,les débats, et la ernotte je ne peux pas la voir en peinture ,sur france 2 pas de censure ?ha ha ha la bonne blague arrêtez de me faire rire j’ai mal aux gencives .

  12. J’attends avec impatience qu’elle diffuse le film « hold-up » à une heure de grande écoute

    • Il y a un problème énorme et que je ne vais pas supporter encore longtemps sur Cnews,
      c’est Pascal Prot !
      Mais je resterai fidèle à Eric et Christine de 7 à 8, en regrettant Monsieur Rioufol après 9h avec qui je suis toujours d’accord.

  13. Bennn…. François, je vais te décevoir et le pire, de deux façons.

    1) suite à ta recommandation insistante de ne pas rire, face à l’énormité des affirmations de l’imbécile finie Delphine Ernotte et de ses lèches babouches, je n’ai pas réussi à me retenir. J’ai éclaté de rire. J’espère que tu ne m’en voudras pas.

    2) la débile islamophile et raciste anti blancs Delphine Ernotte à raison. Force est de constater que la censure n’existe pas sur le service public. Il existe le bannissement

    Pour info inutile, car tout le monde le sait, la censure est le contrôle exercé par une autorité sur l’ensemble des moyens d’expression, alors que le bannissement est l’expulsion, l’exil, l’excommunication, l’ostracisme de la personne elle-même, ce qui va bien plus loin que la « seule » censure.

    Or, sur l’ensemble des chaînes publiques, il n’est même pas exercé de censure mais un véritable bannissement des noms politiquement corrects et non lèches babouches.

    • Merci Cachou !

      Personnellement, je suis nostalgique des débats d’avant.

      Désormais, il n’y a même plus de débats puisque, comme tu le dis, il y a bannissement ou mise au silence (comme Raoult que l’on ne voit plus).

      Ou alors, les rares fois ou un « non-politiquement correct » s’exprime, c’est à quatre contre un plus la journaliste-hyène le coupant sans cesse.

    • En effet pour qu’il y ait censure il faut pour cela que la personne ait été soit embauchée dans la rédaction ou invitée à s’exprimer. Hors la sélection est exercée au préalable et sur des critères stricts de compatibilité d’idéologie .
      Non content de cela Ils voudraient à travers les écrits et la voix de certains de leurs serviteurs zélés de la pensée unique que les chaines privées exercent les mêmes méthodes de bannissement et d’ostracisation utilisés dans les médias de « service publique » qui de se fait, porte très mal ce nom!

  14. Bien sûr que non. La preuve ! Kouchner peut venir quand il veut pour redorer son blazon.

  15. ça les fait bien chier la notoriété de CNEWS. ces gauchos vont bientôt disparaitre à tout jamais.

  16. Je pense qu’effectivement il n’y a pas de censure .En effet les journalopes ,servants serviles des pouvoirs en place le font d’eux meme .Sachant qu’ils sont payés par l’état donc presque fonctionnaires ,ils ne vont pas mordre la main qui leur balance la gamelle (plutot bonne d’ailleurs) Il faudrait etre fou ou maso pour le faire

  17. Il font mieux que censurer, ils ignorent ceux qui ne sont pas de leur bord, comme ça pas de censure. Les débats sont convenus entre des gens qui de toute façon sont d’accord sur le fond

    • En effet ils détiennent le « pompom! »d’ailleurs de mauvaises langues le disent,leur plus grand travail c’est de préparer la prochaine grève (SNCF,EDF,GDF,fonctionnaires etcetcetc!)les gavés du système!d’ailleurs ne votent’ils pas a gauche?pour rentrer dans ces secteurs ,il faut la carte du parti et un parent dans la citadelle !Chasse gardée!Rail sud a mème fait grève pour embaucher des conducteurs de train !

  18. Sur Cnews la censure se fait lors des débats, quand Marc Menant veut en placer une il y a tjrs un autre pour lui coupé la parole, y compris Sonia Mabrouk qui parle presque plus que ses invités…

  19. Et c’est pire en Suisse où on paie des centaines d’Euros chaque année pour voir ces TV partiales, endioctrinaires et tout à gauche.

Les commentaires sont fermés.