Un prof agressé après un cours sur la laïcité doit quitter son établissement ! Aucun soutien du Rectorat

Ecole et laïcité Publié le 5 janvier 2021 - par - 21 commentaires

Expression de l’émotion enseignante suite à l’assassinat de Samuel Paty : comme si cela suffisait !

Laïcité : la veulerie de l’Education nationale se confirme et se poursuit après l’assassinat de Samuel Paty.

.

Laïcité: un enseignant pris à partie dans un collège de Lyon, ses collègues en grève.

.
Un professeur d’histoire-géographie du collège des Battières, à Lyon 5e, a été pris à partie par un parent après un cours traitant de la laïcité. Il doit aujourd’hui quitter son établissement. Ses collègues ont débrayé ce lundi 4 janvier. Ils dénoncent le fait que le rectorat n’ait pas réglé le problème.
Comme on le voit, les parents décident de ce qui doit être enseigné à l’Ecole, ce à quoi ils ont été habitué avec l’ouverture de l’Ecole à tout vent. Les enseignants deviennent leurs larbins dont ils vont jusqu’à imposer le devenir. Et ne comptez pas sur l’administration pour défendre les enseignants, ce n’est pas nouveau (j’en ai moi-même « bénéficié »).

Le 9 novembre, un incident est survenu aux abords du collège des Battières, à Lyon 5e. Les faits ont eu lieu dans un contexte particulier, une semaine après l’hommage rendu dans les collèges et lycées, à Samuel Paty cet enseignant assassiné à Conflans-Sainte-Honorine après un cours sur la liberté d’expression.

« Un parent d’élève a pris à partie notre collègue devant le collège, devant des témoins. Il remettait en cause le contenu de son cours d’histoire-géographie sur le principe de laïcité », dénonce une enseignante du collège. Après cette altercation, le professeur avait déposé plainte.

« On a fait confiance à la hiérarchie pour qu’elle gère le problème et cela n’a pas été fait »

Ce lundi 4 janvier, après s’être rassemblés à 8 heures, tous les professeurs de l’établissement ont décidé de lancer un mouvement de grève pour soutenir leur confrère. Pourquoi débrayer deux mois après les faits ?

« Là où on a été complètement choqué, c’est d’apprendre le 18 décembre, au détour d’un mail, que notre collègue partait, met en avant l’enseignante. On a fait confiance à la hiérarchie pour qu’elle gère le problème et cela n’a pas été fait. On aurait aimé que les choses soient gérées localement, rapidement, il était possible de le faire. Notre collègue se retrouve malgré lui à devoir partir*. Il va se retrouver on ne sait où ».
* : Une vraie sanction pour le prof (mutation d’office -en cours d’année- comme la décision d’une commission disciplinaire… qui n’a pas eu lieu de plus, sans que le prof ne puisse se défendre ) !

« Les parents n’ont jamais reconnu que le père avait dépassé les limites »

Selon les enseignants grévistes, la famille avait été convoquée par le collège. « Les parents n’ont jamais reconnu que le père avait dépassé les limites en venant s’en prendre au collègue et il a interdit au professeur de revenir sur le sujet avec ses enfants », soutient l’enseignante. Mi-décembre, la famille ne se serait pas rendue au rendez-vous auquel elle avait été conviée au rectorat.
Comme quoi ces parents n’ont aucune intention d’accepter les règles françaises !

.

Les enseignants du collège des Battières mettent aussi en avant le fait qu’un des enfants du parent d’élève incriminé est venu avec un objet contondant au sein de l’établissement. L’élève a été exclue une journée juste avant les vacances de Noël pour être venue en cours avec un couteau !*. « Notre revendication principale pour apporter de l’apaisement pour cette famille et pour nous, c’est que ces enfants soient transférés dans un autre collège du secteur », met en avant notre interlocutrice.
* : on se tient les côtes, c’est fou la rigueur de la sanction, sûr que toute la famille, la morpionne en premier, est morte de trouille !

Contacté par nos confrères de Lyon Capitale ce lundi , le rectorat de Lyon a précisé qu’il « est informé de cette situation et la suit avec attention ». Le professeur a été reçu au rectorat ce lundi. Ses collègues doivent être reçus ce mardi en fin d’après-midi. Ils dénoncent «l’inertie de l’institution» et doivent poursuivre leur mouvement de grève ce 5 janvier.
* Besoin de recevoir, mais pour ne pas prendre les décisions qui s’imposent avec rigueur !
.

Comme par hasard :

Samuel Paty avait commencé sa carrière au collège des Battières, indique l’historien Christophe Capuano.

« Le collège où cet enseignant a été pris à partie par un parent d’élève est l’établissement où Samuel Paty a commencé sa carrière d’enseignant (collège des Battieres, Lyon5e). La réponse du Rectorat de Lyon semble se faire attendre… » La remarque, exprimée en réaction à un tweet du Progrès, émane de Christophe Capuano, maître de conférences en histoire contemporaine à l’université Lumière Lyon 2. Cet historien de la protection sociale, du genre et du régime de Vichy a personnellement connu l’enseignant en histoire assassiné le 16 octobre 2020 à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines).

L’imbrication des faits montre que tous les établissements d’une façon ou d’une autre sont concernés par la mise en cause de leur rôle dans la société.

Print Friendly, PDF & Email
21 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Vieux bidasse
Vieux bidasse
il y a 23 jours

La laïcité, c’est fini. l’époque est à l’alla icité

Christian Jour
Christian Jour
il y a 23 jours

C’est bien ce qui prouve c’est que si Samuel Paty n’avait pas été assassiné par un adepte de momo, il aurait été poursuivi par sa hiérarchie.
Les muzzs n’abandonnent jamais, pire ils sont confortés par le nombre et devant une ,éducation nationale qui se couche (de peur) ils se sentent fort.
L’hommage à Samuel Paty par macron n’était en fait que du flan, macron n’a rien fait et ne fera rien. Faut pas stigmatiser les adeptes de momo. Cette France là me fait honte.

Horizon
Horizon
il y a 19 jours
Reply to  Christian Jour

En effet. C’est un excellent résumé de la situation…

bouillot marie anges
bouillot marie anges
il y a 23 jours

le jour ou le peuple gaulois va descendre uni dans la rue. ils vont pouvoir se sauver ces muzz

Hollender
Hollender
il y a 22 jours

Ça va commencer par des petits groupes de 3-4 patriotes bien armés avec gilets pare balles, et autres matériels. Un 4 x4 puissant.
Ils iront faire du  » tourisme  » là où nos politiciens rondouillards ne vont plus depuis longtemps. Ils ouvriront la saison de la chasse aux trafiquants et aux « choufs » ( guetteurs) pour commencer.
Ensuite ce serait tour des mosquées repaires de salafistes.
Attention à celle de Lille…….
L’immonde imam a calmé ses troupes en disant ouvertement que
 » l’heure n’est pas encore venue de prendre les armes »
Citoyens et patriotes français, l’heure de faire votre choix arrive à grands pas.

Last edited il y a 22 jours by Armand Lanlignel
Geo
Geo
il y a 22 jours

Le peuple gaulois est une ineptie en même temps…

zipo
zipo
il y a 21 jours
Reply to  Geo

Tout a fait mais il reste des descendants les Francs (Et Franc veut dire libre)et islam veut dire soumission c’est comme l’huile et le vinaigre cela ne se mélange pas!les gaulois étaient de remarquables combattants et les romains les craignaient!C’est pourquoi l’histoire s’accorde pour reconnaitre leur vaillance au combat!

Horizon
Horizon
il y a 19 jours

Ca, je l’ai espéré, attendu longtemps, mais je n’y crois plus. On a trop laissé pourrir la situation.

VENTELOU
VENTELOU
il y a 18 jours

C’est pas demain, la jeunesse d’aujourd’hui a été lobotomisée par la pensée unique mitterrandienne et consort. Ils ne bougeront pas trop lâches……

PASCAL LEVEQUE
PASCAL LEVEQUE
il y a 22 jours

Depuis quand un parent d’élève intervient-il sur la pédagogie de l’enseignement ? non seulement les parents n’ont pas à intervenir mais c’est encore plus vrai s’ils sont d’origine musulmane car on sait très bien qu’ils cherchent toujours à grignoter la laïcité en l’interprétant à leur manière. La règle d’or est de ne jamais rien lâcher avec les musulmans car s’ils ont bien une qualité c’est celle de la ténacité.

Samia
Samia
il y a 19 jours
Reply to  PASCAL LEVEQUE

Tout à fait, c’est ce que je dis tous les jours à mes collègues. Ne jamais se coucher devant un musulman sinon c’en est fini du respect des règles, du lieu, de nos personnes.

Bayard
Bayard
il y a 22 jours

C’est ça l’école de la République ? Une école où le premier ignare de parent d’élève décide du contenu de l’enseignement ? Scandaleuse attitude de l’administration qui ne soutient jamais les professeurs et qui démontre tous les jours son niveau de lâcheté et de dhimmitude.

Bien le bonjour, d'Alfred.
Bien le bonjour, d'Alfred.
il y a 22 jours
Reply to  Bayard

Je me souviens très bien des années 70 où les jeunes enseignants qui avaient soutenu Mai 68 étaient tout à fait d’accord avec cette politique d’ouverture des établissements scolaires sur l’extérieur, sur la ville . Ils ne se rendaient pas compte qu’ils sapaient leur propre autorité et remettaient en question le respect qui leur était dû en raison de leur fonction sacerdotale d’éducation, bref leur aura ! Et comme le rapprochement familial des populations exogènes ne faisait que débuter, ils se foutaient royalement des avertissements du père de Marine et oncle de Marion dont les prophéties se sont réalisées.

Gerard
Gerard
il y a 22 jours

@ Bien le bonjour d’Alfred
Beaucoup d’enseignants, débutant en 70 ne voyaient pas les dangers qui les menaçaient!

Dans la BD, Le Grand Duduche, qui était amoureux de la fille du proviseur! … A cette époque-là, on était amoureux!
Dans la BD, on voit une prof débutante dire: Je m’appelle Nathalie, la couleur de ma petite culotte est rose, est-ce que vous avez d’autres questions?
Des attitudes de ce genre se termineront par le suicide de Gabrielle, et d’autres péripéties que je tairais, connaissant, personnellement les protagonistes!
Alors, les gars, et les filles, vous comprenez où nous en sommes?
Pour remonter une telle pente et de telles dérives, … c’est possible, tout est possible.

Mais, il y aura des pleurs et des grincements de dents.

Petite note à l’attention de Hollender, l’amateur de 4×4 et de 3 ou 4 patos qui voudraient se risquer dans une aventure très aventureuse, ben, faut connaître les muzz pour étudier le coup. C’est pas gagné d’avance.

ENGAGEZ VOUS, RENGAGEZ VOUS, comme je dis par ailleurs!

Bonne (?) année à toutes et à tous, et surtout, du courage.

Gérard

Gérard Emile
Gérard Emile
il y a 22 jours

La France part en quenouille (pour rester poli), à Nantes un restaurant le « Nez Grillé » a dû modifier son appellation par peur de représailles en s’appelant désormais le « Nez Grille » parce que sur les réseaux sociaux 93 (quatre-vingt-treize) connards ont protesté !!!! HALLUCINANT. J’ai le nez « gros », ce n’est pas de ma faute …..

Last edited il y a 22 jours by Armand Lanlignel
Frejusien
frejusien
il y a 22 jours

C’est plus des collèges, c’est des garde-chiourmes, les enfants n’y vont que pour que les parents touchent les allocations familiales,
à part ça , ils ont bien l’intention d’imposer leur charia de merde,

les rectorats sont le cul béant, et la bave du trouillomètre inonde leur costard

Pierre Malak
Pierre Malak
il y a 21 jours

Stop à l’islam et à sa déferlante d’emmerdes. Car, là où il a des musulmans, il y a toujours des emmerdes. Et là, où il y a des emmerdes, il y a toujours des musulmans.

Seul l’islam provoque la haine, l’intolérance, le meurtre, le viol et la ségrégation !

Si vous, responsables dirigeants, vous ne voyez pas cela, c’est que vous ne voulez pas le voir. Vous n’avez donc rien à faire à la tête de l’Etat de ce magnifique pays qu’est la France, car vous être trop occupé à la tuer.

Dorylée
Dorylée
il y a 21 jours

Depuis 1968, les profs gauchistes ont poussé l’EN dans la direction qu’il déplorent aujourd’hui. Essayez de discuter de l’immigration avec un prof en déclarant d’entrée que vous n’êtes pas de gauche…..

VENTELOU
VENTELOU
il y a 18 jours
Reply to  Dorylée

Affirmatif, d’aucuns en ont subi les contraintes arrêt de promotions, frein aux mutations, etc, etc… la gauche est une secte perverse et malséante de povres imbéciles leurrés par les promesses de malades cupides.

zipo
zipo
il y a 21 jours

Bref les faits se confirment nos élus appliquent les directives des « béni oui-oui de la pensée unique »mise en place par les Socialopes !Pas de vagues en est le maitre mot !il ne faut pas irriter nos immigrés musulmans partisans de la charia avec le HALAL et le coran comme loi qui ont pour devise chatier le Mécréant par tous les moyens et leur supprimer la démocratie (pourrir leur enseignement!)et leurs valeurs donc reculer 1500 ans en arrière ,Du siècle des lumières a celui des ténèbres!Interdiction absolue de critiquer l’islam et mahomet par contre critiquer l’église et toutes les autres religions est fortement encouragé!Grace aux socialopes nous allons vivre sous la charia et devenir des « djimis » ou disparaitre!Mais,mais,mais les Gaulois ne sont pas morts et se préparent car la guerre civile prévue par la CIA et le KGB s »approche a grands pas et tous ceux qui ont pactisé avec l’ennemi seront de fait devenu des collabos !Il va falloir qu’ils assument ,car en cas de guerre civile la justice est rendue immédiatement et sans autre forme de procès alors pour eux la seule issue sera la fuite!
Et pour la France quitter l’europe et ses directives a la socialope!bref seul Florian Philipot qui n’a mangé dans aucun ratelier et veut quitter l’europe est le seul crédible!

Horizon
Horizon
il y a 19 jours

Je n’ai pas compris en quoi le fait de changer d’école un élève qui fout la merde pourrait régler le problème.

Lire Aussi