Et si le fait d’être vacciné contre la grippe augmentait énormément le risque de contracter la Covid ?

A ne pas manquer covid 19 Publié le 3 janvier 2021 - par - 19 commentaires

Mieux encore. Et si le fait d’être vacciné contre la grippe était responsable de la gravité des atteintes Covid des dits vaccinés ?

C’est l’hypothèse qui est défendue par certains médecins, certains chercheurs, forcément complotistes… mais de plus en plus nombreux, avec des études et des arguments frappants ! 

Nous avions déjà évoqué le sujet plusieurs fois, après l’excellente interview de la généticienne Henrion-Claude, qui évoquait justement une étude américaine sur le personnel militaire et l’étonnante hécatombe due au Covid 19 après une vaccination massive en Italie. 

https://resistancerepublicaine.com/2020/08/03/la-geneticienne-henrion-caude-pourquoi-ont-ils-interdit-aux-italiens-dautopsier-les-morts-du-covid/

Elle n’est pas la seule à utiliser et commenter cette étude. C’est notamment le cas de l’AIMSIB (association pour une médecine bienveillante) qui en arrive aux mêmes conclusions. Les militaires vaccinés avaient effectivement été moins nombreux à attraper la grippe mais ils avaient attrapé en grand nombre la Covid 19….

.

Depuis, les études se sont multipliées, et les chiffres après les vaccinations anti-grippe d’octobre 2020 sont éloquents… même si le rapport donne lieu à des interprétations et explications multiples possibles. En attendant, de façon évidente, on ne peut que constater que le début de la vaccination contre la grippe a été suivi de l’augmentation brutale du nombre d’hospitalisations Covid…

 

-Le professeur Benjamin Cowling, de Hong-Kong,  avait démontré en 2012 que les enfants vaccinés contre la grippe attrapaient bien plus facilement… un coronavirus (il a fait partie de ceux qui ont attaqué l’OMS qui niait que le virus puisse se transférer par voie aérienne et pas seulement par aérosol). D’autres chercheurs ont déduit de ses travaux que ceux qui reçoivent  vaccin antigrippal seraient protégés  contre la grippe, mais pas contre d’autres infections virales, car le vaccin anti-grippe réduirait leur immunité les semaines qui suivraient la vaccination.

Michel de Lorgeril, médecin, chercheur au CNRS, nutritionniste (qui se bat depuis des années contre Big Pharma), auteur d’une série de bouquins « Vaccins et société » et notamment de Le vaccin contre la grippe, illusions et désinformations.

Il a étudié toutes les courbes des cas d’hospitalisation pour cause de Covid et il constate un étrange hasard, une corrélation entre le début de la vaccination contre la grippe et le regain d’hospitalisations…

Il voit cette courbe en France… hasard ? Mais quand la même courbe apparaît en Angleterre, en Suisse, en Belgique… peut-on encore parler de hasard ? 

C’est dans les pays où il y a le plus de vaccinés du Covid que l’on est les plus touchés du Covid 19… Hasard ?

 

C’est la petite remontée de la courbe d’incidence à droite bien visible à partir de la semaine du 4 décembre. Cette courbe peut être consultée via un site gouvernemental (https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees).

Comme j’ai supposé dans des articles précédents qu’il y avait une relation entre l’incidence de la COVID-19 et la vaccination antigrippale, je note qu’après la pénurie de vaccins antigrippaux en Novembre (accompagnée d’une diminution de l’incidence bien visible sur la courbe ci-dessus), des stocks d’état des vaccins antigrippaux ont été libérés fin Novembre 2020 (https://francais.medscape.com/voirarticle/3606657).

La mobilisation des stocks était prévue de se faire en plusieurs étapes et les premières doses ont commencé à être livrées la semaine du 23 novembre en priorité aux établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD).

Bon, je laisse à chacun le soin d’interpréter ces nouvelles troublantes coïncidences entre la vaccination antigrippale et l’incidence de la COVID-19.

En pharmacologie, on parle de rechallenge test quand on veut vérifier si un effet indésirable est dû à un médicament ou s’il s’agit d’une simple coïncidence…

Je ne peux m’empêcher de penser que certaines coïncidences sont troublantes…

Cela peut-il justifier d’écouler les stocks de vaccin antigrippaux qui seront bientôt inutiles ?

Les autorités sanitaires ici et ailleurs disposent-elles de stocks de neurones susceptibles d’être mobilisés ?

« That is the question« , disait un sombre héros d’une tragédie anglaise…

https://michel.delorgeril.info/politique-de-sante/vaccins-antigrippaux-et-reprise-covid-19-en-decembre-2020/

Plusieurs études épidémiologiques allemandes confirment ces hasards étranges… Ainsi le consortium EMBPHET (Evidence-based medicine, public health and environmental toxicology) pense que le vaccin peut aggraver les symptômes de la Covid 19, mais sous toutes réserves.

https://papers.ssrn.com/sol3/papers.cfm?abstract_id=3621446

Traduction google :

Les facteurs affectant le risque d’infection au COVID-19 et la gravité de la maladie ont été largement discutés. Le rôle que la vaccination contre la grippe saisonnière peut jouer n’est généralement pas inclus dans le débat. Nous avons effectué une analyse examinant un lien possible entre le taux de couverture vaccinale (VCR) chez les personnes âgées (≥ 65 ans) et le risque d’infection au COVID-19 ou la gravité de la maladie. Les données d’Europe (par pays) et des États-Unis (par état) ont été étudiées séparément. Nous avons trouvé des corrélations positives statistiquement significatives entre le taux de couverture vaccinale  et l’incidence rapportée du COVID-19, ainsi que la mortalité pour l’Europe et les États-Unis. Une corrélation positive statistiquement significative a également été trouvée entre le taux de couverture vaccinale et le taux de létalité des cas de COVID-19 (CFR) pour l’Europe. Pour les États-Unis, la corrélation VCR / CFR n’était pas statistiquement significative.Notre analyse indique que le fait de recevoir des vaccins contre la grippe saisonnière dans le passé pourrait être un facteur de risque supplémentaire pour les personnes âgées en termes de sensibilité accrue à l’infection par le SRAS-CoV-2 et de probabilité plus élevée d’une issue létale en cas d’infection. Des recherches supplémentaires sur ce facteur de risque éventuel sont nécessaires de toute urgence.

 

Remarque: Financement: L’étude était autofinancée

Déclaration d’intérêt: nous ne déclarons aucun conflit d’intérêts

Une étude publiée ici pencherait pour l’hypothèse que la vaccination contre la grippe aurait pour conséquence de baisser l’immunité des vaccinés pendant les semaines suivant immédiatement la vaccination.

https://peerj.com/articles/10112/ :  « Positive association between COVID-19 deaths and influenza vaccination rates in elerly people worldwide ». Association positive entre les décès par COVID-19 et les taux de vaccination contre la grippe chez les personnes âgées dans le monde ».

L’auteur est Christian Wehenkel qui n’a rien à voir avec la médecine puisqu’il travaille pour l’Institut de la sylviculture et de l’industrie du bois au Mexique. Mais il semble qu’il se soit penché sur le sujet par intérêt individuel,  lui aussi complètement libre et sans lien avec les labos… aurait donc utilisé les données statistiques de vaccinations des  39 pays où elles sont disponibles mais je ne sais si ses travaux ont été vérifiés et confirmés. 

.

Bien sûr il y a forcément aussi des études montrant que le vaccin contre la grippe puisque c’est un vaccin contre un coranovirus type influenza comme celui de la Covid peut protéger aussi quelque peu contre la Covid… Je dois avouer que je penche plutôt pour l’étude américaine et pour un rôle néfaste de la vaccination contre la grippe. Je ne me ferai pas plus vacciner contre la grippe que contre la Covid.

 

 

 

 

 

 

page8image2833287632

Print Friendly, PDF & Email
19 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Christian Lesuffleur
Christian Lesuffleur
il y a 1 mois

J’ai pour souvenirs, que la région Lombardie avait été vaccinée largement contre la grippe la saison dernière et c’est cette région qui a été la plus touchée par le covis

Last edited il y a 1 mois by Armand Lanlignel
Colantonio
Colantonio
il y a 1 mois

Effectivement sur 60 autopsies ( Bergamo?) …58 victimes avaient pris un vaccin contre la grippe. L’Italie du nord ayant une bonne infrastructure et culture médicale …on pousse les gens à se faire vacciner. En Italie du Sud pratiquement pas de décès…pas d’infrastructure et de culture médicale…

Kancau11
Kancau11
il y a 1 mois

J’ai un très mauvais souvenir de 2 années de vaccination consécutives contre la grippe ou j’ai été patraque pendant 15 jours, en 2019 je ne suis pas fait vacciner, pas de PB, cette année vu les circonstances je voulais me faire vacciner mais comme j ‘ai trainé les pieds, il n’y avait plus de vaccin et pour l’instant je me porte comme un charme.

Machinchose
Machinchose
il y a 1 mois

je me fais vacciner contre la grippe depuis une dizaine d’ année, avec des resultats satisfaisants ( juste cette année fin 2020 OU JE ME SENS DEPUIS UN PEU PLUS GATEUX QUE D’ HABITUDE ………..et ou la mémoire me trahit parfois..)

possible aussi que ce soit du a l’ octogénariat qui viendra au rendez vous dans quatre mois me souhaiter bon anniversaire !!

et puis, faut aussi penser que chaque individu a des réactions différentes face a une injection ??

Pour certains une piqure de frelon peut etre mortelle; pour d’ autre une prise de médicament peut reveiller pire que le mal qu on veut soigner, il y en a pour qui bouffer des cacahuètes ou des pignons entraine un oedeme parfois mortel…….
LES HUMAINS VEHICULENT LEURS PROPRES HISTOIRES et encore heureux qu ils ne soient pas (encore) polycopiés…mais patience! ça vient! ça vient ……..

Fomalo
Fomalo
il y a 1 mois
Reply to  Machinchose

Bonjour [email protected], la vaccination « contre la grippe » peut prendre plusieurs formes et celle que je préconiserais par expérience est la méthode homéopathique:Un dimanche matin à jeûn 1 dose d’oscilllococcinum 20 à 30 minutes avant le petit dej, et quinze jours après, dimanche matin, même processus, avec une dose d’influenzinum 7CH; et ça de fin septembre jusqu’à début avril.Même si ce n’est plus remboursé depuis deux jours, ça fait grosso modo 5 euros par mois.Perso je crains plus la tête mouillée par temps froid et venteux…-> otite assurée en même temps qu’antibiotiques.
PS: tout le monde- même les septuagénaires de première moitié- se sent plus gâteux que les années précédentes, et même les trentenaires, à moins d’être des menteurs patentés. ..
Vous nous préviendrez, j’espère, de votre « octogénariat »!!

Machinchose
Machinchose
il y a 1 mois
Reply to  Fomalo

merci Fomalo
tu me rassures quand au gatisme 😆

Plumoussa
Plumoussa
il y a 1 mois
Reply to  Fomalo

moi je suis pour les recommandations du docteur Patrick Sébastien : » un doigt dans le cul  » tous les matins !

durandurand
durandurand
il y a 1 mois

Il est temps de foute en l’air cette dictature sanitaire imposée par ces assassins qui nous gouvernent!
Dr Gérard Maudrux : « les médecins ont peur, ils se taisent »
https://www.youtube.com/watch?v=E7RrwFrpZqg&feature=emb_logo

https://www.francesoir.fr/opinions-entretiens/video-debriefing-dr-gerard-maudrux

Avec le Dr Maudrux, qui tient un site très suivi :
https://blog.gerardmaudrux.lequotidie

Marcher sur des Oeufs
Marcher sur des Oeufs
il y a 1 mois

STATISTIQUES des SUR-VI-VANTS au COVID
comment image
comment image

raslebol
raslebol
il y a 1 mois

Déjà, qu’ils s’en prennent à nos enfants avec leurs 11 vaccins obligatoires !
Maintenant c’est la méfiance d’une partie des Français qui ont remarqués la supercherie vaccinale car les gvts successifs se servent ouvertement de scientifiques
pour tenir le peuple dans leurs pognes !!!
Alors forcément vaccins sur vaccins ne peut pas apporter que du bon ou du bien.
Les scientifico-politiques sont bien évidemment de mèche avec le gvt momo macron car, tout comme ce connard, ils aiment le pouvoir et surtout le fric !!!

libretjust
libretjust
il y a 1 mois

je pense qu’il serait intéressant de savoir aussi, combien de vaccinés contre la grippe n’ont pas eu la covid. De toute façon la confiance est perdue,

palimola
palimola
il y a 1 mois

Ben alors ici on est tranquilles car des vaccins les pharmacies n’en ont pas ( c’est affiché a l’entrée ) et quand on leur présente une ordonnance ( si le médecin a bien voulu vous recevoir ) il manque la moitié des médocs….. sinon ça va !

palimola
palimola
il y a 1 mois

Ah j’oubliais pour les urgences heureusement nous avons un hôpital tout proche , bien sûr l’attente se situe entre quatre et neuf heures ( vécu ) vous avez le temps de canner tranquille sur la chaise que l’on vous a indiqué en vous précisant que l’on s’occupait de vous , quand je me rend au véto pour mon chien c’est nickel rapide et efficace mais ils ne m’acceptent pas comme patient ….dommage ..

ANDRÉ Pierre
ANDRÉ Pierre
il y a 1 mois

VACCIN GRIPPAL & MORTALITÉ COVID : Les liens se resserrent.
Néosanté n°107. Janvier 2021. Un dossier de Pryska Ducœurjoly

La vaccination contre la grippe est- elle en rapport avec l’épidémie de covid et sa mortalité parmi les aînés, cibles privilégiées des campagnes antigrippales ? Dès le mois de mars, nous avons émis cette hypothèse ap- puyée par une étude américaine mon- trant que les infections à coronavirus sont favorisées par le vaccin anti-in- fluenza. Dans le Néosanté du mois de mai et celui de septembre, nous avons exposé d’autres éléments accréditant un phénomène d’interférence virale et de « remplacement épidémique » auquel les vaccinés contre la grippe auraient payé un lourd tribut. Depuis, nous avons continué à lire la littéra- ture scientifique récente à ce sujet et nous avons interrogé des spécialistes partageant et étayant notre suspi- cion. Nous avons aussi lancé un appel à témoins pour avoir des retours d’ex- périence avec ce vaccin administré à grande échelle en début d’automne. Notre conclusion est que la vaccina- tion contre la grippe représente très probablement un facteur de risque supplémentaire pour contracter une affection respiratoire potentiellement fatale….

PASCAL LEVEQUE
PASCAL LEVEQUE
il y a 1 mois

Je déconseille le vaccin contre la grippe car il existe pendant quelque temps un affaiblissement de l’organisme qui peut être favorable au covid, ma femme médecin me l’a confirmé. Renforcez plutôt votre organisme en prenant de la vitamine D et du Zinc et manger plutôt des fruits pour la vitamine C. Il existe un complément alimentaire qui est efficace, il s’appelle Bion3.

zipo
zipo
il y a 1 mois

Plus l’on avance et plus le sujet « Covid »n’en finit pas de nous étonner ainsi que le silence du haut conseil « auto proclamé »de nos élus sur ces études et qui préchent mème l’inverse de ces études comme quoi le vaccin contre la grippe qui depuis des années a prouvé son inéfficacité car le virus avait muté serait d’une grande protection contre le « Covid »!Je ne suis pas virologue mais avec les effets secondaires des vaccins des milliers de Français en patiront toute leur vie comme ma fille avec l’hèpatite B et moi mème petit avec le BCG !
le remède est pire que le mal!l’on dénigre des vieux médicaments qui ont fait leur preuve pour les remplacer par l’efféralgan et le remdevir toxiques tous les deux!Mais plus chers!
bref BIG-PHarma a pris le pouvoir sur notre sécu et nos cotisations!Il est a noter que notre conseil auto proclamé et ses sbires ont pour référence les études du « lancet »!Etudes dirigées par big-Pharma !Donc ils font le produit le vendent et en font la promotion en ayant acheté tous les responsables !Si ce n’est pas de la corruption qu’es ce que c’est?

Dominique
Dominique
il y a 1 mois

On a encore beaucoup à apprendre sur les virus et nous; surtout sur ce Coronarovirus franco-chinois vraisemblablement fabriqué par des « chercheurs ».
Tous les deux médecins octogénaires nous avons fait notre covid dès les 28/29 octobre après que nous ayons fait le 19 octobre notre vaccin annuel contre la grippe. En novembre, je me suis interrogé et je constate que nous ne sommes pas les seuls à soupçonner une relation entre ce vaccin et la Covid-19. Autrement dit les « vaccins » contre le Coronarovirus SARS-2 sont conseillés en terrain bien inconnu. DU-Die Unabhängigen (les indépendants)
et Peter Eberhart, son Président ont bien raison d’avoir déposé une plainte contre Swissmedic (la FDA suisse) au Tribunal fédéral.

Lire Aussi