Mathieu Bock-Côté: «L’obsession raciale gagne jusqu’à l’opéra»

CHRONIQUE – L’Opéra de Paris ne fait que mimer les manies nord-américaines.

 

 259 total views,  1 views today

image_pdf

12 Commentaires

  1. le danger n’est pas l’islam(isme),le danger est le mepris siderant que vouent lres elites dirigeantes au petit peuple,,l’l’islam n’est qu’in instrument de des truction de ce petit peuple blanc comme l’est l’insecurite ou l’immigration,,pour le bourgeois ,l’homme commun ,l’homme de la rue n’ existe que pour le servir comme chair a canon ,comme ouvrier ou comme consommateur,qu’il soit relmplace par d’autres races ,le bourgeois s’en fout ,qu’il soit musulman idem,,les pubs vantant le metissage n’est pas du fait de l’islam,,les politiques d’immigration non plus,les black blocs idem,,incriminer l’islam (qui est un danger)pour tout et pour rien releve de la mauvaise foi

  2. Se dire racisé signifie être raciste.
    Ils veulent s’approprier la culture de l’Opéra tout en nous reprochant de faire de l’appropriation culturelle a leurs égards.
    De toute façons, bientôt l’Opéra sera interdit puisque « haram » et offensant pour les musulmans.

  3. il me semble que la vraie obsession est celle de tout détruire,
    méfions nous des gardes rouges

  4. Comme si le nombre donnait des droits, c’est tellement plus facile de pondre des gosses sans aucune conscience de civilisation, ensuite vient la misère et on réclame une aide qu’on considère universelle mais ce n’est pas comme ça que le monde doit fonctionner sinon à quoi sert les efforts s’il faut ensuite tout partager ou tout donner en encourageant notre propre destruction ?

  5. ils commencent sérieusement à nous emmerder et je suis polie avec leurs blacks et beurs….

  6. Bonjour,

    La Russie, l’autre patrie du ballet, fait rêver. Pas encore contaminée par ces bêtises de quotas.
    Le talent, le travail, un point c’est tout. On ne va pas « adapter » les œuvres !

    Raphaël, danseur poitevin, a été admis à la prestigieuse école de danse classique Vaganova ballet académie de Saint-Petersbourg.
    https://www.lanouvellerepublique.fr/poitiers/poitiers-raphael-futur-tsar-du-ballet-russe

    Et voici en 2017 un portrait de la famille de Raphaël :
    https://www.lanouvellerepublique.fr/poitiers/une-fete-ou-on-oublie-les-tensions

  7. Comme les faits le démontrent, les incapables réclament ce qu’ils sont incapables de produire !

  8. Je ne suis pas étonnée par ces demandes révolutionnaires de remise à plat de notre civilisation dans toutes ses manifestations, cela ne fait que commencer et on n’a pas fini car je crains que les peuples occidentaux n’aient plus la volonté, le courage et encore moins de conviction ou d’attachement suffisant au legs reçu de leurs ancêtres pour y résister. Il n’a personne de suffisamment connu et charismatique pour y opposer un quelconque veto construit pour légitimer le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes sur leur territoire ancestral.
    C’est comme si l’accusation de racisme à tous propos avait zombifié tout un peuple. Non, je ne suis pas raciste, mais…
    Il faudrait quelqu’un qui soit capable d’énoncer calmement ses idées, un peu un Philippe de Villiers, malheureusement un peu vieux et peut-être trop marqué « vieille France », dont la sincérité simple serait perçue comme sortant du coeur d’un enfant reconnaissant et attaché à son pays ancestral de façon incontestable. Ses explications en paraîtraient en découler naturellement et logiquement.
    Peut-être que Marion pourrait incarner cela, bien qu’elle ne s’en sente pas encore capable mais elle a toute la finesse, la gentillesse (au sens ancien du terme) pour incarner le peuple historique, en nouvelle Marianne ou Jeanne, et l’amour inconditionnel que tout esprit bien né a aussi bien à l’égard de sa lignée que de son pays charnel.
    Malheureusement, le peuple historique est distrait en permanence de tout cela par le loisir, la propagande, le paradoxe est qu’il a trop de temps pour penser, réfléchir sur la vie, le temps lui laisse le temps de connaître l’ennui plus que d’étancher une soif de connaissance.
    Donc, nous sommes bien partis pour chuter dans les oubliettes de nos nouveaux seigneurs nous faisant subir leur basse justice sous la bénédiction du clergé et de l’aristocratie mondialiste qui nous gouverne.

    • trop marqué vieille France….dites vous. mais justement ,ce sont ces vieilles racines françaises qui font défaut chez les nouvelles générations.
      on a trop culpabilisé et ridiculisé ceux qui y étaient attachés.

      • Angora,
        L’expression « vieille France » peut paraître déplacée dans le contexte, mais je voulais simplement dire qu’il fallait une personnalité qui donne l’impression d’avoir aussi une vision de l’avenir. Philippe de Villiers est certes engagé, mais je ne connais pas sa vision du futur. Je ne lui jette pas la pierre pour cela car moi-même suis de ce point de vue un peu pareille – mais sans ses qualités !

        • il faut aller piocher chez Génération Identitaire,
          des jeunes pleins de fougue et de beauté française

Les commentaires sont fermés.