Catastrophe : seulement 40 % des Français veulent se faire vacciner !

 270 total views,  1 views today

image_pdf

6 Commentaires

  1. tant que le salopard de l’Elysée continuera à sévir, les FRANCAIS vont souffrir ….
    RR doit continuer à nous informer autrement que la propagande de macron

  2. Monsieur Cassen ,si je suis avec régularité vos diatribes, permettez moi pour une fois de n’etre pas d’accord avec vous. Virus il y a . au début on nous as parlé de 300000 morts. puis d’une gripette, puis d’une pandémie . je ne suis pas du tout macroniste A la limite je hais ce petit histrion sorti des basques des grands banquiers . Mais il faut prendre en compte l’inconnu total de la vérole virale chinoise . Vaccin il y a . la première faute c’est de prendre en compte l’avis des franchouilles. durant ma prime jeunesse nous étions tous vaccinés a l’école du village. deuxième erreur la gratuité , tout le monde sais que ce qui est gratuit est nul. Comment cela va t’il être géré? J’habite au bout du monde et ne peut sortir des limites de ma petite ile . Je serais donc un des premiers a me faire piquer .
    Arrêtez les conneries et continuez a crever si bon vous semble.

  3. Il y en a, il vaut mieux les vacciner, car ils sont tellement cons et crédules qu’ils ne nous rendent pas service, ni à eux-mêmes, ni aux autres Français

  4. PAS d’OBLIGATION à se vacciner ; mais :
    Le gouvernement va se servir des entreprises, des services publics, des commerçants… pour mettre en place cette privation de liberté qui porte atteinte, entre autre à notre intégrité physique.
    La suite ou tu te vaccines ou tu es mort socialement avec pour conséquence, la misère, la famine, la mort sociale, la mort physique. (l’État est tout content, nous auront fait ce qu’il attend de nus sans qu’il se salisse les mains et sa réputation ; la sélection naturelle sociale s’opère).
    La deuxième phase de cette hypocrisie politique, soit, celle de « la vaccination volontaire »; parce qu’on le sait on baigne dans une parfaite démocratie depuis des lustre, et plus encore maintenant où elle et au top !
    Toujours pas d’obligation à se vacciner mais : le dernier tour de vis : PLUS d’ARGENT LIQUIDE…… Il faut lutter contre cela aussi, mais comme tout, qui tient les cordons ? Qui détient la parole, celle de la pensée qui doit être unique ? Restera-t-il suffisamment de « masse populaire LIBRE et forte » pour continuer le combat ?

Les commentaires sont fermés.