Un forcené tue trois gendarmes : pourquoi Macron est coupable…

« Encore trois gendarmes assassinés à cause de Macron qui va se faire un super coup de com télévisé aux funérailles… »

https://www.ouest-france.fr/societe/faits-divers/trois-gendarmes-tues-un-quatrieme-blesse-dans-le-puy-de-dome-7098160

Je ne comprends pas.
Quatre gendarmes sont appelés pour des violences conjugales et un seul en revient vivant… !

Une sorte de forcené s’en prend à sa femme et accueille les gendarmes à coups de fusil et en abat trois directement. Le quatrième a été blessé.
De nombreux gendarmes ont trouvé la mort, ces dernières années, à cause de l’irresponsabilité de nos gouvernants.

Pourquoi ? comment ?
Réponse : la trouille de la bavure, de se retrouver en garde à vue, condamné et viré de l’armée pour avoir fait usage de leur arme.

La gendarmerie est un métier d’armes, comme l’armée dont elle fait partie et la police, une des forces publiques dont le rôle est d’assurer l’ordre et la sécurité publique contre tous ceux qui les menacent.

Pourquoi un métier d’armes ?
Parce que cela fait partie des métiers dangereux dans lesquels on peut se retrouver confronté à des situations dangereuses graves où l’on peut risquer sa vie.
Parce que ces hommes et ces femmes, armée, gendarmerie et police, sont formés à ces métiers dans des écoles où on leur enseigne tout ce qu’ils doivent savoir et faire pour mener à bien leur mission dans les meilleures conditions de réussite et de sécurité pour eux-mêmes et pour le public.
Parce qu’il est difficile d’imaginer qu’une armée parte en guerre sans armes, tout autant que des gendarmes ou des policiers.
C’est pourquoi on leur donne des armes dans le but logique qu’ils puissent s’en servir en cas de danger et de force majeure.

Une arme peut blesser ou tuer, selon l’usage qu’on en fait.
À la guerre, au combat, on a souvent en face de soi une armée ou des troupes de mercenaires eux-mêmes armés jusqu’aux dents qui ne vous feront pas de cadeau et on est obligé de combattre et de faire usage de ses armes pour se protéger et pour tenter de vaincre l’ennemi.
Un soldat ne tue pas par plaisir, mais parce que c’est sa mission qui le nécessite et son devoir de le faire dans certaines situations.

Un policier ou un gendarme est aussi armé pour pouvoir affronter des groupes ou des personnes isolées aux comportements dangereux.
Le policier ou le gendarme n’est pas un cow-boy de rodéo et l’usage de son arme est très encadré et il faut bien le dire trop encadré.
Les règles sont tellement complexes et pointues qu’il est quasiment impossible pour un policier ou un gendarme en situation de danger mortel imminent d’avoir le temps d’évaluer le cadre légal de sa riposte.
Il doit donc riposter parfois dans la seconde pour se protéger et pour protéger du public.

Aujourd’hui, on en est même arrivé à leur interdire de faire usage de leur arme pour ne pas provoquer d’émeutes et d’embrasement des banlieues dans un pays au bord de l’explosion en guerre civile.
Mais cette situation n’est pas de la responsabilité du policier ni du gendarme, mais des politiques qui ont pris de mauvaises décisions depuis des décennies et continuent à en prendre.

Les policiers et les gendarmes se trouvent donc dans une situation extrêmement stressante où ils sont coincés entre l’obéissance aux ordres et ne pas se servir de leur arme ou être abattus par l’agresseur.
Ces métiers ne son plus possibles et je leur conseille à tous de se faire porter pâles ou de démissionner.

Qui est responsable ? Macron.
C’est Macron qui a fait de la France une ruine et une poudrière.
C’est Macron qui fait venir chaque année 500 000 immigrés arabes ou africains musulmans, décapiteurs, égorgeurs, violeurs et pilleurs.
C’est Macron qui fait des lois iniques pour détruire la France.
C’est Macron qui est en grande partie responsable de la catastrophe sanitaire actuelle et les 60 000 morts (minimum) reconnus par l’État. C’est Macron qui vide les prisons.
C’est Macron qui donne tous les privilèges aux musulmans au détriment des Français de souche.
C’est Macron qui assassine le pays et le peuple français.
C’est Macron qui laisse les frontières ouvertes à tous les terroristes.

Enfin, c’est Macron, toujours en campagne pour 2022 qui va se faire un super coup de com aux funérailles de ces trois malheureux militaires qui ont perdu la vie en faisant leur devoir et en obéissant aux ordres de Macron.
Mais Macron est une machine qui se fout totalement de la vie de ces hommes.
Vous ne trouvez pas qu’il y a un truc qui cloche, dans ce pays ?
https://www.huffingtonpost.fr/entry/mort-des-gendarmes-dans-le-puy-de-dome-hommage-de-la-classe-politique_fr_5fe329a4c5b64e4421012f3a

Macron est aujourd’hui directement responsable de milliers de morts en France. Il devra un jour être poursuivi et condamné pour ses crimes.

https://ripostelaique.com/un-forcene-tue-trois-gendarmes-pourquoi-macron-est-coupable.html

 183 total views,  1 views today

image_pdf

21 Commentaires

  1. Je ne sais pas ce qui a provoqué ce drame mais il est fort probable que pour riposter les gendarmes sont soumis a une cascade d »autorisations issues de leurs supérieurs qui eux même les attendent de leur hiérarchie , pendant ce temps ça tombe comme a Stalingrad . La police et la gendarmerie ont les mains liées , on en est même arrivé a récompenser ceux qui ne se défendent pas ….fallait le faire ! https://www.francetvinfo.fr/societe/manifestation-des-policiers/video-le-policier-kung-fu-emu-recoit-la-medaille-de-la-securite-interieure_1461211.html D’autres se laissent rôtir dans leur voiture sans se défendre alors qu’ils sont armés car ça leur est interdit et en face ils l’ont compris https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_des_policiers_br%C3%BBl%C3%A9s_%C3%A0_Viry-Ch%C3%A2tillon Par contre quand il s’agit de réprimer les Gilets Jaunes les ordres ne sont plus les mêmes !

  2. Ce nouveau fiasco, après les tristes aventures du Bataclan et de l’assaut pitoyable de Novembre 2015 dans le 93, illustre parfaitement le délabrement complet des Forces de Sécurité chargées normalement de défendre les citoyens. Ces trois soldats sont victimes de leur hiérarchie de carriéristes parasites et d’un Etat défaillant . Un gros remaniement devra être mené tant dans la Police que dans la Justice.

  3. Sincères condoléances aux familles des gendarmes abattus lâchement , nous le savons tous une fois que les journaputes ne donnent pas le nom de ‘assassin c’est que ce n’est pas un français de souche mais certainement un allogène islamiste , sinon son nom et tout son pédigré serai déjà étaler au grand jour , tout ce qui est dit depuis cette tragédie sur le meurtrier s’est de l’enfumage , encore des fake news de toutes pièces pour faire croire que c’est un complotiste blanc pratiquant catholique intégriste d’après les merdias , et mon cul s’est du poulet ?Bientôt au prochain massacre ils nous sortirons quoi comme grosse connerie?

  4. Il y as 40 ans parlions nous de survivalisme? non . On peut légitimement penser que 40 années de régression du droit et le renoncement de plus en plus visible à le faire appliquer , ont armées cet homme. Qui peut dire que cert homme ne détenais pas un arsenal pour ce protéger d’une menace d’abord exogène puis devenu endogène .Car plusieurs décennies de choix politiques ont permis et favorisés l’installation sur notre sol de millions d’étrangers qui par pression ont fait modifier notre droits , notre législation ,nos us et coutumes pour leur avantage au détriment des autochtones.
    Alors certes cet homme était un instable , un forcené qui s’apprêtait à commettre un crime de droits pénal contre son épouse . Et les gendarmes qui venaient pour l’empêcher de commettre son crime et certainement l’arrêter, ont été tués par ce malade . Ils ont été tués car n’osant pas faire usage légal de leur armes alors que l’utilisation de la force leur appartient (ou plutôt fut un temps leur appartenait) . Si plusieurs générations de politiques n’avaient bradés le pouvoir régalien par peur de répression et non respect des exigences des nouveaux occupants devenant de plus en plus majoritaire. Ces trois gendarmes ne seraient pas mort , il auraient abattu ce forcené. La mort des ces homme est imputable directement à la lâcheté de tout ces politicards ,
    indirectement c’est eux qui ont appuyé sur les gâchettes.

  5. Merci de dire la vérité. Vous oubliez juste de dire que si nous avons autant de délinquance dans ce pays, les politiciens sont en cause mais les juges aussi, la magistrature doit aussi rendre des comptes. J’ai seulement l’impression que la justice défend plus les voyous, délinquants de tous poils et les assassins et que le peuple n’est absolument plus protégé. Pour tout ce laxisme, j’ai des solutions à prendre en urgence.

  6. On apprend dans les commentaires de RL que le forcené était antillais un certain Limon quelque chose. Tout s’explique : cette affaire du forcené « catholique extrémiste » selon le procureur, survivaliste est la conséquence de celle de Michel Zecler. Mais en bien plus grave en termes de morts d’homme. Les gendarmes ont redouté plus que de perdre leur vie d’être la cible d’un lynchage médiatique parce que le forcené était noir. Une fois de plus, les journaleux nous ont bien promené !
    De savoir que tous ces politicards vont en tirer profit en affichant leurs mines d’hypocrites, pour s’attirer les faveurs des gendarmes et de la police, j’en ai la chair de poule.

    • Le tireur n’était pas antillais. Blanc né à Nancy. Puis dans la nuit les gendarmes ne pouvaient pas voir qu’il était noir. Un noir dans la nuit est invisible.
      Et il n’y en pas beaucoups qui vivent à la campagne et bossent comme bucheron.
      Trop dur, l’élage c’est pas comme attendre que les noix de coco se détachent de l’arbre.
      Non, il était blanc, chef d’entreprise donc ruiné par le confinement, son ex n’a pas présenté ses enfants.
      Tireur sportif et survivaliste, catho, blanc en plus. Tout ce que l’état qui nous veut mort déteste.
      L’état va se servir de ce fait divers pour désarmer les quelques centaines de milliers de détenteurs d’armes. Sans rien faire pour désarmer Mohamed et Mamadou qui planquent leurs flingues dans leurs zones de non-droit où les FDO n’osent plus mettre les pieds.
      Le pouvoir a peur non des envahisseurs mais des hommes blancs armés qui pourraient se soulever contre l’arbitraire. Ces sales gaulois réfractaires au vieux sang pourri qui refusent de mourrir. Ce genre d’incident risque de se répéter. Des blancs désespérés tuant d’autres blancs suicidaires mais qui obéissent servilement à l’état qui les paie.

  7. Macron n’est pas le seul responsable. Ses prédécesseurs aussi n’ont rien fait. Les policiers et gendarmes devraient avoir le droit d’anticiper les menaces et de réagir sans attendre en tirant dans les cuisses ou le bas ventre, c’est à dire neutraliser sans tuer. Autres responsables, tous nos élus qui ont un pouvoir d’initiative mais qui n’ont rien fait. Pourtant, ce n’est pas d’aujourd’hui que des policiers sont bombardés avec divers objets dangereux ou même brûlés vifs. Quiconque lance un pavé sur quelqu’un est un assassin et mérite une riposte immédiate efficace.

  8. Merci pour votre article. Oui il y a vraiment un truc qui cloche dans ce pays, Les militaires et les policiers devraient être les premiers légitimes à se servir d’une arme parce qu’ils sont formés et encadrés. Par contre je l’ai déjà dit précédemment je suis contre la détention d’arme par des citoyens landa. Ce n’est pas parce que l’on a un permis de posséder une arme que l’on est capable de s’en servir et de se maîtriser. La preuve ce forcené avait l’air complètement délirant et il était armé jusqu’au dents. Macron fait preuve de laisser-aller pour tout ce qui concerne la sécurité de la France et des français. Il nous pourrit la vie, soutien les racailles et rabaisse nos policiers, ceux qui sont là pour nous défendre et représente la force de l’état

    • les gens qui ont une détention d’armes savent s’en servir ce sont des tireurs sportifs

      • La preuve avec feu Frédérik Limol. La possession d’armes par des citoyens libres et entrainés est la seule garantie contre l’arbitraire de l’état.
        Je n’approuve pas le meurtre, mais les fdo sont juste bon à massacrer des pauvres gens qui protestent contre la hausse des impots et coller des PV.
        Nous maintenir dans la terreur covidienne.
        Le tireur était un malheureux chef d’entreprise en faillite qui n’avait plus vu ses enfants depuis des mois, compréhensible qu’il pète un boulon.
        Du coup le gouvernement va passer des lois encore plus répréssives envers les possesseurs d’armes, légales s’entend.
        Les gangsters et terroristes n’ont pas de soucis à se faire evidemment.
        Et les fdo ne seront pas plus entrainés. Ca qui me choque avec le propos de Gisèle.
        Les uniformes n’ont pas d’entrainement, 3 fois par an au mieux.
        A part les groupes d’élite genre GIGN.
        Je ne confierait jamais ma sécurité et celle de ma famille à des incompétents qui s’engagent pour la paie (et pas la paix) et ne font pas l’effort de s’entrainer sur leur temps libre.
        Les fdo/ militaires qui veulent un entrainement valable s’inscrivent dans des stands de tir et font du airsoft. Ce n’était vraisemblablement pas le cas de ceux là.
        Dommage pour eux. Dommage pour le tireur qui était une victime du système.

        • c’est ce que j’ai pensé aussi, il a dû être victime d’un juge merdique qui lui a enlevé ses enfants, plus sa faillite provoquée par le confinement, et sa haine s’est reportée sur les représentants de ce régime complètement pourri qui lui a pourri la vie.
          Il y en aura beaucoup d’autres .
          Son geste n’était pas si fou que ça, en quelque sorte il s’est vengé du mal que le système actuel lui a fait, il n’avait plus d’issue et il a voulu marquer sa sortie.

          • Exact. Cet homme a été victime du système comme beaucoup.
            Il y aura d’autres évènements du genre comme vous dites avec raison.
            Des hommes qui préfèrent mourir libres que vivre en esclaves.
            Regrettable que les blancs s’entretuent quand les racisés peuvent tuer à loisir.
            Et joyeux Noël !

        • Je ne suis qu’en partie d’accord avec vous mais il faut prendre en compte d’abord et avant tout que les policiers et gendarmes obéissent à des ordres .
          Aujourd’hui celui-ci est de ne pas tirer du tout pour ne pas faire de bavure ainsi que d’arrêter des gens qui se débattent avec force et virulence sans utiliser eux mêmes le recours à une forme de violence, légitime, elle, puisque intrinsèque à la mission même de ces forces qui disent bien par leur dénomination même ce qu’elles sont : maintenir l’ordre, par la force, si il le faut! En réalité c’est la posture politique adoptée par macron que les gendarmes doivent défendre et non pas l’intérêt général.
          Ce qui ne va pas c’est que les gendarmes n’obéissent en fin de compte qu’à la faible partie des citoyens qui ont voté pour instaurer la macronie. Et le politique de celle-ci est celle du  » en même temps » de macron que ces gendarmes payent. Il est logique dans ces conditions que macron et sa clique leurs rendent hommage non pas au nom de l’intérêt Républicain mais celui de l’oligarchie opportuniste qui nous gouverne . Ils ont été victime en quelque sorte du rôle que macron leur a alloué. Il va sans dire que ce rôle n’a rien à voir avec l’intérêt général et n’a plus rien de régalien dans le sens où il pourrait très bien être rempli par des milices privées ou des mercenaires.
          La balle est dans le camps des FDO . Vont ils longtemps accepter de n’être que des cibles potentielles ou encore de pantins ou marionnettes qui sont juste là pour faire voir qu’elles sont là, tout en ne pouvant agir comme elles ont toujours su le faire, depuis qu’elles ont été créés ? Leur seul soucis n’étant plus d’assurer la sécurité du citoyen mais de se sortir indemne de certaines situations, tout en ne faisant surtout pas usage de leurs armes qui vont certainement devenir factices dans le futur.
          Les politiques ne voulant surtout plus assumer leurs responsabilités , ils demandent à ceux représentants l’état qui sont les derniers remparts avant la barbarie , de ne surtout pas assumer celles de maintient de l’ordre !!

          • Les gendarmes obéissent à l’état. En 1914 ils flinguaient les poilus dans le dos quand ils reculaient, en 40 les déserteurs qui ne voulaient pas finir en stalag et les réfractaires au STO. Plus les résistants.
            Les allemands ont eu le trait de génie d’associer des policiers et des gangsters pour contrôler le marché noir et pourchasser des résistants.
            Les FDO on en a tous ou presque dans la famille, ceux que je connai leur gosses ont fait pareil, comme les autres fonctionnaires/ militaires.
            Une noblesse bien consciente du mécontentement qu’elle crée même au sein de sa famille mais attachée à ses privilèges.
            Même ceux qui me sont proche, je ne suis pas sûr qu’ils se rallieront à la famille plutôt qu’à la gamelle.
            Pour en revenir aux défunts, ils sont morts parce que sous équipés et sous-entrainés.
            N’importe quel chasseur pourrait aisément se farcir un peloton de gendarmerie. Surtout les bons amateurs de sangliers.
            Donc je ne crains pas trop une saisie d’armes, 10 gendarmes pour 100 chasseurs…
            Je préfèrerai une milice à ces guignoles surpayés (un gendarme sans qualif c’est 1500€) et sous-entrainés.

    • Ne croyez pas ça, la plupart des détenteurs d’armes légales (à part les collectionneurs) sont des gens qui connaissent bien mieux les armes et qui savent bien mieux les utiliser que l’armée ou les FDO (eh oui). La plupart des détenteurs d’armes sont des tireurs sportifs (300 000) ou des chasseurs (1,2 million) et chez eux la pratique du tir est régulière, c’est à dire une fois tous les 15 jours environ. Chez les tireurs sportifs on retrouve des militaires, des policiers, des gendarmes, des gens de la sécurité et aussi des citoyens responsables. Merci de ne pas confondre les détenteurs d’armes légales avec la racaille. Je rappelle que les détenteurs d’armes légales sont des gens contrôlés, qui possèdent un certificat médical spécifique à la pratique et qui passent un examen de connaissances sur la sécurité et le tir. Ne confondez pas le permis de posséder une arme avec le port d’arme ce n’est pas du tout la même chose. Ne confondez pas non plus le tir qui est une discipline à part entière avec les FDO ou l’armée qui utilise le tir dans le cadre de leur métier. En France la pratique du tir et la possession d’armes sont extrêmement contrôlées même de manière excessive. Vous dites que vous êtes contre la possession d’armes par les citoyens mais avez-vous bien réfléchi à ce que vous dites ? d’une part il y a moins d’accidents chez les tireurs sportifs que partout ailleurs y compris chez les FDO, de plus les possesseurs d’armes légales sont plus une sécurité qu’un danger pour la population, imaginez une seconde une révolte des banlieues sans aucune arme parmi la population ? Savez vous que les FDO et l’armée réunis ne représentent pas plus de 300 000 hommes en tout et pour tout pour 67,7 millions de français ? Imaginez un peu un très gros problème de sécurité au niveau national, que se passerait-il ? cette force serait tout simplement incapable de protéger la population.

  9. Effectivement la peur de la bavure est presente .Dans ma ville tout le monde en parle Mais ,comme pour le citoyen lambda dans quelques temps ça rentrera dans la norme

Les commentaires sont fermés.