Zemmour négationniste : la dernière saloperie des collabos de l’antiracisme

Depuis plus d’un an qu’Éric Zemmour est la vedette de l’émission “Face à l’Info”, sur CNews, les collabos éructent. Alors qu’ils avaient depuis des années le monopole du discours politiquement correct, voilà un homme libre, par ailleurs bien plus cultivé et talentueux qu’eux, qui ose proférer des propos différents des leurs, quatre soirs par semaine. Et leur problème est que cela fonctionne remarquablement, puisque, grâce à cette émission, les taux d’écoute, entre 19 heures et 20 heures, sur CNews, sont passés de 80.000 à près d’un million en début de semaine, reléguant LCI et BFM loin derrière.

Les collabos de gauche, qu’ils soient politiques, syndicats de journalistes, associations, ont pourtant tout fait, avec les associations musulmanes, pour éviter cette catastrophe. Ils ont multiplié les pressions contre la chaîne de Vincent Bolloré, organisé, avec le CCIF, un rassemblement où fleurait bon l’antisémitisme, ils ont fait pression sur les publicitaires, souvent avec succès, ils ont multiplié les pétitions dans la rédaction de CNews, orchestrées par des minables qui profitent pourtant de la progression de la chaîne. Rien n’y fait, les audiences progressent toujours, et chaque soir, Éric Zemmour fait de remarquables analyses sur les sujets d’actualité et demeure un homme dont la parole libre est de plus en plus appréciée des Français. Et comme Marc Menant se met à l’unisson, que Christine Kelly est une excellente présentatrice, et qu’Éric de Riedmatten et Dimitri Pavlenko complètent remarquablement le plateau, cela marche de mieux en mieux.

Alors, il leur reste ce que le cinéaste Gérard Boyadjian a appelé “Le djihad judiciaire”, où d’ailleurs on voit Éric Zemmour quelques minutes, pour compléter leur sinistre besogne. Tous les soirs, des dizaines de commissaires politiques, payés par nos impôts, qu’ils soient à la Dilcrah, à la Licra, au Mrap, à la LDH, à SOS Racisme, à l’UEJF, au CCIF (qui bien que dissous est toujours en activité !) ou d’autres associations musulmanes, sont mobilisés pour écouter chaque mot d’Éric Zemmour, et vérifier s’il n’y a pas matière à lancer une campagne de signalement (donc de délation) au CSA), voire de déposer plainte.

Le but de toutes ces plaintes : multiplier les amendes contre Éric, voire le faire condamner, par accumulation, à des peines de prison, pour contraindre CNews, sous pression du CSA, à lui retirer son émission.

Avant de commencer les émissions sur CNews, en 2019, Éric avait participé à un colloque de la droite. Aussitôt, les cafards, comme Pierre Serne (dont la plainte contre Riposte Laïque, qui l’a qualifié d’islamo-fellateur, a été instruite) se dont déchaînés, et se sont vantés d’avoir déposé plainte contre le journaliste.

Il a ensuite suffi qu’Éric explique, dans une phrase, que les mineurs isolés ne sont ni des mineurs, ni isolés, et qu’ils provoquent l’augmentation de la délinquance en France, pour que toutes les associations dites antiracistes montent au créneau, soutenues par 24 présidents de départements socialauds. Il a commencé par dire qu’il y avait des assassins et des violeurs parmi eux, avant de préciser, dans une autre phrase, que bien sûr tous ne l’étaient pas. Mais les racketteurs et les censeurs en sont restés à la première phrase, et l’avalanche de plaintes est donc tombée.

Et hier, un 9 décembre, ceux qui se disent laïques, et qui expliquent qu’on est libres en France grâce à ce concept, ont récidivé. Plainte du parquet, de SOS Racisme, de l’UEJF, du Mrap et de la Licra (la LDH dormait ?) contre Éric, pour “négationnisme”, rien de moins !

Le crime d’Éric Zemmour ? Avoir repris la thèse qu’il avait développée dans son livre “Le suicide français”, qui lui avait valu l’opprobre sur tous les plateaux de télévision, de la part de ses confrères, qui n’évoquaient que ce chapitre ! Il suffit d’écouter la bonne élève Léa Salamé éructer contre son confrère, en essayant, avec l’ineffable Ruquier, de lui faire dire qu’il veut réhabiliter Vichy et Pétain…

Dans la continuité de ses positions, il était opposé à Bernard-Henri Lévy, lors d’une des premières émissions de la chaîne, où le philosophe avait été mal en point, dans ce débat, essayant de s’en sortir par nombre d’interruptions de son interlocuteur. Il se permet malgré tout de qualifier Éric de “négationniste”, rien de moins, alors que le journaliste développe la thèse que le régime de Pétain a négocié avec les nazis pour préserver une majorité de Juifs français, sacrifiant les Juifs étrangers. « Un jour, dans une autre émission, vous avez osé dire que Pétain avait sauvé les Juifs français. C’est une monstruosité, c’est du révisionnisme ». Voilà les raccourcis de type totalitaire, dans un style très stalinien, de Bernard-Henri Lévy.

https://www.jeanmarcmorandini.com/article-405895-vives-tensions-hier-soir-entre-bernard-henri-levy-et-eric-zemmour-sur-le-plateau-de-cnews-ce-que-vous-dites-est-une-monstruosite-une-infamie-c-est-du-revisionnisme-video.html

Bien évidemment, les cafards aux aguets ont compris que les propos du pseudo-philosophe étaient un message pour lancer une nouvelle étape du djihad judiciaire. Et donc, les éternels racketteurs de l’antiracisme et leurs avocats, bien connus de Riposte Laïque ou de Renaud Camus, comme Sabrina Goldman pour la Licra, ou la pathétique Noémie Madar, de l’UEJF, soutenus bien sûr par le parquet, donc par Dupond-Moretti, donc par le régime de plus en plus dictatorial de Macron, ont instruit un nouveau procès à Éric Zemmour. Pourtant, les propos du journaliste du Figaro sont fort clairs. Et, encore plus insupportable pour les collabos, selon son habitude, Zemmour ne se couche pas, ne demande pas pardon, mais assume ses propos. « Je tiens à répéter ce que j’ai dit, les chiffres parlent d’eux-mêmes : en France, 40 % des Juifs étrangers qui ont été exterminés et 90 % des Juifs français qui ont survécu. J’admets que l’on puisse contester ce que je dis mais je ne vois pas en quoi ce que je dis conteste que des Juifs aient été exterminés par des Allemands ».

Malgré cela, tels des perroquets, tous ces minables gémissent que ces paroles sont négationnistes, et qu’Éric Zemmour (qui est juif, rappelons-le, même s’il ne met jamais cette appartenance en avant) insulte la mémoire des disparus, et nie donc le fait que des Juifs français aient pu être exterminés par les nazis. « Il s’en prend maintenant à la mémoire des morts… Il n’y a plus de limites. » ose Sabrina Goldman. « En substance, il affirme que Pétain a sauvé les Juifs français, cette phrase veut donc bien dire qu’aucun Juif n’a été déporté et en est mort. Par ces mots qui lui sont reprochés, ce sont 24.000 personnes qui sont encore une fois effacées », ose avec une rare mauvaise foi le parquet, qui réclame 10.000 euros d’amende, payables en cent jours-amendes de 100 euros, procédure qui oblige le condamné en première instance à sortir l’argent, même s’il se pourvoit en appel.

https://www.liberation.fr/france/2020/12/10/apres-la-haine-raciale-zemmour-condamne-pour-negationnisme_1808248

https://www.lefigaro.fr/flash-actu/petain-sauveur-de-juifs-francais-10-000-euros-d-amende-requis-contre-eric-zemmour-20201209?

La question n’est même pas qu’on soit d’accord ou pas avec les propos d’Éric Zemmour. Le vrai scandale, impulsé par la loi Gayssot, dont Éric Zemmour est victime à son tour, est que des débats historiques puissent être tranchés par des juges, et pas par des historiens. Il est interdit à Éric Zemmour d’avoir une lecture personnelle d’une période bien plus compliquée historiquement qu’on veut bien le dire. Il lui est interdit de critiquer Paxton. Il lui est interdit de dire que 90 % des premiers résistants étaient de l’Action française, et que 90 % des premiers collabos venaient de la gauche. Il lui est interdit d’expliquer que le manichéisme n’aide pas à comprendre cette période, et à alimenter les nécessaires débats autour d’elle.

Rappelons que les racketteurs, toute honte bue, soutiennent les différentes initiatives contre la loi globale, au nom de la défense des libertés !

Éric Zemmour, avec l’accumulation des plaintes qui tombent contre lui, finira par subir, comme Christine Tasin, Renaud Camus, Alain Soral, Dieudonné  ou Hervé Ryssen, des peines de prison, d’abord avec sursis, puis fermes.

Et comme Dupond-Moretti envisage de sortir du droit de la presse ce que les collabos appellent l’incitation à la haine, il peut s’attendre, comme tous les lanceurs d’alerte de la mouvance patriote, à des comparutions immédiates, comme s’il était une racaille ayant agressé gratuitement des passants. Mais il n’est pas certain du tout que lui sera remis en liberté !

Et que Zemmour ne se croit pas protégé par sa carte de presse. Rappelons que ce sont ses confrères qui l’ont fait viré de LCI (Robert Ménard subit le même sort) et que beaucoup de journaleux rêvent de le priver de carte de presse.

Comme d’autre part, la notion de négationnisme, voire de crime contre l’humanité, risque de s’étendre à ceux qui contestent les thèses climatiques du Giec, ou ceux qui contestent la version officielle du covid, le pire est à craindre.

La France de Macron ressemble de plus en plus à celle de Staline, et Dupond-Moretti aurait été parfait dans le rôle de Beria. Espérons qu’Éric ne connaisse pas le sort de Soljenitsyne, ou pire encore celui de Trotski…

https://ripostelaique.com/zemmour-negationniste-la-derniere-saloperie-des-collabos-de-lantiracisme.html

 299 total views,  1 views today

image_pdf

23 Commentaires

  1. Les échanges avec Zemmour ont été de très bonnes tenues , monsieur Trévidic est un honnête homme et droit aux antipodes du monde des magouilles . Ce monsieur mériterait dans un monde normal a avoir de très hautes responsabilités , ça fait du bien d’en voir de temps a autres de ces hommes ou femmes ! ça nous dit que tout n’est pas perdu .

  2. Excellent débat sur CNEWS entre Zemmour et Marc Trévidic ancien juge anti terrorisme, qui expose avec réalisme son expérience de magistrat sans idéologie affichée. On appréciera à l’occasion les petites piques adressées de part et d’autre à notre cher garde des sceaux, qui comme le dit très justement Zemmour n’aura pas la temps de nuire. Il pourra bientôt retourner à ses occupations d’avocat à défendre les plus offrants, la Bentley ne se satisfaisant pas pour reluire du modeste salaire de ministre.

    • Bonjour,
      Oui, je l’ai vu aussi : excellent !
      Vous avez tout à fait raison : Trévidic m’a frappé par son réalisme.
      Je m’attendais à un catéchisme politiquement correct : ce n’était pas du tout le cas !

  3. que ce Ducon-Yeti fasse gaffe à sa tête de porc
    ses protégés Nazis’Muzzs
    pourraient bien le la lui tranchée prochainement
    une fois que ses copains Nazis’Muzzs
    se seront bien servis de ce gros porc à tête de sanglier et qu’ils l’auront bien utilisés et instrumentalisés !

  4. le ducon pourreti est une grosse merde de baveux gauchiasse ; ce gros bouffon devrait être impartial ,mais sa haine contre Eric Zemmour le pousse à sortir de sa réserve, c’est le comble de la connerie de ce sinistre de l’injustice .

  5. Si on se réfère à la LEDH à Strabourg, pour qu’une plainte soit recevable il faut qu’elle affecte directement le plaignant et lui cause préjudice personnel. C’est ce qui est advenu à une plainte d’un privé contre un organisme mais je n’ai plus les noms en tête. Bon à savoir et reservir quand il faut !

  6. Un million de Français qui écoutent régulièrement Eric Zemmour c’est un million d’électeurs qui sont capables de comprendre les enjeux qu’il expose et qui peuvent à leur tour convaincre d’autres Français de leur entourage. Evidemment que ça dérange !!! Donc tout test bon pour le déglinguer et tous s’y mettent, politiques et journalistes en premier lieu ! Mais ce n’est pas avec leurs petites manoeuvres mesquines qu’ils démonteront sa remarquabe argumentation …

  7. Si on se réfère à la LEDH à Strabourg, pour qu’une plainte soit recevable il faut qu’elle affecte directement le plaignant et lui cause préjudice personnel. C’est ce qui est advenu à une plainte d’un privé contre un organisme mais je n’ai plus les noms en tête.

  8. FAUT COPENDRE UNE CHOSE CES JOURNALISTE QUI PROVOQUE C EST LEUR FOND DE COMMERCE ET EN FACE DE BEAUCOUP TROP INTELLIGENT POUR EUX
    ERIC ON T AIME
    ET ILS SAVENT CES TOCARD QUE TU AS RAISON

  9. Si Zemmour a décuplé le taux d’écoute de CNews entre 19 et 20 h, si chaque livre de Zemmour bat des records de vente, ce n’est pas par hasard.
    En effet, les messages de Zemmour satisfont un public de Français qui subissent la dictature d’un pouvoir qui veut détruire la France et mettre sous l’éteignoir la majorité de la population. Cette sourde résistance à l’oppression qui s’exprime dans les choix de regarder telle ou telle émission, acheter tel ou tel livre, irrite profondément nos dictateurs. Chaque Français qui écoute ou lit Zemmour est une gifle au pouvoir, et le seul moyen d’arrêter cette vague serait de censurer ouvertement Zemmour.
    Enfin, tous ces anti-Zemmour primaires oublient volontairement un « détail ». Zemmour n’est pas un Français de souche, mais un Kabyle juif dont la famille a quitté l’Algérie pour venir s’installer en France. Zemmour est le plus bel exemple de l’intégration ou l’assimilation à la française. Et c’est ce même Zemmour qui est qualifié de négationniste, de raciste, voire d’antisémite !

    • Il ne suffit pas d’avoir un torche… mentionnant « Français » pour l’être; il faut les tripes qui vont avec… Chose impossible chez les gouvernementeurs.

  10. le gros qui roule en Bentley le cigare au coin des lèvres pour se rendre dans sa villa de Cannes a fait de ces saloperies islamo gauchistes son fond de commerce donc comme le marché est là et grandit avec tous ces immigrés qui nous crachent à la gueule ce n’est pas prêt de s’arrêter.

  11. Fait gaffe Eric ces gens là sont capables de tout et même encore plus , nous sommes en train de dépasser ancienne URSS ce qui est paradoxale au regard de ce que ces gens veulent prétendument défendre . Conclusion ils poussent la France hors de lumière ce ne sont pas des des idiots irresponsables mais des malfaisants au but bien précis celui d’accélérer notre déclin . C’est le sentiment que j’en retiens après avoir vu la hargne de cette bonne femme qui empêche les gens de parler et surtout de se défendre , son numéro des animaux malades de la peste lui va a merveille. Pour eux tous les gens qui regardent Zemmour le soir ils doivent certainement n’être qu’une bande salopards fascistes qu’il faudrait enfermer dans des mines de sel le plus rapidement possible . Quelle est devenue belle la France ???

  12. Cette gauche de charognards est de plus en plus néfaste. Ils ne veulent pas qu’on dénonce leurs saloperies qui consiste à détruire notre pays.

  13. Soutien sans faille à M. Zemmour. Il a raison et emmerde tous ceux qui veulent nous détruire.

  14. J’écoute Éric Zemmour tous les soirs, comme beaucoup d’autres français et je ne vois pas pourquoi il serait condamné pour faire des analyses qui déplaisent à certains politiques et à toutes ces associations qui propagent la haine et encouragent le séparatisme, comme le CCIF soit disant dissous, mais tjrs en activité et financé avec nos impôts. Si ces associations de merde continuent à pourrir la vie des français, il faut que l’on se révolte en masse, que l’on gèle nos impôts, pour ne pas être complice de ces cafards, en les finançant. La liberté d’expression existe toujours en France jusqu’à preuve du contraire ! Alors foutez la paix à Éric Zemmour.

  15. La connaissance, la réflexion, le respect de l’autre, nécessaires à tout débat constructiif dérange l’esprit borné, le suffisant et le faible qui se laissent aller dans le sens du courant, même s’il conduit aux abimes. La liberté d’expression est de plus en plus remise en cause dans le pays qui prône la liberté. Ne pas penser comme l’autre n’est pas une offense .pour ce dernier, mais, une marque de considération dans un véritable débat. Merci à Christine Kelly Zemmour et ses garcons qui relèvent le niveau en se libérant de la prétendue bien pensante qui se complait à ne pas voir plus loin que son bout du nez. Le racisme implique de s’estimer supérieur à l’autre. En estimant devopir imposer sa pensée jusqu’à vouloir pénaliser le contradicteur, c’est faire acte de racisme et de totalitarisme induit.

Les commentaires sont fermés.