Raoult interviewé par Ferrari : le vaccin aurait un sens si il faisait mieux que l'hydroxychloroqine !

Fabuleux Raoult. Le bon sens parmi nous. Que serions-nous devenus s’il n’avait pas été là pour nous faire comprendre la réalité et la vérité du scandale ? Il dit tout sur le scandale du Remdesivir, sur le vaccin pas prêt et inutile puisqu’il n’atteindra jamais le degré d’efficacité de l’hydroxychloroquine et le virus change sans cesse… comment faire un vaccin sur un virus mutant ? Il parle des milliards jetés en l’air, pour rien. Il explique que si le virus circule beaucoup en Europe c’est parce qu’il y a beaucoup de voyages et qu’on a laissé les frontières ouvertes… Il dit tout sur Big Pharma, sur les mensonges concernant la gratuité du vaccin, sur la médiocrité des politiques et leurs adjoints médecins, sur la dictature qui s’installe, il explique pourquoi Levy et Delfraissy lui en veulent à mort, il avait prédit que le vaccin contre le sida sur lequel travaillait Levy ne marcherait jamais….

.

Etonnante Ferrari… Lors des précédentes interviews qu’elle avait faites de Raoult, on la sentait détendue, admirative, complice…. de Didier Raoult. Cette fois, elle était mal à l’aise, on avait l’impression qu’elle avait un balai dans le cul et qu’elle se forçait à être sinon désagréable mais du moins à ne pas sourire, à ne pas paraître lui faciliter les choses.

Il est clair que, depuis le second confinement, on n’entend plus sur les media du système Perronne, Toussaint, Raoult et que ce n’est pas un hasard. Cela ne peut pas être un hasard. Ordres de l’Elysée ? En tout cas CNews, la seule chaîne du PAF à oser offrir une tribune à Zemmour et à permettre à Praud de tirer à vue sur les mesures aberrantes concernant le Covid a osé interviewer Raoult. C’est Ferrari qui en a été chargée… A-t-elle eu des consignes ? A-t-elle peur des réactions de ses collègues ? A-t-elle versé du côté de la force obscure ?

En tout cas voilà une belle interview de notre héros de l’hydroxychloroquine dont j’ai transcrit ci-dessous l’essentiel.

.

Il a l’honnêteté de rendre hommage à Alain Fischer, le « monsieur vaccin » de Castex, « c’est un des plus grands médecins de ce pays ». »Il a inventé la thérapie génique chez l’homme, quand même ! »

Extraits de l’interview, transcription des paroles  de Raoult.

Fischer sait que lorsqu’on commence à manipuler l’acide nucléique, l’ARN, l’ADN, il se passe des choses qui étaient imprévues. Il est mieux placé que n’importe qui pour évaluer ce qui se passe quand on injecte du matériel génétique chez les humains.

Excellent, il envoie une belle vacherie à Macron « ça remonte un peu le niveau des interlocuteurs scientifiques qui pour l’instant est assez moyen ».

Sur le vaccin, le programme que j’ai vu jusqu’à présent ça me semblait plutôt de la science-fiction, ce que j’ai vu c’était surtout de la publicité, j’ai pas vu d’article scientifique, j’attends de voir des vraies données…

Plus on est âgés, moins le vaccin contre la grippe fonctionne, car il y a une baisse de l’immunité avec l’âge.

Ce qui se passe actuellement c’est une espèce de panique depuis le début, c’est très difficile de voir clair… donc on peut pas être raisonnable ! Nous on a dépisté et traité, on a 1 pour 1000 de mortalité... Il faut donc qu’on soit sûrs que le vaccin soit mieux que 1 pour 1000 pour protéger les gens ! Et il faut sortir de la folie où on terrifie tout le monde tous les jours en disant qu’on peut pas les soigner.

 

 
On est fous. Les conditions qui ont été prises pour lutter contre cette maladie sont des conditions d’un autre siècle. Dire aux gens « ne vous soignez pas, restez à la maison »… même Hippocrate ne faisait pas ça.

 

Les politiques ont cru que l’industrie pharmaceutique allait leur fournir une baguette magique, le Remdesivir ! Ils se sont encore fait rouler dans la farine en achetant il y a deux jours pour 2 milliards un médicament qui ne marche pas alors que je le dis depuis le mois de mars. Maintenant il n’y a plus la baguette magique, alors, plutôt que de lutter… on compte sur le vaccin.

Si j’étais en Angleterre, avec le vaccin tel qu’il est, je ne me ferais pas vacciner.

Une des raisons pour lesquelles Lévy et Defraissy m’en ont tellement voulu, c’est que lorsque j’ai reçu l’IHU, en même temps que Fischer, on était 6, dont Fischer et moi, je devais faire quelque chose pour les maladies infectieuses. Delfraissy m’a laissé un temps très limité pour cela, ce que j’ai fait. Il y a une nature un peu dictatoriale chez Delfraissy. Je leur ai dit « voilà », là où on engloutit le plus d’argent depuis 30 ans, c’est le vaccin contre le paludisme et le sida et il n’y en aura pas.Et dans ce groupe il y avait Yves Levy qui travaillait sur un nouveau vaccin, il avait un brevet pour un vaccin sur le sida. On est 10 ans plus tard… il n’y  en a pas !

Avec le coronavirus, il y a sans cesse de nouveaux variants, entre mars et août ce n’était pas le même virus, il est évident que l’immunité naturelle n’est pas splendide. Il n’est pas sûr qu’on puisse obtenir un vaccin comme on en a pour la rougeole ou la coqueluche qui étaient des maladies immunisantes. Les premiers vaccins c’était contre des maladies que vous ne faisiez qu’une fois.

.

On a zéro vaccin ARN sur le marché, donc le potentiel de ça on ne le connaît pas.

Pour le moment, je n’ai pas beaucoup de respect pour la stratégie qui a été mise en place. Ils continuent d’attendre une baguette magique au lieu de soigner…

Dans les Ehpad si on traite les gens, la mortalité est divisée par 2.

Je ne suis pas sûr que vacciner les gens de plus de 75 ans ait une efficacité…

 

.

La réalité c’est qu’on n’est pas en train de rêver, la réalité c’est qu’il faut s’occuper des malades. Que le Conseil de l’ordre qui n’a pas levé le petit doigt devant les aberrations qu’on a vécues se retourne contre moi qui ai probablement le CV le plus impressionnant de ce pays… ce monde est fou, je participe pas à cette folie.

En attendant qu’il y ait un vaccin qui marche ce qui m’intéresse c’est qu’on traite les gens, qu’on les détecte… et qu’on ne prenne pas des mesures disproportionnées. L’idée de prendre des mesures à l’échelle de l’Europe ou de la France est un contre-sens. Les maladies ne répondent pas aux nations… La maladie n’a pas touché Paris et Marseille de la même manière que la Bretagne ou la Nouvelle Aquitaine, donc les mesures à prendre ne sont pas les mêmes.

Ferrari : qu’est-ce que vous dites concrètement aux Français, aujourd’hui ? Moi je vais me faire vacciner… 

Raoult se marre  : faites-vous vacciner, c’est très bien… Je pense que si on voulait rendre ce vaccin obligatoire, il y aurait une révolution. Dans ce pays on vous empêche de prendre les médicaments que vous avez décidé de prendre, vous n’avez donc plus le droit de décider de ce que vous faites. Mais moi je suis libéral, si vous décidez de prendre ce vaccin pour vous traiter, vous le faites.

Quant à la mise en danger d’autrui si on ne se fait pas vacciner : on ne sait même pas si la maladie existera encore dans 3 mois. On est dans la surenchère sur ce qui est une vision de fausses prophéties. On ne sait rien. Ici on a une deuxième vague, il n’y en a pas en Chine. Tout ça c’est des peurs parisiennes…ils croient que le reste du monde est Paris. Il y a eu plus de morts sur Paris que sur toute la Chine.

Pour moi la priorité c’est de soigner les gens pour que la mortalité tombe à un niveau naturel. Sinon on n’a pas fini de s’affoler, il y aura toujours de nouveaux virus.

 

Ferrari : et Sanofi ? Vous avez davantage confiance dans ce vaccin puisque ce n’est pas un vaccin à ARN… ?

Raoult : vous ne comprenez pas, je n’ai pas confiance. Dans le monde entier il y a plus de poliomyélite vaccinale que de poliomyélite… Les enjeux des conflits d’intérêt sont énormes… Gilead c’est 200 milliards en 3 mois !

.

Ferrari : le vaccin sera gratuit.

Raoult se marre encore : il sera pas gratuit c’est les Français qui paient, qu’est-ce que vous racontez là ?

Ferrari : l’UE a acheté du Remdesivir, la France elle n’en a pas acheté.

Raoult se marre encore : vous croyez qu’il vient d’où l’argent de l’UE, c’est nous qui payons, et la France est même le plus gros contributeur, bien sûr que la France en a acheté. Vous vous fichez de moi. C’est nos impôts qui payent ça. La décision de l’UE ne s’est pas faite sans la France, tout de même !

 

 

Ferrari : quid du dépistage massif dans plusieurs villes de France ?

C’est une maladie transmissible, vous allez tester toutes les semaines ? 60 millions de Français, toutes les semaines ?

Il faut travailler. Chez nous à Marseille ça va mieux qu’à Paris. Ils tracent les eaux usées. On peut identifier les endroits où il faut traiter, confiner, au lieu de confiner toute la France. Il faut une loi de décentralisation intelligente.

Chez nous le covid diminue de façon drastique. Chez nous le nombre d’hospitalisations et de réanimations n’a jamais atteint le niveau de mars-avril. Il y a plusieurs variants et ils n’apparaissent pas nécessairement partout, chaque lieu, région,  pays… peut avoir son variant. On ne peut pas prévoir ça…ni le nombre de vagues.  L’Europe est un coin chaud de voyages, avec les frontières ouvertes donc davantage de cas.

Le froid ne stimule pas le virus… la grippe n’a rien à voir avec le froid, il y en a en Afrique dans la saison chaude. Il y a des maladies saisonnières mais nous ne le comprenons pas. La supplémentation en vitamine D est peut-être une bonne idée en particulier chez les sujets âgés pendant l’hiver.

J’espère que des journalistes d’investigation écriront un livre. Ce qui s’est passé avec les médicaments au XXIème siècle mérite un prix Pulitzer. On a dépensé des milliards pour rien et, pire que ça, on n’a pas soigné les gens pendant qu’on attendait la baguette magique que promettait l’industrie pharmaceutique. Tant qu’on ne sera pas sortis de cette bouffée délirante qui a consisté à faire croire aux gens que le médicament le plus prescrit du monde pouvait en tuer tout à coup 10%, tant qu’on ne sera pas sortis de la bouffée délirante sur le remdesivir, tant qu’on n’aura pas fait une enquête pour savoir pourquoi, en France, on a interrompu les 2 enquêtes qui montraient un effet  bénéfique de l’hydroxychloroquine supérieur à celui du placebo… Quand on est à un pour mille de mortalité, on se demande ce que les gens cherchent….

 

 382 total views,  1 views today

image_pdf

15 Commentaires

  1. J’ai relue cet interview de Madame Ferrari avec le Professeur Raoult. Il parle vrai et n’est pas soutenu par bigpharma. Puissions nous avoir beaucoup de gens pour le croire ? Nos généralistes ont interdiction de bien nous soigner. Prenez du doliprane et si vous n’allez pas mieux, téléphonez au 15. Et si vous êtes vieux comme moi, avec des problèmes cardiaques et amphysème, c’est direct l’hôpital. Et bien sûr je vais mourir du covid !!

  2. Ils ne prendront aucun risque.
    Etant proche de la ville Phocéenne, je l’ai déjà expliqué maintes fois; j’ai autour de moi, plusieurs personnes qui ont été soignées par pr. Raoult en quelques jours, donc, il est évident que ça ne rapporte pas assez.

  3. enfin un spécialiste qui dit la vérité et soigne !
    mais il dérange la machine mise en place par Big-Pharma!j’aie écouté hier soir le débat sur Cnews avec mR Véran ,en fait de débat celui-ci a éludé tout ce qui le dérangeait ,et les invités avaient le droit de poser leur question et après de se taire !donc pas de dialogue un monologue du début a la fin avec comme maitre mot » laissez moi finir »!Donc il a parlé sans s’arreter connaissait toutes les questions et a débité ses salades avec interdiction de lui couper la parole!J’aie coupé mon poste!
    Ecoeuré .!

  4. Dans cette vidéo qu’il faut absolument regarder et faire circuler : personne ne dit rien au sujet de la prévention c’est-à-dire renforcer le système immunitaire avec quoi ? des vitamines C (fruits et légumes) et D (du soleil contrairement aux confinements ) et du zinc (alimentation équilibrée) – qu’en est-il dans les homes pour les personnes âgées ? ECOUTEZ CETTE VIDEO ! –
    https://odysee.com/@ArchivesPourLaVerite:d/Mal-Trait%C3%A9-Le-documentaire-choc-sur-la-Covid-19-D%C3%A9cembre-2020:a

  5. Ils peuvent aller se faire foutre avec leurs saloperies de vaccins assassins , ils feront comme la bachelot ils se feront injecter du sérum physiologique , ces traîtres qui veulent nous assassiner ou stériliser !
    Il est temps de se préparer amis patriotes .

  6. que tous ces enfoirés de politicards dont Macron et les journaleux se fassent vacciner en premier.

  7. Finalement la vaccination sera peut-être le moyen de revenir à une sélection naturelle selon Darwin, celui qui ne s’adapte pas n’évolue pas et meurt ?

  8. Je suis arrivée à ne même plus discuter avec ces gens qui comme vous dites ne sont même pas capables de réfléchir par eux-mêmes, de se poser les bonnes questions. Lorsque j’essaye d’ouvrir les yeux aux aveugles, les gens partent presque en courant. Je vais vous dire, que les idiots se fassent vacciner, et au vu des effets secondaires qui arriveront c’est certain ils penseront peut-être à moi qui ai essayé vainement de les informer .Cette vaccination va re un énorme gâchis, un bide monumental. Le problème est que ce sont les citoyens qui auront payé les grands labos. Quelle hérésie !

  9. La vérité s’est faite jour « on soigne d’abord avec les moyens disponibles » et on continue de chercher et de trouver les moyens de freiner l’épidémie…
    Bravo Professeur Raoult d’être un chercheur tout en demeurant un médecin de terrain…

  10. Raoult a très bien résumé la situation en France quand il a dit que l’on était un pays fou…. C’est sûr que de balancer du remdésivir (inutile) a des patients ou bien de les vacciner c’est vachement utile et surtout lucratif pour les labos pharmaceutiques qui ne manqueront pas de « récompenser » nos salopards de politicards pourris et corrompus. Faire ce que dit Raoult à savoir soigner les patients ça coute cher et ça ne rapporter pas grand chose à toutes ces ordures qui aujourd’hui nous imposent une véritable dictature sanitaire. La santé et la vie des sans dents ils n’en ont que foutre chez Macron, seul leur importe le chiffre d’affaire de leurs grands copains de Big Pharma

  11. Allez faire comprendre ça aux gens, quand ils répètent comme des perroquets que « il y a la moitié des médecins qui sont pour et la moitié qui sont contre ». Même pas foutu de réfléchir par eux-mêmes. On interdit un médicament qui soigne et qui n’est pas plus mortel qu’un autre pour peu qu’on respecte le protocole (pas de problème cardiaque) et on promulgue des médicaments coûteux aux effets indésirables et dangereux. Et dans le cas de la chloroquine, son classement en substance vénéneuse survient juste avant l’épidémie. Plus encore, on persiste à l’interdire. Et les gens ne voient rien de soupçonneux et nous traitent de complotistes. On vit vraiment dans un monde de tarés.

  12. « Ferrari : le vaccin sera gratuit (…). l’UE a acheté du Remdesivir, la France elle n’en a pas acheté. »
    Est-il vrai qu’elle est… journaliste ?

  13. Admirable ! Cet homme est admirable. De sang froid, de logique, de cohérence, donc au final d’humanité. Merci Chère Christine pour ton excellent reportage.

    • Ravie que cela te plaise, je dois avouer que ça m’a pris pas mal de temps, je ne connais pas la sténo 😉

Les commentaires sont fermés.