Même adulte, les Fabulettes d’Anne Sylvestre m’enchantaient et m’enchanteront !

Histoire Identité française Musique Publié le 5 décembre 2020 - par - 9 commentaires

Je ne sais rien d’Anne Sylvestre, de sa vie, de ses opinions politiques, de ses engagements… et je ne chercherai pas. Je m’en  moque éperdument. Quoi qu’elle ait dit, pensé, fait… elle a enchanté l’enfance de toute une génération au moins et a appris la poésie, du vocabulaire, l’amour de l’intelligence, du bon sens, de la vie… avec, ce qui ne gâte rien, un talent certain, absolu. 

Le sens des mots, des formules, des rimes, des oxymores, des antithèses, des parallèles… et une musique radieuse qui donne envie de vivre. Un monde qu’on aime, qui nous fait vibrer. Un monde qui ressemble tellement à notre histoire, à notre identité…

Elle nous a inventé un monde heureux… qu’il n’était pas besoin d’aller chercher ailleurs, parce que, finalement, quand on monte dans sa fusée… pour trouver un monde meilleur, on ne trouve… que notre monde, avec nos fenêtres, nos portes, nos joies, nos soucis, la vie quoi.

Dans ma fusée

.

Et puis le monde d’Anne Sylvestre ressemble tellement au nôtre que lorsqu’elle parle des champignons, elle parvient à nous parler de nous et à rendre acceptable et drôle ce qui peut faire souffrir nos petits, comme la séparation des parents…

Le bal des champignons

.

Et puis, c’est d’actualité… Elle a tout dit de la magie de Noël, de la belle histoire de Jésus, qu’on soit croyant ou pas. Un enfant même méchant ça ne tue pas les enfants... parlez-en à Merah ! 

Je pense à Noël

.

Enfin ne soyons pas pingres, avec Anne Sylvestre la généreuse, ce n’est pas possible. Ecoutez donc toutes les « Fabulettes ». Histoire de reprendre du peps et d’oublier pendant une demi-heure la laideur de Macron, Castex, Big Pharma, le CCIF, l’UE, Soros et compagnie.

 

Bien sûr, il y aussi les Nouvelles Fabulettes, charmantes aussi mais qui m’ont moins marquée…  Les premières étaient tellement réussies, on y était tellement attachés…

Bien sûr encore, Anne Sylvestre c’est aussi une chanteuse qui chante pour les adultes… je ne la connais pas je ne vous en parlerai donc pas… mais sans doute que des lecteurs, dans les commentaires, nous en diront davantage sur cette dame à la belle âme disparue !

 

Complément du 7 décembre.

J’apprends que Anne Sylvestre avait eu la douleur de perdre son petit-fils au Bataclan,  Baptiste Chevreau. Il était musicien, il avait 24 ans, c’était le fils de Philomène, la deuxième fille d’Anne Sylvestre. 

Pensée rétrospective pour elle qui a eu à vivre de tels moments abominables… Je ne me souviens pas de l’avoir entendue dire « vous n’aurez pas ma haine », sa voix aurait porté, relayée par des milliers de dhimmis trop heureux d’avoir une représentante connue.

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
9 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Didier G
Didier G
il y a 1 mois

Un peu de tendresse qui fait du bien ! Mes parents étaient instits, ma mère longtemps en maternelle, alors Anne Sylvestre, ça me dit quelque-chose ! (Ils n’aimaient pas trop son répertoire pour adultes).
Beaucoup de chansons sur Noël pour les jeunes :
Noël n’est pas au magasin (à méditer !)
blob:https://www.youtube.com/f8932335-c9cd-4f3d-8f4e-a4d956919546
Et : Noël au bout du monde (quelle jolie mélodie)
https://youtu.be/DOlPc-BvdTc?list=RDDOlPc-BvdTc

Antiislam
Administrateur
Antiislam
il y a 1 mois

Bonjour,

Oui, je me souviens bien d’elle …

Dans les années 60, nous allions le jeudi chez notre grand-mère, qui avait la télévision, et Anne Sylvestre chantait dans l’émission de l’après-midi pour les enfants.

GAVIVA
GAVIVA
il y a 1 mois

viens satan je t’attends partons droit devant….
Mouais, faut pas soulever sa jupe à celle-là! Elle n’a pas chanté que des niaiseries….Elle a fait pire
https://www.youtube.com/watch?v=7h9SnsyhlGk

Didier G
Didier G
il y a 1 mois

Sur la chanson avec Satan :
Oui, on est sorti du Moyen-âge, on ne brûle plus certaines femmes appelées sorcières et c’est une bonne chose.

bm77
bm77
il y a 1 mois

Gaviva je ne pense pas qu’Anne Sylvestre ait voulue dire qu’elle était une adepte de Satan, mais il est vrai que cette façon provocatrice de présenter les choses peut choquer, puisque c’était fait pour !
Il est clair qu’elle utilise ce symbole de Satan comme une allégorie de ce qu’elle représente de la société bourgeoise et des puissants de l’époque et en même temps de la signification de ce terme dans l’esprit d’une certaine bourgeoisie jugeant des mœurs des uns et des autres quand ceux ci veulent échapper à ceux imposés par cette même bourgeoisie. A la fin elle parle d’oiseaux qui voleront plus haut à cause de Satan , c’est bien sûr d’émancipation du peuple contre cette société d’argent mêlée à une morale bourgeoise dont elle fait allusion.
C’est une provocation pour faire passer un message de gauche celui de l’époque dont les obsessions n’étaient pas encore celles d’aujourd’hui .
Depuis la bourgeoisie et la gauche ont muté pour se rejoindre dans ce que l’on appelle les bourgeois bohème où l’argent a fait son apparition dans le monde gaucho. les plus riches se revendiquant de cette même gauche mais c’est d’une gauche clientéliste intéressée par l’argent et le pouvoir dont il s’agit . Elle flatte le féminisme , le communautarisme, la religion la plus retardée quand elle est issue de la diversité raciale, ce qui lui oblige à faire une gymnastique intellectuelle assez ardue surtout quand il s’agit d’expliquer qu’il n’y plus de notion de races mais qu’il faut défendre les noirs les immigrés les arabes qui seraient les discriminés par des blancs . Certains blancs , cités comme tels par cette gauche, ceux, de plus de cinquante ans par ailleurs, plus visés que les autres puisque étant considérés comme ceux qui auraient eu trop le pouvoir et d’argent donc discriminateurs des minorités et patriarches ayant imposés leur vision rétrograde à la société.

On voit bien le glissement opéré d’une gauche devenue bourgeoise bien pensante qui de sociale est passée à haineuse du peuple .
Et bien oui! Puisque, seul, le peuple, à travers l’exercice de la démocratie ou la révolte pourrait la faire descendre de son piédestal cette bobotitude.
Je préférais cette gauche avec ses priorités sociales et d’émancipation avec le peuple et pour lui
que celle d’aujourd’hui qui s’accommode avec les préceptes religieux les plus retardés ?
Comment peut-on encore être du côté de cette gauche de la contradiction permanente, aujourd’hui? Sinon que cela rapporte gros en terme d’argent et de pouvoir à ceux qui adoptent ce qui tiendrait plus de la posture que de vraies convictions !
Pour moi ils sont un peu sataniques dans leur genre !!!
Je pense que les Rolling Stones devraient rajouter quelques couplets à leur titre « Sympathy for the devil » .
A travers cette video on voit bien dans ce début des années 70, ce que ce concept peux faire naitre d’ambiguïté de la part de celui qui aborde ce sujet en publique et comme trouble dans l’assistance surtout quand par ailleurs celle ci a pris des substances illicites et de l’alcool . Je trouve que les jeunes anglais qu’ils étaient à l’époque, faisaient montre, déjà, d’une sacré maturité et d’une grande lucidité .
Ils créent le trouble en se présentant dans de postures suggestives et provocatrices dans une certaine société Américaine de l’époque encore pudibonde et pouvaient être assimilés à une frome de décadence et au mal . En réalité cette mise en scène posait la question, à savoir si derrière toutes ces idéologies présentées comme le bien pour tout le monde, ce n’est pas à chaque fois le mal qui en fin de compte en résultait ?En cette période de mesures sanitaire on se demande si sous le prétexte de vouloir notre bien il n’est pas question surtout d’ aliénation de nos libertés! Les Stones posaient déjà bien, en rapport à leur jeune âge, cette question de la frontière du bien et du mal, et où mettons nous le curseur à tous les niveaux de la société ??
https://youtu.be/qEsWBUr8NWk

Folavoine
Folavoine
il y a 1 mois

N’est-ce pas Anne Sylvestre qui a écrit et chanté cette merveilleuse chanson :  » Sans le chant des troubadours, y’aurait pas de cathédrales…. » ?

bm77
bm77
il y a 1 mois

Christine Tasin merci d’avoir évoqué la mémoire d’Anne Sylvestre dont vous saluez la belle âme disparue, vous parlez de la merveilleuse Anne Sylvestre des Fabulettes pour enfants mais le répertoire de ses chansons destinées plutôt à des adultes ne déparera pas non plus. Elle nous révèle une artiste sensible, tendre ,aux multiples facettes . Une femme qui défend la cause des femmes sans être un caricature féministe avec beaucoup de sensibilité et parfois d’humour .J’ai retrouvé deux disques de ses meilleures compositions et je vous cite ici une liste de celles que je trouve représentatives de son talents ,de la complexité de son personnage ,bien loin de l’image rébarbative que l’on peu se faire de la chanteuse engagée à gauche. « je suis une vieille dame », « Priez pour le terre « , « Tu es la terre « , « la petite hirondelle », « La rose de Décembre », « Lettre à élise  » , « Plus personne à Paris », « Bergère », « Non tu n’as pas de nom », « Oh les nuages « , « La Romane-Conti » , « Java d’autre chose  » , « Mariette et François », « L’enfant au fond du puit », « Laissez les enfants « , « Zen » , »Le pauvre Pierre », « Ah, l’amour l’amour »!
Peut-être les trouverez vous sur « You Tube » !

"à la" poubelle !"
il y a 1 mois

Une chanson d’elle me révulse profondément, c’est « tu n’as pas de nom », chanson militante pro-avortement.
« Tu n’as pas de nom », donc toi petit être vivant, je te discrimine, tu n’es rien, je peux te tuer. Les nazis de même qualifiaient de sous-hommes ceux qu’ils allaient tuer en toute légitimité puisque c’étaient des sous-hommes.

Lire Aussi