Suède : un migrant viole une Suédoise de 12 ans, seulement un an de prison et pas d'expulsion

Et après avoir passé quelques mois en prison, il ne fait aucun doute qu’il deviendra un membre pacifique, stable et productif de la société suédoise. 

Ne serait-il pas « raciste » de suspecter une autre issue, après toute la gentillesse et la clémence dont il a fait preuve ?

Les filles, bien sûr, n’auraient pas dû aller à sa rencontre. Mais elles et leurs parents ont écouté  sans cesse la propagande qui raconte que les migrants musulmans ne sont pas dangereux, mais en danger, et que seuls les « islamophobes racistes » pensent le contraire.

En prison, il sera avec  d’autres  prisonniers musulmans (70-80% de la population carcérale en France) et tout ira bien : ils  ne verront rien de mal au viol d’une sale kouffar. La charia ne prévoit aucune sanction pour le viol des kouffars. Il y  sera même une célébrité.

 

Samnytt, photos  : police.

Un migrant syrien a été condamné à 1 an et 2 mois de prison et à l’expulsion après avoir emmené une jeune fille de 12 ans dans une résidence pour immigrés où il l’a ensuite violée. La cour d’appel a cassé le verdict concernant l’expulsion de Suède,  « supposant » qu’il y aurait des obstacles à l’exécution de la sentence.

Récit

C’est le 6 août qu’une jeune fille de douze ans a accompagné une amie qui avait un an de plus pour rencontrer un migrant au Täby Centrum, dans le nord du Grand Stockholm. L’amie de la jeune fille avait pris contact avec le citoyen syrien de 19 ans Abed Alrazzaq Dib Darwich Alhamo, selon sa propre déclaration, par le biais de la plateforme de réseaux sociaux Snapchat.

Là, Abed a prétendu s’appeler « Adam ». Après la première rencontre entre les trois personnes, ils ont décidé de se revoir le lendemain, cette fois à Åkersberga.

 

 

Un migrant avec des antécédents  criminels

Les filles ont pris le train jusqu’à Åkersberga, où elles ont rencontré Abed. Ce qu’elles ignoraient, c’est qu’après son arrivée en Suède en 2017, il avait été condamné à une peine avec sursis pour vol et agression, avec 160 heures de travaux d’intérêt général, et la même année, il a également été accusé d’une autre agression, mais dans ce cas, les preuves n’ont pas été jugées suffisantes pour une condamnation.

 

Abed a emmené les filles au logement pour migrants où il séjourne dans la localité.

Dans ce logement, le groupe traînait avec les amis d’Abed. Les filles ont eu un mauvais pressentiment lorsque les migrants ont commencé à se parler en arabe et à les regarder. Soudain, l’ami d’Abed est sorti pour fumer et a emmené l’amie de la jeune fille de 12 ans avec lui.

Abed en a alors profité pour fermer la porte et baisser les stores de la chambre dans laquelle elles se trouvaient. Puis il a forcé la fille à se déshabiller. Il ressort de son témoignage qu’elle s’y est opposée et a clairement indiqué qu’elle n’avait que 12 ans.

Mais alors qu’elle essayait de se sortir de cette situation, Abed l’a tenue par les poignets. Il a ensuite procédé à un viol vaginal dans la pièce. La fille témoigne que le téléphone d’Abed a sonné plusieurs fois pendant l’agression.

L’amie de la jeune fille de douze ans raconte à la police que l’autre migrant qui est sorti pour fumer a commencé à appeler Abed alors qu’ils étaient en train de revenir dans la chambre. Mais la porte de la chambre d’Abed était fermée à clé et, un moment après, la fille est sortie et avait l’air dévastée.

Ils sont rentrés chez eux et la jeune fille a raconté à ses parents ce qui s’était passé, car elle craignait de tomber enceinte lorsque le préservatif utilisé par Abed s’était rompu.

 

Menacée par le violeur si elle parlait à la police

Lors d’un interrogatoire de police avec la mère de la jeune fille de 12 ans, elle raconte comment Abed a menacé sa fille en lui disant de ne parler ni à ses parents ni à la police, car elle serait alors « frappée à mort ». Pour des raisons inconnues, Abed n’a cependant pas été accusé de voies de fait devant le tribunal.

 

Abed : « Tu ne veux pas mais moi oui – je le veux »

Selon la jeune fille, Abed a voulu avoir des relations sexuelles et a fait comprendre à la jeune fille de 12 ans qu’il faisait ce qu’il voulait.

 

Le tribunal de district a atténué la peine

Abed a été arrêté par la police et a admis qu’ils avaient eu des relations sexuelles, mais a affirmé que celles-ci étaient « volontaires ». En outre, Abed a déclaré qu’il ne connaissait pas son âge.

Le 10 septembre, le tribunal de district d’Attunda a condamné Abed pour viol sur mineure et a déclaré qu’il avait été négligent, car il ne s’était pas posé de questions sur l’âge de la fille.

Le tribunal a considéré qu’une peine d’emprisonnement d’un an et deux mois était une sanction suffisante car il a également été décidé d’une expulsion, mais avec la possibilité de revenir en Suède en 2030. Du fait de l’expulsion, Abed a obtenu une réduction de quatre mois de la peine de prison.

 

La Cour d’appel suspend l’expulsion

Le 12 novembre, la Cour d’appel de Svea a annoncé qu’elle était d’accord avec l’évaluation du tribunal de district concernant le viol d’enfant. Cependant, la peine a été modifiée et l’expulsion a été annulée.

La Cour d’appel estime qu’il n’est probablement pas possible de l’expulser vers la Syrie. En effet, l’enquête est supposée  avoir démontré qu’Abed n’a aucun lien direct avec son pays d’origine.

Compte tenu de la situation personnelle du migrant et de la situation en Syrie, il n’y a pas de conditions dans lesquelles la Cour d’appel peut décider d’une expulsion. En effet, il est « supposé » qu’il y aura des obstacles à l’exécution lorsque la question pratique se posera.

La Cour d’appel détermine la peine d’emprisonnement d’un an et demi, qui, après avoir été réduite selon la règle des deux tiers, devient une peine d’un an.

24 Commentaires

  1. Une bonne tête de vainqueur !… Je plains les Suédois qui ne veulent pas d’immigration… Pauvre gamine, mais les « réseaux sociaux » à 12 ans, ce n’est pas non plus une bonne idée…

  2. @ Folavoine du 1 décembre 2020 à 0 h 36 min
    ***
    « …que font les parents de cette gosse… »
    Ben, rien, aucune manifestation. La raison ? Très probablement un gros chèque du gouvernement de nos impôts pour la France et des impôts des suédois pour la Suède, pour qu’ils ferment leurs gueules.
    Pourquoi crois-tu que, depuis 50 ans, toutes les familles des victimes, et les victimes eux-mêmes n’ont JAMAIS, JAMAIS, déposé plainte contre leurs agresseurs ? Pourquoi crois-tu que dans le procès d’Outreau, pour la France, qui a atteint des sommets d’incompétence professionnelle et de saloperies partisanes de la part d’un juge, ayant entraîné de la prison pour beaucoup d’innocents et des suicides, aucune victime n’a déposé plainte contre ce juge ?
    Charlie, Nice, le Bataclan, et tant d’autres sans aucune plainte déposée.
    Le FRIC, le FRIC, fait fermer la gueule à « la douleur ».
    J’ai pas de preuve évidemment, tout cela reste secret, mais ces absences totales de réaction ne peuvent s’expliquer que comme cela.
    ET PUIS, BORDEL, LA SUÈDE NE CESSE DE VOTER POUR DES ISLAMO-GAUCHISTE ISLAMOPHILES DEPUIS 50 ANS (ENCORE UNE FOIS LORS DE LEURS DERNIÈRES ÉLECTIONS). ELLE EST AU 2/3 DEVENUE ISLAMIQUE ET CONTINUE DE VOTER POUR LES MÊMES. S’ILS VEULENT CREVER ET SE FAIRE VIOLER, QU’ILS ASSUMENT. BIEN FAIT POUR LEURS GUEULES ! MERDE ALORS !

    • Et nous autres (ou chez nous) ?
      Je crains même que l’on soit plus avancés que les suédois !
      Et actuellement, le 1er ministre au pouvoir veut réduire l’immigration, un virage… Que vaut-il ? Certes la montée de l’ED comme on dit ! Cette montée donne de l’intelligence (à quel point ?) aux pouvoirs en place ! Cela se voit aussi en Autriche, le jeune chancelier, un conservateur a aussi fait évoluer la position de son parti par crainte de … l’ED !
      :-))

  3. Une balle de 7,65 dans chaque genou et 15 mn après une balle dans la tête…what else ?

  4. @durandurand- Exactement la même question que je me suis posée : que font les parents de cette gosse (12 ans c’est une gamine non ? Sauf pour ces obsédés de la quéquette).
    Pas de fusil dans la cave, de vitriol au grenier, de l’acide chlorhydrique dans la cuisine pour arranger le portrait du « prétendant  » de leur fille et « laver son honneur » ?
    Il faut avoir les mêmes codes que ces merdes.

  5. A 12 ans on est naïf. c’est pour cela que l’on est « mineure » et que le « consentement » dans le domaine sexuel n’existe pas.
    On se rappellera qu’une autre RACLURE musulmane en France a violé une gosse de 11 ans et qu’il est ressorti libre car la gosse n’a pas suffisamment résister ! le détournement de mineure ? les relations sexuelles avec une gosse (pédophilie) : aux oubliettes !
    cela arrive à ma fille ou ma petite fille? je fais justice moi même…

  6. Encore un doctorant en astrophysique qui n’avait pas les codes … Et puis, la gamine a bien du l’aguicher un petit peu non? D’içi que ce se soit de sa faute …………………

  7. Les Suédois ont toujours été un peuple solidaire, les plus riches trouvaient normal d’aider les moins riches, dans les années 70 et 80 ce peuple était souvent cité comme modèle pour sa solidarité
    Le résultat c’est que les Suédois ne supportaient pas la moindre idée de racisme, pour eux tout le monde était gentil, les parents de ces jeunes filles leur ont gonflé la tête avec le Welcome Migrants et elles les ont cru, ces parents livrent leurs enfants aux bêtes sauvages honte à eux, et c’est pas fini car pollués par leur concept débile ils ne parviennent pas à voir la réalité en face

  8. Quel minable, trente cinq kilos tu lui mets une claque il s’envole et va pleurnicher chez les flics. Pour s’en prendre à des gamines ou tomber à 20 sur une vieille dame là ils font les forts.

  9. 💥 Les gouvernements et la justice sont soumis à ce dogme violent en mode conquête! Le peuple va devoir se faire justice lui même car il est abandonné et trahit par les élites. Ce fumier méritait une peine sévère mais surtout une expulsion à vie du territoire Européen! Bannissons de nos nations l’islam et ses soldats d’Allah ! 🇫🇷

  10. allons! allons!
    on fait style chariesque!
    on les marie et on n ‘ en parle plus
    s il en veut bien comme épouse…

  11. Ce sont sûrement des gamines qui étaient un.peu naïves, la justice en Suède comme en France, c’est de pire en pire envers ces salopards pire que des boucs en rut ,la corde c’est tout ce qu’ils méritent.

  12. Ho je vois bien sa tronche de violeur tombé dans un bac rempli de sciure avec du lisier . Que font les parents ou le reste de la famille de la fillette , personne pour lui régler son compte à ce déchet de l’humanité ?

  13. Chouette la piaule, enfin elle l’était AVANT!! J’ai vu des chambres d’étudiants moins bien aménagées. Pour pareils sacs à merde, des parasites sans rien dans la caboche ni dans les tripes ne sachant que foutre le bordel partout!

  14. Deux connes et une justice de merde.
    On aurait tendance à dire : bien fait pour leur gueule. Mais ce serait plutôt un problème d’éducation.

  15. Sommes nous devenus fous ou complices et assassins des nôtres sans le savoir …………?

  16. Condamné à être expulsé????????????
    Vers la Rance? On en fait la collection.

  17. Les Suédoises sont au rayon « libre service »… Pourquoi se priver?

  18. Tant que les Européens et surtout la Justice Européenne ne sera pas capable de protéger ses propres ressortissants, qui plus est des enfants… l’Europe peut d’ores et déjà se considérer comme perdue corps et biens au profit d’une population anxiogène qui ne cessera pas d’envahir nos pays, pour nous assassiner… Il faudrait que ce soient les enfants de tous ceux qui travaillent dans la Justice et la Politique, qui subissent ces agressions en continue… Seulement là, il y aurait un changement de Politique et de justice… mais les enfants de ces CASTES sont hyper protégés, et leur protection est de plus payée par le Peuple…, cherchez l’erreur…!!!

  19. Quand est ce qu’on aura la permission de pendre ces salopards; Jamais je le crains.

Les commentaires sont fermés.