Revenu universel ou « que faire des populations devenues inutiles avec l’avènement de la robotisation“

Manipulations médiatiques Publié le 30 novembre 2020 - par - 8 commentaires

En complément de l’article de Christine Tasin sur le revenu universel, je me permets quelques réflexions sur le sujet.

https://resistancerepublicaine.com/2020/11/28/tous-les-mondialistes-veulent-le-revenu-universel-cest-forcement-pour-notre-plus-grand-malheur/

.

Je soupçonne que payer le peuple à ne rien faire, c’est en faire son obligé, acheter sa soumission pour ensuite lui réduire sa portion après l’avoir déshabitué du travail et des valeurs de discipline et d’effort personnel.

.
Cela s’inscrit sans doute dans la fameuse problématique étudiée par le collège d’experts internationaux réunis en Californie évoqué par Michéa avec pour sujet : que faire des populations devenues inutiles avec l’avènement de la robotisation et de l’intelligence artificielle.

.
Déjà que l’assistanat en quelques décennies d’idéologie de gauche dominante a aveuli comme jamais les mentalités françaises, les détournant du travail au profit des loisirs, les faisant rêver à des vacances de plus en plus longues, nul doute que cette population augmentée de celles en provenance des pays sous-développées ne peut qu’être appâtée par ce futur Eden sur terre.

.
Mais ce que je redoute, c’est l’avilissement généralisé de la population, devenant progressivement une cour des miracles.
Car sans travail, sans cadre et contraintes sociales, l’être humain dégénère, comme on en a déjà quelques aperçus.

.

Ce revenu donnerait-il les moyens de faire des études ? 

Quand Eric de Riedmatten, présentant ce nouveau projet proposé à l’Assemblée nationale il y a peu, objectait à Zemmour que ce revenu universel donnerait les moyens financiers de faire des études, certes, mais sans objectif d’emploi, est-ce bien réaliste ? En outre, restera-t-il à terme des professeurs ? Non, ils seraient probablement de plus en plus remplacés par des professeurs virtuels ou robots, pas très stimulants pour l’étudiant moyen. A supposer même que des études soient possibles dans un monde où elles ne serviraient rien si l’on en croit Laurent Alexandre estimant que dans le futur rares seront ceux qui auront les aptitudes pour des études utiles.

.
Par conséquent, s’il n’y a plus de travail à proposer pour « les inutiles », je doute qu’il y en ait beaucoup qui désirent se cultiver à supposer même que les élites le voient d’un bon oeil. Imaginer des gens d’intelligence moyenne désirant se plonger dans les humanités pour donner un sens à leur vie et se fortifier l’âme, il y aurait de quoi inquiéter les élites mondialistes ayant tourné le dos à ces vieilles lunes pour s’adonner à leurs fantasmes de surhommes rendues possibles grâce au transhumanisme.
Les fausses promesses de grande vacances avec un revenu universel égal pour tout le monde ne sont qu’un dangereux miroir aux alouettes.

Print Friendly, PDF & Email
8 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
DANY BARTHOUIL
DANY BARTHOUIL
il y a 9 mois

Merci de ne pas utiliser le mot « problématique » dans toute circonstance ! Une situation est problématique ….mais la problématique ne s’applique que pour les idées des philosophes …. voir le dictionnaire ! Cette façon , à la mode, de s’exprimer me choquait , j’ai vérifié ….

Dacor
Dacor
il y a 9 mois

D’autant qu’une fois les gens habitué à ce revenu universel verront celui-ci peu à peu diminué que ce soit par l’inflation ou par une diminution de ce revenu par les pouvoirs publics et de ce fait finir au-dessous du seuil de pauvreté !

coupendeux
coupendeux
il y a 9 mois

Que faire de la population?
Il suffit de créer un virus, et je pense que celui-ci n’est qu’un essai…
Ils sont capables de faire beaucoup mieux…

Ulysse
Ulysse
il y a 9 mois

C’est bien gentil cet article ! Vous en parlez comme si cette horreur était tout simplement concevable, vous évoquez un fonctionnement, des conséquences, etc. Réveillez-vous !

Moi1
Moi1
il y a 9 mois

Voici, sans commentaires, quelques citations tirées de COVID-19 : The Great Reset :
https://www.breizh-info.com/2020/11/06/153424/covid-19-elections-americaines-confinement-et-apres-le-great-reset/

« Jusqu’à 86 % des emplois dans la restauration, 75 % des emplois dans le commerce de détail et 59 % des emplois dans le divertissement pourraient être automatisés d’ici à 2035. »

« La combinaison de l’intelligence artificielle (IA), de l’Internet des objets (IoT) et des capteurs et de la technologie portable produira de nouvelles perspectives… Ils surveilleront ce que nous sommes et ce que nous ressentons, et brouilleront progressivement les frontières entre les systèmes de santé publics et les systèmes de création de santé personnalisés … »

etc

yvank
yvank
il y a 9 mois

Sans le revenu universel, on a déjà la CAF et la sécurité sociale française aspirées par la Turquie et l’Algérie depuis pas mal d’années. Avec la mondialisation l’Afrique, la Syrie, et pas mal de pays islamiques ont suivi. Le revenu universel et les frontières grande ouvertes, c’est la France, cour des miracles, la surpopulation rendant ledit revenu universel a la valeur d’un quignon de pain. La France sera la réplique de l’inde d’il y a quelques années, ses « intouchables » de la classe sociale en survie seront français.

ALEXIS
ALEXIS
il y a 9 mois

A ce propos voir une interview de Michel Onfray sur I24 News dans l’émission Elie sans interdit, c’est assez inquiétant.

Jules Ferry
Jules Ferry
il y a 9 mois

« payer le peuple à ne rien faire, c’est en faire son obligé » : parfaitement, une mise en esclavage.
« La meilleure façon de tuer un homme, c’est de le payer à ne rien faire « (chanson de F Leclerc).

Lire Aussi