Marre des profs, des juges, des soumis… qui ne veulent pas reconnaître la dangerosité de l’islam !

Dhimmitude Publié le 24 novembre 2020 - par - 17 commentaires

Quand est-ce que va cesser ce carnaval permanent ? Quand ? Qu’on me le dise !!!

Pas un jour ne passe sans qu’il n’y ait des faits en lien avec des adeptes de l’islam. Pas de belles choses non ! Non rien que des faits ignobles, à vomir, à vous dégoûter encore plus, je croyais cela impossible eh bien si, de la musulmanie, de la doctrine ordurière pondue par sieur bédouin 1er du nom.

Mais pas seulement ! Ce qui me dégoûte, me met encore plus en colère, bien plus que les agissements des disciples de momo, ce sont tous ces cons, ces imbéciles heureux qui minimisent les horribles faits, qui défendent l’indéfendable, qui nous font passer pour d’affreux fachos parce que dénonçant tout simplement l’horreur absolue s’étant emparée de la France, et plus largement du monde. Il y a de moins en moins de coins de notre Terre qui sont épargnés par la gangrène islamique. L’islam  se dissémine un peu partout sur la planète, et importent, par là même, avec eux leurs pratiques d’un autre âge. Et comme nous le constatons trop souvent, ils ne se contentent pas de les appliquer seulement à eux-mêmes, ce serait demi-mal, mais non, ils veulent aussi en faire profiter tout le monde. Dès que vous vous approchez un tant soit peu d’eux, dans bien des cas, ni une ni deux, vous êtes sommés de vous mettre à leur diapason. Plus d’alcool, plus de porc, vêtements respectant les injonctions islamiques, plus de mixité etc etc, c’est un gouffre sans fin.

Je reviens vers mes moutons de Panurge. Je ne peux plus supporter tous ces dhimmis soumis à l’islam et ses adeptes. Je ne peux plus. Ceux-là m’horripilent au plus haut point, bien plus que les mahométans, ceux-ci c’est de bonne guerre, ils font ce pourquoi ils ont été programmés, haïr le mécréant, imposer les préceptes de leur prophète mais les autres, c’est quoi leur raison. C’est de la bêtise humaine caractérisée ? C’est la haine, la honte de soi ? C’est quoi ?  Le gauchisme oui mais encore ! Cette réponse ne me satisfait qu’à moitié. C’est un ensemble inextricable de choses s’étant empilées au fil du temps ? Ce sont les renoncements, la repentance réservés aux seuls Français, européens ? Comme si, en ce bas-monde, seuls les actes du passé de ces populations étaient à comptabiliser, à prendre en compte, ceux des bédouins musulmans, eux, surtout pas. Et pourtant, ils en ont commis des horreurs dont ils sont encore fiers aujourd’hui. Ils s’en gargarisent sans aucune honte ni gêne. D’ailleurs, c’est loin d’être fini !!!

Eux, ils ont apporté l’islam, la belle religion lumineuse de sa sainte majesté mahomet. N’est-ce pas ? Pour les uns, autoflagellation sans fin, et pour les autres autocongratulation à l’infini. Voilà l’état du monde ! Une aberration que personne ne songe ou plutôt ne veut faire cesser. Là encore, les raisons sont multiples mais aucune ne vaut la peine d’être entendue, soit c’est effroyablement lié à la bêtise, soit la source de tous ces maux est en lien direct avec les bas instincts de certains dirigeants, voire sûrement les deux. L’une comme l’autre, ces raisons ne me convainquent plus tellement. J’en ai assez de chercher à comprendre le pourquoi de ce foutoir. La seule chose qui m’intéresse maintenant, c’est de voir enfin l’impérialisme musulman remis à sa place, dans les déserts moyens orientaux dont il n’aurait jamais dû sortir. Malheureusement, je n’ai pas fini d’espérer, je ne le sais que trop !

Quand on voit en France, bien plus qu’ailleurs, qu’il ne faut surtout pas incommoder les pauvres petits musulmans, l’affaire n’est pas gagnée. Les mahométans, des victimes s’il en est, dixit l’ahurie de service, j’ai nommé Christiane Taubira. Eh ben, je dirais celle-ci, elle pourrait participer facilement à des concours de la connerie, avec l’assurance de gagner à tous les coups. Eh oui, cette petite nana, pleurnichant sur tous les modes que l’esclavagisme est horrible, refuse avec force d’évoquer, d’incriminer celui des arabo-musulmans, parce qu’il ne faut surtout pas traumatiser, culpabiliser les enfants musulmans de nos jours. Par contre, les enfants européens, eux, c’est normal de les persécuter avec ces histoires du passé. Ils n’ont pas le droit au répit bien mérité, ils ne sont pas musulmans eux ! Eux, ce sont des kouffars blancs et donc, à ce titre, ils doivent garder à l’esprit qu’ils seront coupables ad vitam aeternam quoi qu’il arrive. C’est comme ça, madame en a décidé ainsi !

Sans oublier que nous sommes cernés par de gens qui refusent de voir la guerre menée contre tous ceux qui ne font pas partie de la oumma, tous ceux qui simplement ne se réclament pas du dogme mahométan, ou qui veulent vivre selon leurs valeurs.

Pourtant, la guerre est là, bien là, une guerre des nerfs, une guerre comme toutes les guerres avec son lot de sang, de larmes. La grande différence avec celle qui touche la France aujourd’hui, c’est que d’un côté on se refuse à l’admettre, et de l’autre on la mène tambour battant.

Derniers faits en date nous montrant cette guerre, à bas bruit, sévissant sur le territoire national, les hommages rendus à Samuel Paty. Ils sont venus mettre en lumière, ce que nous savions déjà, à savoir, bien des enfants mahométans ne se reconnaissent pas dans les valeurs de la France, mais font incontestablement allégeance à leur prophète seul. Soit dit en passant, celui-là ne leur a jamais rien apporté, contrairement à cette France honnie, qui, elle, les nourrit, les loge, les blanchit. Ça ne suffit apparemment pas pour ramener bien des coranisés du cerveau à la raison !?!? Évidemment non, puisqu’ils sont dans la maison de la guerre, la maison qu’il faut absolument islamiser pour, ainsi, en faire une maison de la paix. Selon le coran, la paix ne peut exister qu’en terre musulmane, toutes les terres mécréantes sont, elles, des terrains de guerre tant qu’elles n’auront pas embrassé la foi islamique.

Pour dire la gravité de la situation au cœur même de la France, son système d’éducation, il a été recensé pas moins de 400 incidents lors des minutes de silence et autres en lien avec la décapitation de Samuel Paty. Cela est allé du simple refus de participer à la minute de silence, à la satisfaction de la mort du professeur affirmée à l’école, et affichée sur les réseaux sociaux avec moult détails scabreux…

Capture d'écran du mail adressé aux responsables d'élèves.

Et certains établissements comme le lycée Léon Blum avait même prévu le coup… il a dû faire du rétropédalage sur ordre du Ministère, mais..

Illustration ci-contre : d’accord ou pas d’accord, tous nous devrions nous soumettre à la règle collective. Mais voilà, La peur des troubles a pris le dessus sur tout le reste, et notamment la dignité d’un peuple !!! Et après ça, on croit que ça va aller !?!?

https://www.valeursactuelles.com/societe/un-lycee-du-creusot-voulait-rendre-lhommage-samuel-paty-facultatif-125247

.

Mais même tous ces événements ne veulent rien dire pour certains, cela serait simplement le signe de la propension des jeunes à la provocation.

En effet, voyez plutôt ce que certains syndicats de l’éducation nationale en disent, c’est à se demander s’ils le font exprès. Eux aussi ont subi un lavage de cerveau, celui du gauchisme abrutissant, déshumanisant. Quelle honte !

« Pour les syndicats, ce bilan n’est pas alarmant. « On ne sait pas si ces incidents sont révélateurs d’une volonté consciente de la part d’élèves ou s’il s’agit davantage de provocations », juge Stéphane Crochet, secrétaire général du syndicat SE-UNSA. « Il y a une frange d’élèves mal informés, qui répètent ce qu’ils entendent, mais ce n’est pas vraiment du domaine de l’idéologie », estime quant à elle Valérie Quéric, membre de l’exécutif national du syndicat des personnels de direction SNPDEN. Principale d’un collège à Chantilly (Oise), elle se dit tout de même « très inquiète » de « la banalisation de la violence dans certaines familles ».

Du côté du SNUipp, principal syndicat parmi les professeurs des écoles, on parle d’« épiphénomène ». « Une centaine d’incidents dans le premier degré sur 6 millions d’écoliers, c’est une poignée », dit la cosecrétaire générale Guislaine David. »

.

Déjà en 2015, à la suite du carnage de Charlie Hebdo, des cas similaires avaient été recensés. Des élèves avaient refusé de se joindre aux minutes de silence, les journalistes n’avaient eu que ce qu’ils méritaient ! Une commission d’enquête, spécialité française, avait été diligentée et l’un de ses membres, le rapporteur LR Jacques Grosperrin ajoutait : « Le nombre véritable est très certainement bien plus élevé. »

Pourquoi ? Parce que selon lui : « les chefs d’établissement demeurent peu enclins à signaler les incidents, de peur de ternir la réputation de leur établissement ou d’en être tenus responsables ».

Cela est sûrement kif kif bourricot en 2020, 400 incidents, il y en a eu sûrement bien plus, notamment dans les sacro saintes zones islamisées. Pas d’illusion à se faire là-dessus !

https://www.la-croix.com/Famille/Hommage-Samuel-Paty-signifient-400-incidents-recenses-lecole-2020-11-06-1201123366

Et les pires des pires de tous ceux qui font le jeu de l’islamisation violente de notre société, ce sont tous ces juges pourris jusqu’à la moelle des os, avec des yeux plein de boue, pour ne pas dire autre chose, qui refusent de voir le mal et de le traiter en conséquence. Toujours et encore cette victimisation qui, à la longue, nous conduit à un suicide collectif ! Oui bien des morts auraient pu être évités, si la justice criminelle de ce pays avait fait son travail, être intraitable avec les assassins, les agresseurs, les violeurs qui souvent d’ailleurs ne cachent même pas leurs noirs desseins. Et c’est là qu’est le scandale le plus total avec cette justice pousse au crime. Oui oui, rien que ça ! Elle laisse aller et venir, en toute quiétude, de vraies bêtes sauvages, n’ayant aucune pitié et ne reculant devant rien. Ceux-là, il faut tout faire pour leur bien-être, en revanche, les innocents, n’ayant rien demandé, ceux-ci n’ont qu’à bien se tenir et se faire tous petits quand ils se retrouveront nez à nez avec les soldats d’allah.

Voyez cette histoire complètement hallucinante : un juge des enfants, un béni oui oui, pour sûr, biberonné à la philosophie des bisounours, qui considère comme normal que des lycéens de 15 ans puissent se réjouir du meurtre abject de Samuel Paty. Il est vrai que ce n’est qu’un détail de l’histoire de France, en 2020, n’est-ce pas ? Quoi de grave là-dedans ? Rien, bien sûr monsieur le juge ! Continuons ainsi à nous poser 36 000 questions, plus ridicules, les unes que les autres, pendant que les enfants de momo, pour eux, tout est clair, supprimer tous ceux qui se mettront en travers de leur route. Je vous laisse lire cette énième situation à se taper la tête contre les murs.

Sedan : deux lycéens placés en garde à vue après des incidents lors de l’hommage à Samuel Paty

Jeudi 12 novembre 2020 à 15:21 – Par Stéphane MaggioliniFrance Bleu Champagne-ArdenneFrance Bleu

Deux lycéens de 15 ans ont été placés en garde à vue puis présentés à un juge cette semaine. L’un des deux est accusé d’avoir fait l’apologie du terrorisme lors d’un cours organisé dans le cadre de l’hommage à Samuel Paty. Les faits se sont produits au sein du lycée Le Château de Sedan (Ardennes).

Le lycée professionnel « Le Château » de Sedan (Ardennes). – Capture d’écran Google Street View

Les propos sont d’une extrême violence. Deux lycéens ont été placés en garde à vue à Sedan, ce mardi 10 novembre 2020, selon une information de l’Union, confirmée par le procureur de la République de Charleville-Mézières, Laurent De Caigny. Scolarisés en seconde, au sein du lycée professionnel Le Château de Sedan, les deux adolescents de 15 ans sont soupçonnés d’avoir fait l’apologie du terrorisme. Le procureur de la République précise que les faits se sont passés lors d’un cours autour de la liberté d’expression, mené dans le cadre de l’hommage à Samuel Paty, le 2 novembre dernier.

L’un des lycéens cautionne l’attentat et « aurait décapité Macron »

Joint par France Bleu Champagne-Ardenne, le magistrat explique que l’un des adolescents a trouvé « normal » l’attentat perpétré à l’encontre de l’enseignant décapité, il aurait ajouté que s’il avait été à la place de l’assaillant, « il aurait décapité le président de la République, Emmanuel Macron ». Des idées partagées par le second lycéen, celui-ci s’en est excusé lors de sa garde à vue : « il voulait faire le malin », résume Laurent de Caigny.

À la suite de ce premier incident, le premier adolescent a récidivé alors que son professeur prenait l’exemple d’un commerçant turc, dans le cadre d’un exercice. « Il a revendiqué ses origines turques même s’il est né en France. Il a insulté son enseignante, kabyle, de ‘traître à sa race' », précise le procureur de la République en ajoutant que l’adolescent en question évolue dans un cadre familial très complexe.

Pas d’apologie du terrorisme, selon le juge : le parquet fait appel

Les deux lycéens ont été présentés à un juge des enfants, mercredi 11 novembre. Le juge « a refusé » la mise en examen pour apologie du terrorisme. Ne comprenant pas cette décision, le parquet a décidé de faire appel ce jeudi 12 novembre. « Le cas le plus grave est sans doute celui du premier lycéen « , estime Laurent de Caigny puisqu’il ne se serait pas excusé. Ce que conteste la mère de l’adolescent, affirmant qu’il s’est par la suite excusé dans une lettre adressée à son professeur. Le lycéen est, pour l’instant, mis en examen pour outrage et fait l’objet d’un suivi.

L’autre jeune a été pris en charge par sa famille.

https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/sedan-deux-lyceens-places-en-garde-a-vue-apres-des-incidents-lors-de-l-hommage-a-samuel-paty-1605190866

 

Notez également que pour certains adeptes de momoh, l’islam est une race ce qui induit que l’on ne peut s’en défaire. Bande de c… ! L’islam ne sera jamais ni une race ni un caractère héréditaire. Ce professeur d’origine Kabyle, pour qui la laïcité n’est pas un gros mot, a été traitée de traître à sa race. Quelle race ? Celles des bédouins, des arabo-musulmans ? Loupé ! Le Kabyle est un amazigh ! De plus, ah ah, les Kabyles ont de tout temps juré au nom de toutes les croyances, ne faisant pas de hiérarchie entre les différentes manières de croire en Dieu. Alors où est la traîtrise, petits morveux éduqués dans la haine des autres ?  Où ?

Je vous propose, pour finir et si vous n’en avez pas eu assez, cette affaire en guise de hors d’œuvre. Elle a eu lieu à Montpellier et comme vous pouvez le constater aucun recoin de notre France n’est épargné par la peste verte !!!

https://actu.fr/occitanie/montpellier_34172/montpellier-affaire-du-professeur-decapite-deux-lyceens-poursuivis-en-justice_37473907.html

Print Friendly, PDF & Email
17 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Christian Jour
Christian Jour
il y a 2 mois

de toute façon ils sont mineurs ils ne risquent rien et ils le savent très bien.

Cachou
cachou
il y a 2 mois

Coup de gueule gigantesque et totalement partagé.
La cause ? La gauche.
La cause de la cause ? Le vote du bon peuple français depuis 50 ans et, comme si cela ne suffisait toujours pas, renforcé récemment par toutes les grosses villes de France passées aux « écolos » trotskistes.
La cause de la cause de la cause ? L’imbécilité cosmique de ce peuple d’imbéciles et d’abrutis décérébrés que constitue 90 % du peuple français.

J
J
il y a 2 mois

Encore une fois, totalement d’accord avec vous, Samia. Les Français sont devenus un peuple de moutons. Vivement que les loups se réveillent.

Bubu
Bubu
il y a 2 mois

« qui ne veulent pas reconnaître la dangerosité de l’islam ! »
qui ne veulent pas le reconnaître à voix haute
mais qui pensent (à tort) qu’en minimisant les faits ils passeront entre les gouttes (… de sang ) car ils en ont peur
eh non, cela n’arrive pas qu’aux autres et je pense qu’ils en paieront le prix fixé par leurs « protégés » sans même penser à se défendre !

Paco
Paco
il y a 2 mois

Haaaa ! Je vois que Samia a fait de la musculation avec le Littré et le Robert. Déjà qu’elle causait fin, pointu, élaboré avec finesse, voilà maintenant qu’elle a mis plusieurs étages à sa fusée, pour nous amener dans la stratosphère de ses pensées. Samia aurait pu, cela apparait de plus en plus évident, être journaliste ! Mais comme tout le monde, elle n’a qu’une vie à la fois et celle qu’elle mène de plein pied lui donne malgré tout le temps de se livrer, encore une fois, aujourd’hui, à un réquisitoire vif, ardent , au beau milieu de la salle de lecture de Résistance Républicaine ! Il n’y a pas d’abonnements. C’est quand elle veut. On attend.
Au fait… Merci Samia !

bouillot marie ange
bouillot marie ange
il y a 2 mois

marre de tous ces enfoirés de gauchos qui soutiennent ces abrutis de muzz dépravés et complètement à l’ouest

Aardvark
Aardvark
il y a 2 mois

Merci pour cette jolie prose, @ Samia, tant sur la forme que sur le fond. Et puis merci pour l’élégance et la précision de vos propos. Pour un amoureux de notre langue, ça compte !

PASCAL LEVEQUE
PASCAL LEVEQUE
il y a 2 mois

Islam aux chiottes, toujours la même chose, les parents éduquent leurs enfants contre la république qui les nourri, marre de ces dégénérés qui non content d’être assistés se permettent en plus d’imposer leur idéologie totalitaire mais surtout d’attardés mentaux.

Jean Allemand
Jean Allemand
il y a 2 mois

Je suis fier du style sans langue de bois de Samia … dont la sainte colère fait plaisir à voir .
La vermine islamiste et ses supplétifs de la gauchiasserie soumise … resteront contenues dans les marges de notre pays … tant que nous avons des guerrières de cette qualité dans nos 10% de résistants à l’islam .

moustache et trotinette
moustache et trotinette
il y a 2 mois

Le principal étant de bien bourrer les urnes lors des prochaines élections…
L’exemple Américain va très vite les inspirer.
L’avantage étant que les blagues sur les électeurs Corses n’auront plus leur utilité…

Philippe Mange
Philippe Mange
il y a 2 mois

Evidemment l’islam est dangereux : pas un seul Etat musulman classé dans les pays développés par l’ ONU-PNUD ni par l’OCDE .Exemple : coran, S 4 – V 56: Certes, ceux qui ne croient pas à Nos Versets, (le Coran) Nous les brûlerons bientôt dans le Feu. Chaque fois que leurs peaux auront été consumées, Nous leur donnerons d’autres peaux en échange afin qu’ils goûtent au châtiment. Allah est certes Puissant et Sage!

bm77
bm77
il y a 2 mois

Cela fait du bien d’entendre un tel discours sans ambiguïté sur le fond et la forme. Vous parlez au début de la responsabilité de certains Français qui se cachent derrière leur petit doigt et ne veulent rien voir ? On retrouve malheureusement cela dans nos propres familles!!
J’ai le cas d’une personne proche, en couple avec un Kabyle, et aillant eu deux enfants avec cette personne
Elle nous a fait part de ses difficulté de couple en en faisant porter l’entière responsabilité sur son compagnon, tout cela sans préciser les raisons profondes . Hors nous nous sommes rendu compte récemment, qu’elle était particulièrement ancrée dans une gauche extrême , j’oubliais de préciser que son compagnon est patron de bar et à ce titre, et de par ses origines, ne manque pas de se faire harponner par des musulmans ! Je me pose maintenant la question à savoir si leur incompréhension mutuelle n’était pas du à ce gouffre qui s’est installé dans une société tiraillées par les questions racialistes et la tentation islamo gauchiste!

Frejusien
frejusien
il y a 2 mois

Comme tu dis , un petit « détail de notre Histoire, »
on en reparlera dans quelques années

Samia
Samia
il y a 2 mois

Bonsoir Jean Allemand, votre commentaire me va droit au cœur, me comparer à une guerrière🤗 Vous me faites un honneur, merci de tout cœur cher ami.

Samia
Samia
il y a 2 mois

Merci aussi à Paco pour cette belle tirade ô combien joliment dite.

Samia
Samia
il y a 2 mois

Aardvark bonsoir,
Nous partageons l’amour de notre belle langue. J’ai plaisir en plus de dénoncer la toxicité de l’islam, de jouer avec les mots pour le faire.
Merci à vous.

Samia
Samia
il y a 2 mois

bm77 bonsoir,
Des criminels pour les arabo musulmans, ceux qui tiennent des bars où l’on sert de l’alcool ou ceux qui tiennent des restaurants qui servent du porc. Les Kabyles sont en pôle position, question culpabilité à ce niveau-là. Beaucoup d’entre eux, traditionnellement, estiment qu’ils n’ont pas à se mettre dans le créneau du halal. Ils sont traités, d’ailleurs, pour cette raison, de sales kouffars, de sales traîtres, de salauds et j’en passe.

Lire Aussi