Le Conseil de l'Ordre qui pourchassait les médecins juifs en 42 poursuit Didier Raoult !


 
https://www.lemonde.fr/planete/article/2020/11/12/le-professeur-raoult-poursuivi-par-l-ordre-des-medecins-des-bouches-du-rhone_6059476_3244.html
 

Le 10 juillet 1940, l’Assemblée nationale, réunie à Vichy, vote les pleins pouvoirs au maréchal Pétain. Dans toute la France, la désorganisation est complète. Et pourtant, en quelques semaines, vont être mises en place une législation antisémite et une réorganisation de la profession médicale visant en particulier les médecins juifs. Pourquoi cette hâte ? On sait qu’elle n’est pas due à une quelconque pression allemande. En fait, le gouvernement de Vichy veut s’attirer les faveurs de ces notables influents et proches de la population que sont les médecins, en satisfaisant des revendications que leurs représentants qualifiés expriment depuis longtemps.

2Depuis les années 1920, de nombreux jeunes Juifs étrangers, roumains pour la plupart, sont venus faire leurs études médicales en France. Empêchés d’étudier la médecine dans leur pays à cause d’un antisémitisme virulent, ces derniers profitent d’un accord datant du Second Empire qui institue l’équivalence du baccalauréat roumain et du baccalauréat français. Leurs études terminées, ils peuvent même s’installer en France car la nationalité française n’est pas, à cette époque, nécessaire à l’exercice de la médecine. Or, dans les années 1920-1930, le nombre des médecins s’accroît. Syndicats médicaux et doyens des facultés de médecine s’alarment de cette « pléthore » : alors qu’on n’attend guère de nouveaux progrès médicaux, elle dépasse de beaucoup, pense-t-on, les besoins de la population et risque de paupériser la profession médicale. Cette « pléthore » est essentiellement attribuée à l’« invasion » de ces « métèques », accusés d’incompétence, d’absence d’éthique et d’ignorance complète des traditions françaises. Campagnes de presse, manifestations et grèves favorisent l’adoption, au cours des années 1930, de nouvelles lois supprimant le « privilège roumain » et rendant obligatoire la nationalité française pour exercer la médecine en France [1][1]De nombreux ouvrages et articles sont consacrés à la « pléthore…. Il s’y ajoute des instructions ministérielles visant à refuser la naturalisation française aux jeunes médecins qui la demandent, juifs pour la plupart [2][2]« Naturalisations et pléthore », Le Médecin de France, 1938,….

La nouvelle législation médicale anti-juive

3Dès juillet 1940, paraissent donc de nouveaux textes qui vont constituer un arsenal législatif antijuif visant en particulier les médecins juifs : la loi du 17 juillet 1940 stipule que, désormais, pour être employé par une administration publique, il faut posséder la nationalité française à titre originaire ; la loi du 22 juillet 1940 établit un processus de révision des naturalisations acquises depuis 1927 ; enfin, la loi du 16 août 1940 réorganise la profession médicale et stipule que « nul ne peut exercer la profession de médecin en France s’il ne possède la nationalité française à titre originaire comme étant né de père français ». Des dérogations sont prévues pour ceux « qui ont scientifiquement honoré leur patrie d’adoption » et ceux qui ont servi dans une unité combattante au cours des guerres de 1914 et de 1939.

[…]

La loi du 7 octobre 1940 parachève la réorganisation de la profession médicale en créant l’ordre des médecins. C’est, depuis plusieurs années, une revendication du corps médical. Le conseil supérieur, est-il écrit dans le texte de la loi, « a la garde de [l’] honneur, de [la] morale et [des] intérêts » de la profession médicale ». Ces termes, apparemment anodins, sont en fait déjà transparents, mais le rôle du conseil de l’ordre devient beaucoup plus explicite dans les premiers commentaires. Le premier numéro du Bulletin de l’Ordre précise qu’il devra assurer « la moralité et la compétence professionnelle ». Pour les lecteurs de l’été 1940, cette terminologie est claire : il s’agit de débarrasser la profession médicale de ces « métèques », presque tous juifs, qui sont la cause de tous les maux. L’entretien accordé à un journal régional par un membre éminent du conseil supérieur à son retour de la séance inaugurale, ne laisse aucun doute : il faut

9

faire cesser la pléthore et la misère médicales. […] En effet, au cours des dernières décades [sic], un fait nouveau s’était produit : l’intrusion massive dans le corps médical français de médecins d’origine étrangère. […] Il a eu ce double résultat : abaissement de la valeur technique et morale du médecin. On arriva surtout […] à cette pléthore médicale […] [qui] engendra la misère médicale […] [qui] engendra [elle-même] la dichotomie, cette plaie actuelle du corps médical [7][7]J. Aymard, « L’Ordre des médecins. Pour faire cesser la….

10Le même jour que la loi instituant l’ordre des médecins, le 7 octobre 1940 donc, est abrogé le décret Crémieux qui, en 1870, accordait la citoyenneté française aux Juifs d’Algérie. Ils sont désormais des « Juifs indigènes des départements d’Algérie ». Cette abrogation aura des conséquences sur les médecins juifs algériens.

11Le statut des Juifs, daté du 3 octobre 1940, paraît au Journal officiel le 18 octobre et couronne l’édifice antijuif bâti en trois mois. Les Juifs sont désormais des citoyens de seconde zone. En particulier, ils ne peuvent plus être membres d’une administration publique, ce qui va bientôt concerner les médecins ayant une fonction hospitalière ; ils ne peuvent plus être membres du corps enseignant, ce qui va permettre d’exclure les professeurs des facultés de médecine. Le statut laisse prévoir des mesures concernant l’ensemble des médecins : des règlements administratifs, est-il spécifié, pourront fixer une « proportion déterminée » de Juifs dans les professions libérales et « les conditions dans lesquelles aura lieu l’exclusion des Juifs en surnombre ».

Lire la suite ici

https://www.cairn.info/revue-archives-juives1-2008-1-page-41.htm#

 212 total views,  1 views today

image_pdf

16 Commentaires

  1. FRANCAIS N’OUBLIEZ PA S QUE C’EST
    1 UN SOCIALISTE AUX POUVOIRS
    EN 1940/1945
    LAVAL .
    QUI A ENVOYER 20 MILLE JUIF S
    ET 3000 FRANCAIS
    DANS LES FOURS CREMATOIRES ALLEMAND S

  2. il faut se rappeler, que pendant les années
    1940/45 la france était dirigé, par pétain
    et comme premier ministre le SOCIALISTE
    LAVAL, qui a envoyer DANS LES FOURS
    CREMATOIRES Allemands, 20 mille JUIFS
    et 3000 FRANCAIS Résistants
    FRANCAIS RAPPELEZ VOUS
    macron est 1 socialiste milliardaire et a refuser de
    soigner des le mois de janvier 2020 juqu’au mois de MAI 20 000 vieux

  3. Vous vous déchaînez contre l’Ordre des Médecins, je n’en fais pas partie, mais quelles que soient ses tares, il se pourrait que vous vous trompiez de cible, ce qui est contre productif.
    Je n’y connais rien mais il est possible qu’ils n’aient pas eu d’autre choix que d’instruire une action dont le véritable auteur était le SPILF.
    Je pense qu’il y a plus à faire en s’intéressant à ce dernier, qui a un site Internet très clair, y compris organigramme (tant qu’il est accessible) à étudier attentivement pour voir l’origine du pb .
    cf mon commentaire précédent

  4. Mais d’où vient l’assignation contre Raoult ce n’est ni le hasard ni un détail
    Il semble qu’à l’origine de cette action il y aurait principalement la brillante Société de pathologie infectieuse de langue française (SPILF) qui avait saisi en Juillet l’ordre des médecins du 13 et que l’on a eu tort de prendre pour des rigollots.
    Ces faux pifs ont un site internet. Peut être environ 500 adhérents, mais en fait de tous les horizons de la santé.
    En dépit de leur sigle ridicule il s’agit en fait d’une « association loi 1901 regroupant les professionnels de la santé intéressés par les maladies infectieuses et tropicales. »
    leur site Internet est très intéressant et à étudier, et surtout l’organigramme
    https://www.infectiologie.com/
    https://www.infectiologie.com/fr/organigramme.html
    En fait ils s’agit du principal regroupement national et à rayonnement international
    On y trouve à des postes clés diverses personnes dont un dénommé Christian Chidiac,(un hasard!!!!) mais il serrait intéressant de l’étudier plus en avant
    Liaisons avec:
    « La SPILF participe activement aux activités menées sous l’égide des autorités de santé publique francaise :
    HAS: Haute Autorité de Santé (Ex ANAES, Ex ANDEM)
    Institut de Veille Sanitaire
    ANSM Agence Française de Sécurité du Médicament
    DGS et DHOS
    PROPIAS »
    En fait un faux nez et le principal et le plus puissant rassemblement et outil anti Raoult, même s’il n’est pas certain qu’il soient tous anti-Raoult , mais ceux qui décident et manipulent certainement.
    Très clair en fait.
    A étudier et diffuser, peut être???.

  5. Le conseil de l’ordre doit changer d’appellation et s’appeler « Conseil Sanofi ou bigpharma!) » d’ailleurs qui a voté pour ses membres?
    Comment sont nommés ceux-ci?
    Quels sont ceux qui sont virologues?
    Encore une usine a Gaz qui ne produit que du vent et dont tous les membres mangent dans le ratelier de qui ,bien a qui profite ce conseil a bigpharma!

  6. Le bon temps de guillaume de nogaret et son patron le diable couronné est revenu.

  7. @ Folavoine , bonsoir , vous avez raison , à l’heure d’aujourd’hui quand vous allez chez le médecin , il ne vous vois pas comme un patient, mais comme un tiroir caisse , vous rentrez dans son cabinet la première chose qu’il vous demande : bonjour vous avez votre carte vitale ? Fini le bon médecin de famille qui prenait son temps que nous avons connu , maintenant c’est moins de 5 minutes en consultation. monde pourri par le fric , c’est sûr il faut gagner de l’argent mais de la négliger le coté humain et de préférer le pognon ça en devient immoral .

  8. Le Conseil Supérieur a la garde  » de l’honneur, de la morale, des intérêts  » de la profession médicale…
    Le dit Conseil ne garde et regarde plus que les INTÉRÊTS des grands pontes médicaux pour les mannes substantielles versées par les big pharma.
    Plus d’éthique ni d’amour ou du respect de sa profession et du patient.
    Vous allez chez le dr :  » vous avez votre carte verte ?  »
    Avant même de vous dire:  » quel est votre problème, de quoi souffrez vous ? »
    Médecine =Monnaie

  9. Répondre
    marcguimeud dit :
    13 novembre 2020 à 16 h 29 min
    CALME TOI !!
    la « guerre mondiale » comme tu le dis en ignorant, bientot tu vas t ‘ en taper une troisième qui te ramènera a la raison !
    et rasures toi, bientot les « juifs » seront passés de mode , mais tu entendras parler de « kouffars » pendant quelques siècles
    au fait ? ou en es tu dans tes cours d’ Arabe?
    ça avance ?? tu t ‘habitues a ecrire de la gauche vers la droite ??
    Persévère! ça te sauvera la vie un jour

  10. Ben non, on ne ramène pas tout au III Reich!
    Par contre:
    L’Ordre des médecins existe, aujourd’hui!
    Les textes du 7 octobre 1940 sont en vigueur!
    et pas seulement:
    Les textes du 26 mai 1941
    Les textes du 26 novembre 1941
    Sont toujours en vigueur!
    La suppression du diplôme d’herboriste est toujours, et de plus en plus, appliquée.
    Les Allemands ont mis «un peu» d’eau dans leur vin!
    Nous, on y a ajouté du vitriol!
    Je ne vais pas réécrire «Hold Up», mais, ce serait tout-à-fait possible.
    Bientôt, il ne sera plus question de juifs, ne vous faites pas de soucis, il suffira de se préoccuper de n’importe quel blanc!
    C’est si difficile à comprendre?
    Bonne soirée à toutes et à tous,
    Gérard

  11. Ramener tout à la guerre mondiale et à la situation des juifs de l époque pour guise d argument fini par être de moins en moins pertinent pour expliquer notre situation actuelle….

  12. qu’ils foutent la paix au professeur Raoult . nous sommes des milliers à le défendre car c’est un des seuls à ne pas marcher dans la combine des labos pharmaceutiques . de ces gros enfoirés

  13. C’est vrai, ils ne sont rien, mais ces néfaste à la vie font beaucoup de mal.

  14. Faites savoir CONCRÈTEMENT au conseil départemental de l’ordre des médecins des Bouches-du-Rhône que vous partagez pleinement l’opinion exprimée à son sujet dans cet article :
    IMPRIMER l’article et L’ENVOYER par La Poste à l’ADRESSE POSTALE PUBLIQUE du conseil que vous trouverez en bas à droite de la page
    https://conseil13.ordre.medecin.fr/
    Pour imprimer facilement l’article, c’est pas compliqué :
    Cliquer sur la barre verte « Print Friendly » en bas à gauche du présent article.
    (ou accès direct : https://www.printfriendly.com/p/g/DKfGjE )
    Dans la fenêtre d’impression qui s’ouvre, choisir la taille de texte 130% et la taille d’image 100%
    Ceci fait, cliquer sur l’icône PDF.
    Choisir la taille de page « A4 » (« Letter » est le format américain) puis cliquer sur « Téléchargez votre PDF » et enregistrer le PDF sur votre ordinateur (ou bien cliquer sur Imprimer, et choisir Destination = Enregistrer au format PDF).
    Désormais vous pouvez imprimer l’article dans sa version PDF de 4 pages, en deux feuilles : la première feuille imprimée recto-verso avec les pages 1 & 2 et la deuxième feuille imprimée recto-verso avec les pages 3 & 4.
    Signer au bas de la dernière page, dans l’espace resté blanc, avec votre prénom et ville (inutile de bêtement donner vos coordonnées complètes à des collabos…) et poster.
    Voilà, faire acte CONCRET de résistance ça commence en investissant un timbre.

Les commentaires sont fermés.