La pandémie ? Du pain bénit pour le gouvernement pour faire disparaître les petits au profit des multinationales

Illustration = chez Figeac Aero, un sous-traitant aéronautique
Quand on observe la ligne de conduite du gouvernement, confirmé par la piteuse intervention de Castex hier soir, force est de constater que la stratégie reste la même : foutre la trouille aux Français.

Tous les artifices sont employés cette fois-ci pour faire croire qu’il existe une deuxième vague afin de maintenir nos concitoyens dans un état de peur panique.
Cependant, même en gonflant le nombre de décès COVID de façon éhontée, la réalité est là. La recrudescence du nombre de cas (liée à l’hyperinflation du nombre de tests) n’arrive pas à occulter la vérité : la mortalité de ce virus est désormais ridiculement basse, inférieure à une bonne grippe saisonnière.

Même la baisse spectaculaire du nombre de cas est masquée par un artifice bien connu des statisticiens. Castex a avoué donner les chiffres en « moyenne mobile hebdomadaire ». Tous les initiés savent que cette méthode est utilisée pour lisser volontairement les trop fortes variations.
Donc même les belles courbes complaisamment fournies par notre premier ministre ne sont que du pipeau.

Rien n’arrivera à nous faire croire non plus que les hôpitaux sont davantage saturés que les années précédentes.

 



 

Et surtout, pourquoi imposer un confinement à l’efficacité plus que douteuse mettant en péril des centaines de milliers de petites entreprises ?

Il devient dès lors nécessaire de se poser la question de savoir pourquoi tant de mensonges, religieusement matraqués par les médias aux ordres.

Bien sûr, et je l’ai évoqué dans un article précédent, le but premier est de gouverner par la peur. Macron a inventé la « phobocratie » pour bâillonner les Français, au sens propre comme au sens figuré.

En réalité, un autre but particulièrement vicieux se profile à nos yeux : tuer les entrepreneurs indépendants pour conforter les multinationales.

La pub pour l’artisanat non coté en Bourse a dû exciter les appétits des requins de la finance :

https://youtu.be/vV9VaV_-89Q

Depuis des années, l’administration s’acharne à éradiquer l’entreprise individuelle.

L’hyperinflation de textes administratifs, tous aussi stupides qu’inutiles, a deux fonctions :

– Étrangler les petits entrepreneurs sous le poids d’une règlementation de plus en plus tentaculaire et étouffante. (Paperasserie chronophage interdisant au petit entrepreneur de consacrer son temps à son vrai métier)

– Mettre des barrières à l’entrée à tous les nouveaux entrepreneurs. (Chaque année, de nouvelles normes renchérissant le coût d’investissement).

L’objectif est clair : permettre dans chaque secteur d’activité l’émergence d’oligopoles aux reins solides.

Pourquoi ?

Élémentaire, mon cher Watson !

En effet, le troupeau de petits entrepreneurs indépendants est majoritairement revendicateur, poujadiste, vote RN, se comporte en fraudeur fiscal compulsif et par son comportement gaulois est en dehors de tout contrôle. Il n’est même pas coté en Bourse, donc n’a aucun intérêt pour les spéculateurs qui s’engraissent en parasitant l’économie.

Imaginez! Au lieu de centaines de milliers de restaurateurs, une dizaine de chaînes style Mc Do, KFC, Léon de Bruxelles, Buffalo Grill, Domino’s Pizza ou O’Panda.

 

Au lieu de 35.000 boulangeries indépendantes quelques chaînes telles que Marie Blachère, Paul ou Brioche Dorée.

Pourquoi tolérer cette prolifération d’indépendants alors lors qu’un bon oligopole bien organisé est très facile à contrôler et saura, le moment venu, participer au financement des campagnes électorales des partis libéraux et mondialistes comme il se doit. Il permettra également à la haute finance dont est issu Macron de réaliser de fabuleux profits en boursicotant.

La ficelle est grosse, mais bien cachée sous le flot de larmes de crocodiles déversé par Castex et Le Maire qui jurent vouloir tout faire pour sauvegarder nos petits commerces.

Quand on examine les solutions proposées, c’est à pleurer. Bruno Le Maire incite les petits commerçants à « se digitaliser » et leur propose royalement une aide de 500 euros pour ce faire ! Quand on sait combien de milliards d’euros et combien d’années il a fallu à Amazon pour développer un outil informatique et logistique performant, c’est un vrai foutage de gueule.

Le Coronavirus a donc été une aubaine pour les fossoyeurs de l’entreprise indépendante. Ces salopards se sont emparés de l’opportunité pour accélérer l’éradication des petits au profit des multinationales.

10 Commentaires

  1. Sur le site du Forum Economique Mondial de Klaus Schwab, marxiste allemand lié à 100 multinationales (GAFA, Huawei (antennes 5G) déjà installées en France pendant la 1er confinement, etc) :
    La Chine et la 6G
    https://fr.weforum.org/agenda/2020/11/la-chine-deploie-deja-son-materiel-pour-la-6g/
    Le Forum estime que d’ici 2025, 85 millions d’emplois pourraient être déplacés par une modification de la division du travail entre l’homme et les robots ou machines.
    https://fr.weforum.org/agenda/2020/10/voici-les-dix-principales-competences-professionnelles-de-demain-et-le-temps-quil-faut-pour-les-acquerir/

  2. Oui, tout à fait et c’est la même chose pour l’islam il faut savoir choisir son camp et se soutenir. La conséquence de ce mauvais choix d’un 2ème confinement sera bien plus grave que la maladie elle-même car il y aura de nombreuses répercussions indirectes sur la population : économiques, sociales, psychologiques, psychiatriques, médicales et bien d’autres, cela se traduira par bien plus de décès.

  3. Le peuple ne se révoltera pas , quand j’entends aux infos certains con citoyens demander plus de fermeter contre ceux qui refusent le port du masque et du confinement , une partie du peuple français devient délateur , collabo dénonçant son voisin parce que celui-ci sort sans masque , j’en connais pas loin de chez moi de vrais collabos , des donneuses , des balances , des caves , des putes dixit le jargon .ceux là je les ai fichés et le moment venu nous nous en occuperons .
    N’oublions pas que tout ce bordel est dû à un décret , et aucuns décrets ne peut remplacer une loi ! donc se masquer la tronche est illégal , tout comme l’Ausweis , mais comme au conseil des tas se sont tous des corrompus, des planqués , il ne faut rien attendre de ce coté là !

  4. Christophe L dit :
    13 novembre 2020 à 17 h 58 min
    félicitations pour cette intuition si réaliste !!
    et ceux qui ne savent rien branler on les emploiera a la Poste, aux Banques a l’ accueil, a la RATP, aux flics,chez Uber …………..

  5. L’artisan de demain sera afro maghrébin musulman, aujourd’hui la majorité des jeunes formés dans les métiers du bâtiment TP industrie bref dans le travail manuel sont des colons allogènes nés sur le territoire ou fraîchement arriver.
    Un exemple dans les grandes surfaces, les apprentis ou stagiaires de: boulangerie, boucherie, poissonnerie, mise en rayon, hôtesse de caisse sont issus pour les 3/4 de l’immigration extra-européenne.
    Beaucoup n’ont toujours pas compris que le remplacement des peuples autochtones se fait par sa base, dans 20 ans il se sera quasiment impossible de travailler dans tous ces corps de métiers pour un français de souche car les colons allogènes sont solidaires entre eux et pratique allègrement la discrimination.

  6. Le problème c’est que tous les français ont la télé , un ordinateur et un tel portable ! cherchez l’erreur .
    La télé pour bouffer du BFM et de l’intox , un ordi pour commander sur Amazon et un tel portable pour s’envoyer des vannes primaires .
    On est foutu !!!!!!

  7. Qu’attendent ils pour se regrouper et faire une descente à l’Elysée et sortir choupinet et toute sa clique ? ils vont crever alors ils n’ont plus rien à perdre ; bougez vous le cul !!!!!!! on est tous prêts !!
    on attends le signal .

  8. Cela fait 40 ans qu’ils s’acharnent à faire disparaître les petites entreprises, là ils en ont l’occasion avec le covid de les crucifier une bonne fois pour toute. Et on sera confiné jusqu’à ce qu’il n’en reste plus.

  9. Tout est fait pour que l’on ne puisse acheter qu’en ligne dans les multinationales ! La solution c’est de ne rien acheter pour l’instant, jusqu’à que les magasins de proximité soient rouverts. Personnellement c’est la solution que j’ai choisi !

Les commentaires sont fermés.