11 novembre : hommage à l’un de nos soldats qui se battait pour nous dans l’armée d’Orient en 1918

Histoire Publié le 11 novembre 2020 - par - 8 commentaires

Aujourd’hui, c’est le 11 novembre.

C’est l’anniversaire de l’Armistice du 11 novembre 1918  – en réalité la Victoire de la France – qui mit fin à la guerre de 14.

Des soldats français continuèrent cependant à se battre après le 11 novembre : ils n’étaient pas au courant du cessez-le-feu.
C’était ceux de l’Armée française d’Orient qui luttait contre l’Empire Ottoman et ses alliés bulgares.

Cette armée, après avoir libéré la Serbie puis la Roumanie, commençait à entrer dans l’Empire Austro-hongrois.



J’ai connu un de ces soldats français – il est mort il y a une quarantaine d’années – et c’est une sorte d’hommage que je lui rends dans ce qui suit.
Un plouc ( j’aime les ploucs ! ), conscrit en 1913, qui n’est rentré chez lui qu’en 1920 ou 1921 !


Pour raconter cette Armée française d’Orient, j’ai choisi une vidéo humoristique dans laquelle, pourtant, tout est VRAI.

Une précision avant la vidéo : Uskub s’appelle aujourd’hui Skopje et c’est la capitale de la Macédoine.

Si tout le monde a en tête les troupes américaines, britanniques et du Commonwealth avançant aux côtés des Français, on parle bien moins des combats d’orient, où les Français se battaient aux côtés des troupes serbes, grecques et italiennes. C’est dommage, car sur ce front lointain, à une heure où la cavalerie est considérée comme une arme dépassée par les chars, les avions et autres mitrailleuses, 3 000 cavaliers français vont se lancer au-devant de leurs alliés dans une telle charge qu’elle va précipiter la chute de la Bulgarie, qui provoquera l’accélération de la chute des autres empires centraux et la signature de l’armistice du 11 novembre.

La vidéo de 6 minutes : 

https://unodieuxconnard.com/2018/11/16/la-charge-de-cavalerie-qui-precipita-larmistice/

Précisions :

– https://fr.wikipedia.org/wiki/Man%C5%93uvre_d%27Uskub
– https://fr.wikipedia.org/wiki/Arm%C3%A9e_fran%C3%A7aise_d%27Orient

Les Français, ils avaient des couilles dans ces temps-là, non ?

Post-scriptum

 En ces temps de confinement, pourquoi ne pas lire ou relire  » Capitaine Conan » de Roger Vercel ? 

Brancardier sur les champs de bataille du Nord et de l’Est de la France, Roger Vercel (1894-1957), envoyé comme officier sur le front d’Orient, ne fut démobilisé qu’un an après l’armistice. Ses souvenirs de guerre inspirèrent plusieurs de ses livres, parmi lesquels Notre père Trajan, Léna, et bien évidemment Capitaine Conan, Prix Goncourt 1934.

Print Friendly, PDF & Email
8 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
angoulafre
angoulafre
il y a 10 mois

C es troupes commandées par le Général (fait ensuite Maréchal)on grandement participé à la défaite des hommes de Guillaume en forçant la Bulgarie à cesser le combat.
On oublie trop souvent ce que l’on doit à ces hommes, car sans eux, je ne suis pas certain que certains passeraient leurs journées à se démolir les pouces.

Moktar
Moktar
il y a 10 mois

Merci camarade de maintenir vive cette mémoire de soldats oubliés par la France un peu partout dans le monde.
Merci. Comme tu l’écris: « les Français en ce temps là avaient des couilles ».
Permets moi de rappeler également ce « Bataillon de Corée » totalement occulté de la mémoire.

angoulafre
angoulafre
il y a 10 mois

J’ai oublié lze nom du Général:
FRANCHET d’ESPERRAY.

Bubu
Bubu
il y a 10 mois

tous ces morts pour la France qui nous ont précédés
honte à tous ceux qui en ont fait ce qu’elle est actuellement !

Baribal
Baribal
il y a 10 mois

Je ne connaissais pas l’histoire de cette charge de cavalerie héroïque ! Cette audace est digne de celle de Murat, chargeant les Russes à la bataille d’Eylau.

Notre armée a été un magnifique instrument de notre souveraineté et du rayonnement de la France, et le soldat français a toujours eu en lui cette « furia francese » qui l’a fait craindre pendant des siècles.

J’ai trouvé ce lien sur Facebook.

https://fr-fr.facebook.com/pages/category/Blogger/Furia-Francese-1853848714930438/

Winston
Winston
il y a 10 mois

Hommage personnel à mon arrière grand père Jean Pénicaud d’Eymoutiers , décoré pour fait d’arme à Salonique .
Poilu = couillu .

(exit Ai double)

Winston
Winston
il y a 10 mois

Hommage personnel à mon arrière grand père Jean Pénicaud d’Eymoutiers , décoré pour fait d’armes à Salonique .
Poilu = couillu .

Antiislam
Administrateur
Antiislam
il y a 10 mois
Reply to  Winston

Bonjour,

Honneur à lui.

PS: Je connais bien Eymoutiers, c’était la ville natale de mon oncle et nous y allions souvent en venant de Corrèze où nous passions nos vacances chez nos grands-parents …

Lire Aussi