Pons : je suis devenu l’homme à abattre depuis que j’ai osé critiquer le Coran

Je suis le conseiller municipal d’opposition de la ville de Pons, située dans la quatrième circonscription de Charente-Maritime. Le 21 octobre, lors d’une journée d’hommage à l’enseignant décapité Samuel Paty, je lisais un texte où j’expliquais que l’assassin n’avait fait qu’obéir aux textes sacrés du Coran. Je n’ai pas pu terminer mon intervention, sous la pression des élus de la majorité, et notamment de la première adjointe, madame Fabienne Dugas-Raveneau ; le maire, Jacky Botton, m’a arraché le micro, et m’a empêché de continuer mon discours. J’ai pu, privé de micro, conclure mon intervention en disant “Vive la France”. Il est possible de revoir cette agression, lors de cette courte vidéo, qui a été vue par près de 40 000 visiteurs.


Voilà le texte complet que je voulais lire.

Hommage à Samuel Paty : élu, j’ai voulu dénoncer le Coran, le maire m’a agressé !

 

Depuis la date de mon intervention, je suis victime d’un véritable harcèlement, de la part de l’équipe municipale en place, dont voici les élus, mais aussi de la part de deux de mes colistiers, qui se sont ralliés à l’équipe majoritaire, et me somment de démissionner, alors que la tête de liste,  le docteur Babin, s’est retirée, et m’a désigné, sans la moindre contestation, pour mener la liste d’opposition.

Les élus
 
Une campagne de calomnie et de haine s’est mise en place contre ma personne. J’ai reçu de graves menaces et des messages d’intimidation. Avant cet incident, un musulman est passé devant chez moi, et a lancé des cris menaçants, avant de s’enfuir en courant.

Encore plus grave, le jeudi 29 octobre, j’ai été auditionné par la gendarmerie de Jonzac, suite à la plainte qui a été déposée contre moi, par l’équipe en place de la mairie de Pons.

J’ai été interrogé pendant quelques heures pour donner ma version. Je veux souligner que je n’ai rien contre les trois gendarmes qui n’ont fait que leur travail. Encore plus inacceptable, le maire Jacky Botton se permet de me diffamer dans le bulletin municipal de Pons, de novembre 2020, tiré à 2 900 exemplaires et distribué dans toutes les boîtes aux lettres de Pons. Il ne m’a même pas permis de défendre mon honneur dans le même bulletin municipal. J’ai été privé de mon droit d’expression, alors que je suis le responsable de la liste d’opposition.

Cet individu se permet même d’évoquer en bas de son texte, page 2, deux articles de ” la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 “.

Encore plus sournois, on ne me donne pas la parole, on me diffame, mais on donne la parole à deux de mes colistiers, Mme Anne Gimenez et Samuel Diesnis, qui se joignent au lynchage de l’équipe municipale, montrant qu’ils ne sont que des faux opposants. Ils me poussent à démissionner, ce que je ne ferai pas. 


Bien évidemment, la gravité de ces faits m’obligent à prendre un avocat, pour défendre mon honneur, et à prendre quelques précautions, dans ma vie quotidienne, car je me sens menacé, à tout moment, par une agression possible d’islamistes ou de complices gauchistes de la municipalité.
J’accuse l’équipe municipale et ses complices de mettre délibérément ma vie en danger. J’avais une autre image de la France, pays de la liberté, quand je suis arrivé de Pologne pour y travailler, il y a 18 ans. 
 
https://ripostelaique.com/pons-je-suis-devenu-lhomme-a-abattre-depuis-que-jai-ose-critiquer-le-coran.html

 141 total views,  1 views today

image_pdf

21 Commentaires

  1. Pris par des travaux ces derniers temps, j’avais négligé la lecture des articles de RR dont le vôtre.
    Je tiens à vous féliciter pour le courage que vous avez eu en rappelant à l’auditoire la stricte vérité : cet acte atroce est tout à fait justifié dans leurs « écritures divines » dès lors que l’on s’en prend à leur « prophète » …
    Vos opposants sont soit des crétins pour ignorer cela, soit des couards, ou les deux à la fois !
    De tout coeur avec vous
    Bravo Stanislas !

  2. Quel Tartuffe, ce maire de! Si c’est pour faire un « hommage » hypocrite et couard à Paty sans nommer les coupables par lâcheté, mieux vaut s’abstenir.
    Il devient urgent de dégommer cette génération d’élus politicards et polytocards collabos qui ont peur de « faire des vagues ».
    Comme d’habitude, je suppose que cet édile aura virulemment « dénoncé » « le terrorisme » sans préciser lequel. Or « le terrorisme » comme agent causal, cela n’existe pas, c’est une expression, un glissement sémantique. Il y a des terroristes, des mouvements terroristes, mais pas de terrorisme en soi, entité énigmatique qui telle une divinité féroce frapperait de manière aussi mystérieuse qu’imprévisible. Parler de terrorisme tout court comme de la cause, c’est en faire une chose en soi, existante, qu’on appelle une réification (croire qu’un concept est une entité ayant une existence réelle). On peut parle de terrorisme seulement si l’on entend par là un procédé, une technique, en l’occurrence une stratégie : « les suprématistes musulmans pratiquent le terrorisme pour imposer leur domination », ça on peut dire. De même que « victime de terroristes musulmans ». Mais dire « victime du terrorisme », c’est débile.
    Aussi, le terme terrorisme, pour avoir un sens causal, doit toujours être précisé par un adjectif épithète qui nomme l’agent réel, l’exécutant
    En l’occurrence, il s’agit du terrorisme MUSULMAN.
    Oui, ce sont les musulmans qui aujourd’hui pratiquent massivement le terrorisme*, dans le monde entier, dans le but de le soumettre à la tyrannie de l’islam, cette doctrine totalitaire.
    *ici le terme est employé correctement, dans son sens de procédé employé par des agents, et non comme une entité ayant la capacité d’agir par elle-même.
    __
    Je note que cette tendance à escamoter les coupables en parlant de « terrorisme » sans autre précision par peur de nommer les choses, ou plus exactement les responsables est une pratique généralisée tant au niveau des journalistes que des discoureurs politocards en tout genre.
    Il y a encore pire que de mal nommer les choses, selon la tarte à la crème de la citation de Camus. C’est d’avoir peur de les nommer.
    Faire peur, c’est justement le but de l’usage du terrorisme.

    • @Adalbert
      C’est vrai. D’un autre côté, « terrorisme islamiste » est quasi-devenu un pléonasme…

  3. Finalement, le maire pense comme vous, cher Stanislas, il écrit dans son édito : « Hommage à Samuel PATY, lâchement assassiné ». Il ne sait plus où il habite, et il a peur de perdre la tête.

  4. Exactement, le jour de l’hommage à Samuel Paty, ce con de maire a agi comme un opposant à la liberté d’expression, preuve qu’il n’a rien compris au pourquoi de la mort de Samuel et combien sont dans son cas.
    Ce qui est encore aussi grave, c’est le retournement de veste des deux colistiers, qui montrent par leur attitude , leur trouille et leur fausseté quant à leurs engagements politiques .
    J’en ai rencontré des faux RN, qui n’aiment pas qu’on aborde le problème de l’islam, qui s’irritent et claironnent que le RN ce n’est pas que ça, etc…,
    ceux-là se rencontrent sur la façade atlantique,
    je me demande ce qu’on leur a raconté pour les enrôler

  5. Vous avez mon soutien total, vous êtes un modèle d’assimilation et on aimerait bien qu’il en fut de même pour ceux pour lesquels ces élus zélés vous ont mis au ban de la commune , tout en vous mettant en danger . Car ces gens ont pris fait et cause pour une religion de plus en plus envahissante dans tous les sens du terme tout cela à l’encontre d’un Français, patriote, lui, tout en lui interdisant d’exercer son droit d’expression dans la critique de l’islam . Et aujourd’hui si il y a une religion qui doit être critiquer et faire une effort important sur elle même c’est bien l’islam . A travers cette attaque , ces gens ont été à l’inverse même de ce pour lequel ,on rendait, ce jour là, hommage au professeur Samuel Paty , c’est à dire la liberté d’expression.
    Le maire n’aurait pas du exprimer un point de vu que toute sa population ne partage pas . J’en sais quelque chose puisque je connais parfaitement ce secteur entre Cozes , Gemozac et Pons où les gens sont loin d’être acquis au multiculturalisme sauvage et à l’invasion. Ils ont déjà un problème pour accepter leur propres compatriotes pendant les vacances alors pour les autres cela ne va pas passer comme une lettre à la poste!!
    De plus en participant à isoler cette personne tout en le livrant à la vindictes des adeptes de l’islam les plus virulents concernés par les critiques justifiées de cet élu , ils le mettent délibérément dans la situation de Samuel Paty !!!! Isolé lui même par sa propre hiérarchie, on sait comment cela a fini.
    Tous cette lâcheté pour une paix sociale bien précaire risque à la finale de provoquer l’effet contraire de celui escompté , c’est à dire que les gens qui se sentiront isolés chercheront naturellement à ne plus l’être et se regrouperont. De plus si ils font l’objet d’attaques répétés , ils s’armeront !!! Ce qui sera normal et légitime si la sécurité des personnes et la liberté de leur opinion n’est pas garantie. Et nous auront les conditions d’une guerre civile . Alors je le dis solennellement à ces pompiers pyromanes, il faut rétablir la République dans toutes ses dimensions , vite et bien sinon ce sera trop tard!!!!

  6. Ils sont 10 millions et peut-être plus mais ce n’est pas leur nombre qui doit nous impressionner, ils sont fourbent et cruels mais incapables d’être de bons combattants contre nous. L’Algérie a montré notre très grande supériorité militaire et organisationnelle.

  7. J’ai lu la bible en entier et le Talmud pour comprendre les racines du christianisme mais je ne pourrais pas lire complètement le coran pour une raison simple, tout ce que je sais de l’islam me dégoute, j’ai développé une sorte d’aversion pour cette religion et tout ce que j’ai pu lire du coran se retrouve dans le comportement contradictoire et malsain d’un islam dominateur, violent, fourbe et qui n’a rien de crédible.

  8. Un mahométan est donc venu pousser des cris de singe hurleur devant le domicile de M. Czerwinski, avant de s’enfuir en courant. Toujours aussi courageux, les barbus pédophiles égorgeurs d’infidèles… Et c’est ça qui voudrait faire la loi en France ?

  9. Cher Stanislas, pour avoir vécu des situations un peu semblables, j’ai tenu bon et j’ai même dû me défendre physiquement. Mais la roue tourne et rein ni personne ne peut empêcher cela. Le temps arrive où les traîtres vont payer l’addition de leurs horreurs. A ce moment, ce sera sans pitié ni pardon. Trop, c’est trop ! Tenez bon et ne vous laissez pas faire. Restez avec vos vrais amis et protégez-vous les uns les autres. C’est ainsi que nous faisons et ça marche très bien.

  10. J’ai aussi une critique au sujet du coran. Il est imprimé sur du papier vraiment trop épais !!

  11. Soutien à Mr Stanislas Czerwinski .
    J’espère que certains médias en parleront ?
    Peut-être CNEW .

  12. « une ville, où il fait bon vivre… »
    peut-on lire dans le « magazine d’information ».
    C’est une expression qu’ affectionne une certaine Angela M. pour décrire la situation actuelle de son pays, l’Allemagne.

  13. C’est évident, l’islam est lié au terrorisme par le coran qui est bourré d’appels à la violence contre les mécréants. La violence du coran n’est pas comparable à la bible ou à une autre religion car elle est applicable, irréformable, intemporelle et immuable.

  14. Bonjour monsieur Stanislas Czerwinski , les patriotes sont derrière vous ,la gauchiasserie et les islamo -collabo vont bientôt payer leurs traîtrises , nous sommes avec vous nous sommes fier de vous connaître et fier de votre combat pour les Valeurs que nous défendons aussi.

  15. Total soutien à vous Stanislas . Votre courage vous honore les autres sont des traitres cela se paiera un jour.

  16. islamophobe comme nous et vous avez bien raison Il faut enlever le caca des pov cons qui croient que nous pourrions vivre en harmonie avec les musulmans qui n’ont pas le droit de nourrir d’affection pour nous les mécréants (c’est écrit dans leur torchon de coran)

  17. les trois quarts des Français vous soutiennent car ces islamo gaucho vont bientôt le regretter. le pouvoir au peuple souverain . ce sera l’avenir. et tous ces politicards seront mis au piloris.

  18. Ils la veulent l’islamisation de notre pays, mééééééé ils vont déchanter le jour ou la charia sera au dessus des lois de la république. Mais ce sera trop tard pour tous ces veaux. Un jour ils diront on ne savait pas, on croyait que l’islam était pacifique, que ce n’était pas la haine………… mééééé ont’ils lu le coran, bien sur que non.

  19. Bonjour.
    Vous avez tout mon soutien et ma sympathie.
    Tenez bon.
    Amicalement.

  20. Cher Stanislas, vous avez perdu la considération des collabos et c’est tant mieux.
    En revanche, vous avez gagné, par votre courage, votre lucidité et votre détermination l’amitié sincère de vos compagnons patriotes.
    Vous avez cent fois, mille fois raison et la réalité se charge, non seulement de rattraper mais de dépasser les islamo-collabos.
    L’intelligence n’est pas fonction de la taille du troupeau de roquets, aussi laissez les courtisans, les compromis, les naïfs, les aboyeurs, les idiots et les rats de la collaboration derrière vous, ne perdez pas de temps avec ces nuisibles, ils ne valent pas un crachat.
    Vous avez raison sur toute la ligne, vous avez tout notre soutien et n’oubliez pas que « nos ancêtres étaient des géants, c’était de petits hommes opiniâtres ».

Les commentaires sont fermés.