Mathieu Bock-Côté: «Un choc de civilisations en France même»

Conflit de civilisation Islam Publié le 4 novembre 2020 - par - 9 commentaires

FIGAROVOX/CHRONIQUE – La France est attaquée car son modèle de civilisation représente une résistance objective à la conquête islamiste.

Par Mathieu Bock-Côté
 

L’attentat de Nice, qui s’ajoute à celui de Conflans, annonce une nouvelle séquence islamiste, sous le signe du djihad intérieur.

Rien de tout cela ne surprend vraiment, même si la barbarie des méthodes révolte.

À hauteur de l’histoire, la multiplication de ce qu’on appelle pudiquement les «attaques au couteau» correspond à une entreprise de terreur pour sidérer les Français et les pousser à la soumission dans leur propre pays.

Des Français, en France, peuvent se faire poignarder, égorger et décapiter par des gens qui abusent de leur hospitalité, et qui font la guerre à leur nation.

C’est la France qu’on attaque, quel que soit son visage, qu’elle soit catholique, juive ou athée.

La présente offensive est officiellement liée aux caricatures de Charlie.

Les islamistes veulent institutionnaliser leur définition du blasphème dans la société française et sont prêts à imposer la peine de mort à ceux qui ne s’y soumettent pas.

On en trouve pour chercher un accommodement avec eux.

Le sacrifice de la liberté d’expression serait le prix à payer pour voir l’islam s’implanter massivement en France.

Répétons tous ensemble: la diversité est une richesse.

En réalité, si la France est visée aussi ouvertement, ce n’est pas parce qu’elle est considérée comme le ventre mou du monde occidental, comme on le répète trop souvent, mais parce qu’elle incarne, malgré ses contradictions, un modèle de civilisation qui représente une résistance objective à la conquête islamiste, qui se déploie à la fois par l’expansion démographique, l’occupation symbolique d’un territoire et le terrorisme.

 

Les efforts intellectuels investis dans des théories explicitement vouées à nier l’islamisation progressive de pans du territoire français sont fascinants.

 

Depuis des années, il fallait non seulement nier l’incompatibilité profonde entre un islam conquérant et la France, mais relativiser le danger islamiste au point de le nier et de voir chez ceux qui s’en inquiétaient d’inquiétants propagateurs de haine.

Ceux qui, depuis plus de trente ans, ont vu venir le péril furent traités de la plus vile manière.

Certes, depuis 2012, les attentats troublaient le récit de la diversité heureuse.

On faisait tout pour les traiter comme autant de gestes isolés, dramatiques, certes, mais ne remettant pas en question la civilisation nouvelle se construisant sous l’effet de vagues migratoires subies.

Les patriotes les plus ardents étaient traités comme des délinquants idéologiques.

Ils le sont encore trop souvent.

Le mythe de la guerre civile doit être réfuté.

Certains islamistes ont beau avoir souvent la citoyenneté française, ou se trouver régulièrement sur son territoire, ils révèlent simplement par là qu’une nation ne saurait se réduire à sa dimension juridique.

En l’espèce, entre le droit et la réalité, l’écart est tel qu’il vire à la contradiction.

La rhétorique du «pas d’amalgame», très en vogue au milieu des années 2010, ne convainc plus personne.

C’est un choc de civilisations qui se révèle sur le territoire français, qu’Erdogan cherche à amplifier en le transformant en guerre d’agression.

Il cherche à embrigader les populations turques installées en Europe, notamment en Allemagne, mais aussi en France, pour disposer de milices agressives – non sans succès comme on l’a vu encore ces jours-ci à Décines (Rhône) et à Vienne (Isère).

 

Tétanisées, les autorités françaises condamnent fermement les attentats, et rêvent de gestes spectaculaires sans savoir lesquels entreprendre.

Tous s’interrogent sur les conditions d’une riposte.

Il n’est plus possible de traiter l’islamisme au cas par cas.

Mais le système mental auquel les élites sont soumises les condamne à l’impuissance.

Le pouvoir s’est enfermé dans un dispositif juridico-idéologique qui l’empêche de réagir autrement qu’à travers des déclarations grandiloquentes.

Il importe de reconstituer un pouvoir délivré des catégories pétrifiées de ce qu’on nomme faussement l’État de droit, et qui est en fait un régime post-démocratique supranational diversitaire dominé par des juges militants et emmailloté par des traités relevant de la logique de la gouvernance globale.

 

La question du régime est cyclique dans l’histoire de France.

On le sait, pour sortir de la guerre d’Algérie, la France a refondé ses institutions afin de se délivrer de l’empire des partis et redonner de la substance au pouvoir.

Il en est de même aujourd’hui pour qu’elle puisse prendre à bras-le-corps l’offensive islamiste, et plus largement, la question identitaire dans toutes ses dimensions.

Il ne s’agit pas ici de fantasmer sur une VIe République mais de réanimer l’esprit de la Ve, en restaurant la souveraineté du peuple historique français pour lui donner les moyens de persévérer dans son être.

Ainsi, elle renouera avec une conception authentique de la démocratie et s’affranchira de la contrefaçon idéologique qui s’y est substituée et qu’instrumentalisent aujourd’hui ses ennemis.

Print Friendly, PDF & Email
9 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Hellen
Hellen
il y a 2 mois

Brav0 pour cet article, car c’est exactement ce qui se passe et il y a un moment où il faut arrêter de tergiverser jusqu’à presque leur donner raison, par le biais de leur religion.
Chacun a le droit d’avoir sa religion, à partir du moment où il respecte celles des autres… et ce quelle que soit la religion… et je dirai surtout à ceux qui ne sont pas d’accord et qui veulent imposer la leur en tuant ceux qui les ont accueillis nourris, logés, éduqués et même payés, d’aller voir ailleurs si la France ne leur convient pas. On ne les oblige pas à rester s’ils n’acceptent pas de se plier aux lois Françaises…!!!

Lucomoto
Lucomoto
il y a 2 mois

La France est malheureuse. Et le pouvoir lui parle en bébé.

Christian Lesuffleur
Christian Lesuffleur
il y a 2 mois

Quand un pays soumet sa population a avoir une attestation de deplacement derogatoire sur notre sol alors que des immigre clandestins peuvent circuler sans aucun papiers .C est le signe que nos dirigeant sont vendu a l ennemis IL N Y EN A RIEN A ATTENDRE

durandurand
durandurand
il y a 2 mois

@ Christian Lesuffleur , bonjour , effectivement de la traîtrise pure et simple , ce gouvernement de corrompus et de traîtres à vendu la France aux monarchies archaïques du Golfe arabo-persique , et que fais le peuple ? Rien ,aucune réaction , tellement obnubilé par le fameux enfumeur de coranovirus , pendant ce temps la bande de traîtres aux pouvoir continue son travail de sape et accélère l’invasion d’allogènes assassins ,violeurs , voleurs et autres pédophiles en puissances de la secte à momo le pédo , et ne comptont pas sur nos forces armées pourries, gangrenées de l’intérieur , à part peut être quelques officiers supérieurs et subalternes qui ont encore l’Amour de la Patrie , nous sommes mal barrés , comme la ritournelle on est mal patron ,on est mal !

Christophe L
Christophe L
il y a 2 mois

La France doit compter 15 millions de musulmans au bas mot, avec l’immigration exponentielle et la démographie dans moins de 20 ans les colons afro maghrébins musulmans seront majoritaires.
Le pacte de Marrakech a validé la migration illégale des clandestins, le fou a jacte : » ils ne passeront pas » alors que c’est sa signature qui figure au bas du fameux pacte.
Comment pouvons-nous supporter un tel traître collabo dégénéré qui à terme veut nous faire disparaitre, nous peuple autochtone français européen.
Aux armes citoyens !!

📯⚔️🇫🇷

zipo
zipo
il y a 2 mois

Bref il faut agir comme Poutine ,déporter non pas en Sibérie ,mais sur une de nos iles inhabitées tous ces inadaptés car leur pays d’origine refusera évidement de les recevoir!Alors messieurs les élus de tous poils de puis 40 ans vous avez massacré notre pays et ses valeurs !
Alors il va falloir revoir vos basiques et appeler un chat un chat !si vous étes perdus demandez a Mr Poutine de vous donner des cours lui il sait parler a ces gens ,Et croyez moi « sa sentence est sans appel ».Il parle vrai il ne dit rien il agit, lui les mosquées il les rase et tout ce qui va avec!Et c’est radical pas de palabres des faits ,vous voyez il vous montre la voie!

François des Groux
Administrateur
François des Groux
il y a 2 mois
Reply to  zipo

@zipo

Je serais un peu moins optimiste que vous.

Poutine n’a jamais rasé de mosquées en Russie, enfin pas à ma connaissance et hors du contexte des guerres de Tchétchénie. D’ailleurs, tant que Khadyrov lui obéit, il se fiche bien que le tyran tchétchène impose son totalitarisme islamique à la population…

Après, contrairement aux occidentaux, Poutine est un patriote proche de l’Église orthodoxe, un joueur d’échecs misant sur le temps long.

Cependant, il me semble même qu’une mosquée cathédrale a été construite récemment à Moscou…

Alexcendre62
Alexcendre62
il y a 2 mois

Choc de civilisation ? pardon la civilisation où ça! elle n’est que d’un coté en face c’est la barbarie la plus vide qu’il soit ! ils crachent tous sur notre civilisation mais ils savent y envoyer leurs enfants si faire nourrir , mais comme dit le dicton les poires sont faites pour être mangées les cons c’est nous .

Fritiere
Fritiere
il y a 2 mois

Et bien oui le choc des civilisations existe,et ce ,bien qu’il existait un peu avant,depuis l’arrivee De Mitterrand et son troupeau de moutons bien pensants
Il fallait se donner les moyens légaux, au lieu de se gargariser bêtement d’etre Le nombril du monde dans cette absurdité qu’est-ce des droits de l’homme
Combien de fois par jour, n’entendons nous pas dans la bouches de nos journaleux des télés à bobos, les mots « droit, discrimination, détresse, jeunes défavorisés pas d’amalgame » etc ……etc……. au lieu de « travail
Devoir,respect ,et ne pas nommer les choses ce ne sont pas je cite: »des incivilites commises par des jeunes défavorisés » mais des bandes de voyous professionnels qui tentent de faire fuir les autochtones et la police, ce qu’ils arrivent à très bien faire d’ailleurs,sous le couvert complice d’un état défaillant, ne visant que leur réélection, et de fait,n’assurant plus volontairement leur mission première qui est de protéger les personnes et les biens
Il est bien plus facile,et surtout lucratif de mettre les forces de l’ordre au bord des routes ou vérifier une attestation dérogatoire que rétablir la sécurité dans les quartiers  »difficiles »
Je reste convaincu pour ma part, que seul un régime militaire, ou du moins un courageux qui s’affranchirait de quelques idioties européennes , peut ou peuvent redresser le pays

Il faudra aussi penser à punir sévèrement par de la prison ferme ce gouvernement qui a failli et menti pour cette crise sanitaire

Que puisse encore flotter notre drapeau

Ils sont les seconds responsables et coupables,après nos gouvernants de la situation de notre pays

Lire Aussi