Je n’ai pas été déçu par l’allocution de Macron… j’attendais juste une justification de la dictature sanitaire

Publié le 30 octobre 2020 - par - 5 commentaires

Je n’attendais rien d’autre de cette allocution qu’une justification supplémentaire de la dictature sanitaire. Je n’ai pas été déçu.
Voici le message délivré par Macron :
D’abord, nous avons été presque parfaits :
«Nous aurions pu aller plus vite, au début sur les tests, mais depuis plusieurs semaines nous sommes un des pays d’Europe qui teste le plus. »
Ensuite, si ça a merdé, c’est à cause de vous les Français :
« Nous aurions collectivement sans doute dû davantage respecter les gestes barrière en particulier au sein de la famille ou avec les amis qui sont les lieux où nous nous sommes le plus contaminés. Faut-il nous le reprocher maintenant ? »
Et si ça merde encore demain, vous êtes prévenus, ça sera votre faute :
Une fois encore je vous le dis, la réussite dépend du civisme de chacune et chacun d’entre nous.
De plus, je fais semblant de jouer la concertation :
Dès demain, un débat suivi d’un vote se tiendra au Parlement. Dès demain le Gouvernement détaillera toutes ces mesures, nous devons nous honorer de cette transparence et du fait que ces décisions difficiles se passent dans un cadre démocratique, où toutes les oppositions peuvent s’exprimer.
Mais tout ça je m’en tape, le parlement et son Saint-Frusquin car je décide de tout, tout seul :
J’ai décidé qu’il fallait retrouver à partir de vendredi le confinement qui a stoppé le virus.
Je noie le tout en remerciant et félicitant pêle-mêle les soignants, les maires, les plus modestes.
Et ça va faire l’affaire !
Voilà hélas où nous en sommes rendus.

Print Friendly, PDF & Email

5 réponses à “Je n’ai pas été déçu par l’allocution de Macron… j’attendais juste une justification de la dictature sanitaire”

  1. Avatar coupendeux dit :

    A quoi sert-il d’écouter ce charlot faire son autosatisfaction?

  2. Charles Martel 02 Charles Martel 02 dit :

    Fallait il s’attendre à autre chose de la part de cette pourriture? Il a osé s’auto-satisfaire en annonçant que de 5000 lits de réa nous étions passés à 6000 lits alors que l’Allemagne en a en routine 25 000. Il a osé dire que nous étions le pays qui testait le plus pour dire quelques instants après que cette stratégie ne marchait pas (donc on claque du fric pour rien depuis des mois). On relève des incohérences a chaque mesure prise, a chacune de ses paroles. On ferme les librairies où le virus nous attend impitoyablement à la porte mais aucun danger si on va acheter une plante en jardinerie ou une plaque de BA13 dans un magasin de bricolage. Aucun danger si on prend un transport bondé pour aller bosser toute la journée en côtoyant des tas de gens affairés, mais catastrophe si non va prendre un café ou manger dans un resto en respectant distances et gestes barrières. Aucun problème pour envoyer les gamins à l’école (bin tiens faut que les parents en soient débarrassés pour pouvoir aller bosser), gamins dont certains seront masqués et qui échangeront leurs masques dans la cour de récréation comme ils échangent leurs bonbons ou leur gouter, et même si ces gamins sont asymptomatiques ils n’en seront pas moins porteurs et contamineront leurs familles. J’arrête là mais on pourrait faire une longue liste de toutes les incohérences des mesures prises par cette bande de bouffons. Encore un fois on a la démonstration de l’amateurisme de ces branleurs. Macron ne se préoccupe que de l’intérêt des grosses boites comme celles du bâtiment, Eiffage, Bouygues, la grande distribution et autres qui pourront continuer leur activité pendant que petits commerçants, restaurateurs et cafetiers crèveront, mais Macron s’en fout de cette « petite » France seule la France mondialisée l’intéresse. Et puis si des vieux dans les EHPAD crèvent on les euthanasiera à grand coups de Rivotril et ça fera des économies, il a tout prévu ce petit con qui ferait pâlir de honte un Machiavel. Et je me doute que cette petite merde a dû éprouver un orgasme intense en prononçant l’emprisonnement des gaulois et le retour de l’ausweis, sans compter que sa Gestapo, odieusement absente pour empêcher des français de se faire égorger dans les églises par des muzz sera très zélée pour distribuer les tickets gagnants à 135 euros ou plus au pauvres couillons de français qui n’auront pas tout saisi de ces mesures imbéciles. Je suis effaré de voir l’incompétence, le cynisme et l’ignominie de la bandes de crétins qui nous gouverne!

  3. Laurent P Laurent P dit :

    Faites savoir CONCRÈTEMENT au Président que vous partagez pleinement l’opinion exprimée
    à son sujet dans cet article :
    IMPRIMER l’article et L’ENVOYER par La Poste à l’ADRESSE POSTALE PUBLIQUE du Président que vous trouverez au paragraphe 2 sur la page
    https://formalites-administratives.ooreka.fr/fiche/voir/632053/ecrire-au-president-de-la-republique
    A noter : il n’y a PAS BESOIN de timbrer à condition de NE PAS RAJOUTER le nom du président.
    Pour imprimer facilement l’article, c’est pas compliqué :
    Cliquer sur la barre verte « Print Friendly » en bas à gauche du présent article.
    (ou accès direct : https://www.printfriendly.com/p/g/28kXXN )
    Dans la fenêtre d’impression qui s’ouvre, choisir la taille de texte 100% et la taille d’image 100%.
    Ceci fait, cliquer sur l’icône PDF.
    Choisir la taille de page « A4 » (« Letter » est le format américain) puis cliquer sur « Téléchargez votre PDF » et enregistrer le PDF sur votre ordinateur (ou bien cliquer sur Imprimer, et choisir Destination = Enregistrer au format PDF).
    Désormais vous pouvez imprimer l’article dans sa version PDF de 2 pages, au choix : en deux feuilles imprimées recto chacune ou bien en une seule feuille imprimée recto-verso.
    Voilà, faire acte CONCRET de résistance ça commence sans même avoir besoin d’investir un timbre.
    Pour ceux qui veulent en faire PLUS, ils peuvent copier-coller dans leur traitement de texte le commentaire pas piqué des hannetons de Charles Martel 02 du 30 octobre 2020 à 10 h 15 min, le mettre en page sur deux pleines pages, l’imprimer recto-verso sur une feuille complémentaire à joindre à l’article.

  4. frejusien frejusien dit :

    Est-ce que tu as remarqué qu’à la fin de son allocution, il a dit la France, tout en fin de discours,
    on aurait dit que le mot lui arrachait la bouche, mais , il a tenu compte des multiples remarques concernant son impossibilité à prononcer le nom de son pays,
    un peu comme la bonobo qui ne peut dire vive la France, mais qui « like  » nike la France »

  5. Avatar Anne Lauwaert dit :

    Expliquez-moi comment il se fait que Jean Jacques Crèvecoeur, dans sa Conversation du lundi numéro 58 du 5 octobre
    https://lapressedupeuple.quebec/blog/2020/10/06/cdl58-jean-jacques-crevecoeur-preparez-vous-au-pire-scenario-en-prenant-soin-de-vous-5-octobre-2020/
    a annoncé avoir été averti que des gens avaient été avertis du reconfinement pour le 28 octobre, date à laquelle aussi au Tessin on a reconfiné… le hasard fait bien les coïncidences. Mais JJC dit aussi qu’on lui a dit qu’on a dit aux gradés des armées de se tenir prêts pour une éventuelle guerre civile en novembre…

Lire Aussi