L’islam pour les nuls, ou petite tentative pour rétablir des évidences trop souvent oubliées…

Publié le 19 octobre 2020 - par - 14 commentaires

Illustration : l’invasion islamique de l’Inde, le plus grand génocide de l’histoire.

Aujourd’hui, nous sommes confrontés à une cacophonie autour du thème de l’islam.
Cacophonie qui a pour résultat que plus personne n’y voit clair et que ce flou profite à nos ennemis.
Il est donc nécessaire à mon sens de bien clarifier les choses.

Toutes les actions humaines sont dictées par la conjonction de deux facteurs :
– Une doxa (un dogme, une philosophie, une religion, des croyances…).
– Le caractère de l’Homme.

Or l’Homme, dans son essence même, est imparfait. C’est le fameux « Errare humanum est » dont la traduction : « L’erreur est humaine » est ambigüe, car la signification profonde est : « Il est dans la nature de l’Homme de se tromper ».
Si sa doxa est mauvaise, aucune de ses actions ne peut être bonne. C’est le fameux GIGO des anglo-saxons (Garbage In, Garbage Out), concept selon lequel des données d’entrée défectueuses ou absurdes produisent des sorties absurdes .
Si sa doxa est bonne, il reste heureusement une petite chance pour que ses actions puissent être bonnes, mais sans certitude.

Avant de poursuivre le raisonnement, je précise que je suis un athée intégriste, (Dieu merci… ) donc nullement suspect de rouler pour l’Église.
J’ai lu le Coran, la Bible et les Évangiles, et une conclusions évidente saute aux yeux : il existe entre les deux systèmes deux différences fondamentales :

– À la différence de la Bible, le Coran est à la fois un ouvrage religieux et un manuel de droit civil : complété par des hadiths, il est à l’origine de la charia (la loi islamique). La Bible, au contraire distingue clairement le droit religieux (de droit canon) du droit civil (le fameux rendre à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu).

– Le Coran est un manuel de guerre expliquant clairement que le rôle du musulman est de se plier à la charia dans les pays musulmans et de conquérir tous les autres pays pour y imposer l’ordre islamique.
À cela, ajoutons que le Coran est directement dicté à Mahomet par l’archange Gabriel, donc qu’il est blasphématoire de le critiquer. Aucun débat théologique n’est possible sous peine de mort.  La sourate 2 dit « C’est le Livre au sujet duquel il n’y a aucun doute, c’est un guide pour les pieux . » Aucun doute! Tout est dit.

En outre, aujourd’hui encore, les lois de divers pays à majorité musulmane prescrivent pour l’apostat ( en arabe : مرتد, murtadd) des peines allant de l’emprisonnement à l’exécution.


En revanche, les seules injonctions divines sont données dans le Décalogue et un des dix commandements est « Tu ne tueras point ».

Quant à lui, le catholicisme n’interdit pas les exégèses, et celles-ci fleurissent d’ailleurs depuis ses origines.

Il était nécessaire de faire ce préambule pour bien comprendre la suite.

.

Depuis près de trois ans, je cherche à faire entendre raison à un ami en lui démontrant que l’islam ne peut qu’être intrinsèquement mauvais.
Son argumentaire, que vous devez entendre très souvent autour de vous, est le suivant :
« Les croisades? On massacre tout une ville puisque le pape a dit: Dieu reconnaîtra les siens. Poésie…
Les aztèques n’étaient pas mal non plus.
Heureusement libérés par des catholiques de façon humainement chrétienne.
Tu me fais rire parfois. »

Il renvoie ainsi dos à dos les deux religions. « Les catholiques ont tué au moins autant que les musulmans » et « l’islam est une religion de paix »
C’est une erreur fondamentale sur laquelle surfent les activistes musulmans.

En effet, si personne ne peut nier le caractère atroce de certains épisodes de l’Histoire, en aucune manière les massacres n’ont été perpétrés sur injonction des textes sacrés de la Chrétienté.

La doxa n’est pas à remettre en cause, c’est l’Homme qui a fauté.

En revanche, les massacres passés, présents et futurs commis au nom de l’islam le sont par l’essence même des textes : GIGO !

Gardez bien cette analyse présente à l’esprit lorsque vous devrez convaincre un interlocuteur qui véhicule ces poncifs.


S’il est honnête, il ne pourra que se rendre à l’évidence.








Print Friendly, PDF & Email

14 réponses à “L’islam pour les nuls, ou petite tentative pour rétablir des évidences trop souvent oubliées…”

  1. Avatar Gisèle dit :

    Rendre à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu c’était justement l’évangile d’hier. Et l’archevêque de Paris a insisté sur le fait que l’on devait respecter les lois du pays, contrairement à ce que font les salafistes en France ; tout en précisant que la grande majorité des jeunes ont tendance actuellement à penser le contraire. D’où le sondage des 74% de moins de 25 ans qui placent les lois de Dieu avant celles de la République.

  2. Moktar Moktar dit :

    Bel article « en vérité je vous le dis »; je pense que l’on peut résumer en quelques mots:
    – l’Islam secte néfaste à la planète dont le seul souci est l’élimination de tout opposant. Et ce par des méthodes de barbarie de la nomadisation.
    Autrement dit l’Islam c’est le retour aux hommes des cavernes.
    – Chrétienté: religion appelant en toutes circonstances à la tolérance. « si l’on te frappe sur la joue gauche, tend la joue droite ». (Belle connerie..en vérité je vous le dis ») MAIS cela étant c’est bien la Chrétienté qui a forgé nos valeurs, notre culture et ceux qui se targuent d’être athées ou autre chose en bénéficient au premier chef.

  3. Avatar Mauricette dit :

    Très bien raisonné. Je me sent moins seul ☺

  4. Avatar soluan dit :

    La bible dit : tu ne commettras pas de meurtre. C’est à dire, tu ne fomenteras pas d’assassinat. Mais bien évidemment, rien n’interdit à un chrétiens de se défendre en tuant s’il le faut. Sauf, les Saints Martyrs, qui par Amour de Dieu, et avec une volonté de gagner les âmes de ses ennemis à la cause du Seigneur, se laissent tuer sans se défendre. Mais c’est bien un acte d’Amour supérieur et non pas un masochisme malsain.
    Quant aux croisades, elles ne visaient qu’à stopper les percussions islamiques qui prenaient une ampleur insupportables en Terre Sainte, puis en Europe.
    https://youtu.be/Gedlell8J9w

  5. Avatar Filouthai dit :

    Rendre à César, etc … !

    Ce principe va plus loin que vous ne l’écrivez.
    Il faut partir de la pièce de monnaie sur laquelle le Christ a fondé sa réponse, et au verso de laquelle apparaissait le visage de Cesar.
    Rendre à César ce qui lui appartient, c’est faire la distinction entre l’usage des biens matériels dont on profite ou pas, qui sont régis par César, et la vie spirituelle que l’on développe avec Dieu.
    Ce sont deux domaines de la vie humaine, que le Coran ne différencie pas.

  6. Marcher sur des Oeufs Marcher sur des Oeufs dit :

    « LE VILLAGEOIS ET LE SERPENT

    Jean de La Fontaine

  7. Avatar Jean-Francois Morf dit :

    Vous pouvez voir cette pièce en googlant, en images: Caesar Comet Coin…
    La comète, c’est la comète de J.C., qui passa dans l’ombre de la terre un 6 janvier, et depuis, c’est la fête des mages chaque 6 janvier.
    Cette comète n’appartient pas au « divus » Julius Caesar, mais au divin Jésus Christ.
    Julius n’est pas dieu, mais Jésus Christ est Dieu.

  8. Avatar Thierry dit :

    Votre ami, en reprenant le fameux couplet sur les croisades, oublies juste de dire que c’était avant tout une terre Romaine, chrétienne, et que les croisades ont été pour reprendre des territoires conquis par le muzz-il-ment et dans lesquels, les chrétiens, les juifs, n’étaient que des dhimmis…
    Quant aux conquêtes des Amériques, là aussi, gros oublis de sa part:
    Nombre d’Amérindiens ont participé aux côtés des Espagnols, trop content de se défaire des empires Aztèques, Incas, et que le plus grand nombre de morts n’est pas dû aux conquistadors eux-même, mais à la maladie. Le vrai génocidaire dans l’histoire est juste un petit virus…

    Quant à l’islam, que l’on m’explique un peu:
    Tout au long du coran, il est dit qu’allah est miséricordieux.
    On peut donc en déduire, qu’effectivement il l’est.
    Mais tout au long du coran, il est dit, redit, répété qu’allah n’aime pas les mécréants, qu’ils sont pire que des animaux, et on voudrait nous faire croire que cela veut dire qu’un disciple de cette secte mortifère doit aimer et respecter ceux que son dieu n’aime pas???

  9. Avatar Fafooo dit :

    Très bon article.
    En tant qu’athée intégriste (moi aussi) je ne peux qu’adhérer.
    Je ne comprends toujours pas pourquoi le monde dissocie « loi de dieu » et « loi des hommes », les deux ayant été écrites par les hommes dans le but de gérer ou manipuler les hommes. Celles des hommes d’aujourd’hui ayant été votées, celle des « dieux » ayant été inventées. Il y a encore de beaux siècles à venir pour les simples d’esprit.

  10. Avatar Yacoub dit :

    Je suis un EX-Musulman.
    Je confirme, au moins dans ses grandes lignes, votre exposé.

    • Raoul Girodet Raoul Girodet dit :

      Bonjour Yacoub!
      J’aime alimenter ma réflexion qui est visiblement encore imparfaite.
      Je se serais très intéressé si vous pouviez me donner les points sur lesquels vous tiquez un peu, puisque vous n’approuvez que dans les « grandes lignes ».
      On dit souvent que le diable se cache dans les détails…
      Merci par avance.
      Bien cordialement,
      Raoul

  11. Avatar yvank dit :

    Dieu, existant, devrait se sentir gravement caricaturé par le coran prétendu parole divine. (pas de fatwa?) Il y est décrit comme psychopathe malade de jalousie, maniaque dans la nécessité de se faire prier 5 fois par jour. Dieu a besoin d’être flatté. Sans quoi, Dieu devient fou de jalousie et voudra faire tuer ceux qui lui déplaisent par ses déchets humains dits djihadistes. C’est con. C’est le coran. Alors pour éviter qu’on s’en aperçoive on a décréter qu’on ne pouvait discuter la parole d’Allah, confiée à un Mahomet sans témoins bien entendu. Dieu fait de l’agoraphobie.

  12. Avatar Sylvestre 89 dit :

    Qui donc a décrété que c’est l’archange Gabriel qui a dicté le coran ? Satan est très puissant et peut prendre tous les aspects qu’il veut pour tromper l’humain , à plus forte raison quand ils sont violents et abrutis !

  13. Avatar Sylvestre 89 dit :

    Qui donc a décrété que c’est l’archange Gabriel qui a dicté le coran ? Satan est très puissant et peut prendre tous les aspects qu’il veut pour tromper l’humain , à plus forte raison quand ils sont violents et abrutis !
    Merci à Edmond le Tigre , ses écrits me régalent .

Lire Aussi