Le ténor Di Bettino chante l’amour-passion en français, italien, espagnol… et défie le coronavirus !

Publié le 17 octobre 2020 - par - 1 commentaire

Le ténor Bertrand Di Bettino est un artiste lyrique français de plus en plus connu et apprécié.

Doté d’un physique d’Apollon et d’un « coffre » impressionnant, ce professeur d’italien aime à partager sa passion pour l’opéra et son talent de ténor avec les collégiens et lycéens de France et de Navarre et se produit régulièrement à travers la France auprès du public.

C’est l’occasion de découvrir et redécouvrir des airs magnifiquement interprétés en italien, en français, mais aussi en espagnol ou en anglais.

Ses vidéos sur Youtube donnent de l’énergie, de la force, un élan vital bien méridional dont nous avons fort besoin dans cette période qui a tout pour être déprimante.

Victime, comme beaucoup d’artistes, des mesures drastiques que le gouvernement a prises sous prétexte de protéger la population contre le coronavirus, le ténor Di Bettino a su garder la force de transmettre et susciter l’amour-passion qui semble bien être son thème favori.

Amour théâtral, amour lyrique, amour européen tant l’opéra est une création occidentale et à ce titre une part de notre identité.

L’art lyrique permet à l’Homme de connaître une quintessence, des sensations transcendantes inconnues de la civilisation islamique embourbée dans les borborygmes coraniques.

La clarté de la diction et la force de la voix sont comme un feu auprès duquel on pourrait se ressourcer, puiser de l’énergie, trouver l’envie de vivre et de tomber amoureux, de succomber à la pulsion d’Eros, laisser l’âme s’élever, le corps se dresser et se relâcher…

J’apprécie particulièrement chez l’élégant et enjoué ténor Di Bettino son goût pour la musique populaire.

Cet artiste lyrique sait ne pas tomber dans les affres de la grandiloquence : il garde présent à l’esprit que d’autres l’ont précédé, que d’autres l’écoutent, qu’il fait partie d’un peuple dont il célèbre aussi l’âme. Un peuple culturel de l’Europe du Sud, un peuple du soleil, un peuple de la Romanité, de la Latinité…

La force de la voix ne saurait dissimuler la sensibilité d’un artiste complet dont le travail aide à réenchanter un monde qui en a bien besoin.

En voici un aperçu.

Dans la vidéo suivante, Bertrand Di Bettino interprète des airs d’opéra ainsi que des airs populaires comme la musique célèbre du film « Le Parrain« . Ainsi que sa chanson favorite, « La vie en rose » d’Edith Piaf.

Ma chanson préférée ? L’interprétation énergique de « Amor de mis amores« , qui a inspiré « La Foule » de la même Edith Piaf.

Admirateur de Pavarotti, il interprète encore « Una furtiva lagrima » (« Une larme furtive ») de l’opéra « L’Élixir d’amour » de Gaetano Donizetti.

Plus récemment, le ténor a souhaité rendre le confinement moins triste en proposant son interprétation de « For me, formidable » d’Aznavour.

Entre tradition et modernité, opéra et musique populaire, ce chanteur lyrique bouleverse les codes pour le plus grand bonheur de son auditoire.

Print Friendly, PDF & Email

Une réponse à “Le ténor Di Bettino chante l’amour-passion en français, italien, espagnol… et défie le coronavirus !”

  1. Avatar denise dit :

    Merci Maxime , je vais écouter, il n’y a que cela à faire, je sens que ce que vous écrivez peut toucher beaucoup de monde , même si ils ne vous lisent pas, ils n’ont que cela à faire, car nous voilà tous au fond de l’abîme .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire Aussi